La science fiction et vous

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lisez-vous de la SF?

23% 23% 
[ 36 ]
11% 11% 
[ 17 ]
29% 29% 
[ 45 ]
7% 7% 
[ 11 ]
7% 7% 
[ 11 ]
20% 20% 
[ 31 ]
3% 3% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 155

Re: La science fiction et vous

Message par Cava le Jeu 23 Juin 2011 - 17:17

Pourquoi? Tout le monde a le droit à l'erreur! C'est pas Igniatius qui va me contredire, hein? Razz
Moi-même je me demande ce que je fais encore là? C'est dingue, non?

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Cava le Ven 24 Juin 2011 - 19:20

J'ai acheté Démons et Merveilles + La couleur tombée du ciel.
Je vous tiendrai au courant mais faudra être patient! Wink

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par doctor who le Ven 8 Juil 2011 - 22:57

Quatrième saison de Torchwood, ce soir.
Présentation ici :

http://www.a-suivre.org/levillage/preview-torchwood-miracle-day.html

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Cava le Ven 8 Juil 2011 - 23:02

C'est quoi ces chaînes? demande la quiche qui ne regarde que son écran d'ordi et qui n'a que la TNT! Je cumule, je sais! Razz

La serie revient ce soir sur Starz et mercredi sur BBC1

titanic

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par doctor who le Sam 9 Juil 2011 - 8:40

Starz = une chaîne américaine câblée.

BBC1 = eh bien, la Beeb, quoi...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Kroko le Lun 18 Juil 2011 - 21:47

@doctor who a écrit:Quatrième saison de Torchwood, ce soir.
Présentation ici :

http://www.a-suivre.org/levillage/preview-torchwood-miracle-day.html

tu as regardé ? c'est bien ?

on s'est offert les DVD de DW : saison 3 en VOST maintenant ! (yahouuuu) ainsi que la 4 et le coffret des épisodes spéciaux.

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Cava le Lun 18 Juil 2011 - 21:53

Je vais regarder les épisodes de DW car Kroko est tellement sympa qu'elle va me les envoyer quand elle aura fini de tout mater!!! Razz Laughing

Cava
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Istanphee le Jeu 4 Aoû 2011 - 16:05

j'ai voté, oui occasionnellement...

J'ai lu des romans français quand j'étais au collège : La Planète des singes de Boulle, Niourk, Oms en série (que j'avais adoré)
puis Azimov, C. Priest, Dick etc


Je me souviens qu'en 4e, mon prof (un mage) nous lisait à chaque fin de cours (pendant le dernier trimestre) un ptit bout d'un roman de SF, il était question d'une épée et d'un mec qui allait sur Mars (?) Rhanon, un truc comme ça... et l'auteur c'était pas Pratchett, mais ça se finissait en "ett"... ça vous dit quelque chose ? je me souviens plus bien, mais ça me hante, même 20 ans après ! Wink
j'aimerais bien savoir ce que c'est (si ça se trouve c'est une grosse daube) !

et j'ai acheté la 3e saison de Torchwood ! Wink
je finis de regarder Caprica, spin off de Battlestar galactica, et après je m'y mets !

Istanphee
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par s2decker le Mer 24 Aoû 2011 - 9:46

@Kroko a écrit:
@doctor who a écrit:Quatrième saison de Torchwood, ce soir.
Présentation ici :

http://www.a-suivre.org/levillage/preview-torchwood-miracle-day.html

tu as regardé ? c'est bien ?

on s'est offert les DVD de DW : saison 3 en VOST maintenant ! (yahouuuu) ainsi que la 4 et le coffret des épisodes spéciaux.

Torchwood est une de mes séries cultes du moment... mais attention c'est de la SF très dérangeante, les thèmes abordés dans cette 4e saison sont très adultes (homosexualité très explicite, pédophilie, peine de mort, gestion de la maladie...), il faut parfois avoir le coeur bien accroché. L'intérêt est que c'est une série qui fait réfléchir.
Mais il vaut mieux ne pas commencer par cette saison et reprendre tout depuis le début ou en tout cas voir avant la saison 3 tout aussi réussie et "politiquement" (moralement ?) incorrecte.

Quant à Doctor Who woohoo
Tu ne seras pas déçu(e) par la saison 4 (Silence In The Library/Forest Of The Dead... double épisode génial) et les épisodes spéciaux.
Même si je suis un peu déçu par la 11e incarnation du Docteur, je reste un grand fan.
La série reprend le week-end prochain avec un épisode au titre alléchant "Let's kill Hitler" :bangbang: !!!

s2decker
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par s2decker le Mer 24 Aoû 2011 - 9:54

@Istanphee a écrit:
Je me souviens qu'en 4e, mon prof (un mage) nous lisait à chaque fin de cours (pendant le dernier trimestre) un ptit bout d'un roman de SF, il était question d'une épée et d'un mec qui allait sur Mars (?) Rhanon, un truc comme ça... et l'auteur c'était pas Pratchett, mais ça se finissait en "ett"... ça vous dit quelque chose ? je me souviens plus bien, mais ça me hante, même 20 ans après ! Wink
j'aimerais bien savoir ce que c'est (si ça se trouve c'est une grosse daube) !

Leigh Brackett, Le Grand Livre de Mars
(publié originellement en quatre tomes)
- L'Épée de Rhiannon (1953)
- Le Secret de Sinharat (1964)
- Le Peuple du talisman (1964)
- Les Terriens arrivent (1967)


(également publié en 2 volumes en poche)

Leigh Brackett est une GRANDE dame de la SF/Fantasy et une scénariste célèbre... elle a entre autre écrit le premier jet de L'Empire contre-attaque !

s2decker
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par s2decker le Mer 24 Aoû 2011 - 11:52

Un diaporama que j'avais fait en 2010 pour faire "découvrir" la SF à mes élèves...
http://histoiregeographie.wordpress.com/2011/08/24/la-science-fiction/

_________________
Grrrrrrr !!!
http://histoiregeographie.wordpress.com/

s2decker
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Night Owl le Sam 3 Aoû 2013 - 1:47

Je fais remonter car je ne sais pas trop où poser ma question. Qui connait James Morrow et pourrait me (dé)conseiller un titre?

Night Owl
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Ruthven le Sam 3 Aoû 2013 - 8:58

@Night Owl a écrit:Je fais remonter car je ne sais pas trop où poser ma question. Qui connait James Morrow et pourrait me (dé)conseiller un titre?

J'ai lu Le dernier chasseur de sorcière, excellent mais ce n'est pas de la SF, narration impeccable pour une relecture de l'histoire américaine, le premier tome de la trilogie de Jehovah, qui ne m'a pas marqué autant que Le dernier chasseur ; Le vin de la violence est un peu daté, et L'apprentie du philosophe, pas mal mais assez didactique et spéculatif. Bref, pour commencer, je conseille Le dernier chasseur ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Night Owl le Sam 3 Aoû 2013 - 16:16

J'hésitais pour la trilogie de Jehovah car les avis ont l'air très partagés. Je vais donc suivre ton conseil. Merci!

Night Owl
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Kapellmeister le Sam 3 Aoû 2013 - 19:12

Je n'ai que deux mots à dire : Cordwainer Smiiiiith ! Smile

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par JPhMM le Sam 3 Aoû 2013 - 20:45

@Kapellmeister a écrit:Je n'ai que deux mots à dire : Cordwainer Smiiiiith ! Smile
cheers 

J'ai lu trois fois les Seigneurs de l'Instrumentalité.

Quel bonheur, mais quel bonheur.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Night Owl le Sam 3 Aoû 2013 - 21:41

scratch ah oui? heu....j'ai bien fait d'acheter une liseuse, moi, c'est plus une Pile à Lire, c'est une Bibliothèque...

Night Owl
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Jacq le Dim 4 Aoû 2013 - 12:22

@Dwarf a écrit:Effectivement, il ne faut pas confondre science fiction (Verne, Wells, Huxley et leurs épigones) et space opera (Star Wars et consorts). Comme trop souvent - surtout dans une société consumériste vouée au culte de la "nouveauté" éternelle - les imitateurs sont légions et souvent dix degrés en dessous des pères fondateurs. Et ne parlons pas de la fantasy (terme auquel je préfère le "médiéval fantastique", même si je sais que les deux termes ne recouvrent pas exactement les mêmes choses).

Pour le médiéval fantastique:
- Dunsany (précurseur oblige)
- Robert E. Howard : quantitativement, une oeuvre mozartienne en littérature (car mort à trente ans), mais souvent aussi qualitativement car derrière l'action et l'aventure, l'auteur nourrit en filigrane de nombreuses réflexions bien plus profondes qu'on ne le soupçonnerait, à commencer avec Conan, son personnage le plus connu et qui marque l'aboutissement de son parcours. Même densité chez le puritain Solomon Kane ou le roi Kull. Une oeuvre dense et incandescente qui contribua à fonder ce que l'on appelle aujourd'hui le Sword and Sorcery.
- Tolkien : le plus grand, assurément, pour sa dimension délicieusement archaïque sur la forme et, en apparence, sur les enjeux alors que Le Seigneur des Anneaux reste (même s'il refusait de l'admettre) une oeuvre profondément ancrée dans son siècle. Par exemple, dans un sens, Tolkien est l'inventeur involontaire de l'écologie. C'est aussi celui qui a su redonner vie à sa manière à de magnifiques textes médiévaux que notre si belle modernité menaçait de faire disparaître aux yeux du tout venant, réaffirmant la beauté narrative des sagas et autres chansons de geste sans en oublier la force stylistique (la traduction française de M. Ledoux est d'ailleurs connue pour ne pas faire justice au texte d'origine). Ajoutez à cela un travail intertextuel qui reste l'un des plus denses jamais effectués dans toute l'histoire de l'Humanité (je pèse mes mots) et on comprend que l'on a affaire à de la Littérature et non pas à une oeuvrette mineure et faible comme certains bornés (qui souvent ne l'ont même pas lu) voudraient encore aujourd'hui le prétendre (mais ils deviennent minoritaires avec le temps).
A ce sujet, Marquise, désolé mais les films de Peter Jackson, s'ils sont très réussis sur le plan cinématographique, trahissent trop souvent, à l'exception du premier volet (génialement adapté), la lettre, mais surtout avec, l'esprit de l'oeuvre de Tolkien, dénaturant son contenu philosophique et moral.
- Moorcock D'excellentes idées et un univers fascinant (le Multivers) avec des anti-héros marquants (Elric, notamment) mais avec le temps, la puissance et la netteté se sont perdus. Fait partie de ceux que je ne peux plus lire avec plaisir aujourd'hui mais qu'il faut connaître. Les cycles les plus importants : Elric, Hawkmoon, Ereköse, Jerry Cornelius. A noter qu'il a aussi écrit beaucoup de nouvelles de SF et même dans d'autres domaines.
- Fritz Leiber Le cycle des Epées : un classique à lire, plaisant et souvent ancré dans le picaresque par bien des aspects.
- On retrouvera Jack Vance, déjà cité en SF, avec Cugel l'astucieux et Cugel Saga, délicieux et jouissifs d'inventivité et de subtilité.
- J'en oublie sûrement et ne parle pas des légions d'imitateurs qui font leur beurre en pompant allègrement les deux piliers du genre (Howard et Tolkien, les deux facettes antagonistes et pourtant complémentaires du genre) : ils envahissent les rayonnages et vendent, tant mieux pour eux, mais un lectorat averti détectera tout de suite la supercherie.

Maximum respect pour ce choix d'heroïc fantasy (c'est le terme que je préfère). veneration veneration 
Chez Moorcok je n'ai pas véritablement apprécié Hawkmoon qui me semblait bien fade par rapport à Elric.
Pour Jack Vance ne pas oublier le cycle Lyonesse.

Je n'ai pas lu toutes les pages mais quelqu'un a-t-il mentionné en SF William Gibson ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Jacq le Dim 4 Aoû 2013 - 12:35

@Cava a écrit:
@JPhMM a écrit:Lovecraft à lire :
Démons et merveilles.
La couleur tombée du ciel.

Merci pour ces conseils. Je commencerai donc par le premier de la liste, le titre me parle et me fait penser à une chanson. sunny


Ce n'est sans doute pas le plus simple pour commencer du Lovecraft, mais plutôt : "L'Appel de Cthulhu", "Herbert West réanimateur", "la Couleur tombée du Ciel", les "Montagnes hallucinées" ou "L'Abomination de Dunwich" sont les grands classiques, avec d'autres. (EDIT : j'oubliais "Le Cauchemar d'Innsmouth"). "Démons et Merveilles" c'est surtout le dessert à la fin du repas, le feu d'artifice en bouquet final.

Par contre, si tu aimes "le maître HPL" (veneration veneration le seul auteur qui a vraiment réussi à me filer des cauchemars - j"étais petit alors) je te déconseille de les acheter aux formats actuellements proposés car ils sont maintenant publiés en nouvelles isolées, ce qui est une bonne escroquerie de la part des maisons d'éditions (à "mon époque" il suffisait des quatre volumes chez Denoel et de Dagon chez J'ai Lu pour avoir l'essentiel) et une bonne saignée pour nos économies.
Conseil donc si tu aimes : passer directement à l'édition chez Bouquin. Trois volumes je crois, sachant que l'essentiel est contenu dans le premier ou les deux premiers volumes (de mémoire).



Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Zakalwe le Dim 4 Aoû 2013 - 20:27

@Reine Margot a écrit:j'ai vu qu'il y avait des suites (la chute d'HYpérion notamment).

Bon, je commande.

Hypérion est un des très grands romans de SF. La Chute passe assez bien derrière, j'ai beaucoup moins aimé (euphémisme) la série des Endymion qui fait suite. Mais difficile une fois lancé de ne pas vouloir savoir comment tout ça se termine...

Sinon, et sans avoir relu tous les conseils précédemment donné, et donc avec un risque de répétition, quelques titres "essentiels" à mes yeux (de "spéculative fiction", pour reprendre l'expression d'Harlan Ellison, plutôt que "science fiction" finalement inadapté aux trois quarts de la bonne SF - et en excluant les classiques connus de tous Herbert, Asimov, Dick, van Vogt, Clarke...) :

- John Brunner, la tétralogie prospective, et surtout Tous à Zanzibar et le Troupeau aveugle. Glaçant, visionnaire quand on pense que ça a été écrit il y a 40 ans maintenant, génial, tout bonnement. Ceux-là écrit un peu à la manière du Dos Passos de USA, il faut une bonne centaine de pages pour rentrer dedans. Mais ça vaut le coup. Ses autres livres aussi, d'ailleurs, même s'il y a du bon et de l'alimentaire (pour le plaisir, La ville est un échiquier, un polar futuriste écrit à partir de la trame d'une partie réelle de championnat du monde d'échecs). Accessoirement, le premier tome de la Romance de Ténébreuse de Zimmer Bradley (La planète aux vents de folie) est un joli plagiat de La planète folie de Brunner...
- Iain M. Banks, récemment décédé, tout le cycle de la Culture, du space opera intelligent et bien écrit. Excession, L'usage des armes, notamment.

- Les livres d'Ursula le Guin : Les dépossédés, La main gauche de la nuit, de la SF entre politique et anthropologie qui fait réfléchir. Bon, elle a aussi écrit Terremer, en fantasy, trois classes en dessous, largement...
- En "hard science", Baxter, Egan, ou encore la trilogie martienne de Kim Stanley Robinson (aussi auteur d'une uchronie assez intéressante partant du principe que la peste de 1348 a exterminé 9 Européens sur 10 au lieu de 1 sur 3, d'où une domination des autres civilisation mondiales - Chronique des années noires).
- David Brin, le cycle d’Élévation (commençant plus ou moins par Marée Stellaire). En plus, il y a des dauphins qui parlent et des gorilles intelligents...
- Les short stories de Frederic Brown, pour leur côté décalé et hilarant. Martiens go home aussi, en roman.
- Thomas Disch, Génocide.
- Larry Niven, La paille dans l'oeil de Dieu. La découverte et tentative de compréhension par les humains d'une espèce ET biologiquement ô combien différente (et sa réciproque : la tentative par lesdits ET de comprendre et saisir les intentions de leur visiteurs humains, pour les tromper ou au contraire les protéger). Il a aussi écrit l'Anneau-monde, qui a donné à Terry Pratchett l'idée d'en faire un pastiche qui est devenu le Disque-Monde (bien plus connu, de fait, que son inspirateur...).
- La Saga des hommes-dieux de Philip Farmer (l'humanité entière se réveille/ressuscite au bord d'un Fleuve immense... et cherche à comprendre pourquoi. L'occasion de croiser des personnages historiques, de Goering qui gagne sa rédemption à Sam Clemens/Mark Twain ou encore Jésus... ). Cinq tomes, inégaux, mais dans l'ensemble assez bons (le premier s'appelle Le monde du Fleuve).
- Robert Heinlein, Etoiles garde à vous (qui a inspiré Starship Troopers. Il est beaucoup plus difficile d'y voir le second degré et l'ironie à l'encontre du système militariste...).

- Peu connu et pédagogiquement incorrect, Quinzinzinli, de Régis Messac. Ecrit dans les années 30, l'observation désabusée par le dernier homme du retour à la barbarie des derniers pré-ado suite à l'apocalypse...
- Pour citer quand même un grand auteur français, Alain Damasio, La horde du contrevent, une merveille de jeu sur les mots et le langage, et La zone du dehors, beaucoup plus brûlot politique.


Et tant d'autres - la liste des prix Hugo est souvent un excellent indicateur...

Mmm, j'ai répondu "fan", au fait...

_________________
INJUSTE Terme utilisé pour désigner les avantages dont on a essayé de spolier d'autres gens, mais sans y arriver. Voir aussi MALHONNETETE, DISSIMULATION, et TIENS J'AI DU POT

Blog de l'association La Cave à Jeux : http://lacaveajeux.fr/

Zakalwe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Jacq le Lun 5 Aoû 2013 - 10:03

@JPhMM a écrit:Quelques bandes annonces SF ou fantastique.

Quand le gros bras revient (version bien plus proche des chefs-d’œuvres de Howard) :


Question : où avez-vous vu cet acteur ?
Un indice : pensez à un trône, et à du fer. Razz

Enorme navet.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Jacq le Lun 5 Aoû 2013 - 10:35

@Reine Margot a écrit:ah, j'ai aimé ces deux-là! et aussi Eragon!

Eragon, my god !

Résumé de l' histoire "très originale" :

Un fermier dont les parents sont inconnus voit arriver par hasard une arme secrète : un oeuf de dragon.
Bon, on peut remplacer : un oeuf de dragon perdu par une gro....sse pas capable de s'occuper de ses affaires correctement, un peu comme un jeune fermier récupérant deux droïdes contenant les plans d'une étoile noire perdus par une jeune princesse rebelle.

L'oncle et la tante d'Eragon sont massacrés par les sbires du grand méchant très vilain qui cherche l'objet.  Luke, pardon, Eragon, décide de venger ses "parents" adoptifs. Originalité encore.

Il reçoit l'aide d'une sorte de chevalier errant qui se révèle (quel suspense insoutenable, personne ne l'avait vu venir, quelle originalité) l'un des derniers d'une caste jadis puissante, les chevaliers dragonniers qui jadis garantissaient l'ordre et la justice dans ce monde. Mais le grand méchant vilain Galbatorix (sans doute descendant bâtard d'Albator, Goldorak et Vercingétorix, la personne portant la responsabilité de l'écriture de ce "truc" ne reculant pas devant le ridicule) ancien chevalier dragon déchu  et d'autres dragonniers parjures les ont élimés et ont pris le pouvoir. Heureusement une sécession survient, et une sorte de rébellion se met en place .  Là encore, quelle originalité !

Pas la peine de tout résumer. Le vieux chevalier meurt, le jeune Eragon va libérer d'une forteresse sombre la princesse bidule avec des oreilles pointues à la place des affreux macarons de la princesse Leïa ; ils rejoignent la rébellion qui va être attaquée par les méchants [de l'Empire ?], mais grâce à l'arme secrète du début (le dragon) le héros sauve tout ce petit monde dans un combat qui ne peut que rappeler la scène finale de l'Etoile noire.

Bref : un énorme plagiat de la Guerre des Etoiles, très mal écrit, dans lequel on a ajouté des dragons, des elfes.... , là encore, repiqué sur la littérature fantastique depuis le Seigneur des Anneaux. A peine digne d'un scénario de Donjons et Dragons écrit par un élève de 3e recyclant Star Wars et le SdA sans aucun talent, sauf celui de son papa qui est éditeur et a orchestré une excellente campagne de pub.

Comme dirait Jean-Marc Ayrault : minable !


Dernière édition par Jacq le Mar 13 Aoû 2013 - 3:19, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Jacq le Lun 5 Aoû 2013 - 10:57

Je viens (enfin) de lire l'ensemble des messages, et sauf Jim T, pas de trace de William Gibson.

Pas de space opera pour lui mais de l'anticipation, du futur-proche sombre. Jim T disait "techno-thriller". Certains parlent de mouvement "cyperpunk". Un univers proche donc, sombre, avec la matrice omniprésente (la vraie, pas le saccage qui a été fait dans le film Matrix), des pirates informatiques et des prothèses cybernétiques.

Oeuvres de Gibson :
Première trilogie (plus une nouvelle dans Gravé sur Chrome liée à la trilogie par l'un des personnages):
Neuromancien.
Comte zéro.
Mona Lisa s'éclate.
Gravé sur chrome (nouvelles, dont l'une a inspiré le lamentable film "Johnny Mnemonic").
Deuxième trilogie :
Lumière virtuelle.
Idoru.
Tomorrow's Parties

Autre :
Identification des schémas.
Code source (pas encore lu).


Dernière édition par Jacq le Mar 13 Aoû 2013 - 3:17, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par A.vanWorden le Mar 13 Aoû 2013 - 0:48

@Jacq a écrit:Par contre, si tu aimes "le maître HPL" (veneration veneration le seul auteur qui a vraiment réussi à me filer des cauchemars - j"étais petit alors) je te déconseille de les acheter aux formats actuellements proposés car ils sont maintenant publiés en nouvelles isolées, ce qui est une bonne escroquerie de la part des maisons d'éditions (à "mon époque" il suffisait des quatre volumes chez Denoel et de Dagon chez J'ai Lu pour avoir l'essentiel) et une bonne saignée pour nos économies.
Conseil donc si tu aimes : passer directement à l'édition chez Bouquin. Trois volumes je crois, sachant que l'essentiel est contenu dans le premier ou les deux premiers volumes (de mémoire).
L'essentiel est dans le premier volume, sauf les nouvelles du cycle onirique que l'on peut adjoindre via la retraduction récente de David Camus, disponible en poche sous le titre Les Contrées du rêve.

_________________

A.vanWorden
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par JPhMM le Mar 13 Aoû 2013 - 13:20

Il a déjà été cité, mais j'insiste : il faut lire Tim Powers (Les Voies d'Anubis par exemple).

Et pour les amateurs, il y a bien sûr les Killer B's : David Brin (et son "cycle de l'Élévation"), Greg Bear (L'échelle de Darwin)et Gregory Benford (Un paysage du temps) (on pourrait y ajouter Ben Bova (Mars) et Stephen Baxter (Cycle des "Univers Multiples")).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Ergo le Mar 13 Aoû 2013 - 13:24

J'ai retrouvé de ces trucs dans la collection Anticipation en faisant mes cartons... Laughing 
Je ne sais pas si je vais les re-cacher au fond des bibliothèques ou les mettre en avant.
(J'ai beaucoup de daubes, quand même...mais je n'arrive pas à m'en séparer, c'est toute mon adolescence. Embarassed)

Dans la partie non-daube, je me relirais bien la trilogie martienne de Robinson. I love you 

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum