Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par John le Dim 15 Fév 2015 - 2:59


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Clarianz le Dim 15 Fév 2015 - 7:42

Il faut vraiment qu'ils arrêtent à la FCPE!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par InviteeF le Dim 15 Fév 2015 - 7:56

Sur Twitter, beaucoup ne décolèrent pas. Pour ma part, je suis loin de voir l'évaluation de façon manichéenne. L'évaluation, on la transforme en ce qu'on veut selon sa façon d'enseigner,  d'entraîner et d'accompagner les élèves. Je pratique beaucoup de travaux non notés, des travaux notés aussi,  je n'ai pas l'impression d'être fasciste, de manquer de bienveillance,  d'instaurer un climat de compétition pour autant. Il faut, je pense,  prendre du recul et regarder l'ensemble. Le fait de recourir ou non aux notes ne suffit pas à faire d'un enseignant un bon ou un mauvais enseignant et le fait d'être ou ne pas être noté ne suffit pas à mettre l'élève en confiance. Les arguments caricaturaux qui diabolisent un avis plutôt qu'un autre ne font,  à mes yeux, que desservir ladite position.

Pour ma part, donc, je continue de réfléchir à comment améliorer le suivi et l'accompagnement de mes élèves, leur évaluation, leur correction, la reprise qui est faite de leur travail,  etc., et je suis ravie de pouvoir continuer à mettre des notes si je le souhaite sans qu'on me regarde de travers car ce ne serait pas la norme / le dogme. Après, que chaque collègue fasse ce qui lui semble adapté dans sa classe, lui seul peut en juger, pas moi. Mais qu'il s' abstienne de tout jugement à l'emporte - pièce sur ma façon de faire, et de toute généralisation abusive uniquement à partir de cet élément - là...

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Paddy le Dim 15 Fév 2015 - 8:35

Au moins 10 de moyenne pour passer en classe supérieure ? affraid
À ce rythme, chez nous, il va falloir fermer une classe de première S sur les quatre existantes.


Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par MUTIS le Dim 15 Fév 2015 - 9:08

Ce qui est curieux c'est que tous les parents FCPE avec lesquels j'ai échangé étaient pour le maintien des notes. Ils m'ont assuré qu'ils faisaient remonter mais que la direction de la FCPE bloquait.
J'avais fait des remarques dans les conseils de classe du 1er trimestre à destination des parents FCPE. Alors que les conseils s'achevaient et que les appréciations étaient très souvent positives et très encourageantes j'avais fait remarquer que, contrairement au lieu commun à la mode, la note n'était pas du tout incompatible, bien au contraire, avec des encouragements et des appréciations positives. Elle avait une valeur d'émulation et d'encouragement plus que de sanction.
On retrouve les poncifs de la constante narcissique dans les propos de ce triste sire, président de la FCPE. J'aimerais savoir au passage quel est son parcours professionnel et d'où il tire sa légitimité pour porter des jugements aussi péremptoires à la place de profs confirmés...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Thalia de G le Dim 15 Fév 2015 - 9:21

@MUTIS a écrit:Ce qui est curieux c'est que tous les parents FCPE avec lesquels j'ai échangé étaient pour le maintien des notes. Ils m'ont assuré qu'ils faisaient remonter mais que la direction de la FCPE bloquait.
J'avais fait des remarques dans les conseils de classe du 1er trimestre à destination des parents FCPE. Alors que les conseils s'achevaient et que les appréciations étaient très souvent positives et très encourageantes j'avais fait remarquer que, contrairement au lieu commun à la mode, la note n'était pas du tout incompatible, bien au contraire, avec des encouragements et des appréciations positives. Elle avait une valeur d'émulation et d'encouragement plus que de sanction.
On retrouve les poncifs de la constante narcissique dans les propos de ce triste sire, président de la FCPE. J'aimerais savoir au passage quel est son parcours professionnel et d'où il tire sa légitimité pour porter des jugements aussi péremptoires à la place de profs confirmés...
Tu as raison de rappeler que beaucoup de parents de la FCPE de la base sont des gens avec qui on peut dialoguer et de demander quelques éclaircissements sur ce président.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Dadoo33 le Dim 15 Fév 2015 - 9:35

Fafnir a écrit:Sur Twitter, beaucoup ne décolèrent pas. Pour ma part, je suis loin de voir l'évaluation de façon manichéenne. L'évaluation, on la transforme en ce qu'on veut selon sa façon d'enseigner,  d'entraîner et d'accompagner les élèves. Je pratique beaucoup de travaux non notés, des travaux notés aussi,  je n'ai pas l'impression d'être fasciste, de manquer de bienveillance,  d'instaurer un climat de compétition pour autant. Il faut, je pense,  prendre du recul et regarder l'ensemble. Le fait de recourir ou non aux notes ne suffit pas à faire d'un enseignant un bon ou un mauvais enseignant et le fait d'être ou ne pas être noté ne suffit pas à mettre l'élève en confiance. Les arguments caricaturaux qui diabolisent un avis plutôt qu'un autre ne font,  à mes yeux, que desservir ladite position.

Pour ma part, donc, je continue de réfléchir à comment améliorer le suivi et l'accompagnement de mes élèves, leur évaluation, leur correction, la reprise qui est faite de leur travail,  etc., et je suis ravie de pouvoir continuer à mettre des notes si je le souhaite sans qu'on me regarde de travers car ce ne serait pas la norme / le dogme. Après, que chaque collègue fasse ce qui lui semble adapté dans sa classe, lui seul peut en juger, pas moi. Mais qu'il s' abstienne de tout jugement à l'emporte - pièce sur ma façon de faire, et de toute généralisation abusive uniquement à partir de cet élément - là...
+1000

Dadoo33
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Pseudo le Dim 15 Fév 2015 - 9:47

Oui, c'est une position étrange compte tenu de l'attachement des parents aux notes et autres classements. Une position schizophrène.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Padre P. Lucas le Dim 15 Fév 2015 - 10:00

@Pseudo a écrit:Oui, c'est une position étrange compte tenu de l'attachement des parents aux notes et autres classements. Une position schizophrène.

Je propose un changement dans le titre : "la FCPE : une véritable erreur !"
Vive la liberté d'expression, ils n'ont rien interdit !

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Celeborn le Dim 15 Fév 2015 - 10:21

Le point de vu du SNALC : LIEN

Évaluation : 2/20 pour le rapport !


Le SNALC-FGAF a pris connaissance du rapport remis hier à la ministre suite à la conférence nationale sur l'évaluation des élèves. Nous en profitons pour rappeler que l'on n'évalue pas les élèves, mais bien leur travail.

Le SNALC-FGAF, qui avait refusé de participer à cette mascarade suite à la manière biaisée dont le jury avait été constitué, n'est en rien surpris par les conclusions de ce rapport : interdiction des méchantes notes jusqu'en sixième, formation des professeurs aux pseudo-résultats de la pseudo-docimologie, diplôme du brevet fondé sur tout sauf sur la maîtrise disciplinaire… rien ne manque ! Nous apprécions à sa juste valeur la proposition de créer un nouveau livret de compétences (cette fois-ci numérique). Au vu de l'incroyable succès de l'ancien, ç'aurait été dommage de ne pas s'obstiner !

Le SNALC-FGAF tient néanmoins à féliciter le président du jury Étienne Klein, qui a tenté du mieux qu'il a pu d'apporter un esprit rationnel et scientifique à cette causerie dégoulinant d'idéologie faussement progressiste. Et nous apportons notre soutien à Madame la Ministre, qui a eu le courage de défendre la note chiffrée, et qui de ce fait est aujourd'hui vilipendée par ses amis d'hier.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par User5899 le Dim 15 Fév 2015 - 10:41

La roche Tarpéienne est proche du Capitole...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Fesseur Pro le Dim 15 Fév 2015 - 10:47

@MUTIS a écrit: J'aimerais savoir au passage quel est son parcours professionnel et d'où il tire sa légitimité pour porter des jugements aussi péremptoires à la place de profs confirmés...
+1
Et est-il parent d'élève(s) ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Paddy le Dim 15 Fév 2015 - 10:48

Qu'est ce qui te fait penser qu'il ne pourrait pas l'être ? Laughing

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Jane le Dim 15 Fév 2015 - 10:49

La véritable erreur, c'est la FCPE.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par egomet le Dim 15 Fév 2015 - 10:49

@Pseudo a écrit:Oui, c'est une position étrange compte tenu de l'attachement des parents aux notes et autres classements. Une position schizophrène.

Plutôt qu'une position schizophrène, j'y vois un système tordu, mais très efficace, de confiscation du débat démocratique.

Peu de parents votent pour les fédérations de parents d'élèves, peu savent ce qui s'y passe. Il s'agit d'organismes fort peu représentatifs, mais qui permettent de jouer la comédie du dialogue. Avec le jeu des subventions, on arrive à un double résultat:
- les instances dirigeantes de ces fédérations n'ont pas vraiment besoin de convaincre leur base
- elles sont maintenues dans une certaine dépendance par rapport au pouvoir.
C'est le même problème que pour les syndicats.

On est arrivé à un tel point, en France, que les ministres peuvent suggérer très sérieusement d'organiser dans les classes des débats de société dont le résultat est défini d'avance par l'institution, preuve qu'ils ont l'habitude de cette pratique.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par egomet le Dim 15 Fév 2015 - 11:04

@Jane a écrit:La véritable erreur, c'est la FCPE.

+ 1000

Pédagogiquement, la véritable erreur, ce n'est pas la note, ni même l'évaluation par compétences. La véritable erreur, c'est d'avoir ôté à l'évaluation toute conséquence réelle.
La forme de la notation, sur 10, sur 20, de A à F, acquis ou non acquis, n'a que peu d'importance. Ça ne change ni sa nature, ni le jugement de valeur qu'elle porte en elle. Les pastilles rouges ne sont pas moins traumatisantes qu'un zéro. Ce qui change tout en revanche, c'est que le redoublement ait été supprimé, c'est qu'il soit devenu indifférent, matériellement, d'avoir de bonnes ou de mauvaises notes. C'est qu'on récompense de la même façon le paresseux et le travailleur. Ah oui, c'est égalitaire, mais c'est un désastre. Pour maintenir les élèves au travail, il ne reste que le désir enfantin de faire plaisir aux adultes, surtout à leurs parents. Si pour une raison ou une autre les parents ne sont pas là pour dire que l'évaluation est importante, on n'obtient plus rien. De plus, ce désir de faire plaisir aux adultes est fortement dénigré, non sans raison d'ailleurs. Il n'est pas faux de dire aux enfants qu'ils travaillent pour eux-mêmes et non pour leurs parents. Mais voilà, la vraie récompense, la récompense intrinsèque de leur travail scolaire arrivera toujours trop tard, si tant est qu'elle arrive. Dans un contexte de chômage de masse, et de chômage indemnisé, qui peut croire que les diplômes sont vraiment importants pour réussir dans la vie?

Pas de sélection, pas de distinction sociale, c'est très joli en apparence, mais dans ce cas, pourquoi me démener?
C'est demander aux enfants une posture morale héroïque, dont peu d'adultes seraient capables.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Anaxagore le Dim 15 Fév 2015 - 11:07

Il est faux de croire que l'on récompense le paresseux ou l'élève qui n'a pas atteint le niveau, on le condamne définitivement. Ce qui est bien plus cynique.

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par 288 le Dim 15 Fév 2015 - 11:11

Paul Raoult a écrit:"Ça repose sur pas quelque chose de très sérieux."

C'est le moins qu'on puisse dire. Razz

288
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par User5899 le Dim 15 Fév 2015 - 11:16

@egomet a écrit:Pédagogiquement, la véritable erreur, ce n'est pas la note, ni même l'évaluation par compétences.  La véritable erreur, c'est d'avoir ôté à l'évaluation toute conséquence réelle.
Que dire de plus ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Ergo le Dim 15 Fév 2015 - 11:21

@Anaxagore a écrit:Il est faux de croire que l'on récompense le paresseux ou l'élève qui n'a pas atteint le niveau, on le condamne définitivement. Ce qui est bien plus cynique.
topela

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par egomet le Dim 15 Fév 2015 - 11:22

@Anaxagore a écrit:Il est faux de croire que l'on récompense le paresseux ou l'élève qui n'a pas atteint le niveau, on le condamne définitivement.

Évidemment, sur le long terme.
Mais en apparence, le travail ou son absence sont indifférents.
Il est très difficile à un enfant de voir l'intérêt à long terme de ses efforts. Bien des apprentissages ne prennent leur sens qu'une fois que tout est en place. Et il n'est pas toujours possible de bien faire sentir l'objectif ultime, et surtout de montrer que cet objectif est bien proportionné aux sacrifices consentis par l'enfant. Nous, adultes, nous le savons d'expérience. L'enfant ne peut pas l'appréhender par lui-même. Il doit s'en remettre à l'adulte. Il y a un moment où on est obligé de dire: "Fais-moi confiance." Mais le dire ne suffit pas. Il faut prendre des décisions concrètes qui montrent sans aucune ambiguïté que l'on est sérieux sur ce coup-là, que c'est d'un autre niveau que de bien faire son lit ou de dire bonjour à la dame. Parmi toutes les injonctions dont on submerge les enfants, il y en a qui sont d'une extrême importance et d'autres d'une extrême insignifiance. Il faut des actes concrets pour leur permettre de faire le tri.

Si on attend que les enfants s'en rendent compte par eux-mêmes, il sera toujours trop tard.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par may68 le Dim 15 Fév 2015 - 11:24

@Jane a écrit:La véritable erreur, c'est la FCPE.

topela

et pourtant ils ne représentent qu'une infime partie des parents à peine 15% de ceux qui votent . Mais on leur tend les micros car c'est la même clique que le PS , l'UNSA , la Ligue de l'enseignement etc ... tout un réseau avec une logistique bien huileé , ceux qui se concoctent leurs petits postes à profil tranquillement au gré des réformes menées dans l'éducation pour le bien des petits  nenfants bien sûr ! Suspect

may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par egomet le Dim 15 Fév 2015 - 11:27

Cripure a écrit:
@egomet a écrit:Pédagogiquement, la véritable erreur, ce n'est pas la note, ni même l'évaluation par compétences.  La véritable erreur, c'est d'avoir ôté à l'évaluation toute conséquence réelle.
Que dire de plus ?

De plus, au fond rien.
On peut le répéter, le crier, le hurler, le clamer, le susurrer à l'oreille des puissants, le proclamer devant les foules en colère.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par Jane le Dim 15 Fév 2015 - 11:34

@egomet a écrit:
@Jane a écrit:La véritable erreur, c'est la FCPE.

+ 1000

Pédagogiquement,  la véritable erreur,  ce n'est pas la note, ni même l'évaluation par compétences.  La véritable erreur, c'est d'avoir ôté à l'évaluation toute conséquence réelle.  
La forme de la notation, sur 10, sur 20, de A à F, acquis ou non acquis, n'a que peu d'importance.  Ça ne change ni sa nature, ni le jugement de valeur qu'elle porte en elle. Les pastilles rouges ne sont pas moins traumatisantes qu'un zéro. Ce qui change tout en revanche, c'est que le redoublement ait été supprimé,  c'est qu'il soit devenu indifférent, matériellement, d'avoir de bonnes ou de mauvaises notes. C'est qu'on récompense de la même façon le paresseux et le travailleur. Ah oui, c'est égalitaire,  mais c'est un désastre. Pour maintenir les élèves au travail, il ne reste que le désir enfantin de faire plaisir aux adultes, surtout à leurs parents. Si pour une raison ou une autre les parents ne sont pas là pour dire que l'évaluation est importante,  on n'obtient plus rien. De plus, ce désir de faire plaisir aux adultes est fortement dénigré,  non sans raison d'ailleurs. Il n'est pas faux de dire aux enfants qu'ils travaillent pour eux-mêmes et non pour leurs parents. Mais voilà,  la vraie récompense,  la récompense intrinsèque de leur travail scolaire arrivera toujours trop tard, si tant est qu'elle arrive. Dans un contexte de chômage de masse, et de chômage indemnisé,  qui peut croire que les diplômes sont vraiment importants pour réussir dans la vie?

Pas de sélection,  pas de distinction sociale, c'est très joli en apparence,  mais dans ce cas, pourquoi me démener?
C'est demander aux enfants une posture morale héroïque,  dont peu d'adultes seraient capables.

Toutafé professeur

J'ajoute qu'il n'y a pas d'autre métier qui comme le nôtre fasse autant l'objet de spéculations. Le jour où on a laissé les parents se mêler d'instruction, ça a été le début de la fin. Sous prétexte qu'ils sont allés à l'école et qu'il y ont leurs enfants, ils se targuent de vouloir nous apprendre notre métier, nous indiquent comment l'améliorer... Mais qu'on les fasse taire, et qu'on nous laisse faire notre boulot.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maintien des notes : "une véritable erreur" selon la FCPE

Message par User5899 le Dim 15 Fév 2015 - 11:36

Pourquoi les faire taire ? Il suffit que le ministère fasse comme avec ses profs : les ignorer Crying or Very sad

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum