Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par coindeparadis le Mar 17 Fév - 11:42

Proposition de loi du 11 février 2015, où l'on reparle du contrat de responsabilité parentale, de la place du conseil général (zut les départements vont disparaître Rolling Eyes ) et des services sociaux, de la suspension des allocations familiales.
http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion2574.asp

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par egomet le Mar 17 Fév - 13:20

Encore une proposition de loi écrite avec les pieds.

J'aime pas ça, j'aime pas ça, j'aime pas ça...

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par the educator le Mar 17 Fév - 13:58

ouh là, en effet, ça va encore être beau....
Dans cette mélasse inapplicable (les valeurs fondamentales de la République, ça va être coton à définir....), cette phrase du préambule me fait réagir:

La suspension des allocations familiales doit être perçue comme une mesure de dissuasion pour faire prendre conscience aux parents de la gravité de la situation pour leur enfant et pour les inciter à transmettre à leurs enfants des valeurs respectueuses de la République.
Nous en sommes donc là: le porte feuille comme levier de ces fameuses valeurs. Si ça marche, tant mieux, mais ça me renvoie quand même à la fragilité extrême de valeurs contraint d'utiliser la force pour se maintenir. On imagine bien ce que peut donner une éducation motivée par la subsistance...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par coindeparadis le Mar 17 Fév - 14:03

Ce que je remarque c'est que le dispositif existait déjà depuis 2006 (contrat parental, mesures...), abrogé en 2013, et en 2015 remis sur le tapis pour répondre au manque de respect des valeurs de la République.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par the educator le Mar 17 Fév - 14:17

A ma connaissance, le dispositif ne concernait que l'absentéisme et avait évolué sous différentes formes, plus ou moins pratiques, plus ou moins efficaces.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par coindeparadis le Mar 17 Fév - 14:18

C'est pour cela que sa transposition sur la problématique du non respect des valeurs républicaines, interroge...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Lefteris le Mar 17 Fév - 14:21

Je ne suis pas député, mais si on me lit, hein .. Rolling Eyes je serais plutôt pour la mise sous tutelle des allocations, qui doivent servir à l'éducation et non à autre chose.
Il faudrait tant qu'on y est  viser  aussi l'allocation de rentrée scolaire, distribuée sous la forme d'un crédit dont on débiterait les achats scolaires(faudrait remettre les coopératives). Marre de voire de élèves équipés de toutes les saloperies de la société de consommation et ne pas accepter d'acheter un petit classique à 3€.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par coindeparadis le Mar 17 Fév - 14:26

La mise sous tutelle des allocations suppose d'avoir un vivier conséquent de délégués aux prestations familiales. Or, on est plutôt dans une mouvance "suppression du nombre de travailleurs sociaux de niveaux III et II"

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par eleonore69 le Mar 17 Fév - 14:29

@Lefteris a écrit:Je ne suis pas député, mais si on me lit, hein ..  Rolling Eyes  je serais plutôt pour la mise sous tutelle des allocations, qui doivent servir à l'éducation et non à autre chose.
Il faudrait tant qu'on y est  viser  aussi l'allocation de rentrée scolaire, distribuée sous la forme d'un crédit dont on débiterait les achats scolaires(faudrait remettre les coopératives). Marre de voire de élèves équipés de toutes les saloperies de la société de consommation et ne pas accepter d'acheter un petit classique à 3€.

+1000 !

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par coindeparadis le Mar 17 Fév - 14:33

Dans le privé, les élèves versent une somme forfaitaire et repartent avec un carton rempli de fournitures, crayon de bois compris. Cela évite d'avoir des stylos Viol**e qui bavent, des double décimètres qui ne commencent pas par zéro... et d'avoir moins de guéguerre des marques entre élèves.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par the educator le Mar 17 Fév - 14:44

ça existe aussi dans le public, via certaines APE. La mise sous tutelle, en revanche, ça coute super cher, ça implique de mettre les commerces dans la boucle, enfin bref, c'est compliqué. Mais ce serait idéal.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par coindeparadis le Mar 17 Fév - 14:51

Pour moi cela doit rester la solution extrême.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par egomet le Mar 17 Fév - 17:04

@coindeparadis a écrit:Ce que je remarque c'est que le dispositif existait déjà depuis 2006 (contrat parental, mesures...), abrogé en 2013, et en 2015 remis sur le tapis pour répondre au manque de respect des valeurs de la République.

Encore, dans le dispositif de 2006, les allocs étaient conçues comme la contrepartie d'une obligation bien concrète. C'est discutable, mais sensé.
Ici, c'est la punition d'une sorte de crime de pensée qui veut pas dire son nom, et au passage n'est nullement défini, comme le fait judicieusement remarque educator. En arriver là au nom de la liberté d'expression, c'est pour le moins paradoxal.

Rien que le fait de punir les parents pour un mot de trop de l'enfant, ça peut aller très loin, et ça ne va certainement pas apaiser la France.

Je passe sur la perversion de la notion de contrat, qui apparaît ici. Un contrat obligatoire et sans contrepartie, c'est assez fort de langue de bois. Mais bon, dans l'éducation nationale, on a l'habitude, avec les succès que l'on sait.

Si on voulait encourager les gens à être hypocrites et leur donner le sentiment d'être persécutés pour leurs idées, on ne s'y prendrait pas autrement. Quel respect pour la loi pourront bien avoir des gens punis de cette manière?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Thalia de G le Mar 17 Fév - 19:39

@Lefteris a écrit:Je ne suis pas député, mais si on me lit, hein ..  Rolling Eyes  je serais plutôt pour la mise sous tutelle des allocations, qui doivent servir à l'éducation et non à autre chose.
Il faudrait tant qu'on y est  viser  aussi l'allocation de rentrée scolaire, distribuée sous la forme d'un crédit dont on débiterait les achats scolaires (faudrait remettre les coopératives). Marre de voir de élèves équipés de toutes les saloperies de la société de consommation et ne pas accepter d'acheter un petit classique à 3€.
Tu parles d'or, Lefteris.

@egomet a écrit:
@coindeparadis a écrit:Ce que je remarque c'est que le dispositif existait déjà depuis 2006 (contrat parental, mesures...), abrogé en 2013, et en 2015 remis sur le tapis pour répondre au manque de respect des valeurs de la République.
Encore, dans le dispositif de 2006, les allocs étaient conçues comme la contrepartie d'une obligation bien concrète.  C'est discutable, mais sensé.
Ici, c'est la punition d'une sorte de crime de pensée qui veut pas dire son nom, et au passage n'est nullement défini,  comme le fait judicieusement remarque educator. En arriver là au nom de la liberté d'expression,  c'est pour le moins paradoxal.

Rien que le fait de punir les parents pour un mot de trop de l'enfant,  ça peut aller très loin, et ça ne va certainement pas apaiser la France.

Je passe sur la perversion de la notion de contrat, qui apparaît ici. Un contrat obligatoire et sans contrepartie,  c'est assez fort de langue de bois. Mais bon, dans l'éducation nationale,  on a l'habitude, avec les succès que l'on sait.

Si on voulait encourager les gens à être hypocrites et leur donner le sentiment d'être persécutés pour leurs idées,  on ne s'y prendrait pas autrement. Quel respect pour la loi pourront bien avoir des gens punis de cette manière ?
J'approuve aussi.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par arcenciel le Mar 17 Fév - 20:07

@Lefteris a écrit:Je ne suis pas député, mais si on me lit, hein ..  Rolling Eyes  je serais plutôt pour la mise sous tutelle des allocations, qui doivent servir à l'éducation et non à autre chose.
Il faudrait tant qu'on y est  viser  aussi l'allocation de rentrée scolaire, distribuée sous la forme d'un crédit dont on débiterait les achats scolaires(faudrait remettre les coopératives). Marre de voire de élèves équipés de toutes les saloperies de la société de consommation et ne pas accepter d'acheter un petit classique à 3€.
Bien d'accord.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Olympias le Mar 17 Fév - 20:16

@arcenciel a écrit:
@Lefteris a écrit:Je ne suis pas député, mais si on me lit, hein ..  Rolling Eyes  je serais plutôt pour la mise sous tutelle des allocations, qui doivent servir à l'éducation et non à autre chose.
Il faudrait tant qu'on y est  viser  aussi l'allocation de rentrée scolaire, distribuée sous la forme d'un crédit dont on débiterait les achats scolaires(faudrait remettre les coopératives). Marre de voire de élèves équipés de toutes les saloperies de la société de consommation et ne pas accepter d'acheter un petit classique à 3€.
Bien d'accord.
Oui. Et plutôt que de multiplier les gesticulations législatives, déjà faire en sorte que l'exemple vienne du sommet de l'Etat. Parce que j'en ai marre des Mancel, Balkany, Cahuzac, Thevenoud et autres.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Balthazaard le Mar 17 Fév - 20:37

@Lefteris a écrit:Je ne suis pas député, mais si on me lit, hein ..  Rolling Eyes  je serais plutôt pour la mise sous tutelle des allocations, qui doivent servir à l'éducation et non à autre chose.
Il faudrait tant qu'on y est  viser  aussi l'allocation de rentrée scolaire, distribuée sous la forme d'un crédit dont on débiterait les achats scolaires(faudrait remettre les coopératives). Marre de voire de élèves équipés de toutes les saloperies de la société de consommation et ne pas accepter d'acheter un petit classique à 3€.


L'allocation de RENTRÉE SCOLAIRE....

Pour citer Marcel Pagnol dans Topaze " il est souvent très bon de prendre l'air idiot, mais vous poussez la chose un peu loin"

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par coindeparadis le Mar 17 Fév - 20:39

J'ai entendu des parents se plaindre que les fournitures coûtaient trop cher et que du coup, on ne pouvait pas acheter le survêtement et les chaussures extra chères (juste les très chères...).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par ysabel le Mar 17 Fév - 20:41

Le souci c'est que pour bcp l'allocation de rentrée est tout simplement un dû mais pas pour le matériel scolaire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Lefteris le Mar 17 Fév - 20:52

@coindeparadis a écrit:J'ai entendu des parents se plaindre que les fournitures coûtaient trop cher et que du coup, on ne pouvait pas acheter le survêtement et les chaussures extra chères (juste les très chères...).
Ce sont les moins mauvais parents, ceux-là, puisqu'ils ont commencé par les fournitures. Rolling Eyes . Ce qui me désole encore plus, c'est que les fournitures sont consciencieusement démontées, désossées, lancées, écrasées, oubliées... Rien n'a de valeur pour les chéris, et pourtant je suis dans un établissement où les CSP - sont majoritaires, lesquels ont tous des smartphones, des marques, même si leur accoutrement confine souvent au grotesque. Je faisais rire des collègues en remarquant que mal s'habiller et même être ridicule coûte du pognon...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Hallywell le Mar 17 Fév - 20:57

Il y a cinq ans, je travaillais dans la grande distribution lorsque j'étais étudiante et je m'entendais très bien avec un de mes collègues du secteur audiovisuel.

Il m'a confié un matin que c'était avant la rentrée que l'enseigne vendait le plus de téléviseurs etc...Je ne l'ai pas cru, lui ai dit qu'il se moquait de moi. Force a été de constater qu'il disait la vérité l'après-midi, où les gens faisaient la queue (s'il vous plaît!) pour s'acheter une télé et quand il m'a montré les chiffres à la fin du mois.

Hallywell
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Lefteris le Mar 17 Fév - 21:03

@Hallywell a écrit:Il y a cinq ans, je travaillais dans la grande distribution lorsque j'étais étudiante et je m'entendais très bien avec un de mes collègues du secteur audiovisuel.

Il m'a confié un matin que c'était avant la rentrée que l'enseigne vendait le plus de téléviseurs etc...Je ne l'ai pas cru, lui ai dit qu'il se moquait de moi. Force a été de constater qu'il disait la vérité l'après-midi, où les gens faisaient la queue (s'il vous plaît!) pour s'acheter une télé et quand il m'a montré les chiffres à la fin du mois.
Tu ne m'étonnes pas du tout. Je connais des familles d'élèves de mon établissement, pour des raisons personnelles , (et même avant d'être enseignant), et où chaque membre de la famille a un smartphone (et pas des vieux modèles), où il y a plusieurs tablettes, et des écrans de télé gigantesques de près de 2 m Shocked . Et des familles dites défavorisées, où l'on ne part même pas dans la famille l'été pour ne pas payer un billet de train.
L'enjeu n'est même pas seulement pas d'avoir ces objets, mais de posséder le dernier cri.


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par coindeparadis le Mar 17 Fév - 21:05

Parce qu'il faut posséder et montrer que l'on possède. Les biens culturels, les transports ne sont pas visibles. Et puis la culture en général n'est pas valorisée, le numérique si (cf notre ministre, le CSE, le café pédagogique...).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Aliceinwonderland le Mar 17 Fév - 21:36

Ce fil me rappelle une histoire quand j'ai commencé comme orthophoniste ; alors que déjà je n'avais plus de place, j'avais accepté de prendre en charge des triplés. La maman était CMU (elle avait aussi une grande fille). Elle m'avait expliqué qu'elle élevait seule ses fils, au chômage (elle avait tenu un petit commerce et fait faillite), elle ne pouvait pas payer son loyer,était sous le coup d'une expulsion. Elle voulait écrire au maire pour trouver une solution. Comme j'étais sympa et qu'elle m'avait raconté son histoire de manière très pathétique, pour qu'elle ne galère pas trop avec les 3 j'avais sacrifié mon mardi où je ne travaillais pas pour les prendre à la suite (désormais je ne ferais plus ça mais je débutais, je me prenais peut-être un peu trop pour mère Thérésa). Un jour l'un des enfants s'est pété l'arcade sourcilière pendant qu'elle discutait avec la maîtresse, juste avant qu'elle ne me l'amène ; j'en avais déjà un avec moi en séance et l'autre en salle d'attente. Du coup je lui ai proposé de les garder chez moi après les séances pendant qu'elle allait aux urgences avec son blessé. J'habite un immeuble de centre ville pas standing mais pas non plus un taudis (il y a des médecins dont mon cabinet dans l'immeuble). Quand elle est venue récupérer ses enfants elle a manifesté son étonnement quant au fait que je n'habitais pas un appart plus standing, elle s'est aussi étonnée du fait que mes fils n'avaient pas de playstation ("QUOI Mme Alice?!! Ils nont PAS  de playstation?!!!")et m'a dit fièrement que ses fils en avaient une. D'une certaine façon on aurait dit qu'elle tombait de haut, j'ai senti que je perdais à ce moment sa considération (ce qui en soi ne m'a pas atteinte, je ne la trouvais pas futée). Pour me remercier cependant d'avoir gardé ses fils, elle a invité les miens à l'anniversaire de ses triplés et m'a fièrement montré son magnifique appartement neuf standing. Elle avait invité plein de mômes (toute la classe de CE1 de ses fils plus d'autres amis), il y avait pléthore de nourriture, un écran géant au mur. Peu après elle a stoppé la prise en charge (donc les bilans et le début de PEC n'ont pas servi à grand chose) en me disant en gros qu'elle reviendrait si elle en avait envie.  Ses fils étaient prématurés et avaient vraiment des soucis en plus. Je ne sais pas bien ce qui lui était passé par la tête. Mais j'ai vraiment l'impression que le fait d'avoir vu mon appart a joué.
Elle m'a rappelé un an et demi après environ pour avoir une place en me disant que c'était urgent, je lui ai dit qu'il faudrait attendre la rentrée et que ce serait sur le temps scolaire, elle a maugréé que je ne voulais pas d'elle et est allée voir ailleurs je suppose.
Cette histoire m'a longtemps laissée un peu amère et perplexe (d'autant qu'aux dernières nouvelles il m'a semblé qu'elle habitait toujours sa jolie résidence neuve standing, même si je passe moins devant maintenant que mes fils ne font plus d'aïkido). La CMU est quand même un beau cadeau, c'est étrange d'être à ce point dans le paraître (j'ai l'impression paradoxalement d'avoir commis un impair en lui montrant mon appartement - j'ai perdu toute crédibilité, l'abondance de livres ne l'a pas du tout impressionnée vraisemblablement -j'aurais peut-être dû essayer de remonter les enfants à la grande sœur?)
Paradoxalement maintenant je suis gênée de devoir faire attendre les gens (des collègues ont pris leur retraite et vu la politique de l'EN la demande est bien supérieure à l'offre, je ne prends plus que les cas qui me semblent vraiment urgents) mais au moins je dois dire que quand les gens ont attendu longtemps ils sont plus respectueux.
Maintenant c'est du passé  et même si c'était désagréable c'est terrible de voir à quel point le paraître la rendait nuisible pour ses propres enfants(qu'elle adorait pourtant, elle buvait mes paroles quand je lui expliquais les résultats des bilans), mais je me demande parfois si plus de gens qu'on ne croit ne lui ressemblent pas (même s'ils le montreront moins et agiront de manière moins impulsive).

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Proposition de loi visant à lutter contre les comportements non respectueux des valeurs républicaines à l’école

Message par Ronin le Mar 17 Fév - 21:45

L'orthophoniste de mon service qui est à mi-temps en libéral me raconte ( alors qu'elle doit comme toi refuser beaucoup de monde ) que le mardi après-midi est terrible pour elle avec des gens qui régulièrement ne viennent pas, sans se décommander, alors que les gamins sont vraiment dans la panade. Elle a ainsi un gamin qui n'est venu que neuf fois depuis septembre et qui a raté trois séances de suite dans jamais prévenir. Elle aussi est gentille mais elle a décidé que ça suffisait et va faire le ménage dans ses prises en charge. Ce qui est lamentable car elle a des gamins qui ont des retards de parole conséquent et donc des scolarités très fragiles mais dont les parents semblent considérer l'orthophonie comme un loisir facultatif.

Inutile de dire que l'on voit encore pire en consultation à l'hôpital. Et ce sont évidemment ces parents qui râlent le plus et critiquent le plus en se plaignant de ne pas être aidé.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum