Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
tagadatsointsoin
Niveau 2

Première année en seconde pleine d'angoisses

par tagadatsointsoin le Sam 21 Fév 2015 - 12:22
Bonjour à tous,

je sors du silence. Je suis maître auxiliaire en privé installé à l'année en niveau collège et lycée. Au lycée j'ai le niveau de seconde, dès le départ j'avoue ne pas avoir été heureux à l'annonce de ce niveau car je ne me sens pas à l'aise dans les programmes du lycée. Pourquoi ? Parce que je manque cruellement de confiance en moi.

Voilà, alors pour faire vite, dans cette classe, ça se passe plus ou moins bien, les seuls points négatifs que j'ai entendus de la part de deux ou trois élèves ( et parents) sont qu'ils souhaiteraient des polycopiés avec les corrections des DM ( "je le fais à l'oral, ils n'ont qu'à suivre" voilà ce que j'ai répondu) ( j'en donne très régulièrement pour que les élèves travaillent et soient autonomes).

Moi je ne me sens pas du tout à l'aise dans ce niveau. J'essaie de les préparer au commentaire mais je ne me sens pas bon, je suis en train de finir mon deuxième objet d'étude seulement, je me trouve très en retard dans le programme, je passe mon temps à préparer des cours pour finalement ne pas avoir le temps de les faire.... Pour vite passer à mon troisième objet d'étude je vais devoir faire ma quatrième séquence en une semaine et demie à la rentrée... bref je suis désespéré. J'ai l'impression d'en attendre beaucoup de ce niveau et il y a beaucoup de mauvaises notes ( et pourtant c'est la meilleure seconde en moyenne générale)... j'ai l'impression de les dégoûter, de me dégoûter de la littérature et du métier.... et puis un parent m'a dit " vous donnez envie à mon fils de lire Zola" et maintenant je suis partagé, bref je ne sais plus où j'en suis. Demander de l'aide à l'équipe de français au lycée ce n'est pas possible : je crois qu'ils attendent tous que je me plante, il n'y a pas d'esprit d'équipe.

Dans deux jours c'est la rentrée et je ne me sens plein d'angoisse... ( et seulement pour ce niveau), bref avez vous galéré comme moi ?
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par InvitéBC le Sam 21 Fév 2015 - 12:38
Oui ! et j'ai trois classes de secondes...
Je suis autant à la traîne que toi ; je vais devoir, en une semaine au plus, boucler mon deuxième objet d'étude.
A côté de ça, mes collègues sont top, je peux me reposer sur eux en cas de besoin.
Si tu n'essayes pas de demander de l'aide, tu ne peux pas savoir, cela dit. Si tu as besoin ou envie, n'hésite pas à m'envoyer un MP.
avatar
tagadatsointsoin
Niveau 2

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par tagadatsointsoin le Sam 21 Fév 2015 - 12:50
Merci

J'ai demandé de l'aide mais il n'y a jamais personne... fin mars nous avons un bilan commun ( on sera obligé de communiquer !)
Ah oui, trois classes de seconde pour moi c'est synonyme de trois fois "enfer"...
Je ne sais pas pourquoi cette classe me donne autant de doutes... je crois que j'échoue pour la première fois mais j'ai envie de les amener loin quand même. Comment ça se passe pour toi ?
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par Provence le Sam 21 Fév 2015 - 13:29
@tagadatsointsoin a écrit:
je sors du silence. Je suis maître auxiliaire en privé installé à l'année en niveau collège et lycée. Au lycée j'ai le niveau de seconde, dès le départ j'avoue ne pas avoir été heureux à l'annonce de ce niveau car je ne me sens pas à l'aise dans les programmes du lycée. Pourquoi ? Parce que je manque cruellement de confiance en moi.
Premier conseil: fais semblant d'être sûr de toi: on te fera plus confiance et cette confiance te rassurera.  Very Happy
La classe de seconde me paraît compliquée parce qu'elle représente un entre-deux: à la fois transition avec le collège et préparation aux épreuves du bac. Les collègues qui enseignent au lycée me diront si je me plante.

Voilà, alors pour faire vite, dans cette classe, ça se passe plus ou moins bien, les seuls points négatifs que j'ai entendus de la part de deux ou trois élèves ( et parents) sont qu'ils souhaiteraient des polycopiés avec les corrections des DM ( "je le fais à l'oral, ils n'ont qu'à suivre" voilà ce que j'ai répondu) ( j'en donne très régulièrement pour que les élèves travaillent et soient autonomes).
Finalement, rien de négatif ne te revient aux oreilles. Donc c'est que tout va bien. Et pour les polycopiés, les parents peuvent se brosser.

Moi je ne me sens pas du tout à l'aise dans ce niveau. J'essaie de les préparer au commentaire mais je ne me sens pas bon, je suis en train de finir mon deuxième objet d'étude seulement, je me trouve très en retard dans le programme, je passe mon temps à préparer des cours pour finalement ne pas avoir le temps de les faire.... Pour vite passer à mon troisième objet d'étude je vais devoir faire ma quatrième séquence en une semaine et demie à la rentrée... bref je suis désespéré.
Il faut composer avec des programmes lourds et un niveau pas toujours suffisant... A part Superprof et ses pouvoirs magiques, je ne vois pas qui peut tout faire parfaitement.
J'ai l'impression d'en attendre beaucoup de ce niveau et il y a beaucoup de mauvaises notes ( et pourtant c'est la meilleure seconde en moyenne générale)...

Peut-être que tes élèves sont mauvais ou peu travailleurs, tout simplement.
j'ai l'impression de les dégoûter, de me dégoûter de la littérature et du métier.... et puis un parent m'a dit " vous donnez envie à mon fils de lire Zola" et maintenant je suis partagé, bref je ne sais plus où j'en suis.
Impression trompeuse, donc...
avatar
tagadatsointsoin
Niveau 2

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par tagadatsointsoin le Sam 21 Fév 2015 - 13:40
Lol, merci d'avoir pris le temps ! Oui d'après ce que je dégage, personne ne remarque que je souffre de mon manque de confiance et face aux élèves, je suis déterminée et autoritaire comme il faut. Mais je m'investis beaucoup, je prends tout à coeur et c'est la première fois où j'ai l'impression d'échouer et je n'arrive pas à relativiser... parfois j'aimerais me dire " tu ne finiras pas le programme et alors ?!" il y a autre chose dans la vie.... mais ma vie c'est bosser bosser bosser alors dur d'appliquer ces bonnes paroles !
avatar
InvitéeEv
Niveau 5

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par InvitéeEv le Sam 21 Fév 2015 - 14:46
Salut Tagadatsointsoin !
Si ça peut te rassurer, je communique pas mal avec mes collègues et, en seconde au moins, on traverse TOUJOURS un moment où on se demande si on n'a pas fait que de la grosse bouse (pour dire les choses carrément). Rolling Eyes
On a l'impression de survoler les textes sans approfondir assez OU de s'étendre démesurément sur un extrait au point d'en avoir ras-le-bol… Sleep (surtout quand on a une classe qui tourne au chahut et qu'en une heure on fait ce qu'on avait prévu pour vingt minutes… pale )
On a aussi souvent l'impression que l'on ne fait que de la méthode OU qu'on n'est pas assez carré et que ça va leur jouer des tours pour l'année suivante. heu
À part 2-3 profs ultra expérimentés et sûrs d'eux et de leurs cours, j'ai l'impression que tout le monde se contente de faire ce qu'il peut en seconde.
Et finalement, en première, on ne verra aucune différence entre tes élèves et ceux des autres.
Pour te dire, après mon année de stage, où j'avais fait une année de cours que je trouvais — et trouverais encore sûrement — calamiteuse, j'ai reçu des mails d'élèves me demandant des cours particuliers parce que leur prof — qui me paraissait ultra-super-pro-et-compétente — leur faisait des cours "tout pourris" (selon eux bien sûr, mais je n'en ai rien cru).
Si tu as des élèves qui apprécient Zola grâce à tes cours, c'est déjà une belle victoire woohoo
Donc, pas de raison de paniquer ! Finir le 2e O.E. maintenant, ce n'est pas catastrophique… Dis-toi que de toute façon les premiers mois sont deux fois plus lents que les autres tant tu as de mises en place à réaliser ! Maintenant, rien ne t'oblige à faire 8 séquences dans l'année… Tu fais ce que tu peux !
En fin de compte, mon seul conseil serait : essaie de te faire plaisir dans les choix de tes textes, et de te faire plaisir en les enseignant.
Bon courage pour la rentrée ! :elephant2:
avatar
tagadatsointsoin
Niveau 2

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par tagadatsointsoin le Sam 21 Fév 2015 - 15:26
Merci Evina,

tes encouragements et ta réalité m'aident beaucoup. Je crois qu'il faut que je commence aussi à être moins dure avec moi même.
Je vais faire ce que je peux, tu as bien résumé.
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par InvitéBC le Sam 21 Fév 2015 - 15:38
Evina parle d'or Smile

Provence aussi d'ailleurs ! sunny
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par Al le Sam 21 Fév 2015 - 15:57
Tu peux m'envoyer ta progression annuelle et des plans de séquence en mp tagadatsointsoin si tu veux, si tu doutes de leur "calibre"... Ca fait juste 3 ans que j'ai des 2d mais comme j'ai commencé par ce niveau en stage, c'est le niveau que je connais le mieux et j'ai eu le temps de me faire ma propre perception des enjeux de cette année. Comme tout le monde je continue à faire les mêmes erreurs (je prends le problème des fautes à bras le corps en 2e moitié d'année, systématiquement, alors que je sais qu'il faudrait faire quelque chose dès septembre!)... voici quelques conseils issus de ma petite expérience avec des classes de niveau varié :

-"commencer" et "finir" des objets d'étude me parait inutilement anxiogène : je crée des séquences qui croisent les objets d'étude (l'argumentation est très facile à croiser) et je varie, j'en fais entre 6 et 8 par année mais je ne traite pas les objets d'étude en bloc (si j'ai le choix), je pense que ça me lasserait moi et aussi les élèves. C'est peut-être la raison de ton impression de "dégoût"... ?

- Je suis plutôt en retard par rapport à mes autres années, je suis au début de ma 5e séquence, mais parce que j'ai monté un projet théâtre en 2e séquence. Je privilégie mes envies, les opportunités (spectacle...). On sort ainsi de "je suis un bon prof" / "pas un bon prof" ; "je les prépare bien au bac" / "pas bien au bac". Le plus important reste la capacité à leur faire "goûter" un beau texte.

-Je m'interroge beaucoup sur la méthodo en 2d, devant le peu de résultats. Pour l'instant je constate que le plus efficace est la répétition du même exercice (est-ce si important qu'ils aient rédigé un commentaire en entier en 2d, ne vaut-il pas mieux travailler encore et encore un seul paragraphe?) et de les faire bosser réellement : c'est à eux de trouver des plans, problématiques, en commentaire comme en dissertation. Ca peut se pratiquer à l'oral comme à l'écrit. Contrairement à ce qu'écrit Evina, je remarque une très grande différence entre les élèves qu'on a fait travailler ainsi en 2d et ceux qui arrivent en 1re sans avoir jamais dû se débrouiller sur un texte ou sur un sujet de disserte. Je ne sais pas si le retard peut d'ailleurs se rattraper (j'ai des collègues qui ne demandent jamais rien aux élèves en 2d - à part noter le cours bien sûr-, se contentant de devoirs niveau collège avec des questions de cours). Mais je n'échappe pas au sentiment d'échec : mes élèves maitrisent mal la méthode du paragraphe malgré mon "harcèlement", récemment j'ai imaginé quelque chose de nouveau : au lieu de leur demander un commentaire entier (guidé néanmoins) comme je le fais habituellement à cette époque de l'année, j'ai pensé leur créer un cadre avec des bouts de phrases à compléter pour la première sous partie (les forçant à lier repérage de procédés et interprétations, pour éviter la triste paraphrase) et leur demander de continuer ensuite ; je verrai si le fait de leur avoir proposer un cadre pour la première sous partie a influencé le reste de leur écriture... heu

- On peut préférer la 2d à la 1re car on échappe à l'impératif du nombre de LA / année. Profite de cette année pour t'adapter aux besoins de ta classe, prendre le temps de refaire des points de langue, d'évaluer de façon ciblée, j'ai pensé avec ma classe la plus faible à refaire des dictées!! c'est un confort aussi de pouvoir "mesurer" sa classe et de leur proposer quelque chose "sur-mesure".

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
tagadatsointsoin
Niveau 2

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par tagadatsointsoin le Sam 21 Fév 2015 - 16:27
Ma progression annuelle ( ma nouvelle car je dois m'adopter) : mars avril : poésie/ avril, mai théâtre pour pouvoir finir le programme.

J'essaie de relativiser en me disant que ce n'est pas un niveau examen donc si ils n'ont pas tout en poche ce n'est pas grave. Je passe du temps dans la méthode et à la rentrée je vais leur proposer de rédiger leur premier commentaire composé mais en groupe classe. Je vais leur donner un plan et par groupe, il devront s'intéresser à un sous axe. Cet exercice me permettra de leur faire écrire un premier paragraphe mais de ne pas en avoir 33 à corriger et de "désacraliser le commentaire" pour eux, car beaucoup en ont peur.
Effectivement avec le recul, je regrette d'avoir commencer l'année avec l'argumentation et d'avoir fait des blocs de deux séquences pour chaque objet d'étude. Mais j'ai voulu suivre une progression commune et je me trouve bien naïve car personne dans l'équipe se dit sa progression ou ses objectifs. J'en ai parlé au directeur, je suis en deuil du travail d'équipe au lycée. Mais en aucun cas c'est de leur faute, je suis vraiment à l'origine de ce retard et de mon malaise. Mais parfois je me dis que je ne peux faire plus, j'en fais déjà beaucoup et le niveau seconde est un niveau où il est vraiment difficile de savoir ce que les élèves peuvent/doivent fournir.
J'ai l'impression qu'il va falloir que je fonce pour boucler ce programme et finir de traiter le commentaire pour vite aborder la dissertation.
Je suis découragée car je me mets une pression monstre et je n'ai pas à la subir ( pas d'inspection en vue et grosse prof remplaçante débutante !). Comment arrivez vous à faire la part des choses entre le programme donné et les objectifs non atteints ?

Merci à tous pour vos conseils en tout cas
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par Al le Sam 21 Fév 2015 - 22:13
Mais il n'y a pas de programme ^^, on a juste des directions (moi je le vois comme ça). Du coup je ne peux pas ne pas finir le programme puisque c'est moi qui décide ce qu'on fait et quand ^^

Là tu m'as écrit les objets d'étude, ce n'est pas une progression annuelle. Je parlais de tes séquences, qu'on construit en fonction d'une problématique sur une oeuvre intégrale ou un groupement de textes. Prends-tu du plaisir à les créer ?

Je n'ai pas encore abordé la disserte non plus. Où en es-tu dans le commentaire? (tu indiques leur proposer un travail pour qu'ils en aient moins peur comme si c'était le début et ensuite tu dis vouloir "vite finir le commentaire").

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par User5899 le Sam 21 Fév 2015 - 23:53
@tagadatsointsoin a écrit:Bonjour à tous,

je sors du silence. Je suis maître auxiliaire en privé installé à l'année en niveau collège et lycée. Au lycée j'ai le niveau de seconde, dès le départ j'avoue ne pas avoir été heureux à l'annonce de ce niveau car je ne me sens pas à l'aise dans les programmes du lycée. Pourquoi ? Parce que je manque cruellement de confiance en moi.

Voilà, alors pour faire vite, dans cette classe, ça se passe plus ou moins bien, les seuls points négatifs que j'ai entendus de la part de deux ou trois élèves ( et parents) sont qu'ils souhaiteraient des polycopiés avec les corrections des DM ( "je le fais à l'oral, ils n'ont qu'à suivre" voilà ce que j'ai répondu) ( j'en donne très régulièrement pour que les élèves travaillent et soient autonomes).

Moi je ne me sens pas du tout à l'aise dans ce niveau. J'essaie de les préparer au commentaire mais je ne me sens pas bon, je suis en train de finir mon deuxième objet d'étude seulement, je me trouve très en retard dans le programme, je passe mon temps à préparer des cours pour finalement ne pas avoir le temps de les faire.... Pour vite passer à mon troisième objet d'étude je vais devoir faire ma quatrième séquence en une semaine et demie à la rentrée... bref je suis désespéré. J'ai l'impression d'en attendre beaucoup de ce niveau et il y a beaucoup de mauvaises notes ( et pourtant c'est la meilleure seconde en moyenne générale)... j'ai l'impression de les dégoûter, de me dégoûter de la littérature et du métier.... et puis un parent m'a dit " vous donnez envie à mon fils de lire Zola" et maintenant je suis partagé, bref je ne sais plus où j'en suis. Demander de l'aide à l'équipe de français au lycée ce n'est pas possible : je crois qu'ils attendent tous que je me plante, il n'y a pas d'esprit d'équipe.

Dans deux jours c'est la rentrée et je ne me sens plein d'angoisse... ( et seulement pour ce niveau), bref avez vous galéré comme moi ?
Bon, c'est ma 27e classe de seconde cette année, et je pourrais écrire votre message Smile
-Les ados de 2e sont devenus des mutants depuis l'invention des réseaux sociaux ; on n'a pas encore le recul pour juger correctement l'ampleur du désastre, mais c'est indéniable.
-Les corrigés de devoirs : vous faites à votre guise. On peut en rédiger un ou deux pour donner des modèles ; perso, j'élabore en classe et j'écris tout avec eux au fur et à mesure au tableau : pas de polycopiés, ils ne sont pas lus.
-L'impression de dégoûter de la littérature ? Faites le test : demandez de dire en trois lignes ce que signifie le texte que vous venez de distribuer ; vous les convaincrez peut-être vite que oui, il faut faire des explications de textes Razz
-Il faut les préparer au commentaire, mais lentement : c'est un exercice qu'ils ramènent à de la paraphrase ; nous nous sommes décidés, chez nous, à ne plus viser les exercices complets en seconde ; seulement de petits travaux, parfois très ciblés, parfois généraux, tous rédigés, tous facilement corrigeables. Pas la peine de brûler les étapes. Les programmes de collège sont assez découplés de ceux du lycée, en plus.
-Je finis moi aussi mon 2e OE dans chacune de mes classes. Avec le public actuel et 4h par semaine, si je boucle le programme, ils ne comprennent rien. Tant pis, en seconde, je sacrifie souvent la poésie.
Sentez-vous à l'aise et vous commencerez à l'être Wink
avatar
InvitéeEv
Niveau 5

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par InvitéeEv le Dim 22 Fév 2015 - 8:13
@tagadatsointsoin a écrit: J'essaie de relativiser en me disant que ce n'est pas un niveau examen donc si ils n'ont pas tout en poche ce n'est pas grave.
Ben, bien sûr !  Very Happy
Deux services à leur rendre : une méthode solide, des textes enthousiasmants.
@tagadatsointsoin a écrit:Je passe du temps dans la méthode et à la rentrée je vais leur proposer de rédiger leur premier commentaire composé mais en groupe classe. Je vais leur donner un plan et par groupe, il devront s'intéresser à un sous axe. Cet exercice me permettra de leur faire écrire un premier paragraphe mais de ne pas en avoir 33 à corriger et de "désacraliser le commentaire" pour eux, car beaucoup en ont peur.
Bon, c'est un peu moche ce que je vais dire, mais j'ai remarqué que ça marchait pas si mal…
Cette année mes classes de première découvrent plus ou moins la dissertation (tu vois, niveau retard…).
Comme ils freinent des 4 fers, et comme l'an dernier, je fais : étude de texte sur un corrigé de dissertation (qui sert de cours [par exemple : le personnage de roman doit-il être un héros] et permet de synthétiser le groupement de texte [je "case" dans mon corrigé un max d'exemples vus en cours]. Ensuite, groupes de 3, sujet maison, 3 semaines. La dernière semaine, ils se mettent au travail. Les copies sont pas si pourries que ça…
Et au moins, le coup suivant, on peut travailler sérieusement, ils cessent de freiner : ça s'est "désacralisé" tout seul… On peut aborder des points de méthode en fonction de leur premier essai… Je mets une note peu coefficientée (comme pour tous les travaux maison)
Spoiler:
Bon, mais je reconnais que c'est pas de la grande pédagogie ! (ce que je veux dire surtout, c'est que bousculer un peu nos chérubins ne leur fait pas forcément de mal… je dis surtout pas de faire ça à tes seconde…)   Rolling Eyes
En tout cas, la technique des groupes de 3 pour le premier devoir, ça marche assez bien (mais il peut y avoir des groupes ou l'un fait tout pour les autres, ou des groupes de faiblards pas trop travailleurs, qui rendent rien de bien terrible…).
@tagadatsointsoin a écrit:Effectivement avec le recul, je regrette d'avoir commencer l'année avec l'argumentation et d'avoir fait des blocs de deux séquences pour chaque objet d'étude.
Pourtant, c'est pas mal de commencer par l'argumentation… au moins, c'est plus chronologique que de commencer par le roman ou la poésie… et puis au moins, ils ont le sentiment d'être vraiment entrés au lycée : ça fait un vrai changement, je crois.
(D'ailleurs, c'est ce que notre I.P.R. nous recommande… mais est-ce un argument ?)
@tagadatsointsoin a écrit:Mais j'ai voulu suivre une progression commune et je me trouve bien naïve car personne dans l'équipe se dit sa progression ou ses objectifs.
Ben, je comprends pas bien : dans ce cas, c'est pas une progression commune ?
@tagadatsointsoin a écrit:j'en fais déjà beaucoup et le niveau seconde est un niveau où il est vraiment difficile de savoir ce que les élèves peuvent/doivent fournir.
Oui, c'est vrai… Mais, il ne faut pas trop les prendre par la main tout le temps non plus… Ni trop se crever à préparer…
Spoiler:
J'ai remarqué que mes cours, même bétonnés du feu de dieu, si je suis une loque humaine, épuisée par une nuit de correction, je les sabote magistralement…
Inversement, un cours préparé à l'arrache, si je suis en forme, ça peut se passer tout seul
(avec invention d'un plan en 9 paragraphes et tout…)
avatar
tagadatsointsoin
Niveau 2

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par tagadatsointsoin le Dim 22 Fév 2015 - 13:00
Vos messages sont donc rassurants.
Je suis loin de ma 27 année de seconde !

Oui le commentaire jusqu'à présent nous avons travaillé sur l'introduction et je restais évasif sur le plan et la problématique. A la rentrée je vais les faire dégager une problématique et leur donner un plan ils devront par groupe rédiger un paragraphe d'une sous partie. Ensuite, je les corrigerai et les mettrai ensemble et leur distribuerai leur "commentaire composé commun". Je manque cruellement de méthodes pour leur enseigner la méthode du commentaire composé donc j'ai pensé favoriser les travaux de groupe pour qu'ils essaient de réfléchir par eux mêmes. Je leur distribue des fiches méthodes que je réalise à partir de manuel pour leur donner le côté théorique mais il me manque les méthodes pour le côté "pratique".
Je vais attaquer l'objet d'étude de la poésie dans dix jours je l'espère et nous continuerons à travailler sur le commentaire composé. Je pense aborder le théâtre en fin d'année et travailler sur les prémisses de la dissertation. Comme cela, je pense leur donner ce qu'il faut pour qu'ils puissent arriver en première sans trop de difficulté.

C'est ce calendrier qui me fait "baliser", je me rends compte que l'année coule et que je stagne et mon moral en prend un coup également.

Je réalise que dans la pratique vous êtes beaucoup à ne pas réaliser les objets d'étude. Et que finalement, moi, prof débutant, c'est tout à fait normal que je fasse des "cours imparfaits". Mais comment arrivez-vous à vous déculpabiliser, à lâcher prise ? Je ne cesse de tourner en boucle et me dire que je ne réponds pas aux attentes des élèves, des programmes....
avatar
ysabel
Devin

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par ysabel le Dim 22 Fév 2015 - 13:33
Tu sais, mes secondes sont tellement nulles faibles que je n'ai même pas vu l'intro du commentaire.
Je me bats depuis le début de l'année pour qu'ils citent le texte. Et 80% ne cite toujours pas.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par Al le Dim 22 Fév 2015 - 14:24
En vous lisant je réalise que les miens sont pas mal... bon je le savais pour une classe, 11 félicitations, ils comprennent les textes du premier coup, j'en ai 3-4 bien largués mais sur 34... je dirais que 80% trouvent sur des textes défrichés une problématique (je veux juste un angle d'attaque correct sur le texte, même très simple) et un plan. L'intro, j'ai expliqué en 5 minutes à quoi ça devait ressembler, en leur faisant miroiter un +1 pour toutes les intros correctes, tout le monde a eu +1 sauf les élèves ayant refusé d'écrire une ligne. Avec mon autre classe je retrouve les élèves "habituels" qui confondent beaucoup de choses, on rame un peu (beaucoup), mais ils ont quand même quelques repères dans le crâne. Le problème c'est qu'ils me baratinent avec des noms de procédés (pourquoi leur ai-je appris la syllepse?! pourquoi ?? pale ) sans en tirer aucune interprétation. Je mets dans la marge "et alors?"... Bon, y a pire.

Par contre (rien à voir) je pensais faire faire des tampons avec des remarques que je dois toujours écrire sur les copies (du type "il faut interpréter les procédés d'écriture" ; "citation mal insérée")... pour gagner du temps ^^

Je ne vois pas du tout ce que tu peux vouloir dire par "réaliser les objets d'étude"... heu je sais qu'à la fin de l'année tous les exercices type bac auront été vu (comme le dit Cripure, par des exercices ciblés) ; des textes auront été appris par coeur pour leur beauté intrinsèque ; les objets d'étude auront été étudiés (même si ce n'est qu'une séquence pour un objet d'étude) ; les élèves sauront se débrouiller pour un début de 1re où de toute façon ils seront avec d'autres élèves dont certains n'auront aucune autonomie du tout... Rolling Eyes ça me parait amplement suffisant. Je ne vais pas culpabiliser pour ça, au contraire je m'en félicite!!

--> vois le verre à moitié plein!!

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par User5899 le Dim 22 Fév 2015 - 14:45
@tagadatsointsoin a écrit:Vos messages sont donc rassurants.
Je suis loin de ma 27 année de seconde !

Oui le commentaire jusqu'à présent nous avons travaillé sur l'introduction et je restais évasif sur le plan et la problématique.
Je ne le fais même plus, ça, en seconde Razz
Ce qui m'intéresse, c'est qu'ils sachent observer le texte et rédiger, quasiment ligne à ligne, l'explication de ce qu'ils lisent. L'organisation éventuelle de tout ça, quand ils ont du contenu, ça ne pose pas de problème.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par User5899 le Dim 22 Fév 2015 - 14:47
@tagadatsointsoin a écrit:Vos messages sont donc rassurants.
Je suis loin de ma 27 année de seconde !

Oui le commentaire jusqu'à présent nous avons travaillé sur l'introduction et je restais évasif sur le plan et la problématique. A la rentrée je vais les faire dégager une problématique et leur donner un plan ils devront par groupe rédiger un paragraphe d'une sous partie. Ensuite, je les corrigerai et les mettrai ensemble et leur distribuerai leur "commentaire composé commun". Je manque cruellement de méthodes pour leur enseigner la méthode du commentaire composé donc j'ai pensé favoriser les travaux de groupe pour qu'ils essaient de réfléchir par eux mêmes. Je leur distribue des fiches méthodes que je réalise à partir de manuel pour leur donner le côté théorique mais il me manque les méthodes pour le côté "pratique".
Je vais attaquer l'objet d'étude de la poésie dans dix jours je l'espère et nous continuerons à travailler sur le commentaire composé. Je pense aborder le théâtre en fin d'année et travailler sur les prémisses de la dissertation. Comme cela, je pense leur donner ce qu'il faut pour qu'ils puissent arriver en première sans trop de difficulté.

C'est ce calendrier qui me fait "baliser", je me rends compte que l'année coule et que je stagne et mon moral en prend un coup également.

Je réalise que dans la pratique vous êtes beaucoup à ne pas réaliser les objets d'étude. Et que finalement, moi, prof débutant, c'est tout à fait normal que je fasse des "cours imparfaits". Mais comment arrivez-vous à vous déculpabiliser, à lâcher prise ? Je ne cesse de tourner en boucle et me dire que je ne réponds pas aux attentes des élèves, des programmes....
Les OE, je les réduis en les groupant. En 1re, comme je suis de plus en plus à la bourre, je groupe "la question de l'homme" avec le roman et avec le théâtre, voire avec la poésie.
Et puis, vu la surnotation devenue systématique au bac, je ne m'inquiète plus de rien. Même quand ils sont nuls, un gentil collègue tremblant de peur devant l'IPR viendra leur trouver des qualités Razz
avatar
Bonnie Blue
Niveau 9

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par Bonnie Blue le Dim 22 Fév 2015 - 15:21
27 classes de seconde ? Et pas de lassitude ?

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par User5899 le Dim 22 Fév 2015 - 15:32
@Bonnie Blue a écrit:27 classes de seconde ? Et pas de lassitude ?

Le principe d'un travail, c'est qu'il dure quelques années Very Happy
Bien sûr qu'il y a une lassitude. Comme dans beaucoup de boulots. Mais 15h/sem sans grande préparation et avec un salaire acceptable, bon...
C'est surtout les copies qui sont insupportables.
avatar
Bonnie Blue
Niveau 9

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par Bonnie Blue le Dim 22 Fév 2015 - 15:50
Votre salaire d'agrégé devrait vous permettre d'avoir un duplex, donc un escalier, non ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par User5899 le Dim 22 Fév 2015 - 17:02
@Bonnie Blue a écrit:Votre salaire d'agrégé devrait vous permettre d'avoir un duplex, donc un escalier, non ?
J'ai plusieurs escaliers Very Happy
Dont un avec de l'esprit professeur
avatar
InvitéeEv
Niveau 5

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par InvitéeEv le Mar 24 Fév 2015 - 18:52
Alors, finalement, ça tourne ?
La rentrée s'est bien passée ?
avatar
Aelia
Niveau 8

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par Aelia le Ven 27 Fév 2015 - 12:07
Bonjour tagadatsointsoin,

Je comprends tout à fait tes doutes et questionnements. Comme toi, j'ai peu confiance en moi et j'ai tendance à considérer que ce que fait le voisin est de loin plus structuré et intéressant que ce que je propose à mes élèves. Comme toi, c'est ma première année au lycée. J'en suis à ma cinquième séquence. Et je me rends compte que certes j'ai travaillé le sujet d'invention, certes j'ai commencé la méthodologie du commentaire composé ; en revanche, je n'ai pas abordé l'argumentation comme je l'aurais souhaité... Et j'ai le sentiment que mes élèves ne sont pas prêts pour conduire une analyse, et encore moins pour aborder la dissertation... J'essaie toutefois de relativiser et, pour une fois, de me donner le temps d'apprivoiser les programmes et le niveau. Nous faisons tous des erreurs, nous avons tous des regrets, que cela nous serve pour l'année suivante. Il est certain que cet été, je me concentrerai sur une progression en écriture pour ne pas réitérer les mêmes oublis.

Tu es sans aucun doute très consciencieuse mais il faut apprendre à relativiser. Et il n'y a que les années qui te permettront d'acquérir une philosophie autre. Je me souviens de ma première année de stage en collège : je pleurais sur mes copies tant il y avait d'erreurs à corriger et tant le contenu était creux ; quant à mes cours, ce n'est qu'au bout de quelques années, que je les ai améliorés, en tenant compte des élèves que j'avais en face de moi, de ce qui marchait ou pas. J'ai également changé ma façon d'enseigner : je laisse plus de "liberté" aux élèves, je les guide moins dans leur analyse de textes que je ne le faisais au tout début de mon enseignement qui tournait autour d'un jeu de questions/réponses. Bref, de chaque fin d'année scolaire, tu tireras des leçons pour l'année suivante, il faut du moins que tu acceptes cela. Et je ne doute pas que tu y parviendras tant tes interrogations montrent ton désir de bien faire. Accepte de ne pas être le prof idéal que tu imagines devoir être. Je trouve que tu as réussi quelque chose d'exceptionnel : faire aimer Zola à tes élèves. C'est une belle victoire et la meilleure des récompenses et cela doit dissiper tous tes doutes.

Calliope
avatar
klaus2
Niveau 10

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par klaus2 le Ven 27 Fév 2015 - 12:22
Pourquoi ne pas créer un site, un blog, un mini-forum pour mettre en commun vos travaux ? tout le monde y gagnerait, et c'est facile à faire.
(site : par ex. avec wifeo, blog avec blogspot, forum avec leforum.eu)

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
Contenu sponsorisé

Re: Première année en seconde pleine d'angoisses

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum