La science fiction et vous

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lisez-vous de la SF?

23% 23% 
[ 36 ]
11% 11% 
[ 17 ]
29% 29% 
[ 45 ]
7% 7% 
[ 11 ]
7% 7% 
[ 11 ]
20% 20% 
[ 31 ]
3% 3% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 155

La science fiction et vous

Message par Carabas le Dim 24 Mai 2009 - 19:09

Pour Camille, Angua et Dwarf (et les autres!)
Que pensez-vous de la science fiction? En lisez-vous?
Pour ma part, je découvre peu à peu, mais vu que je connais mal, j'ai du mal à m'orienter, à séparer le bon grain de l'ivraie.

Et vous?

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Reine Margot le Dim 24 Mai 2009 - 19:14

j'ai voté non mais j'aimerais m'y mettre. Je ne suis pas très attirée par la science fiction (vaisseaux spatiaux etc) mais plus par la fantasy, les univers type seigneur des anneaux. Pourtant j'ai adoré le seigneur des anneaux en film, mais pas en livre, la longueur des explications sur telle ou telle région, tel ou tel peuple, m'a rebutée. Tout cela est plus succinct dans le film. pareil pour Dune, j'ai essayé et pas accroché du tout.
en revanche j'ai aimé Eragon, lu il y a 2 ans.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Carabas le Dim 24 Mai 2009 - 19:20

J'aurais dû élargir à ce que l'on appelle "littérature de l'imaginaire", qui comprend la fantasy.

La fantasy, justement, m'intéresse aussi, mais je n'aime pas trop les sagas en 40 volumes... Et puis quand c'est toujours le même schéma : le chaos parce que les peuples ne s'entendent pas, un héros élu qui n'a rien demandé... En revanche, l'atmosphère m'intéresse. J'ai découvert Léa Silhol à travers quelques nouvelles, La Tisseuse, avec beaucoup de plaisir. C'est une écriture très fouillée (peut-être trop : je sais qu'elle en rebute plus d'un). Si ça passe en texte court, je me demande si je tiendrais sur la longueur en essayant ses romans.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par superheterodyne le Dim 24 Mai 2009 - 19:20

J'adore les dystopies. J'avais été fasciné, ado, par Nous Autres de Zamiatine que je vous recommande on ne peut plus chaudement.


Dans le genre science-fiction originale, il y a les frères Strugatzki.

Et vers 18 ans, j'aimais beaucoup Terry Pratchett. Je devrais m'y remettre, d'ailleurs !

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »

superheterodyne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Audrey le Dim 24 Mai 2009 - 19:22

Oh , pratchett, j'adore... surtout son "Eric", parodie de Faust. Je l'ai en version illustrée, c'est un vrai bijou.

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par superheterodyne le Dim 24 Mai 2009 - 19:26

Pratchett - J'aimais vraiment son style original et grinçant, tellement rafraîchissant. Rien qu'à y repenser, je crois que je vais aller racheter les Annales du Disque-Monde - en anglais cette fois-ci Wink


Tolkien, que je devais lire au collège, me tombait littéralement des mains. Idem pour Barjavel - lourdingue, incommodant, ranci.

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »

superheterodyne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par lulucastagnette le Dim 24 Mai 2009 - 19:29

Je n'y connais pas grand chose mais comme certaines, la fantasy m'attire davantage que les histoires "spatiales".
Le fait d'en voir certain(e)s comme Angua notamment en parler avec passion me donne vraiment envie de découvrir de grands romans de SF.
Allez, les spécialistes, si vous deviez m'en conseiller trois, lesquels choisiriez-vous ? (il faut bien commencer et, comme j'ai sous la main des pros !)

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Audrey le Dim 24 Mai 2009 - 19:34

"les chroniques martiennes", de bradbury, j'avais bien aimé à l'époque (je l'ai lu jeune...)

"Dune", j'ai vraiment adoré, même si ça devient parfois indigeste sur la durée...

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Dim 24 Mai 2009 - 19:45

@superheterodyne a écrit:J'adore les dystopies. J'avais été fasciné, ado, par Nous Autres de Zamiatine que je vous recommande on ne peut plus chaudement.

Oui, Nous Autres reste un grand souvenir pour moi aussi veneration

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Dim 24 Mai 2009 - 20:06

J'ai voté "j'aimerais m'y mettre" parce que je ne connais que les classiques : Verne, Pierre Boulle (la Planète des singes), Barjavel (ah, la Nuit des Temps !!!!) et, chez les Anglo-saxons, Bradbury, H.G. Wells (surtout la Machine à remonter le temps). Voilà... Je n'ai lu d'Asimov qu'un bouquin étudié au collège (Des fleurs pour Algernon, pas aimé à l'époque).
Comme je l'ai déjà dit, et ça peut paraître difficile à comprendre, j'appréhende de me lancer dans un genre où j'ai tout à découvrir, car cela me prendrait trop de temps par rapport aux lectures classiques (ou qui me plaisent plus, type roman d'aventures, voyages, vie en autarcie, littérature enfantine...) pour vraiment m'y mettre ; idem pour le genre policier. J'en lis par-ci par-là mais très saupoudré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Ruthven le Dim 24 Mai 2009 - 20:09

J'adore Greg Eggan ; je viens de finir La cité des permutants (sur la théorie computationnelle de l'esprit et les questions d'identité).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Soizic le Dim 24 Mai 2009 - 20:14

@lulamae a écrit:J'ai voté "j'aimerais m'y mettre" parce que je ne connais que les classiques : Verne, Pierre Boulle (la Planète des singes), Barjavel (ah, la Nuit des Temps !!!!) et, chez les Anglo-saxons, Bradbury, H.G. Wells (surtout la Machine à remonter le temps). Voilà... Je n'ai lu d'Asimov qu'un bouquin étudié au collège (Des fleurs pour Algernon, pas aimé à l'époque).
Comme je l'ai déjà dit, et ça peut paraître difficile à comprendre, j'appréhende de me lancer dans un genre où j'ai tout à découvrir, car cela me prendrait trop de temps par rapport aux lectures classiques (ou qui me plaisent plus, type roman d'aventures, voyages, vie en autarcie, littérature enfantine...) pour vraiment m'y mettre ; idem pour le genre policier. J'en lis par-ci par-là mais très saupoudré.

Very Happy Des fleurs pour Algernon, c'est Daniel Keyes.
Je suis une lectrice admirative d'Asimov, c'est pour cela que je n'ai pas pu m'empêcher de rectifier. Fondation et suite...

Soizic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par miss sophie le Dim 24 Mai 2009 - 20:15

J'adore Pratchett, mais ce n'est pas de la science-fiction...

Ce que j'aime dans la science-fiction (que je lis un peu, sans être connaisseuse), c'est la réflexion sur ce que peut devenir notre société.
Les indispensables: Bradbury (Chroniques martiennes, Fahrenheit 451), Le meilleur des mondes de Huxley, 1984 d'Orwell; La planète des singes de Pierre Boulle. A un moindre niveau, Ravage et Le voyageur imprudent de Barjavel sont intéressants aussi.

J'ai lu avec beaucoup de plaisir le cycle de Fondation d'Asimov (stratégies politiques, réflexion sur ce qu'on peut anticiper de l'Histoire...) et, dans un autre genre, le cycle d'Hypérion de Dan Simmons (pas sûre d'avoir tout compris à la fin, mais les trois premiers tomes sur les quatre m'ont passionnée). J'avais aimé Demain les chiens de Simak, mais je ne sais plus du tout de quoi cela parle! En récit court, les nouvelles de Philip K. Dick valent le détour (Immunité et autres mirages futurs).
Récemment, j'ai lu La brèche d'un dénommé Christophe Lambert, une histoire intelligente de voyage dans le passé avec réflexion sur les dérives de notre société de spectacle et de télé-réalité et sur notre rapport au réel, justement.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Ornella le Dim 24 Mai 2009 - 20:17

j'ai vraiment du mal... j'avais essayé Dune, je crois mais je n'ai pas accroché. Je ne renonce pas.
peut-être que les grands fans pourraient nous donner des titres accessibles et sympa

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Dim 24 Mai 2009 - 20:17

Moi j'ai mis fan, bien que j'adore encore plus le fantastique, mais moins la fantasy.
Pour la SF, il y a bien sûr le fameux Tim Powers qui est un grand, très grand raconteur d'histoires: Les Voies d'Anubis (on ne lâche pas le roman), Les Puissances de l'Invisible etc...Enfin, tout Tim Powers, quoi...
Mais j'ajouterais aussi certains Brussolo (pas tous car on a parfois l'impression qu'ils s'y sont mis à plusieurs pour écrire ses romans tant le style est différent, inégal): La Planète des Ouragans (très curieux univers, cette planète où les vents sont si violents qu'il faut arrimer les maisons...), Naufrage sur une chaise électrique (la suite), La Petite fille et le Doberman (suite), Ce qui mordait le ciel (encore un univers complètement fou, une planète déjantée).
Il y a bien sûr l'incontournable Philip K Dick: tout est bon car c'est l'auteur de Blade Runner , encore que j'ai préféré Ubik...
Il y a aussi Theodore Sturgeon, Robert Silverberg, Christopher Priest...Il y en a tant! I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Stered le Dim 24 Mai 2009 - 20:19

Je lis énormément de fantasy et SF. Pour avoir une idée des bouquins qui vous tenteraient, un très bon site de critique ici :
http://www.elbakin.net/

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Dim 24 Mai 2009 - 20:28

Et une lectrice que j'admire sur un forum de lecteurs, ne me pardonnerait pas de ne pas vous parler d'Élisabeth Vonarburg, grande Dame de la fantasy.....
son site: http://www.noosfere.org/heberg/auteurstf3/auteur.asp?numauteur=469&site=58

Perso, j'ai commencé par La Maison d'Oubli...C'est un cycle et c'est très très bien écrit. Très poétique. Très féminin aussi (trop?) . Elle écrit aussi de la SF: Le Jeu des coquilles de nautilus.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Daphné le Dim 24 Mai 2009 - 20:31

Ca ne m'attire pas du tout !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Carabas le Dim 24 Mai 2009 - 20:33

Camille a écrit:Moi j'ai mis fan, bien que j'adore encore plus le fantastique, mais moins la fantasy.
Pour la SF, il y a bien sûr le fameux Tim Powers qui est un grand, très grand raconteur d'histoires: Les Voies d'Anubis (on ne lâche pas le roman)
Je confirme. En plus, ça ne peut que plaire à des profs de Lettres. Imaginez : on est en 1983. Le héros, professeur de littérature, se voit proposer d'assister à une conférence qui aura lieu... à Londres en 1810, menée par Coleridge. Il pourra ainsi enquêter sur son auteur de prédilection.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Dim 24 Mai 2009 - 20:39

Et puis, je voudrais ajouter que la SF, ce n'est pas que des histoires de vaisseaux spatiaux. C'est très réducteur comme vision de la SF. Il ne faut pas oublier que les Grands Auteurs de la SF ont perçu tous les problèmes de notre monde bien avant nous. Ils abordent tous les thèmes et ont une vision du monde qui s'accorderait bien avec l'objet d'étude de première....
D'ailleurs, préparez-vous, examinateurs de l'académie du Nord, je vais bientôt en étudier avec mes premières et vous en faire lire! Wink
Tu vois, Angua, je défends bien, non?...J'en vois même qui blêmissent, là! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Dim 24 Mai 2009 - 21:22

Effectivement, il ne faut pas confondre science fiction (Verne, Wells, Huxley et leurs épigones) et space opera (Star Wars et consorts). Comme trop souvent - surtout dans une société consumériste vouée au culte de la "nouveauté" éternelle - les imitateurs sont légions et souvent dix degrés en dessous des pères fondateurs. Et ne parlons pas de la fantasy (terme auquel je préfère le "médiéval fantastique", même si je sais que les deux termes ne recouvrent pas exactement les mêmes choses).

En SF :
- Verne (forcément!)
- Wells (évidemment)
- Huxley Le Meilleur des mondes (indispensable, il avait tout vu venir bien avant tout le monde)
- Herbert Dune (immense fresque, le Guerre et Paix de la SF, génialement pétri de références intertextuelles à la mythologie grecque et à la Bible).
- Arthur C Clarke 2001 et ses suites (réflexion métaphysique qui ne parvient cependant pas à épuiser le propos de son jumeau cinématographique).
- Bradbury, bien sûr, davantage pour ses Chroniques Martiennes (étonnamment prophétiques) même si Farenheit 451 a inspiré un nombre indécent de films du même genre).
- Asimov : Fondation (délicieusement complexe sur le plan politique et mène une réflexion vitale sur le savoir).
- Après, on trouve tous les auteurs plus récents et aux perles multiples : Silverberg, Ph. K. Dick, Vance, etc. C'est un vrai fil rouge : commencez à vous intéresser à l'un et vous verrez les autres tourner non loin. J'avoue que j'ai moins de plaisir à les lire aujourd'hui que du temps de mes folles jeunesses mais ce sont dans leur domaine des classiques à part entière à connaître.
- Je ne connais pas les jeunots d'aujourd'hui.
- Les oeuvres de SF sont généralement fascinantes pour la réflexion prospective qu'ils mènent, sans pour autant sacrifier style ou densité du propos.

Pour le médiéval fantastique:
- Dunsany (précurseur oblige)
- Robert E. Howard : quantitativement, une oeuvre mozartienne en littérature (car mort à trente ans), mais souvent aussi qualitativement car derrière l'action et l'aventure, l'auteur nourrit en filigrane de nombreuses réflexions bien plus profondes qu'on ne le soupçonnerait, à commencer avec Conan, son personnage le plus connu et qui marque l'aboutissement de son parcours. Même densité chez le puritain Solomon Kane ou le roi Kull. Une oeuvre dense et incandescente qui contribua à fonder ce que l'on appelle aujourd'hui le Sword and Sorcery.
- Tolkien : le plus grand, assurément, pour sa dimension délicieusement archaïque sur la forme et, en apparence, sur les enjeux alors que Le Seigneur des Anneaux reste (même s'il refusait de l'admettre) une oeuvre profondément ancrée dans son siècle. Par exemple, dans un sens, Tolkien est l'inventeur involontaire de l'écologie. C'est aussi celui qui a su redonner vie à sa manière à de magnifiques textes médiévaux que notre si belle modernité menaçait de faire disparaître aux yeux du tout venant, réaffirmant la beauté narrative des sagas et autres chansons de geste sans en oublier la force stylistique (la traduction française de M. Ledoux est d'ailleurs connue pour ne pas faire justice au texte d'origine). Ajoutez à cela un travail intertextuel qui reste l'un des plus denses jamais effectués dans toute l'histoire de l'Humanité (je pèse mes mots) et on comprend que l'on a affaire à de la Littérature et non pas à une oeuvrette mineure et faible comme certains bornés (qui souvent ne l'ont même pas lu) voudraient encore aujourd'hui le prétendre (mais ils deviennent minoritaires avec le temps).
A ce sujet, Marquise, désolé mais les films de Peter Jackson, s'ils sont très réussis sur le plan cinématographique, trahissent trop souvent, à l'exception du premier volet (génialement adapté), la lettre, mais surtout avec, l'esprit de l'oeuvre de Tolkien, dénaturant son contenu philosophique et moral.
- Moorcock D'excellentes idées et un univers fascinant (le Multivers) avec des anti-héros marquants (Elric, notamment) mais avec le temps, la puissance et la netteté se sont perdus. Fait partie de ceux que je ne peux plus lire avec plaisir aujourd'hui mais qu'il faut connaître. Les cycles les plus importants : Elric, Hawkmoon, Ereköse, Jerry Cornelius. A noter qu'il a aussi écrit beaucoup de nouvelles de SF et même dans d'autres domaines.
- Fritz Leiber Le cycle des Epées : un classique à lire, plaisant et souvent ancré dans le picaresque par bien des aspects.
- On retrouvera Jack Vance, déjà cité en SF, avec Cugel l'astucieux et Cugel Saga, délicieux et jouissifs d'inventivité et de subtilité.
- J'en oublie sûrement et ne parle pas des légions d'imitateurs qui font leur beurre en pompant allègrement les deux piliers du genre (Howard et Tolkien, les deux facettes antagonistes et pourtant complémentaires du genre) : ils envahissent les rayonnages et vendent, tant mieux pour eux, mais un lectorat averti détectera tout de suite la supercherie.


Dernière édition par Dwarf le Dim 29 Nov 2009 - 12:17, édité 2 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Mermoz le Dim 24 Mai 2009 - 21:27

j'en ai lu des tonnes, je ne lisais que ça quand j'étais au collège... j'ai donc lu du bon (cf tout ce que dwarf a cité) et du moins bon, comme marion zimmer bradley ou tanith lee... je dois dire qu'il faut effectivement faire attention car on peut du coup se lasser... Mon préféré (plus pour l'humour que pour le côté SF): le guide du routard galactique (et la suite) de douglas adams, il y a aussi la série de l'assassin royal qui tient bien en haleine... mais bon les plus grands ont déjà été cités, j'arrive un peu tard!


Dernière édition par choupinette le Dim 24 Mai 2009 - 21:42, édité 1 fois

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Mermoz le Dim 24 Mai 2009 - 21:29

et j'ai oublié de vénérer Dwarf, veneration pour tous ses bons goûts une fois de plus! en fait, c'est presque inquiétant de voir à quel point il me devance à chaque fois pour dire ou citer ce que je voudrais, mais de façon toujours plus précise! attention je vais finir par ne plus te vénérer mais par te détester Evil or Very Mad ... Non, ça ne risque pas, tu es et seras toujours mon idole! I love you

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Aëmiel le Dim 24 Mai 2009 - 21:31

Tombée dedans avec Dune (il m'arrive encore, parfois, de me réciter la litanie de la peur Smile ), même si j'avoue préférer maintenant la fantasy.
Dwarf a fait un chouette résumé.

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Dim 24 Mai 2009 - 21:42

Merci les filles, mais c'est forcément lacunaire vu la densité des deux genres (surtout la SF). Mais bon, je dirais que c'est effectivement un bon guide pour une première approche.

Au fait, Choupinette, j'ai bien aimé Zimmer Bradley, moi, en tout cas les Brumes d'Avalon et la Trahison des dieux car elle narre ces classiques (table ronde et l'Iliade) par l'intermédiaire des personnages feminins, ce que je trouve passionnant (d'accord, sans doute parce que je suis un homme).

Et j'ai oublié Anne Mc Caffrey, les dragons de Pern


Dernière édition par Dwarf le Dim 2 Aoû 2009 - 13:42, édité 2 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum