Rapport de la Haute Autorité de Santé sur les enfants hyperactifs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport de la Haute Autorité de Santé sur les enfants hyperactifs.

Message par John le Jeu 12 Fév 2015 - 8:02

La Haute autorité de santé (HAS) rendra public ce jeudi 13 février un rapport sur le diagnostic d’hyperactivité infantile. Dirigés par le délicat professeur Chambry, pédopsychiatre à la Fondation Vallée, les experts de tous bords, comportementalistes comme psychanalystes, se sont mis d’accord sur une définition : un déficit attentionnel et une grande impulsivité mal contrôlée, accompagnés ou non d’une activité désordonnée et inefficace, d’où le terme "Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité" (TDAH).

La souffrance des enfants est à prendre au sérieux, bien sûr. Mais le TDAH, lui, est à manipuler avec les plus grandes précautions. Car un faux savoir est en circulation, parfois dangereux, qui se prétend scientifique.

Voici les idées reçues qui ne reposent sur rien, ou pas grand-chose.

1 - "Les hyperactifs sont des enfants très agités" : pas toujours
2 - "Un enfant (ou un adulte) distrait a un trouble déficitaire de l'attention" : pas forcément
3 - "L'hyperactivité est une maladie neurologique" : non prouvé
4 - "Les enfants hyperactifs ont un déficit de dopamine dans le cerveau" : non
5 - "Le TDAH a des causes génétiques" : non prouvé
6 - "L'hyperactivité est un dérèglement cérébral, puisqu'elle se soigne par un médicament" : faussement logique
7 - "La Ritaline a des effets positifs à long terme sur la scolarité" : non
8 - "Il y en a un par classe" : arbitraire
9 - "Les enfants hyperactifs seront des adultes hyperactifs" : marketing pharmaceutique
Explications ici : http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150211.OBS2220/non-ce-n-est-pas-une-maladie-9-idees-recues-sur-l-hyperactivite.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de la Haute Autorité de Santé sur les enfants hyperactifs.

Message par egomet le Jeu 12 Fév 2015 - 8:24

Merci.

Un tel article mériterait d'être complété avec une approche morale.
La médicalisation n'est pas neutre sur le sens des responsabilités, qu'on arrive ou qu'on échoue à inculquer aux élèves.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de la Haute Autorité de Santé sur les enfants hyperactifs.

Message par Balthazaard le Jeu 12 Fév 2015 - 11:53

J'avais lu l'article avant que tu n'en parles
Le début m'a fait tiquer
"C’est une première en France, qui devrait contribuer à apaiser les controverses entre professionnels sur le sujet du « trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité"

C'est pour le moins très optimiste comme préambule, je pense que c'est justement le début de polémiques sans fin.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum