Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Olympias le Jeu 12 Fév 2015 - 23:28

@Collier de Barbe a écrit:
@Olympias a écrit:
@Luigi_B a écrit:Et d'ailleurs cette "adresse" peut s'expliquer par ce seul passage de l'émission :



Malheureusement son exemple d'un élève mort à coup de battes de base-ball pendant que ses professeurs "petits-bourgeois" étaient en vacances illustrait mal son propos...



Un de mes élèves s'est suicidé. Plusieurs parents de mes élèves se sont suicidés.
J'ai déjà failli accompagner une de mes élèves obligée de prévoir une IVG parce qu'elle avait les plus grandes difficultés a en parler a ses parents.
Et fait de mon mieux pour en aider une autre qui ne pouvait dire qu'elle avait failli être sexuellement agressée pendant leurs vacances et que si des bruits de pas ne s'étaient pas fait entendre, elle aurait été victime d'un viol. J'ai fait le lien entre elle et ses parents.
Un de nos élèves en a sauvagement assassine une autre, d'une manière que Laurence de Cock est à cent lieues d'imaginer. Et nous, leurs professeurs, n'étions pas en vacances.  Nous avons fait ce qu'il fallait. Expliquer, réconforter, accompagner, entourer.
Je suis fatiguée de lire et d'entendre de tels propos de la part de quelqu'un qui croit tout savoir et qui suinte d'un effrayant mépris pour tous ceux qui ne pensent pas exactement comme elle. Et nous traiter de petits bourgeois...franchement ! "N'a-t-elle pas tout de la bobo ?? " Voilà ce que m'a dit une amie en la voyant sur le plateau de cette émission. Stop.


Tu fais expres ou tu es juste malhonnête, serieux?

L'interprétation que tu fais de ce passage de l'émission est parfaitement malhonnête.
Il faudrait arrêter de croire que tous ceux qui critiquent l'aphg sont "d'un effrayant mépris"...

Tu sais parfaitelent qu'elle ne te "traite pas" de petit bourgeois.
Interprétation vraiment malveillante.
Non. Ce n'est pas malveillant. C'est toujours elle qui attaque les autres. Elle n'a pas le monopole de la sollicitude envers les élèves  qui ne sortent pas des beaux quartiers.  Et moi, je n'ai pas la prétention de tout mieux savoir que les autres. CdB, l'APHG n'a rien à voir ici. Tu ne réalises pas que si LdC peut tout à fait évoquer des vérités, elle peut être aussi extrêmement maladroite et que certains collègues peuvent mal le prendre.


Dernière édition par Olympias le Ven 13 Fév 2015 - 12:37, édité 1 fois

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par User5899 le Jeu 12 Fév 2015 - 23:30

Je viens de regarder. Les gens comme LDC, je ne les écoute pas, ils ne m'intéressent pas. Elle peut baver en jouant à la passionaria, pur moi, c'est juste quelqu'un qui n'a rien à dire.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Chocolat le Jeu 12 Fév 2015 - 23:36

C'est quoi "neo-reac" ?

Et y a-t-il un permis à passer avant d'avoir le droit de parler des jeunes en général, puis plus particulièrement des "jeunes des milieux populaires" ?

C'est marrant, mais les discours clichéistes restent rédhibitoires, d'où qu'ils viennent !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Marmont le Jeu 12 Fév 2015 - 23:50

@Collier de Barbe a écrit:
@Marmont a écrit:Oui, mais par ignorance (il est donc pardonné), il a été perverti par les "mauvais", les "autres"...
Et puis si c'était une demande, le geste décliné par la sainte le grand guide LDC ne serait pas "beau" !

Vos propos n'ont aucun sens, c'est l'engagement qui vous déplaît?
C'est marrant on vous trouve toujours pour aligner les critiques. Mais je ne crois pas avoir lu de choses bien substantielles chez vous.
C'était une réponse ironique et bête - faisant suite à un mien message -, qui n'appelait en soi aucune réponse sérieuse.
Il faudrait avoir l'esprit bien mal tourné pour répondre à celle-ci, tout en lui donnant au passage une valeur et un contenu dont elle est totalement dépourvue.
De plus, je ne me souviens pas avoir usé d'attaques personnelles à votre encontre, évitez donc de le faire au mien, l'échange ne pourra en être que meilleur. Wink

Enfin, si c'est cette gesticulation pathétique - pour faire croire à un quotidien d'enseignant extraordinaire par rapport à celui de la vile plèbe que les autres enseignants constituent... - que vous nommez "engagement", alors c'est que nous n'avons pas la même définition du terme en question.

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par John le Ven 13 Fév 2015 - 5:50

J'ai quand même tendance à penser que s'en prendre à Laurence de Cock, et laisser de côté les propos de Finkielkraut qui était en face d'elle, c'est tordre les faits pour les interpréter à charge.
Qu'il y ait eu des maladresses dans le discours, c'est possible, et on en aurait peut-être bien tous fait dans une telle situation.
Mais qu'on se focalise sur un propos pour en faire l'incarnation de "la bobo" contre un Finkielkraut qui aurait un discours formidable me semble absolument injuste.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Presse-purée le Ven 13 Fév 2015 - 7:10

Une phrase contenant les éléments suivants "Finkielkraut" et "discours formidable" est à sérieusement étudier, effectivement Smile

Jph le disait plus haut (et c'est valable pour tout le monde), dès qu'on commence à raisonner par catégories, ça peut déraper.
Mais là où cette tribune peut mal passer, c'est qu'elle laisse l'impression que seuls ceux qui enseignent en banlieue sont pleinement enseignants.
Sinon, je sais où enseigne Olympias, je connais aussi très bien ce genre d'environnement de travail (ça doit ressembler unnpeu au coin de Cripure, de ce qu'il en dit), mais ce type d'élèves n'intéresse que peu les meďias (seule Florence Aubenas a fait un long reportage sur une zone du même type récemment) et encore moins...

Bref, restons-en là. Mais franchement, enseigner en milieu rural rend très amer en ce moment.


Dernière édition par Presse-purée le Ven 13 Fév 2015 - 7:26, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Luigi_B le Ven 13 Fév 2015 - 7:21

Pour ma part je me demande ce que pensent de ce "Sortez de vos mondes" les nombreux professeurs des collège et des lycée pro dans les "quartiers populaires" qui se sont exprimés dans les médias.

"Aggiornamento" n'a pas légitimité à s'arroger la parole des enseignants ("nous"). Si l'invitation était moins agressive et plus humble, elle aurait pu rassembler beaucoup plus de monde.


Dernière édition par Luigi_B le Ven 13 Fév 2015 - 7:33, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Marmont le Ven 13 Fév 2015 - 7:31

@John a écrit:J'ai quand même tendance à penser que s'en prendre à Laurence de Cock, et laisser de côté les propos de Finkielkraut qui était en face d'elle, c'est tordre les faits pour les interpréter à charge.
Qu'il y ait eu des maladresses dans le discours, c'est possible, et on en aurait peut-être bien tous fait dans une telle situation.
Mais qu'on se focalise sur un propos pour en faire l'incarnation de "la bobo" contre un Finkielkraut qui aurait un discours formidable me semble absolument injuste.
Il nétait nullement question de ce "débat" au début de ce sujet, mais d'une soit-disante invitation à venir à tous ces "néo-réacs" qui n'enseignent pas en quartier difficile et qui sont, forcément, ignorants, "eux".
Rien d'autre...
Si à chaque fois il faut sortir des épouventails comme Finkelkraut pour légitimer ce genre de sortie détestable, on va pas aller loin dans l'échange...

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Collier de Barbe le Ven 13 Fév 2015 - 7:36

@Presse-puree: de mon point de vue, aucune concurrence entre les difficultés des banlieues / zones rurales. Je n'ai pas signé ce texte pour dire "cé nous kon est les plus malheureu et Lé plu meritant". Ce qui m'a incité à signer, c'est la vague islamophobe récente.
Si dans les médias s'étaient multipliés les "articles" sur la jeunesse raciste et bornée des campagnes, j'imagine que vous auriez réagi?

@Luigi: tu sais très bien que l'interpellation de L. DeCock s'adresse à Finkie et ses acolytes. Dois-je rappeler que ce même "penseur" dénonce des films qu'il pas vu (Kusturica) attaque internet ou il ne va pas et enseigne a l'X tout en expliquant que l'Etat dépense trop pour le secondaire.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par John le Ven 13 Fév 2015 - 7:40

@Marmont a écrit:
@John a écrit:J'ai quand même tendance à penser que s'en prendre à Laurence de Cock, et laisser de côté les propos de Finkielkraut qui était en face d'elle, c'est tordre les faits pour les interpréter à charge.
Qu'il y ait eu des maladresses dans le discours, c'est possible, et on en aurait peut-être bien tous fait dans une telle situation.
Mais qu'on se focalise sur un propos pour en faire l'incarnation de "la bobo" contre un Finkielkraut qui aurait un discours formidable me semble absolument injuste.
Il nétait nullement question de ce "débat" au début de ce sujet, mais d'une soit-disante invitation à venir à tous ces "néo-réacs" qui n'enseignent pas en quartier difficile et qui sont, forcément, ignorants, "eux".
Rien d'autre...
Si à chaque fois il faut sortir des épouventails comme Finkelkraut pour légitimer ce genre de sortie détestable, on va pas aller loin dans l'échange...
Au début non.
Mais la vidéo est citée en haut de la page, donc je réponds.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par laurence dc le Ven 13 Fév 2015 - 7:50

Bonjour à toutes et tous,
Je tiens à remercier John qui, malgré nos désaccords, sait garder la dignité d'un débat et refuse de sombrer dans l'invective ordurière comme certain.e.s sur ce forum qui s'en prennent jusqu'à ... ma coupe de cheveux !
Merci également à Collier de Barbe et à toutes celles et ceux qui, ne me connaissant pas personnellement, préfèrent s'en tenir à la teneur de mes propos que vous avez tout à fait le droit de ne pas cautionner. Pour les autres, que dire...les avatars rendent bien amers, pour rester polie. On m'informe régulièrement de vos saillies rageuses à mon égard. Depuis que quelqu'un.e sur ce forum s'est attaqué à l'âge de Suzanne Citron, j'avoue que je ne vous lis plus. Puis après l'émission - et aujourd'hui encore - on m'a conseillé de refaire une petite virée. Je ne sais pas comment certain.e.s peuvent se nourrir d'autant de haine. Peut-être que, sans anonymat, j'aurais davantage de possibilité de savoir s'il s'agit de règlement de compte personnels. Toujours est-il qu'en balayant les messages (assez rapidement, pour me protéger un peu), je vois passer des sujets de fond sur lesquels j'avoue en effet mes faiblesses, et qui sont fondamentaux, comme les espaces ruraux par exemple, et les lycées professionnels. Ce sont des chantiers délaissés, on nous le fait souvent remarquer. Mais comment en débattre sur ce registre ? C'est bien triste.
Je souhaite malgré tout à celles et ceux qui me liront sans haut de coeur, de passer une bonne journée. Cordialement. Laurence De Cock

laurence dc
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par ylm le Ven 13 Fév 2015 - 8:56

Sur le fond cette adresse est plutôt intéressante et juste, mais la forme va à l'encontre de son but affiché: elle est extrêmement insultante, hautaine, moralisatrice et méprisante envers ceux qu'elle entend inviter.

"rapport pathologique à la jeunesse"
"Votre vue vacillante et triste"
"nous gardons, ne vous en déplaise, l’avantage du nombre, du terrain et du quotidien qui seuls, selon les méthodes des sciences sociales, peuvent avec précision et rigueur fonder la véracité des propos pour rendre compte d’une vérité sociale et politique mouvante."

"Loin de nous l’idée de vous faire la leçon"
--> ça ne fait que ça.
etc etc

Si j'étais de ces "neo-réacs" je n'aurais aucune envie d'aller voir / débattre avec des gens qui m'insultent, me jugent et me condamnent dans leur invitation.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Euphémia le Ven 13 Fév 2015 - 9:00

@Luigi_B a écrit:Pour ma part je me demande ce que pensent de ce "Sortez de vos mondes" les nombreux professeurs des collège et des lycée pro dans les "quartiers populaires" qui se sont exprimés dans les médias.
Ils se sentent très seuls et pensent que la politique de l'autruche n'a jamais rien amené de bon. Ils ont fini par être fiers d'être "réacs" tellement cette insulte n'est plus vomie que par ce qu'ils considèrent comme de dangereux crétins.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)

Euphémia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Ronin le Ven 13 Fév 2015 - 9:01

C'est pas un peu du réchauffé les membres auto-proclamés du camp du Bien qui se drapent dans leur dignité pour insulter et mépriser les idiots qui ne pensent pas comme eux ? humm, ça fait tellement compagnon de route que c'est risible.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Iphigénie le Ven 13 Fév 2015 - 9:23

Si dans les médias s'étaient multipliés les "articles" sur la jeunesse raciste et bornée des campagnes, j'imagine que vous auriez réagi?
Dit comme ça oui peut-être. Encore que ne pas voir monter dans cette "jeunesse ni raciste ni bornée", l'inculture crasse, le front national et le racisme "ordinaire" , c'est vraiment être hors sol.
Si le but c'est de polémiquer, il est atteint. Si c'est de voir de face les problèmes sans tabou et de débattre honnêtement et sans posture, on en est loin.
Si je trouve une vertu aux événements, c'est qu'ils ont soulevé un pan de la bâche (j'évite "le voile") pieusement posée (par tout le monde: EN, médias,indifférents, etc) depuis des années sur tous les problèmes, de l'école, des banlieues, de la pauvreté extrême (tiens, non, il ne suffit pas d'acheter l'album des "enfoirés"!), des écarts qui s'accroissent entre les zones défavorisées et les quartiers protégés (dans tous les sens du terme), et, oui, de l'islam aussi dans son rapport à la république et la laïcité... Si la toile à peine soulevée, on fait tout pour la rabaisser en faisant des pétitions pour dire aux "autres": vous n'êtes pas fondés de parler de ce que vous ne vivez pas personnellement, ou pour établir des échelles de crédibilité et de bien-pensance fondées sur l'approche psychologique des êtres, de leur coiffure ou de leur soi-disant ignorance (CdL, parler de "Finkie" en mettant des guillemets et en le traitant de  ""penseur" qui enseigne à l'X", c'est, juste, montrer un sens de la déformation caricaturale que tu entends dénoncer chez les autres: comment avancer en considérant que celui qui n'est pas d'accord est, juste, un imbécile doublé d'un ignorant?)
Bref, cet article me laisse dubitative et le titre du fil me laisse penser qu'on n'est pas sortis dans l'EN de ces faux débats sur le sexe des anges qui noient tous les sujets réellement graves, derrière des postures quasi mécaniques de groupes d'opinion organisés, pour ne pas dire de pression qui n'ont d'autres effets que l'immobilisme: réacs contre réacs, en somme, si on entend par réac tout ce qui empêche de clarifier les problèmes pour essayer honnêtement et modestement d' avancer vers un mieux. Mais justement dans les débats, le premier problème est sans doute l'absence de modestie (au sens très exact du terme)...
Je souhaite malgré tout à celles et ceux qui me liront sans haut de coeur, de passer une bonne journée.
Mais aux autres aussi: ils ne sont pas mes ennemis personnels, il s'agit juste de débattre de notions  dont les enjeux dépassent de très loin nos  personnes.


Dernière édition par Iphigénie le Ven 13 Fév 2015 - 9:30, édité 3 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par doctor who le Ven 13 Fév 2015 - 9:25

En tout cas, les appellations néo-réac ou réac-publicains ne peuvent être critiquées. C'est la réponse aux pédagogistes excessifs, pédagols, etc. de l'autre bord.
Toutes sont aussi vaines et aussi légitimes.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Finrod le Ven 13 Fév 2015 - 9:36

+1 ylm  je pense que la forme élégante d'une insulte ne la rend que plus détestable.

@Laurence :    Être une personnalité qui se met en avant dans un débat public sujet  à de fortes polémiques amène irrémédiablement ce type de désagrément, néanmoins c'est la prise de position publique, la personnalité publique qui est critiquée.
Ils ne vous connaissent pas, je ne vous connais pas (ni d'ailleurs votre coiffeur), une critique qui prétend partir d'un débat public pour toucher une sphère privée, comme cela arrive si couramment en politique, n'est que le coup de griffe d'un chat qui ne veut pas prendre son bain, et qui ne peut donner d'argument plus rationnel.   Un phénomène maintes fois observé venant de personnes sur tweeter qui se prétendraient volontiers vos amis et avaient pris néo pour cible (pas de "mais c'est vous qui avait commencé etc...", élevons le niveau)

Vous avez de vrais contradicteurs et d'une manière ou d'une autre il est temps que le débat sur l'école ait vraiment lieu. La seule existence de tels propos contradictoires dans le débat public peut mettre la puce à l'oreille de n'importe qu'elle personne intelligente : nous partons d'exemples et d'expériences vécues pour analyser un système d'une trop grande diversité.  Tous nos points de vue ont une importance, même si en de nombreuses circonstances ils ne s'appliquent pas : propos qui s'applique aussi à vos idées.  

Pour faire avancer le débat, il faudra dépasser les postures, les blocages émotionnels de tout bords et chercher enfin chez nos contradicteurs ce qui peut révéler nos propres erreurs.
Et qu'on ne m'accuse pas de vouloir donner une leçon alors que je prétends justement, en m'incluant, que nous devons en recevoir.  

Cripure a écrit:Je viens de regarder. Les gens comme LDC, je ne les écoute pas, ils ne m'intéressent pas. Elle peut baver en jouant à la passionaria, pur moi, c'est juste quelqu'un qui n'a rien à dire.

Personnellement, cette manière de parler ne me choque pas, de plus il expose un point de vue tout à fait rationnel, ne pas écouter est son droit.  Il n'est pas très agréable de se faire traiter de passionaria au détour d'une phrase mais si je débat demain avec cripure et que c'est ce qu'il voit en moi, ce sera loin de me déstabiliser, ou même de me faire cligner des yeux.  Je crains bien plus ses qualités littéraires et sa culture qui dépassent infiniment les miennes - mon handicap en tant que prof de maths.


Dernière édition par Finrod le Ven 13 Fév 2015 - 10:13, édité 4 fois

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Finrod le Ven 13 Fév 2015 - 9:43

@doctor who a écrit:En tout cas, les appellations néo-réac ou réac-publicains ne peuvent être critiquées. C'est la réponse aux pédagogistes excessifs, pédagols, etc. de l'autre bord.
Toutes sont aussi vaines et aussi légitimes.

Le pédagogisme n'est pas une appellation ciblant tous les chercheurs en matière de pédagogie. D'ailleurs je viens de Terminer make it stick, le bouquin conseillé par Elyas (notre ami de l'UNSA) et il est tout bonnement excellent et à mon humble avis bien plus SNALC Compatible que pédago. La notion centrale est celle d'effort, pensez donc !

Pour le reste, ce n'est pas la loi du talion non plus hein. Après tout le débat public, c'est comme un match de foot, si on énerve trop les supporters, les joueurs ne peuvent plus rester sur le terrain et le match n'a pas lieu.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Collier de Barbe le Ven 13 Fév 2015 - 9:56

Pour enlever toute ambiguité, j'ai choisi de titrer le fil "invite aux néo-reac", ce que John par exemple m'a reproché, et c'était sans doute maladroit. Dans mon esprit il ne désignait pas un clan dans l'éducation mais plus des pseudo-penseurs, des idéologues du déclin type Finkelkraut, E. Lévy, N. Polony ou E. Zemmour. 

Le véritable titre de la tribune mediapart est plus neutre et désigne uniquement "certains intellectuels, romanciers, penseurs..."
http://blogs.mediapart.fr/edition/aggiornamento-histoire-geo/article/110215/adresse-certains-intellectuels-journalistes-romanciers-et-toutes-celles-e

Encore une fois, à partir de là, évidement c'est un texte polémique qui répond à des mises en cause et un discours stigmatisant particulièrement fort et désagréable à entendre notamment lorsqu'on est issu de l'immigration et/ou musulman/e comme l'initiatrice de l'appel (dont plusieurs membres du forum ont délicatement souligné le patronyme). 
La virulence ne me gêne pas quand elle répond a des gens (cités au-dessus) qui disposent d'une puissance médiatique considérable (accès hebdomadaire aux grandes radios, télés, journaux, hebdo...) et qui ne font jamais ou quasiment jamais l'effort de quitter leur bulle. Il y a un moment où l'écart entre les discours (alarmistes, "déclinistes",stigmatisants) et la réalité (inquiétante parfois, mais complexe, mais potentiellement riche) devient trop fort et cette distance que cette invitation se propose de réduire. C'est d'autant plus important qu'un Finkelkraut assume maintenant par exemple de rejeter objectivement les sciences sociales et la sociologie. 

Sur la question des lycées pro, il existe des travaux remarquables comme ceux d'Ugo Palheta
PALHETA Ugo. La domination scolaire. Sociologie de l’enseignement professionnel et de son public. Paris : PUF, 2012, 354 p.
qui est maitre de conf à Lille 3. 

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Igniatius le Ven 13 Fév 2015 - 10:26

@Collier de Barbe a écrit:

Encore une fois, à partir de là, évidement c'est un texte polémique qui répond à des mises en cause et un discours stigmatisant particulièrement fort et désagréable à entendre notamment lorsqu'on est issu de l'immigration et/ou musulman/e comme l'initiatrice de l'appel (dont plusieurs membres du forum ont délicatement souligné le patronyme). 

Oh la la, ça va bien.
Je l'ai relevé parce que phonétiquement, il était troublant après les événements tragiques de janvier : je ne sous-entends rien, tu le sais bien, pas la peine d'en faire un point de désaccord.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par User5899 le Ven 13 Fév 2015 - 10:31

@Presse-purée a écrit:Une phrase contenant les éléments suivants "Finkielkraut" et "discours formidable" est à sérieusement étudier, effectivement Smile

Jph le disait plus haut (et c'est valable pour tout le monde), dès qu'on commence à raisonner par catégories, ça peut déraper.
Mais là où cette tribune peut mal passer, c'est qu'elle laisse l'impression que seuls ceux qui enseignent en banlieue sont pleinement enseignants.
Sinon, je sais où enseigne Olympias, je connais aussi très bien ce genre d'environnement de travail (ça doit ressembler unnpeu au coin de Cripure, de ce qu'il en dit), mais ce type d'élèves n'intéresse que peu les meďias (seule Florence Aubenas a fait un long reportage sur une zone du même type récemment) et encore moins...

Bref, restons-en là. Mais franchement, enseigner en milieu rural rend très amer en ce moment.
Je suis d'accord. Ah c'est sûr, mes élèves, en majorité socialement à terre et culturellement désertiques, disent quand même bonjour dans les couloirs, ne crient pas en cours et ne brûlent pas de voitures, du moins en LGT (la partie pro est désormais tranquille, mais il a fallu 14 conseils de discipline depuis septembre).
Presse-purée, pour Fink, je vous rappelle que "formidable", en latin signifie...

Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Igniatius le Ven 13 Fév 2015 - 10:43

@laurence dc a écrit:Bonjour à toutes et tous,
Je tiens à remercier John qui, malgré nos désaccords, sait garder la dignité d'un débat et refuse de sombrer dans  l'invective ordurière comme certain.e.s sur ce forum qui s'en prennent jusqu'à ... ma coupe de cheveux !
Merci également à Collier de Barbe et à toutes celles et ceux qui, ne me connaissant pas personnellement, préfèrent s'en tenir à la teneur de mes propos que vous avez tout à fait le droit de ne pas cautionner. Pour les autres, que dire...les avatars rendent bien amers, pour rester polie. On m'informe régulièrement de vos saillies rageuses à mon égard. Depuis que quelqu'un.e sur ce forum s'est attaqué à l'âge de Suzanne Citron, j'avoue que je ne vous lis plus. Puis après l'émission - et aujourd'hui encore - on m'a conseillé de refaire une petite virée. Je ne sais pas comment certain.e.s peuvent se nourrir d'autant de haine. Peut-être que, sans anonymat, j'aurais davantage de possibilité de savoir s'il s'agit de règlement de compte personnels. Toujours est-il qu'en balayant les messages (assez rapidement, pour me protéger un peu), je vois passer des sujets de fond sur lesquels j'avoue en effet mes faiblesses, et qui sont fondamentaux, comme les espaces ruraux par exemple, et les lycées professionnels. Ce sont des chantiers délaissés, on nous le fait souvent remarquer. Mais comment en débattre sur ce registre ? C'est bien triste.
Je souhaite malgré tout à celles et ceux qui me liront sans haut de coeur, de passer une bonne journée. Cordialement. Laurence De Cock

Je ne suis toujours pas certain d'avoir bien compris ton discours, car je le trouve trop peu nuancé (j'entends : pour la partie du débat que j'ai vue, et pour cette tribune).
Je suppose a priori, comme je connais certaines prises de position de Collier de Barbe, que je peux trouver plusieurs points d'accord avec les parties qui évitent l'angélisme.

Cependant, pour ce que j'ai mis en gras, je trouve étrange que tu puisses te plaindre de cela : tu n'hésites pas à faire de même sur twitter, directement ou en relayant des tweets qui s'attaquent aux personnes. Il se trouve que, pour ce que j'en ai lu, ce sont des personnes que je n'aime pas trop non plus, mais il me paraît difficile de reprocher à certains membres de ce forum le même type d'attitude.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Finrod le Ven 13 Fév 2015 - 10:51

Cripure a écrit:
@Presse-purée a écrit:Une phrase contenant les éléments suivants "Finkielkraut" et "discours formidable" est à sérieusement étudier, effectivement Smile

Jph le disait plus haut (et c'est valable pour tout le monde), dès qu'on commence à raisonner par catégories, ça peut déraper.
Mais là où cette tribune peut mal passer, c'est qu'elle laisse l'impression que seuls ceux qui enseignent en banlieue sont pleinement enseignants.
Sinon, je sais où enseigne Olympias, je connais aussi très bien ce genre d'environnement de travail (ça doit ressembler unnpeu au coin de Cripure, de ce qu'il en dit), mais ce type d'élèves n'intéresse que peu les meďias (seule Florence Aubenas a fait un long reportage sur une zone du même type récemment) et encore moins...

Bref, restons-en là. Mais franchement, enseigner en milieu rural rend très amer en ce moment.
Je suis d'accord. Ah c'est sûr, mes élèves, en majorité socialement à terre et culturellement désertiques, disent quand même bonjour dans les couloirs, ne crient pas en cours et ne brûlent pas de voitures, du moins en LGT (la partie pro est désormais tranquille, mais il a fallu 14 conseils de discipline depuis septembre).
Presse-purée, pour Fink, je vous rappelle que "formidable", en latin signifie...
Very Happy

Ils tous besoin d'être cadrés, les gamins privilégiés s'expriment souvent par l'inactivité et la mollesse, ils ne brûlent pas de voiture non plus, mais ils se crament le cerveau. Alors certes ils ne nous agressent pas mais ils n'en ont pas moins besoin de réguliers coups de babouches - éducatifs et pédagogiques bien entendu - au derrière.  Un des miens s'est tranquillement sorti... le figaro ! en pleine séance de révision.


Dernière édition par Finrod le Ven 13 Fév 2015 - 15:26, édité 1 fois

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Collier de Barbe le Ven 13 Fév 2015 - 10:53

ET c'est combien "coup de babouches" la lecture du Figaro?  Laughing

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Igniatius le Ven 13 Fév 2015 - 11:04

@Finrod a écrit:
Cripure a écrit:
@Presse-purée a écrit:Une phrase contenant les éléments suivants "Finkielkraut" et "discours formidable" est à sérieusement étudier, effectivement Smile

Jph le disait plus haut (et c'est valable pour tout le monde), dès qu'on commence à raisonner par catégories, ça peut déraper.
Mais là où cette tribune peut mal passer, c'est qu'elle laisse l'impression que seuls ceux qui enseignent en banlieue sont pleinement enseignants.
Sinon, je sais où enseigne Olympias, je connais aussi très bien ce genre d'environnement de travail (ça doit ressembler unnpeu au coin de Cripure, de ce qu'il en dit), mais ce type d'élèves n'intéresse que peu les meďias (seule Florence Aubenas a fait un long reportage sur une zone du même type récemment) et encore moins...

Bref, restons-en là. Mais franchement, enseigner en milieu rural rend très amer en ce moment.
Je suis d'accord. Ah c'est sûr, mes élèves, en majorité socialement à terre et culturellement désertiques, disent quand même bonjour dans les couloirs, ne crient pas en cours et ne brûlent pas de voitures, du moins en LGT (la partie pro est désormais tranquille, mais il a fallu 14 conseils de discipline depuis septembre).
Presse-purée, pour Fink, je vous rappelle que "formidable", en latin signifie...
Very Happy

Ils tous besoin d'être cadrés, les gamins privilégiés s'expriment souvent par l'inactivité et la mollesse, ils ne brûlent pas de voiture non plus, mais ils se crament le cerveau. Alors certes ils ne nous agressent pas mais ils n'en ont pas moins besoin de réguliers coup de babouches - éducatifs et pédagogiques bien entendu - au derrière.  Un des miens s'est tranquillement sorti... le figaro ! en pleine séance de révision.

La vache, ça c'est douloureux.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Elyas le Ven 13 Fév 2015 - 11:08

@Finrod a écrit:
@doctor who a écrit:En tout cas, les appellations néo-réac ou réac-publicains ne peuvent être critiquées. C'est la réponse aux pédagogistes excessifs, pédagols, etc. de l'autre bord.
Toutes sont aussi vaines et aussi légitimes.

Le pédagogisme n'est pas une appellation ciblant tous les chercheurs en matière de pédagogie.  D'ailleurs je viens de Terminer make it stick, le bouquin conseillé par Elyas (notre ami de l'UNSA) et il est tout bonnement excellent et à mon humble avis bien plus SNALC Compatible que pédago.  La notion centrale est celle d'effort, pensez donc !

Pour le reste, ce n'est pas la loi du talion non plus hein.  Après tout le débat public, c'est comme un match de foot, si on énerve trop les supporters, les joueurs ne peuvent plus rester sur le terrain et le match n'a pas lieu.
Je ne sais pas comment prendre cette remarque mais, comme j'ai décidé d'être heureux, je vais dire qu'elle est à prendre au premier degré ! Copains donc topela

J'ai des amis à l'UNSa, à FO, au SNALC et cie... La réalité est que dans les simili-camps, il y a des convergences. Je suis souvent plus d'accord avec Doctor Who et Presse-Purée qu'avec des gens de mon syndicat sur certains points et dans l'autre sens, les mêmes sont d'accord avec moi sur certains points qui feraient hérisser le poil du SNALC.

Bref, la situation st telle que des gens qui sont d'accord se retrouvent opposés dans des camps créés artificiellement.

Quant à Make it stick!, il est très bien Wink


Dernière édition par Elyas le Ven 13 Fév 2015 - 12:11, édité 1 fois

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum