Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Paddy le Ven 13 Fév 2015 - 18:05

Comment peut-on trouver des collègues qui puissent encore croire à ce genre d'inepties ? Je suis atterré.


Dernière édition par Paddy le Ven 13 Fév 2015 - 19:11, édité 1 fois

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Samuel DM le Ven 13 Fév 2015 - 18:20

@Paddy a écrit:Comment peut-on encore trouver des collègues qui puissent encore croire à ce genre d'inepties ? Je suis atterré.
C'est vrai que c'est la première fois que quelque chose de farfelu rentre en application dans l'Education Nationale...

Samuel DM
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Kapellmeister le Ven 13 Fév 2015 - 18:27

@mimika a écrit:Le DNB était donné à tout le monde...

Pourtant, y a un max d'établissements de mon coin qui obtiennent moins de 50% de réussite au DNB. araignée

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par ycombe le Ven 13 Fév 2015 - 18:28

@Samuel DM a écrit:
Autant ne pas mettre un examen, ça sera moins coûteux et on aura plus de temps pour les fondamentaux.
Ne pas mettre d'examen, ça officialise le renoncement. Mettre un examen bidon, ça continue le faire-semblant.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Fesseur Pro le Ven 13 Fév 2015 - 18:28

La Conférence nationale d'évaluation des élèves, dans son rapport du jury a écrit:
À propos du diplôme national du brevet

Cette recommandation a recueilli 25 voix pour, 2 voix contre et 4 abstentions
On sait qui sont ces gens qui votent ?

@Paddy a écrit:Comment peut-on encore trouver des collègues qui puissent encore croire à ce genre d'inepties ? Je suis atterré.
Entendu sur RTL des collégiens enthousiastes de n'avoir plus "à recracher le programme mais à pouvoir présenter des choses personnelles" et un prof d'histoire "ravi de pouvoir préparer les élèves sur 2 ans".
Et hop, on passe à l'info suivante.
Consternant...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Gryphe le Ven 13 Fév 2015 - 18:50

@Fesseur Pro a écrit:
La Conférence nationale d'évaluation des élèves, dans son rapport du jury a écrit:
À propos du diplôme national du brevet

Cette recommandation a recueilli 25 voix pour
, 2 voix contre et 4 abstentions

On sait qui sont ces gens qui votent ?

Je pense que ce sont les personnes citées en fin de brochure, jury dont on avait déjà amplement parlé :

LA COMPOSITION DU JURY
Le jury est présidé par Étienne Klein, directeur de recherche au Commissariat
à l’énergie atomique et aux énergies alternatives.
Ses membres, au nombre de trente, sont :
Fabien Audy, professeur du second degré, Seine-Saint-Denis
Clarisse Bensussan, inspecteur de l’Éducation nationale, Bouches-du-Rhône
Anne Binetruy, parent d’élève, Seine-et-Marne
Florence Bobkiewicz, directrice d’école, Seine-Saint-Denis
Guillaume Charlemein, inspecteur de l’Éducation nationale, Seine-Maritime
Houria Cheron, parent d’élève, Val-d’Oise
Maryline Chivé, parent d’élève, Yvelines
Marine Clairfayt, étudiante, Côte-d’Or
Pascale Cormerais, parent d’élève, Loire-Atlantique
Alain Cornette, proviseur de lycée professionnel, Mayenne
Marie-Camille Coudert, professeur du second degré, Paris
Alain Diger, inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional, Eureet-
Loir
Sylvie Donati, parent d’élève, Rhône
Fabien Escarpit, étudiant, Savoie
Catherine Ferrier, inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional,
Val-de-Marne
Jérôme Fournier, parent d’élève, Ille-et-Vilaine
Sylvie Frisson, professeur des écoles, Seine-et-Marne
Christian Guyot-Sutherland, membre d’association, Rhône
Hélène Hannoir-Hameau, membre d’association, Nord
Ismael Lagoubi, lycéen, Pyrénées-Atlantiques
Philippe Le Fouille, professeur des écoles, Morbihan
Samuel Lefebvre, parent d’élève, Nord
Pascal Mandelbaum, parent d’élève, Hérault
Catherine Marechal, professeur du second degré, Ille-et-Vilaine
Elham Moutaabbid, professeur des écoles, Hauts-de-Seine
Yasmina Nguyen Van Dan-Phaeton, parent d’élève, Val-de-Marne
Gérard Poux, chef du service académique de l’information et de l’orientation ,
Puy-de-Dôme
Jean-Michel Ribes, professeur du second degré, Bas-Rhin
Pascal Rocher, principal de collège, Loire
Catherine Seguenot, membre d’association, Val-de-Marne

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Luigi_B le Ven 13 Fév 2015 - 19:05

@Paddy a écrit:Comment peut-on encore trouver des collègues qui puissent encore croire à ce genre d'inepties ? Je suis atterré.
Il y a même des collègues qui y appellent. professeur

Relire cet appel commun au CSP en 2013 des "Cahiers pédagogiques", du Sgen et du SE-Unsa en 2013. Les vœux de cette mouvance pédagogique sont une nouvelle fois exaucés.

Le Diplôme National du Brevet et le Certificat de Formation Générale doivent être supprimés sous leur forme actuelle. Il ne peut pas y avoir discordance entre validation du socle et examens terminaux. Nous proposons que ces deux diplômes soient remplacés par un Brevet du socle commun qui atteste des niveaux atteints dans les différentes compétences du socle. Ces niveaux pourront être évalués dans des travaux divers : travaux individuels et collectifs, travaux disciplinaires et interdisciplinaires, projets collaboratifs, portefeuille de réussites…

Le Conseil Supérieur des Programmes peut compter sur nous pour avancer des propositions constructives, à la hauteur du projet ambitieux et nécessaire de refondation de l’Ecole de la République.

https://soclecommun2012.wordpress.com/2013/10/10/ce-que-nous-attendons-du-conseil-superieur-des-programmes/


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Luigi_B le Ven 13 Fév 2015 - 19:06

Concernant le "jury" (je me cite) :

Sur les trente membres retenus en effet :

- la moitié n’ont ni expérience de la pratique de l'évaluation ni même expérience professionnelle de l'école : associations, étudiants, lycéens et parents d'élèves. Ces derniers constituent d'ailleurs la part la plus importante du jury (30%).
- plus d'un quart sont des personnels de direction et des cadres de l’Éducation nationale
- moins d'un quart sont des enseignants. Et encore : les enseignants véritablement concernés par une éventuelle réforme de l’évaluation, dans le secondaire donc (puisque le primaire a déjà fait en grande partie sa révolution, avec les résultats spectaculaires que l'on constate), ne représentent que 13% du jury.

Mais ce n’est pas tout : les rares professeurs du secondaire retenus ont eux-mêmes été soigneusement sélectionnés. L’une est ainsi webmestre académique et formatrice TICE, l’autre est un professeur innovant partisan des classes sans note, une dernière promeut publiquement « évaluation positive, classe inversée, tâches complexes, pédagogie, numérique ».

http://www.laviemoderne.net/humeurs/92-jury-crashe

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par ysabel le Ven 13 Fév 2015 - 19:33

@Kapellmeister a écrit:
@mimika a écrit:Le DNB était donné à tout le monde...

Pourtant, y a un max d'établissements de mon coin qui obtiennent moins de 50% de réussite au DNB. araignée

Je crois d'ailleurs que le taux de réussite au brevet est inférieur à celui du bac, non ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par ysabel le Ven 13 Fév 2015 - 19:34

@Luigi_B a écrit:Concernant le "jury" (je me cite) :

Sur les trente membres retenus en effet :

- la moitié n’ont ni expérience de la pratique de l'évaluation ni même expérience professionnelle de l'école : associations, étudiants, lycéens et parents d'élèves. Ces derniers constituent d'ailleurs la part la plus importante du jury (30%).
- plus d'un quart sont des personnels de direction et des cadres de l’Éducation nationale
- moins d'un quart sont des enseignants. Et encore : les enseignants véritablement concernés par une éventuelle réforme de l’évaluation, dans le secondaire donc (puisque le primaire a déjà fait en grande partie sa révolution, avec les résultats spectaculaires que l'on constate), ne représentent que 13% du jury.

Mais ce n’est pas tout : les rares professeurs du secondaire retenus ont eux-mêmes été soigneusement sélectionnés. L’une est ainsi webmestre académique et formatrice TICE, l’autre est un professeur innovant partisan des classes sans note, une dernière promeut publiquement « évaluation positive, classe inversée, tâches complexes, pédagogie, numérique ».

C'est bien ce qu'il me semblait : un pourcentage ridicule de professeurs du second degré.
http://www.laviemoderne.net/humeurs/92-jury-crashe

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Luigi_B le Ven 13 Fév 2015 - 19:46

C'est bien dans la logique de l'appel cité plus haut :

Nous attendons maintenant du Conseil Supérieur des Programmes qu’il dépasse les ruptures structurelles entre premier et second degré et les prés carrés disciplinaires pour élaborer UN programme de formation continu et cohérent de l’école au collège.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Jane le Ven 13 Fév 2015 - 20:14

Intéressant de voir que dans la liste des votants, il y a seulement 4 professeurs du second degré.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Loreleii le Ven 13 Fév 2015 - 20:42

Qui corrigera le nouvel examen ? Tous les profs de toutes les matières ?
Et sera-t-il national ?

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Gryphe le Ven 13 Fév 2015 - 20:44

@Loreleii a écrit:Qui corrigera le nouvel examen ? Tous les profs de toutes les matières ?

veneration


Spoiler:
La FCPE ?

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par JPhMM le Ven 13 Fév 2015 - 20:46

*Ne rien dire, ne rien dire...*

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Elyas le Ven 13 Fév 2015 - 20:59

Ces idées sont vieilles de novembre. Cela date un peu. De toute façon, pas la peine de s'énerver, tant que les programmes du cycle 4 ne sont pas dévoilés et officialisés, on pourra dire tout ce qu'on veut, ça ne sera que du vent car on ne sait rien réellement.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Paddy le Ven 13 Fév 2015 - 21:27

Qui peut réellement croire que cela sera mieux que l'immonde soupe qu'on nous sert décennie après décennie ?

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Fesseur Pro le Ven 13 Fév 2015 - 23:21

@Gryphe a écrit:
Je pense que ce sont les personnes citées en fin de brochure, jury dont on avait déjà amplement parlé

@Luigi_B a écrit:Concernant le "jury" (je me cite) :

Sur les trente membres retenus en effet :

- la moitié n’ont ni expérience de la pratique de l'évaluation ni même expérience professionnelle de l'école : associations, étudiants, lycéens et parents d'élèves. Ces derniers constituent d'ailleurs la part la plus importante du jury (30%).
- plus d'un quart sont des personnels de direction et des cadres de l’Éducation nationale
- moins d'un quart sont des enseignants. Et encore : les enseignants véritablement concernés par une éventuelle réforme de l’évaluation, dans le secondaire donc (puisque le primaire a déjà fait en grande partie sa révolution, avec les résultats spectaculaires que l'on constate), ne représentent que 13% du jury.

Mais ce n’est pas tout : les rares professeurs du secondaire retenus ont eux-mêmes été soigneusement sélectionnés. L’une est ainsi webmestre académique et formatrice TICE, l’autre est un professeur innovant partisan des classes sans note, une dernière promeut publiquement « évaluation positive, classe inversée, tâches complexes, pédagogie, numérique ».

http://www.laviemoderne.net/humeurs/92-jury-crashe
Merci à tous deux.

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par eleonore69 le Ven 13 Fév 2015 - 23:35

@Thalia de G a écrit:Je trouve ça très bien : cela les entraînera aux TPE du lycée. Et au moins on est sûr d'un taux de réussite maximal. Twisted Evil

Spoiler:
J'enrage !

maxi boulot pour les profs en lycée..Très difficile à faire pour le lycéen de base, j'imagine ce que cela  va donner au collège !!

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Paddy le Sam 14 Fév 2015 - 7:53

Très difficile à faire pour le lycéen de base ? C'est une blague ? J'ai récupéré 7 versions papier de TPE qui seront présentés dans mon bahut à la rentrée afin de les consulter. Tous sont du copier-coller minable de sites internet de TPE mis en ligne. Rien de plus facile, encore faut-il savoir se servir de Google. Pffff...

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Derborence le Sam 14 Fév 2015 - 8:01

affraid titanic

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par ben2510 le Sam 14 Fév 2015 - 8:33

@Paddy a écrit:Très difficile à faire pour le lycéen de base ? C'est une blague ? J'ai récupéré 7 versions papier de TPE qui seront présentés dans mon bahut à la rentrée afin de les consulter. Tous sont du copier-coller minable de sites internet de TPE mis en ligne. Rien de plus facile, encore faut-il savoir se servir de Google. Pffff...

Bah ça va être vite vu : zéro.

ben2510
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Roumégueur Ier le Sam 14 Fév 2015 - 8:45

@Kapellmeister a écrit:
@mimika a écrit:Le DNB était donné à tout le monde...

Pourtant, y a un max d'établissements de mon coin qui obtiennent moins de 50% de réussite au DNB. araignée

Oui, il faudrait arrêter de dire à tout bout de champ que le brevet de toute manière tout le monde l'a et qu'il ne sert à rien. Certes, il est mal fichu, mal structuré, il est à revoir, mais comme le dit Kapellmeister, beaucoup d'établissements peinent à approcher des 60% de réussite, ce qui est déjà un indicateur très très inquiétant, qui renvoie à l'inégalité territoriale.
Exemple du côté de chez moi : deux collèges privés qui caracolent à 100% de réussite (par 'épuration' scolaire bien évidemment), un collège public qui atteint 96% (dans un bon bassin d'emploi, une bonne performance toutefois vu l'impossibilité 'd'épuration scolaire') et un autre collège public plus loin qui oscille entre 65 et 70% de réussite, en zone très fragile, peu d'emplois, peu d'ouverture culturelle. Cela nous dit déjà beaucoup de choses.
Ce nouveau brevet permettrait comme par miracle d'augmenter ces taux de réussite de manière exponentielle en enlevant tout son sens à l'examen (et aux disciplines puisqu'il suffit d'évaluer des projets transdisciplinaires pour beaucoup).
Bref, c'est comme pour le bac, c'est vrai qu'il y a matière à réformer, mais ne cesser de dire que tout le monde l'a, que cela ne sert à rien c'est donner des arguments aux fossoyeurs de l'éducation qui en ce moment se surpassent.
Ce comparatif des résultats au DNB est assez intéressant :
http://www.letudiant.fr/etudes/college/palmares-colleges-taux-reussite-brevet.html

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Jane le Sam 14 Fév 2015 - 8:56

Néanmoins, c'est faussé. Car si j'en crois le comparatif, le pire établissement de mon bassin (et dans lequel j'ai enseigné il y a plusieurs années) caracole en tête des résultats. Pourquoi ? Parce que, aux dires de mes collègues qui y sont toujours, ils gonflent tellement les notes (ou plutôt ils baissent tellement leurs exigences que les notes gonflent artificiellement) que le contrôle continu les avantage. A contrario, le collège privé du coin, qui nous renvoie en masse ses plus mauvais élèves à l'issue du 2ème trimestre (on en a récupéré 2 à 3 par classe rien que sur mon collège l'an passé) affiche près de 100%.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du Brevet des Collèges : les préconisations du CSP et de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves

Message par Roumégueur Ier le Sam 14 Fév 2015 - 9:13

@Jane a écrit:Néanmoins, c'est faussé. Car si j'en crois le comparatif, le pire établissement de mon bassin (et dans lequel j'ai enseigné il y a plusieurs années) caracole en tête des résultats. Pourquoi ? Parce que, aux dires de mes collègues qui y sont toujours, ils gonflent tellement les notes (ou plutôt ils baissent tellement leurs exigences que les notes gonflent artificiellement) que le contrôle continu les avantage. A contrario, le collège privé du coin, qui nous renvoie en masse ses plus mauvais élèves à l'issue du 2ème trimestre (on en a récupéré 2 à 3 par classe rien que sur mon collège l'an passé) affiche près de 100%.

C'est très exactement cela le problème : trouver l'équilibre entre les notes obtenues pendant l'année (et donc données par les enseignants de l'établissement) et les épreuves terminales (anonymes, corrigées par d'autres enseignants), la situation actuelle peut mener à tous les abus (notamment dans des établissements qui cherchent à gonfler leurs résultats).
D'aucuns ont connu cela dans l'enseignement agricole et sa cohorte de CCf (exportée en LP) : certaines notes de contrôle continu étaient délirantes et largement surévaluées pour compenser la catastrophe des notes obtenues aux épreuves terminales (et ne comptez pas sanctionner les établissements qui trichent, ils avaient juste un petit rappel à l'ordre dans le pire des cas).
Bref, le nouveau brevet ne mettra plus les élèves dans les mains sadiques de correcteurs qu'ils n'ont jamais eus : chaque établissement aura donc la main de A à Z sur ses propres taux de réussite au brevet en faisant passer des épreuves bidons sur des thèmes à l'avenant.
Et malheur à l'enseignant qui 'saquera' les élèves : privé d'IMP il sera.
On connaît déjà ce genre de pression amicale pour valider les socles.
Je crains aussi comprendre que les évaluations sommatives devront être puisées dans une banque de données officielle : nous n'aurions plus à préparer ces contrôles de fin de séquence? Quelle vaste blague. Et la liberté pédagogique, on en fait quoi?
Ils sont complètement à côté de la plaque, mais ils le font sciemment, ne les prenons pas pour plus stupides qu'ils ne sont.
Et ça y est, officiellement le brevet ne sert qu'à valider le socle, plus vraiment des programmes disciplinaires, game over.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum