Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Tamerlan le Sam 14 Fév 2015 - 10:13

@Marie Laetitia a écrit:

Personnellement, ma lecture de cet article a sans doute été influencée par le titre que CdB a donné à son fils, et dans le mauvais sens. Même à la relecture, j'ai du mal à y adhérer, à cause de sa structure, de son opposition binaire "nous/vous". Il y a une aggressivité dans les mots employés qui ne me plaît pas ("Nous n’avons pas votre rapport pathologique à la jeunesse de France. Nous refusons d’en faire avec vous un portrait caricatural qui rassure vos postures sociales. Votre vue vacillante et triste de notre pays"). Même si c'est vrai, quand tu invites quelqu'un à faire quelque chose, tu ne t'adresses pas comme ça à cette personne.

Je ne demande pas mieux que de faire disparaître les caricatures sur les enfants des banlieues. Quand je pense à mes adorables gamins, dont les parents sont d'origine étrangère, et que j'ai en classe, ça me rend malade qu'ils souffrent du racisme de pauvres *** qui ne sont jamais sortis de "chez eux", de leur environnement culturel bien réconfortant. Mais on ne règle pas les problèmes par des discours donnés sur le ton de cet article. Inviter ces gens à venir dans nos établissements oui (même si je soute qu'une visite façon zoo soit la solution) oui, mais pas de cette manière-là.

Bien d'accord, mais je doute qu'il s'agisse d'une réelle invitation, c'est une tribune... Very Happy

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Collier de Barbe le Sam 14 Fév 2015 - 10:16

Eh bah détrompez vous, le collectif reçoit un tombereau de demandes pour venir dans nos ETB voir ce qui s'y passe. Pas de Finkelkraut, de Polony ou de Zemmour pour le moment. Mais des journalistes, des artistes, des lecteurs curieux de Mediapart etc. On réfléchit déjà a écrire dessus sérieusement.
Bon week end a tous.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Tamerlan le Sam 14 Fév 2015 - 10:37

@Collier de Barbe a écrit:Eh bah détrompez vous, le collectif reçoit un tombereau de demandes pour venir dans nos ETB voir ce qui s'y passe. Pas de Finkelkraut, de Polony ou de Zemmour pour le moment. Mais des journalistes, des artistes, des lecteurs curieux de Mediapart etc. On réfléchit déjà a écrire dessus sérieusement.
Bon week end a tous.

C'est bien mais je crois que ce qui est compliqué c'est de donner un aperçu de la complexité de la réalité. Ce qu'il faut, c'est sans doute de l'immersion longue dans un établissement à la Depardon. Avec surtout des acteurs qui ne pratiquent pas la langue de bois ou la défense d'une position de principe. On peut observer dans un même établissement de très belles choses et à d'autres moments ou endroits des phénomènes totalement inadmissibles. Et pouvoir recontextualiser le tout dans une évolution économique et sociologique en interrogeant les politiques éducatives. Donc pas de tout au format des reportages habituels. On a l'impression souvent de se retrouver devant une mosaïque de regards juxtaposés (du très inquiétant au très positif en fonction de l'actualité ou de l'objectif du journaliste) sans qu'il puisse en ressortir pour les gens une compréhension d'ensemble.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Chocolat le Sam 14 Fév 2015 - 11:21

@Collier de Barbe a écrit:Eh bah détrompez vous, le collectif reçoit un tombereau de demandes pour venir dans nos ETB voir ce qui s'y passe. Pas de Finkelkraut, de Polony ou de Zemmour pour le moment. Mais des journalistes, des artistes, des lecteurs curieux de Mediapart etc. On réfléchit déjà a écrire dessus sérieusement.
Bon week end a tous.

Écrire quoi ?
Une brochure de visite guidée ?




_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Marmont le Sam 14 Fév 2015 - 11:27

Donc, au final une tribune pour faire le "buzz" et faire parler de soi. Very Happy  
L'objectif est donc bien atteint, ici et "ailleurs".

Je reste toutefois plus que réservé sur la démarche employée, bien trop clivante, manichéenne et recherchant volontairement la polémique, nullement le débat. C'est une logique inhérente à ce collectif, cela me fait penser au bouquin Historiens de garde qu'ils avaient pondu il y a quelque temps ; même stratégie : faire passer des animateurs de  télévision/radio, des journalistes et des acteurs pour des "historiens". Défaut méthodologique énorme ! Mais c'était voulu - non assumé publiquement pour autant -, la portée du discours intégrait en fait toutes celles et ceux qui pouvaient avoir une idée proche de celles de ces affreux zozos. On est dans la fabrication d'une caisse à outils idéologique, sans aucune volonté de débattre, mais bien d'imposer.
Ici on prétend aussi répondre à des journalistes (Zemmour ou Polony), mais en réalité si d'autres enseignants ont pu se sentir visés et agressés c'est bien parce que l'"ennemi" ciblé par cette tribune est finalement bien plus large. Par définition, au début de cette fausse "invitation" on se présente - en excluant d'office tous les "différents" et déviants - et c'est à l'aune de cela qu'on juge ce qui "bien" et ce qui est "mal". A nouveau, on ne souhaite pas débattre, on impose. Les réactions de collier de barbe ici sont assez illustratives de cet état d'esprit qui anime ces personnes : dès qu'il y a une critique émise, on verse dans les attaques personnelles et les anathèmes.  
Je continue de penser qu'on n'est pas obligé de sombrer dans ces positions extrêmes et radicales. De toute manière, en partant sur de tels postulats et postures, le débat est impossible, voué à l'échec. C'est ce que je souhaitais exprimer lors de mon premier message dans cette "discussion".

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par JPhMM le Sam 14 Fév 2015 - 11:36

@Marie Laetitia a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Luigi_B a écrit:
Dans ce cas-là il faut nommer un chat un chat au lieu de tourner autour du pot.

Le "Certains intellectuels, journalistes, romanciers..." est quand même assez transparent non ?

Personnellement, ma lecture de cet article a sans doute été influencée par le titre que CdB a donné à son fil, et dans le mauvais sens. Même à la relecture, j'ai du mal à y adhérer, à cause de sa structure, de son opposition binaire "nous/vous". Il y a une aggressivité dans les mots employés qui ne me plaît pas ("Nous n’avons pas votre rapport pathologique à la jeunesse de France. Nous refusons d’en faire avec vous un portrait caricatural qui rassure vos postures sociales. Votre vue vacillante et triste de notre pays"). Même si c'est vrai, quand tu invites quelqu'un à faire quelque chose, tu ne t'adresses pas comme ça à cette personne.

Je ne demande pas mieux que de faire disparaître les caricatures sur les enfants des banlieues. Quand je pense à mes adorables gamins, dont les parents sont d'origine étrangère, et que j'ai en classe, ça me rend malade qu'ils souffrent du racisme de pauvres *** qui ne sont jamais sortis de "chez eux", de leur environnement culturel bien réconfortant. Mais on ne règle pas les problèmes par des discours donnés sur le ton de cet article. Inviter ces gens à venir dans nos établissements oui (même si je soute qu'une visite façon zoo soit la solution) oui, mais pas de cette manière-là.
Merci beaucoup.
Sans parler de la façon de parler de jeunes gens, et d'inviter à venir les observer et d'essayer de parler avec eux, qui sont désignés comme fondamentalement si différents des "vous" de la tribune. Sincèrement, le "Voyez comme ils écoutent et parlent, voyez comme ils pensent." m'a fait froid dans le dos.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Chocolat le Sam 14 Fév 2015 - 11:41

Je ne suis donc pas la seule à être de plus en plus mal à l'aise en lisant les propos de CDB... humhum
J'aimerais bien savoir ce que les élèves et leurs parents pensent de cette initiative.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Tamerlan le Sam 14 Fév 2015 - 11:48

@JPhMM a écrit:
Sans parler de la façon de parler de jeunes gens, et d'inviter à venir les observer et d'essayer de parler avec eux, qui sont désignés comme fondamentalement si différents des "vous" de la tribune. Sincèrement, le "Voyez comme ils écoutent et parlent, voyez comme ils pensent." m'a fait froid dans le dos.

Là JPh, je pense que vous allez trop loin dans l'interprétation du texte. Par ailleurs de toute manière des professeurs n'invitent pas comme ça des gens dans un établissement... L'administration rectorale et les CDE ont un peu leur mot à dire sur le principe et les modalités... Very Happy

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par JPhMM le Sam 14 Fév 2015 - 11:51

@Tamerlan a écrit:
@JPhMM a écrit:
Sans parler de la façon de parler de jeunes gens, et d'inviter à venir les observer et d'essayer de parler avec eux, qui sont désignés comme fondamentalement si différents des "vous" de la tribune. Sincèrement, le "Voyez comme ils écoutent et parlent, voyez comme ils pensent." m'a fait froid dans le dos.

Là JPh, je pense que vous allez trop loin dans l'interprétation du texte. Par ailleurs de toute manière des professeurs n'invitent pas comme ça des gens dans un établissement... L'administration rectorale et les CDE ont un peu leur mot à dire sur le principe et les modalités... Very Happy
Peut-être en effet. Je ne parle que de mon ressenti.
Comme je l'ai dit plus tôt, moi qui ai vécu neuf ans au cœur du Mirail, moi qui ai fait partie de ces « jeunes » — comme on dit si violemment, leur refusant même un vrai nom commun — ces mots-là m'ont mis très mal à l'aise. Peut-être n'est-ce pas justifié, mais c'est ainsi que je l'ai vécu. Si j'avais lu une telle tribune à l'époque, je pense que j'aurais réagi avec des mots grossiers et un geste qui ne l'est pas moins.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Tamerlan le Sam 14 Fév 2015 - 11:58

@JPhMM a écrit: Peut-être n'est-ce pas justifié, mais c'est ainsi que je l'ai vécu. Si j'avais lu une telle tribune à l'époque, je pense que j'aurais réagi avec des mots grossiers et un geste qui ne l'est pas moins

Pfff, voici bien une réaction de sauvage toulousain, c'est pas à Marseille qu'on ferait ça ! Razz

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par JPhMM le Sam 14 Fév 2015 - 12:23

Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Collier de Barbe le Sam 14 Fév 2015 - 12:57

JP ça s'appelle un contresens et tu le sais très bien.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Lefteris le Sam 14 Fév 2015 - 13:28

Question à 100 balles (ou 15 cts d'€) : admettons que les "invités" arrivent dans ces établissements difficiles, et là, ils voient,  hormis le collectif qui voit des jeunes merveilleux, dynamiques  des enseignants qui ont une vision très opposée de cette belle jeunesse, des conditions de travail ,  qui veulent se tirer de là dès qu'ils auront les points...
Qu'est-ce qui se passe alors ? On les enferme dans la cave en attendant la fin de la visite ? On leur colle un zampolit pour éviter toute dissonance ? araignée

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Balthazaard le Sam 14 Fév 2015 - 13:35

Il n'y en a pas des comme cela. Si tu le penses c'est que tu ne connais pas ces milieux là.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Collier de Barbe le Sam 14 Fév 2015 - 14:02

@Lefteris a écrit:Question à 100 balles (ou 15 cts d'€) : admettons que les "invités" arrivent dans ces établissements difficiles, et là, ils voient,  hormis le collectif qui voit des jeunes merveilleux, dynamiques  des enseignants qui ont une vision très opposée de cette belle jeunesse, des conditions de travail ,  qui veulent se tirer de là dès qu'ils auront les points...
Qu'est-ce qui se passe alors ? On les enferme dans la cave en attendant la fin de la visite ? On leur colle un zampolit pour éviter toute dissonance ? araignée 

De mon point de vue, je pense que la réalité et l'expérience conduisent au dialogue et à davantage de compréhension mutuelle. Néanmoins, les "invités" peuvent tout à fait repartir avec leurs préjugés de départ, c'est le risque que l'on prend. 

Enfin si je prends mon ETB tous les profs ne souhaitent pas se barrer; quelques un oui, d'autres pas du tout et en meme temps, ils reconnaissent/ nous reconnaissons en baver certains jours. Mais sur une semaine, sur un mois, il reste des tas de moments où on obtient des choses intéressantes avec les élèves et surtout (perso, c'est cela qui me fascine) comment l'interaction avec les élèves (leurs questions, leurs difficultés, leurs intuitions) fait toujours ressortir des choses nouvelles et intéressantes (alors même qu'en HG nous avons des programmes lourds, pénibles, répétitifs). 
La tribune ne vise à nier les difficultés du métier. Elle est une réaction à la caractérisation de certains quartiers et de leur école comme "fabrique à terroristes". Par exemple, un papier choquant paru dans le monde de 4 collègues d'Aubervilliers "Ces assassins sont nos élèves" qui étaient très dérangeants:
or dans le parcours des 3 terroristes, l'école de la république n'est pas en cause, plutôt les prisons...
Ensuite, on fait amalgamer ça avec les incidents autour de la minute de silence pour nourrir les thèses les plus fétides. 

Les difficultés existent mais la réalité est largement plus complexe que ce que certains "penseurs, romanciers, écrivains" veulent bien en dire.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par User5899 le Sam 14 Fév 2015 - 14:48

@Moonchild a écrit:
@PabloPE a écrit:
@Elyas a écrit:Dans une lointaine galaxie, très lointaine, un jeune enfant observait le ciel. Des guerres terribles s'y déroulaient entre les Professeurs Jedis, tenants de la Force, et les Enseignants Siths, tenants du Côté obscur.
Soudain, une voix l'interpelle :
"Luke, concentre-toi sur ton travail. Tu ne vas pas apprendre l'histoire de la fondation de la République en regardant les Wookies voler dans le ciel ! Au boulot ! Et pitié, "Les sainateure", ça s'écrit "sénateurs" et avec un S car c'est au pluriel !"

Ainsi se poursuivit l'enseignement de Luke, enseignement rigoureux qui lui permettra des années plus tard de comprendre l'étrange parler d'une créature verte et ridcule aux longues oreilles !

Laughing Laughing
Mais alors du coup des réacs du futur ça donnerait quoi ?
Spoiler:


I love you

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Chocolat le Sam 14 Fév 2015 - 14:49

@Collier de Barbe a écrit:

De mon point de vue, je pense que la réalité et l'expérience conduisent au dialogue et à davantage de compréhension mutuelle. Néanmoins, les "invités" peuvent tout à fait repartir avec leurs préjugés de départ, c'est le risque que l'on prend. 

Enfin si je prends mon ETB tous les profs ne souhaitent pas se barrer; quelques un oui, d'autres pas du tout et en meme temps, ils reconnaissent/ nous reconnaissons en baver certains jours. Mais sur une semaine, sur un mois, il reste des tas de moments où on obtient des choses intéressantes avec les élèves et surtout (perso, c'est cela qui me fascine) comment l'interaction avec les élèves (leurs questions, leurs difficultés, leurs intuitions) fait toujours ressortir des choses nouvelles et intéressantes (alors même qu'en HG nous avons des programmes lourds, pénibles, répétitifs). 
La tribune ne vise à nier les difficultés du métier. Elle est une réaction à la caractérisation de certains quartiers et de leur école comme "fabrique à terroristes". Par exemple, un papier choquant paru dans le monde de 4 collègues d'Aubervilliers "Ces assassins sont nos élèves" qui étaient très dérangeants:
or dans le parcours des 3 terroristes, l'école de la république n'est pas en cause, plutôt les prisons...
Ensuite, on fait amalgamer ça avec les incidents autour de la minute de silence
pour nourrir les thèses les plus fétides. 

Les difficultés existent mais la réalité est largement plus complexe que ce que certains "penseurs, romanciers, écrivains" veulent bien en dire.

Ce qui est dérangeant n'est pas forcément faux et ne doit pas obligatoirement être embelli pour déranger moins.
Les terroristes qui ont agi en janvier sont passés par l'école publique, donc ils ont été instruits, à un moment donné ; les élèves qui ont perturbé la minute de silence sont en cours d'instruction, donc si, l'école peut être mise en cause, tout comme les parents ainsi que les politiques et l'opinion publique. Et mettre un mouchoir sur ce problème grave ne le résoudra pas.

Ceci étant dit, personne ne prétend que tous nos élèves sont des candidats au terrorisme.
Ce que beaucoup d'entre nous dénoncent, en revanche, c'est le contenu des programmes d'enseignement, les pédagogies farfelues ainsi qu'un laxisme au niveau du comportement des élèves qui n'existe pas ailleurs ; ces éléments réunis contribuent à décrédibiliser l'école aux yeux de beaucoup de jeunes et certains d'entre eux, à la dérive, tombent dans le piège de la délinquance, de la radicalisation et du terrorisme.

Les profs d'histoire et de français devraient être formés pour donner des cours d'analyse de l'actualité et d'histoire des religions, afin que les gamins soient en mesure de démonter les discours mensongers des terroristes.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par User5899 le Sam 14 Fév 2015 - 14:54

@Tamerlan a écrit:
@JPhMM a écrit: Peut-être n'est-ce pas justifié, mais c'est ainsi que je l'ai vécu. Si j'avais lu une telle tribune à l'époque, je pense que j'aurais réagi avec des mots grossiers et un geste qui ne l'est pas moins
Pfff, voici bien une réaction de sauvage toulousain, c'est pas à Marseille qu'on ferait ça !  Razz
Tutafé professeur

Spoiler:
Marseilleuh, trop puissant ! chevalier chevalier

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Tamerlan le Sam 14 Fév 2015 - 15:10

Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@JPhMM a écrit: Peut-être n'est-ce pas justifié, mais c'est ainsi que je l'ai vécu. Si j'avais lu une telle tribune à l'époque, je pense que j'aurais réagi avec des mots grossiers et un geste qui ne l'est pas moins
Pfff, voici bien une réaction de sauvage toulousain, c'est pas à Marseille qu'on ferait ça !  Razz
Tutafé professeur
Marseilleuh, trop puissant ! chevalier  chevalier

Plus que puissant (il l'est certes) le Marseillais est un adepte du débat argumenté et un paragon du bon goût. Cette attitude qui peut parfois confiner à la préciosité n'est toutefois pas immédiatement perçue par ses compatriotes qui manquent en général de finesse professeur

Spoiler:
Et il se noie donc dans le pastis pour oublier

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par User5899 le Sam 14 Fév 2015 - 15:18

@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:
Pfff, voici bien une réaction de sauvage toulousain, c'est pas à Marseille qu'on ferait ça !  Razz
Tutafé professeur
Marseilleuh, trop puissant ! chevalier  chevalier

Plus que puissant (il l'est certes) le Marseillais est un adepte du débat argumenté et un paragon du bon goût. Cette attitude qui peut parfois confiner à la préciosité n'est toutefois pas immédiatement perçue par ses compatriotes qui manquent en général de finesse professeur

Spoiler:
Et il se noie donc dans le pastis pour oublier
Et mon vier !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Balthazaard le Sam 14 Fév 2015 - 15:22

c'est un bon résumé...

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Tamerlan le Sam 14 Fév 2015 - 15:25

Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:
Tutafé professeur
Marseilleuh, trop puissant ! chevalier  chevalier

Plus que puissant (il l'est certes) le Marseillais est un adepte du débat argumenté et un paragon du bon goût. Cette attitude qui peut parfois confiner à la préciosité n'est toutefois pas immédiatement perçue par ses compatriotes qui manquent en général de finesse professeur

Spoiler:
Et il se noie donc dans le pastis pour oublier
Et mon vier !

Cette préciosité s'exprimant effectivement par de telles expressions à la fois courtes et percutantes mais susceptibles d'une extension qui laisse à penser !

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Olympias le Sam 14 Fév 2015 - 19:23

@Collier de Barbe a écrit:
@Lefteris a écrit:Question à 100 balles (ou 15 cts d'€) : admettons que les "invités" arrivent dans ces établissements difficiles, et là, ils voient,  hormis le collectif qui voit des jeunes merveilleux, dynamiques  des enseignants qui ont une vision très opposée de cette belle jeunesse, des conditions de travail ,  qui veulent se tirer de là dès qu'ils auront les points...
Qu'est-ce qui se passe alors ? On les enferme dans la cave en attendant la fin de la visite ? On leur colle un zampolit pour éviter toute dissonance ? araignée 

De mon point de vue, je pense que la réalité et l'expérience conduisent au dialogue et à davantage de compréhension mutuelle. Néanmoins, les "invités" peuvent tout à fait repartir avec leurs préjugés de départ, c'est le risque que l'on prend. 

Enfin si je prends mon ETB tous les profs ne souhaitent pas se barrer; quelques un oui, d'autres pas du tout et en meme temps, ils reconnaissent/ nous reconnaissons en baver certains jours. Mais sur une semaine, sur un mois, il reste des tas de moments où on obtient des choses intéressantes avec les élèves et surtout (perso, c'est cela qui me fascine) comment l'interaction avec les élèves (leurs questions, leurs difficultés, leurs intuitions) fait toujours ressortir des choses nouvelles et intéressantes (alors même qu'en HG nous avons des programmes lourds, pénibles, répétitifs). 
La tribune ne vise à nier les difficultés du métier. Elle est une réaction à la caractérisation de certains quartiers et de leur école comme "fabrique à terroristes". Par exemple, un papier choquant paru dans le monde de 4 collègues d'Aubervilliers "Ces assassins sont nos élèves" qui étaient très dérangeants:
or dans le parcours des 3 terroristes, l'école de la république n'est pas en cause, plutôt les prisons...
Ensuite, on fait amalgamer ça avec les incidents autour de la minute de silence pour nourrir les thèses les plus fétides. 

Les difficultés existent mais la réalité est largement plus complexe que ce que certains "penseurs, romanciers, écrivains" veulent bien en dire.
Là je suis d'accord.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Anaxagore le Sam 14 Fév 2015 - 19:37

@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:
@Tamerlan a écrit:

Plus que puissant (il l'est certes) le Marseillais est un adepte du débat argumenté et un paragon du bon goût. Cette attitude qui peut parfois confiner à la préciosité n'est toutefois pas immédiatement perçue par ses compatriotes qui manquent en général de finesse professeur

Spoiler:
Et il se noie donc dans le pastis pour oublier
Et mon vier !

Cette préciosité s'exprimant effectivement par de telles expressions à la fois courtes et percutantes mais susceptibles d'une extension qui laisse à penser !

En effet.


Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par User5899 le Sam 14 Fév 2015 - 23:26

mdr

Mais ça ne répond pas à la question principale : que fait-on ? Où va-t-on ? lol!

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une invitation aux neo-reac et à tous ceux "qui croient connaître les jeunes des milieux populaires"

Message par Tamerlan le Dim 15 Fév 2015 - 6:29

Tout à fait cela !

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum