Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Pseudo le Ven 20 Fév - 12:39

@Clodoald a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Bouboule a écrit:

Après, on pourra taxer les locataires sur ce qu'ils économisent sur la taxe foncière.

en développant un peu les choses, on pourrait inventer une taxe sur l'argent qu'on a pas. Une sorte de contre ISF, l'ISM, impôt sur la misère.

Mmh... Des taxes sur de l'argent que l'on n'a pas, cela existe déjà! Le revenu imposable mensuel est supérieur au revenu net... affraid

C'est bien vrai ! Mais ne pourrait-on peaufiner le système ? Pour prélever toujours plus.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par e-Wanderer le Ven 20 Fév - 12:47

De toute façon, on est tranquille (pour ceux qui croient aux promesses) :

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Bouboule le Ven 20 Fév - 13:00

@pailleauquebec a écrit:Ce genre de taxe aurait des inconvénients bien sûr, mais aussi quelques avantages à mes yeux :
Cela permet de rétablir un équilibre entre un placement immobilier et d'autres placements aujourd'hui beaucoup plus taxés.
Car il ne faut pas se cacher que l'achat immobilier, y compris de sa résidence principale, a pour beaucoup une pus ou moins forte composante de placement financier.

Est-ce que vous pourriez préciser les taux de taxation  dont vous parlez et les types de placement ?


@pailleauquebec a écrit:
Et cela aboutit à la situation actuelle où toutes les liquidités ayant fini en investissement immo. (un investissement des plus rentables sur la période 2000-2010) les prix sont devenus inaccessibles aux plus modestes.

On peut nuancer, cela dépend où. En Auvergne et Limousin par exemple.

@pailleauquebec a écrit:
Cela me semblerait aussi un impôt assez juste (à priori les plus riches sont propriétaires des maisons les plus chères, et les plus pauvres sont locataires).

On pourrait en augmentant légèrement le coût de possession obtenir au long cours une baisse des prix d'achat ce qui ne serait pas forcément idiot (moins d'argent pour les banques et plus pour l'état).

"légèrement" est un concept flottant ;-)

@pailleauquebec a écrit:
Après reste à savoir où placer le curseur pour ne pas décourager l'accession à la propriété et faire la transition en douceur (les cycles immobiliser sont des cycles longs qui comptent en dizaines d'années).

Ce qui est sûr pour moi c'est que je ne me satisfais pas de la situation actuelle (prix trop hauts, emprunts sur 25 ans, déflation en vue,...).

Situation de bulle dans beaucoup d'endroits, oui, avec des prix délirants pour des biens pas franchement au top (et avec une consommation énergétique...).

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par virgere le Ven 20 Fév - 13:47

Mouais...
Vu les tarifs par chez moi (frontière limousine), je ne peux pas vendre ma maison, construction récente et en bois. Enfin si, mais je comblerais, dans le meilleur des cas, à peine le crédit que je dois à ma banque. Et cette situation ne date pas d'aujourd'hui.
Et entendre parler d'investissement, de placement me fait hurler... Après sa mort, j'ai revendu la maison que nous habitions avec mon mari. Nous l'avions achetée 90.000€, nous avons fait pour 20.000€ de travaux. Je l'ai revendue 85.000€, après 4 ans de recherche, heureuse de m'en débarrasser sans perdre plus.
Pas accessibles les maisons ? Ici, pour 50.000€ tu as une maison, avec travaux certes, mais largement habitable. J'en ai vu à moins, parfois 30.000€ Le prix d'une grosse voiture.
Si l'accession est inaccessible aux moins riches, ce n'est pas du fait des prix des vilains propriétaires avides, mais des banques qui refusent de prêter, même avec un CDI dans le foyer. Et ces plus démunis, j'en connais plusieurs, se retrouvent à payer plus cher de loyer qu'ils ne paieraient de crédit immobilier.

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Leclochard le Ven 20 Fév - 17:08

@pailleauquebec a écrit:Ce genre de taxe aurait des inconvénients bien sûr, mais aussi quelques avantages à mes yeux :

Cela permet de rétablir un équilibre entre un placement immobilier et d'autres placements aujourd'hui beaucoup plus taxés.
Car il ne faut pas se cacher que l'achat immobilier, y compris de sa résidence principale, a pour beaucoup une pus ou moins forte composante de placement financier.
Et cela aboutit à la situation actuelle où toutes les liquidités ayant fini en investissement immo. (un investissement des plus rentables sur la période 2000-2010) les prix sont devenus inaccessibles aux plus modestes.
Cela me semblerait aussi un impôt assez juste (à priori les plus riches sont propriétaires des maisons les plus chères, et les plus pauvres sont locataires).

On pourrait en augmentant légèrement le coût de possession obtenir au long cours une baisse des prix d'achat ce qui ne serait pas forcément idiot (moins d'argent pour les banques et plus pour l'état).

Après reste à savoir où placer le curseur pour ne pas décourager l'accession à la propriété et faire la transition en douceur (les cycles immobiliser sont des cycles longs qui comptent en dizaines d'années).

Ce qui est sûr pour moi c'est que je ne me satisfais pas de la situation actuelle (prix trop hauts, emprunts sur 25 ans, déflation en vue,...).

Je pense que tu te trompes: l'immobilier est plus taxé que n'importe quel placement. On parle de "vache à lait fiscale" parfois. Il y a les frais d'acquisition (frais de notaire), la taxe foncière et d'habitation, la csg prélevée sur les loyers, les loyers intégrés aux revenus, la taxe sur la plus-value des résidences secondaires. C'est énorme par rapport à une assurance-vie ou des actions dont les frais d'achat et de possession sont ridicules.
Mais pour être juste, en parallèle, il y a une palanquée de niches fiscales et de déductions diverses qui rendent cette situation plus ou moins supportable car dès qu'on les rabote ou les limite, les investisseurs se barrent. C'est peut-être cela qui te fait dire que ce placement est très avantagé. C'est une manière de rendre attractif, ce qui ne l'est pas souvent. Car il ne faut pas oublier qu'à ces frais,  s'ajoutent des contraintes législatives (essayez de virer un mauvais locataire et sa famille..) et physiques qui ne sont pas négligeables pour le propriétaire. C'est la raison pour laquelle les institutionnels préfèrent l'immobilier commercial au marché des logements privés en France.
En vérité, tu as un énorme avantage: la non-imposition de la plus-value sur la résidence principale. C'est plutôt là, il faudrait faire un changement législatif.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Leclochard le Ven 20 Fév - 17:16

@kero a écrit:
@egomet a écrit:
@kero a écrit:

Je n'excluerais pas qu'il s'agisse là précisément du but.

Cela dit, ce n'est pas nécessaire. Les prix de l'immobilier vont, dans tous les cas, chuter (plus qu'ils ne le font actuellement, dans tous les cas).

La baisse des prix à la vente n'implique pas nécessairement une baisse des prix locatifs dans les mêmes proportions,  surtout si elle est provoquée par une taxation. Après tout la demande de logement,  elle, ne va pas baisser. Et l'offre globale de logement ne va pas augmenter.  Il s'agit juste d'un transfert.

Si c'est réellement le but, c'est soit de la bêtise,  soit du cynisme.  En tout cas,  c'est monstrueux.

Sauf que les prix sont aujourd'hui trop élevés, ce qui bloque le marché. Nous sommes en situation de bulle immobilière. Le nombre de transactions a chuté de manière très forte, pour la simple et bonne raison qu'il y a désormais une trop forte déconnexion entre pouvoir d'achat et prix de l'immobilier. Les logements disponibles existent, c'est juste que les vendeurs restent bloqués sur des prix élevés auxquels les particuliers refusent maintenant d'acheter, un peu parce qu'ils ne peuvent plus, un peu parce qu'ils prennent conscience que la baisse des prix est maintenant installée.

À noter que la forte déconnexion entre prix de vente et coût locatif est une des raisons qui renforcent certains dans l'idée qu'il y a un gros effet de bulle. Si les prix du marché reflétaient un problème de pénurie de logement, l'explosion des prix aurait dû concerner aussi le locatif. Or, les prix ont tellement augmenté que l'immobilier n'est plus un investissement locatif intéressant - ou en tout cas, de moins en moins.

À noter aussi que dans tout marché en situation de surcôte, la baisse du volume de transactions précède toujours un dégonflement plus ou moins rapide de la bulle. Ce qu'on observe aujourd'hui. Les prix stagnent (baissent légèrement) alors que le volume s'est effondré. On reste dans l'attentisme entre vendeurs et acheteurs. Mais dès que la panique à la vente s'installera...

Et cela va, bien sûr, à la fois accompagner, renforcer et se voir renforcé par la tendance déflationniste qui se met en place.

Viens dans mes bras ! topela

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Leclochard le Ven 20 Fév - 17:21

@kero a écrit:
@egomet a écrit:S'il y a bulle, elle se dégonflera, avec ou sans taxe.

La bulle va durer quelques mois, ou quelques années. La taxe est perpétuelle.

Sans doute. Je ne disais pas cela en tant qu'argument en faveur de la taxe. J'y suis opposé sur la simple base d'une question de justice. Les propriétaires paient bien déjà leur taxe foncière au titre de leur propriété (après, il peut à la rigueur être question de l'augmenter, c'est un autre débat), je ne vois pas ce qui viendrait justifier qu'ils paient en plus une taxe sur la base de la non-location, ce qui revient à mettre en cause la légimité de la propriété par les propriétaires. C'est une taxe confiscatoire.

En revanche, je suis loin d'être certain qu'on puisse considérer que l'attentisme des acheteurs est lié à l'incertitude réglementaire. Ça, c'est surtout le discours des professionnels de l'immobilier, qui refusent d'admettre que le marché est surévalué et qui tentent de mettre la pression sur le gouvernement.

Cette taxe se justifierait éventuellement pour les résidences secondaires. En revanche, elle est inique et dangereuse si elle s'applique aux résidences principales. On parle de gens qui ont parfois travaillé toute leur vie et qui, au moment où ils ne paient plus de loyers ou de mensualités, peuvent encaisser une baisse de revenus à la retraite.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par pailleauquebec le Ven 20 Fév - 17:33

L'immobilier est un secteur très aidé par les pouvoir publics, cela chiffre en dizaines de milliards d'euros chaque année. Aides aux propriétaires d'un côté et aides aux locataires de l'autre. Bien taxé aussi, il s'agit donc d'un équilibre.

Le résultat de ces aides n'est pas toujours selon moi très bien investi par l'état. Une bonne partie finit dans les poches des banques.

La non taxation de la plus value sur la résidence  principale a été une forte incitation à placer tout son argent dans ce secteur pour beaucoup à une époque (heureusement révolue) où l'immobilier faisait entre +5% et +10% par an.

Les banques, les collectivités, les professionnels ont certes bien accompagné ce mouvement car ils y avaient intérêt.

Or un immobilier haut est un frein au développement économique d'un pays. Cela oblige à avoir un coût de main d’œuvre élevé, cela handicape la consommation, cela immobilise de grandes quantités de capitaux qui pourraient être plus utiles ailleurs. En un mot cela privilégie trop le capital des anciennes générations sur le travail des nouvelle générations. Pour ma part j'aimerais que nous redevenions un pays avec une industrie compétitive et que nous trouvions une solution au chômage de masse auquel nous somme confronté : l'argent devrait être investi là.

Je pense les personnes ne sont pas stupides et pour l'essentiel placent leur argent là où il y a le plus à gagner (où le moins à perdre) et sur la précédente période il semble que c'était dans l'immobilier qu'il y avait le plus à gagner vu les sommes investies.

Je crois donc que tout ce qui peut nous ramener à une situation plus raisonnable est souhaitable. De toutes les façons, le tonneau étant vide, la fête me semble terminée et on prend le chemin d'une baisse durable de l'immobilier dans la plupart des régions (sauf en IDF jusqu'à quand ?).

C'est une bonne nouvelle pour les prochaines générations.

pailleauquebec
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Leclochard le Ven 20 Fév - 17:49

@pailleauquebec a écrit:L'immobilier est un secteur très aidé par les pouvoir publics, cela chiffre en dizaines de milliards d'euros chaque année. Aides aux propriétaires d'un côté et aides aux locataires de l'autre.

Le résultat de ces aides n'est pas toujours selon moi très bien investi par l'état. Une bonne partie finit dans les poches des banques ou des propriétaires.

La non taxation de la plus value sur la résidence  principale a été une forte incitation à placer tout son argent dans ce secteur pour beaucoup à une époque (heureusement révolue) où l'immobilier faisait entre +5% et +10% par an.

Les banques, les collectivités, les professionnels ont certes bien accompagné ce mouvement car ils y avaient intérêt.

Or un immobilier haut est un frein au développement économique d'un pays. Cela oblige à avoir un coût de main d’œuvre élevé, cela handicape la consommation, cela immobilise de grandes quantités de capitaux qui pourraient être plus utiles ailleurs. En un mot cela privilégie trop le capital des anciennes générations sur le travail des nouvelle générations. Pour ma part j'aimerais que nous redevenions un pays avec une industrie compétitive et que nous trouvions une solution au chômage de masse auquel nous somme confronté : l'argent devrait être investi là.

Je crois donc que tout ce qui peut nous ramener à une situation plus raisonnable est souhaitable. De toutes les façons la fête me semble terminée et on en prend le chemin dans la plupart des régions (sauf en IDF jusqu'à quand ?).

Je souscris complètement à ton discours. Malheureusement, il y a tant d'intérêts privés (banques, agents immobiliers, notaires) et publics (les collectivités locales) que peu d'acteurs souhaitent la baisse des prix et une véritable réforme de toutes ces aides. La plus débile, étant peut-être l'APL, véritable subvention au propriétaire, qu'on déguise en aide sociale. Son coût n'a cessé d'augmenter ces dernières années.
La bulle s'est déjà pas mal dégonflée dans certains coins de France (Normandie par ex). En IDF, ce sera plus lent car la solvabilité des acteurs est supérieure et qu'ils bénéficient encore de taux bas, quand il n'y a pas en plus un héritage pour payer l'appart à 8000 euros/m2  Rolling Eyes . Je trouve que les anciens poussent au crime les jeunes car ils les incitent à suivre leur voie (endettement le plus tôt possible quel que soit le marché): c'est un modèle qui ne correspond pas à la réalité qu'ils ont vécue (grosse inflation avec salaire indexée dessus, faible chômage).

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par egomet le Ven 20 Fév - 17:53

@Leclochard a écrit:
@kero a écrit:
@egomet a écrit:S'il y a bulle, elle se dégonflera, avec ou sans taxe.

La bulle va durer quelques mois, ou quelques années. La taxe est perpétuelle.

Sans doute. Je ne disais pas cela en tant qu'argument en faveur de la taxe. J'y suis opposé sur la simple base d'une question de justice. Les propriétaires paient bien déjà leur taxe foncière au titre de leur propriété (après, il peut à la rigueur être question de l'augmenter, c'est un autre débat), je ne vois pas ce qui viendrait justifier qu'ils paient en plus une taxe sur la base de la non-location, ce qui revient à mettre en cause la légimité de la propriété par les propriétaires. C'est une taxe confiscatoire.

En revanche, je suis loin d'être certain qu'on puisse considérer que l'attentisme des acheteurs est lié à l'incertitude réglementaire. Ça, c'est surtout le discours des professionnels de l'immobilier, qui refusent d'admettre que le marché est surévalué et qui tentent de mettre la pression sur le gouvernement.

Cette taxe se justifierait éventuellement pour les résidences secondaires. En revanche, elle est inique et dangereuse si elle s'applique aux résidences principales. On parle de gens qui ont parfois travaillé toute leur vie et qui, au moment où ils ne paient plus de loyers ou de mensualités, peuvent encaisser une baisse de revenus à la retraite.

Tu peux aussi trimer toute ta vie, pour te payer ta maison de campagne. Mais c'est vrai que c'est déjà un luxe. Peut-être ton premier luxe.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par kero le Ven 20 Fév - 17:54

@Leclochard a écrit:
@pailleauquebec a écrit:L'immobilier est un secteur très aidé par les pouvoir publics, cela chiffre en dizaines de milliards d'euros chaque année. Aides aux propriétaires d'un côté et aides aux locataires de l'autre.

Le résultat de ces aides n'est pas toujours selon moi très bien investi par l'état. Une bonne partie finit dans les poches des banques ou des propriétaires.

La non taxation de la plus value sur la résidence  principale a été une forte incitation à placer tout son argent dans ce secteur pour beaucoup à une époque (heureusement révolue) où l'immobilier faisait entre +5% et +10% par an.

Les banques, les collectivités, les professionnels ont certes bien accompagné ce mouvement car ils y avaient intérêt.

Or un immobilier haut est un frein au développement économique d'un pays. Cela oblige à avoir un coût de main d’œuvre élevé, cela handicape la consommation, cela immobilise de grandes quantités de capitaux qui pourraient être plus utiles ailleurs. En un mot cela privilégie trop le capital des anciennes générations sur le travail des nouvelle générations. Pour ma part j'aimerais que nous redevenions un pays avec une industrie compétitive et que nous trouvions une solution au chômage de masse auquel nous somme confronté : l'argent devrait être investi là.

Je crois donc que tout ce qui peut nous ramener à une situation plus raisonnable est souhaitable. De toutes les façons la fête me semble terminée et on en prend le chemin dans la plupart des régions (sauf en IDF jusqu'à quand ?).

Je souscris complètement à ton discours. Malheureusement, il y a tant d'intérêts privés (banques, agents immobiliers, notaires) et publics (les collectivités locales) que peu d'acteurs souhaitent la baisse des prix et une véritable réforme de toutes ces aides. La plus débile, étant peut-être l'APL, véritable subvention au propriétaire, qu'on déguise en aide sociale. Son coût n'a cessé d'augmenter ces dernières années.

C'est bien pourquoi la France est quand même un des seuls pays où la crise de 2007/2008 n'a pas entraîné de vrai basse durable de l'immobilier. La demande a été soutenue artificiellement alors qu'il y a eu, partout ailleurs, un véritable assainissement du marché. Cela s'expliquant aussi par le fait que les dérives sur le crédit immobilier avait bien moins touché la France, sans que cela ait empêché la formation d'une bulle.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Lefteris le Ven 20 Fév - 18:04

Je me mettais à penser que cette mesure constituerait une peine mutliple dans certains cas, pour les gens ayant acheté dans les grandes villes:  se serrer la ceinture en étant locataire longtemps, faire un achat  dès qu'on a l'apport et prendre un crédit (qui coûte quand même) , payer plus cher  pour une surface plus petite. Enfin, quand on est propriétaire , après avoir payé le crédit, contribué à faire tourner la machine bancaire , payé les impôts locaux et fonciers, on s'aperçoit que les prix des logements ont doublé ou triplé, et au motif qu'on a de l'argent virtuel , on doit payer une taxe avec de l'argent réel que l'on  n'a pas forcément , et l'on se trouve menacé d'être obligé de se séparer de son bien.
C'est absolument inique , cela revient à dire aux gens qu'ils n'ont nullement intérêt à esayer de s'en sortir, qu'on les enfoncera d'une manière ou d'une autre.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Leclochard le Ven 20 Fév - 18:10

@egomet a écrit:
@Leclochard a écrit:
@kero a écrit:

Sans doute. Je ne disais pas cela en tant qu'argument en faveur de la taxe. J'y suis opposé sur la simple base d'une question de justice. Les propriétaires paient bien déjà leur taxe foncière au titre de leur propriété (après, il peut à la rigueur être question de l'augmenter, c'est un autre débat), je ne vois pas ce qui viendrait justifier qu'ils paient en plus une taxe sur la base de la non-location, ce qui revient à mettre en cause la légimité de la propriété par les propriétaires. C'est une taxe confiscatoire.

En revanche, je suis loin d'être certain qu'on puisse considérer que l'attentisme des acheteurs est lié à l'incertitude réglementaire. Ça, c'est surtout le discours des professionnels de l'immobilier, qui refusent d'admettre que le marché est surévalué et qui tentent de mettre la pression sur le gouvernement.

Cette taxe se justifierait éventuellement pour les résidences secondaires. En revanche, elle est inique et dangereuse si elle s'applique aux résidences principales. On parle de gens qui ont parfois travaillé toute leur vie et qui, au moment où ils ne paient plus de loyers ou de mensualités, peuvent encaisser une baisse de revenus à la retraite.

Tu peux aussi trimer toute ta vie, pour te payer ta maison de campagne. Mais c'est vrai que c'est déjà un luxe. Peut-être ton premier luxe.

C'est un luxe au sens premier, car c'est économiquement déraisonnable. Parfois quand nous partions en vacances quelque part et qu'on aimait le lieu, je me suis demandé si c'était intéressant d'acheter un pied à terre: après calculs à la louche, c'était toujours un placement médiocre ou mauvais, à moins de louer sur la période la plus rentable (mais alors quand y va-t-on ?) et ça impose beaucoup de contraintes (passer ses vacances au même endroit tous les ans par exemple). Ca peut à la limite se justifier si, à la retraite, on en fait sa résidence principale.
A mon avis, ce n'est pas un hasard si les nouvelles générations attachent moins d'importance à sa possession :
http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2015/02/06/grand-menage-dans-la-maison-de-campagne_4571752_4497916.html

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par e-Wanderer le Ven 20 Fév - 18:12

@Leclochard a écrit:
Cette taxe se justifierait éventuellement pour les résidences secondaires. En revanche, elle est inique et dangereuse si elle s'applique aux résidences principales. On parle de gens qui ont parfois travaillé toute leur vie et qui, au moment où ils ne paient plus de loyers ou de mensualités, peuvent encaisser une baisse de revenus à la retraite.
Oui, enfin, pour les résidences secondaires, Sarkozy a déjà porté de 15 à 30 ans le délai d'exonération de la taxe sur la plus-value (et ensuite, ça avait baissé, puis c'est revenu à 30 ans…), et les députés viennent de faire passer une loi pour que la taxe foncière puisse être doublée sans préavis si les municipalités en décident ainsi. C'est déjà pas mal, non ?

Je commence à en avoir un peu assez 1) de cette fiscalité qui change tout le temps (quand on fait un achat immobilier, c'est un engagement sur le long terme et on aimerait bien pouvoir planifier un minimum les choses…). 2) que les propriétaires de résidences secondaires soient toujours considérés comme des vaches à lait forcément pétées de thunes.

Pour ma part, j'entretiens un studio à Paris essentiellement pour le travail (alors que je suis locataire en province dans la ville où je suis en poste : beaucoup d'argent mis en l'air chaque mois…). Mais je me pose de plus en plus la question de la revente, alors que je tiens beaucoup à ce petit logement (acheté en 1997, avant la flambée des prix, en m'endettant sur 10 ans à 7% – c'était le taux à cette époque.). Je peux très bien travailler beaucoup moins, ou autrement. Après tout, plutôt que d'aller chercher des textes rares à la BNF et de faire des travaux de fond, je peux très bien attendre tranquillement la retraite en travaillant des auteurs déjà correctement édités ou sur les fonds locaux de ma bibliothèque municipale. Je peux très bien arrêter de participer aux travaux de l'équipe de recherche parisienne à laquelle je suis associé depuis 10 ans (ce serait juste un peu gênant, car c'est moi qui apporte les finances !). Je peux très bien arrêter toutes mes activités éditoriales à Paris. Je peux très bien refuser tout nouveau mandat au CNU jusqu'à la fin de ma carrière (encore plus de 20 ans…). Je peux très bien refuser toute participation à des jurys de thèse, d'HDR, à des comités de spécialistes etc. demandant des déplacements à Paris. Je peux très bien ne participer qu'aux colloques de ma région pour éviter de devoir passer par Paris (ou publier uniquement hors colloques : revues, livres, éditions de textes, manuels universitaires, les possibilités ne manquent pas). Franchement, je serais bien plus tranquille à ronronner en province dans la belle maison que je pourrais m'acheter avec tout cet argent immobilisé. Et j'habite dans une trèèès belle région, il ne faudrait pas me pousser beaucoup. furieux

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par User5899 le Ven 20 Fév - 18:46

@Celadon a écrit:http://www.lavieimmo.com/fiscalite-immobiliere/la-taxation-du-loyer-fictif-de-nouveau-sur-la-table-30392.html affraid affraid affraid
Extrait :
"Le think tank Terra Nova propose de s'attaquer aux propriétaires de leur résidence principale, « qui bénéficient d’un avantage à travers la non-taxation de la valeur locative de leur bien ».
Euh... Et la taxe foncière ? Suspect

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par User5899 le Ven 20 Fév - 18:49

@Thalia de G a écrit:Ils veulent à tout prix perdre les prochaines élections ?
Razz

Non mais 2017, c'est fait, là, il n'y a plus rien à sauver. Pour 2017, la seule question c'est Juppé, Sarlozy ou La Penne. Mais certains veulent vraiment qu'en 2022 non plus, le PS n'ait aucune chance. Je crois que ce n'est pas la peine d’emmerder encore les gens pour ça, 2022 aussi, c'est râpé Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Yazilikaya le Ven 20 Fév - 18:50

Cripure a écrit:
@Thalia de G a écrit:Ils veulent à tout prix perdre les prochaines élections ?
Razz

Non mais 2017, c'est fait, là, il n'y a plus rien à sauver. Pour 2017, la seule question c'est Juppé, Sarlozy ou La Penne. Mais certains veulent vraiment qu'en 2022 non plus, le PS n'ait aucune chance. Je crois que ce n'est pas la peine d’emmerder encore les gens pour ça, 2022 aussi, c'est râpé Very Happy

Pas sûr, je me garderais bien de tout pronostic.

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par User5899 le Ven 20 Fév - 18:52

Je vais proposer au PS de nous imposer sur l'augmentation du point d'indice qui aurait pu avoir lieu depuis janvier 2010 idee

furieux

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Anaxagore le Ven 20 Fév - 18:54

Ce sont des nuisibles sous tous les angles.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Celadon le Ven 20 Fév - 18:56

@Lefteris a écrit:Je me mettais à penser que cette mesure constituerait une peine mutliple dans certains cas, pour les gens ayant acheté dans les grandes villes:  se serrer la ceinture en étant locataire longtemps, faire un achat  dès qu'on a l'apport et prendre un crédit (qui coûte quand même) , payer plus cher  pour une surface plus petite. Enfin, quand on est propriétaire , après avoir payé le crédit, contribué à faire tourner la machine bancaire , payé les impôts locaux et fonciers, on s'aperçoit que les prix des logements ont doublé ou triplé, et au motif qu'on a de l'argent virtuel , on doit payer une taxe avec de l'argent réel que l'on  n'a pas forcément , et l'on se trouve menacé d'être obligé de se séparer de son bien.
C'est absolument inique , cela revient à dire aux gens qu'ils n'ont nullement intérêt à esayer de s'en sortir, qu'on les enfoncera d'une manière ou d'une autre.
Tout à fait. Et ça correspond bien avec ce qu'est devenue l'école. No futur.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Thierry30 le Ven 20 Fév - 18:58

Cripure a écrit:Je vais proposer au PS de nous imposer sur l'augmentation du point d'indice qui aurait pu avoir lieu depuis janvier 2010 idee

furieux

Euh...
Certaines idées ne devraient pas être proposées, on ne sait jamais! Suspect

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Celadon le Ven 20 Fév - 18:59

Surtout pas au PS !!!

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Thalia de G le Ven 20 Fév - 20:04

républicain a écrit:
Cripure a écrit:Je vais proposer au PS de nous imposer sur l'augmentation du point d'indice qui aurait pu avoir lieu depuis janvier 2010 idee

furieux

Euh...
Certaines idées ne devraient pas être proposées, on ne sait jamais! Suspect
Tu m'ôtes les mots du clavier.  Wink 

Ce qui me choque c'est cette incitation permanente à rendre les Français propriétaires, pas nécessairement pour un investissement, comme il a été dit plus haut, mais pour s'assurer une certaine sécurité dans la vie, surtout au moment où un couple est bien installé. Et comme très souvent les lois peuvent changer, instaurant une forme d'insécurité.
C'est pénible à la fin de ne pas avoir de vue sur le long, très long terme.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par Cath le Ven 20 Fév - 20:18

Et une taxe pour les non-fumeurs, pour compenser l'argent qu'ils n'ont pas payé en n'achetant pas de paquet de clopes ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par palomita le Ven 20 Fév - 21:45

@Cath a écrit:Et une taxe pour les non-fumeurs, pour compenser l'argent qu'ils n'ont pas payé en n'achetant pas de paquet de clopes ?

Et pourquoi pas une taxe pour tous ceux qui ne jouent pas au loto, à l'euromillions ou autres jeux de grattage et de tirage? Razz

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Taxer la résidence principale sur un loyer fictif, ils remettent ça

Message par virgere le Ven 20 Fév - 21:46

Ou tout simplement une taxe sur les cons. L'avantage, c'est que comme on est toujours le con de quelqu'un, tout le monde devrait la payer !

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum