La science fiction et vous

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lisez-vous de la SF?

23% 23% 
[ 36 ]
11% 11% 
[ 17 ]
29% 29% 
[ 45 ]
7% 7% 
[ 11 ]
7% 7% 
[ 11 ]
20% 20% 
[ 31 ]
3% 3% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 155

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Dim 24 Mai 2009, 19:42

Merci les filles, mais c'est forcément lacunaire vu la densité des deux genres (surtout la SF). Mais bon, je dirais que c'est effectivement un bon guide pour une première approche.

Au fait, Choupinette, j'ai bien aimé Zimmer Bradley, moi, en tout cas les Brumes d'Avalon et la Trahison des dieux car elle narre ces classiques (table ronde et l'Iliade) par l'intermédiaire des personnages feminins, ce que je trouve passionnant (d'accord, sans doute parce que je suis un homme).

Et j'ai oublié Anne Mc Caffrey, les dragons de Pern


Dernière édition par Dwarf le Dim 02 Aoû 2009, 11:42, édité 2 fois

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Mermoz le Dim 24 Mai 2009, 19:43

on ne parle pas des uchronies, il y en a des excellentes, je pense à la série de David Gemmells, dans une grèce antique et un alexandre de premier ordre!

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Dim 24 Mai 2009, 19:45

choupinette a écrit:on ne parle pas des uchronies, il y en a des excellentes, je pense à la série de David Gemmells, dans une grèce antique et un alexandre de premier ordre!

Exact : un exemple intéressant! topela

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Mermoz le Lun 25 Mai 2009, 06:30

@Dwarf a écrit:Merci les filles, mais c'est forcément lacunaire vu la densité des deux genres (surtout la SF). Mais bon, je dirais que c'est effectivement un bon guide pour une première approche.

Au fait, Choupinette, j'ai bien aimé Zimmer Bradley, moi, en tout cas les Brumes d'Avalon et la Trahison des dieux car elle narre ces classiques (table ronde et l'Iliade) par l'intermédiaire des personnages feminins, ce que je trouve passionnant (d'accord, sans douter parce que je suis un homme).

Et j'ai oublié Anne Mc Caffrey, les dragons de Pern

La trahison des dieux reste intéressant mais la saga d'Avalon, impossible à relire... J'ai trouvé la traduction trop niaise (peut-être est-ce le côté personnages féminins...), j'ai été vraiment déçue par rapport à mes souivenirs, mais depuis j'ai découvert tellement de livres intéressants sur le graal et bien écrits!
je suis toute honteuse d'avoir oublié anne MC Caffrey, mais c'est la même chose, quand j'ai voulu en relire, l'écriture et finalement l'histoire elle-même m'ont gêné: j'ai mieux compris pourquoi je les ai dévorés adolescente, mais le problème c'est que je ne le suis plus!
Et que penses-tu de Zelazny: j'avais adoré la saga des princes d'ambre mais je n'avais pu me procurer beaucoup de tomes... j'hésite à les relire...

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par minnie le Lun 25 Mai 2009, 07:51

Je n'y arrive pas.
J'ai peiné à terminer Le Meilleur des mondes, pourtant excellent, que j'avais donné à mes STI
Je n'arrive pas à dépasser la page 15 des Philip K Dick de mon homme (il essaie de m'initier au cinéma, mais là encore j'ai du mal)

J'avais pourtant adoré La Nuit des temps en 2nde, j'avais bataillé pour faire un exposé sur ce livre plutôt que sur ceux que proposait mon prof.

Mais ce n'est pas la littérature que j'aime.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Mélu le Lun 25 Mai 2009, 08:42

Moi, j'aime surtout les nouvelles de SF, comme celles d'Asimov ou de K. Dick, parce que c'est souvent bien ficelé. C'est vrai que parfois, sur la durée, la S.F. peut finir par lasser. En fait, j'aime bien les histoires qui prennent un peu le chou, avec un côté énigme, ou les réflexions sur le monde (je suis une inconditionnelle de 1984). Par contre, les space opera ne me bottent pas. Pareil pour les films : je ne suis pas fana des effets spéciaux est je préfère Bienvenue à Gattaca à beaucoup d'autres films plus côtés.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Nestya le Lun 25 Mai 2009, 09:23

Comme beaucoup, je préfère la fantasy (Robin Hobb, Tolkien, Marion Zimmer Bradley...). En ce qui concerne la SF, je la préfère au cinéma.
J'avoue aussi un faible pour la Bit Lit (Laurell K Hamilton, Kim Harrison...)

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité24 le Lun 25 Mai 2009, 09:44

ça ne me dit rien du tout...

la SF, je pourrais à la limite, mais la fantasy, c'est juste impossible pour moi. Ces longues fresques campées dans des mondes imaginaire, qui construisent pleins de nouveaux mythes, je peux pas. j'ai du mal aussi avec les références celtiques ou médiévales.

Que voulez-vous....j'aime la fiction réaliste et le fantastique tel que strictement défini par todorov.

mais bon, vous pouvez toujours essayer de me convaincre...Par exemple, j'ai adoré des fleurs pour Algernon...mon cas n'ets peut être pas si desespéré. scratch

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par InvitéeHr le Lun 25 Mai 2009, 11:20

Ca ne m'attire pas, mais bizarrement j'ai envie de découvrir Lovecraft (si c'est bien de la SF), si quelqu'un peut me conseiller un titre...

InvitéeHr
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Lun 25 Mai 2009, 12:10

Tout Lovecraft ! Mais absolument tout! C'est LE Maître!
Mais tu peux commencer par Dagon. Et aussi L'abomination de Dunwich.....ou La Maison Maudite. Bon tout, quoi...En plus ce sont des nouvelles, alors tu ne risques rien et si tu ne veux pas acheter, tu peux te faire une petite idée ici: http://www.ebooksgratuits.com/
Ça se lit très bien sur ordi d'autant que certaines nouvelles ne font que quelques pages....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Angua le Lun 25 Mai 2009, 12:20

Pour Lovecraft, je te conseillerais l'affaire Charles Dexter Ward... en ayant lu peu, je ne sais pas si c'est le meilleur, mais il est souvent considéré comme un des plus représentatif.

Le gros problème de la SF est à mon avis sémantique: c'est un terme trop restrictif, qui renvoie souvent l'imaginaire du profane aux vaisseaus spatiaux ou aux gros monstres à tentacules...
Moi-même je dis souvent que je suis passionnée de SF... Ce qui n'est qu'à moitié vrai. Ce n'est pas la science-fiction au sens premier d'extrapolation scientifique qui m'intéresse le plus, mais les récits qui interrogent l'humanité, ce qu'elle est et ce qu'elle peut devenir. Au final, mes genres de prédilection sont plutôt :
- le post-cataclysmique (c'est là-dessus que je devais bosser en master... si j'avais réussi à m'organiser!), c'est-à-dire ces univers où l'humanité a connu une catastrophe et doit survivre. Il faut absolument lire l'excellente Parabole du semeur d'Octavia Butler! Très réaliste, très probable et très... juste. Très dur et très beau. Ou Moi qui n'ai pas connu les hommes de Jacqueline Harpman, une autre merveille (à garder pour les périodes où on a le moral par contre), ou encore Meddick de DiRollo. Un peu particulier mais une grande claque et une descente dans la noirceur de l'esprit humain.
- les uchronies et les dystopies: tous ces univers basés sur le "Et si tel évènement avait eu/n'avait pas eu lieu". Ah, Le livre de Cendres de Mary Gentle! C'est un pavé donc peut-être pas pour goûter le genre, mais c'est excellent. En plus court il y a Le Maître du Haut-Chateau, de Dick, que personnellement j'ai moins aimé.
- la longue liste des inclassables qui jonglent avec les genres.... Pour moi, le livre à avoir lu au moins une fois reste La Horde du contrevent d'Alain Damasio. Un group d'hommes et de femmes contre le vent pour remonter à ses origines, sur une terre différente de la notre. Un roman exigent aux narrateurs multiples mais aussi un bijou de littérature française, vraiment.

La fantasy pure et dure me gonfle un peu, moi aussi j'ai du mal à m'intéresser aux histoires d'univers créés de toutes pièces. Par contre, j'aime beaucoup ses dérivés, Nestya parlait de bit-litt, terme que j'ai découvert il n'y a pas si longtemps car pour moi c'était de la fantasy urbaine (la magie existe dans notre univers, cf HP, Fascination, American gods de Gaiman...), ou la fantasy burlesque à la Pratchett.
Là encore, il y a pléthore de titres qui ne rentrent pas dans les cases... Je pense aux Salauds Gentilhommes, une série de romans d'aventures digne des romans de capes et d'épée et de Maurice Leblanc. Une vraie lecture plaisir bien rythmée et pas décérébrante!

Après il y a aussi tous ces titres classables en SF, pour lesquels on ne le fait pas, parce que c'est un "mauvais genre". Margaret Atwood comence à reconnaitre du bout des lèvres qu'elle en écrit (qui a lu la Servante écarlate a de quoi s'esclaffer!), Houellebecq aussi (oui, bon je sais, on fait mieux comme exemple), Roth aussi (Le complot contre l'Amérique!). Je ne connais pas leur avis sur la question, mais dans ceux qu'on peut classer en littérature de genre, on peut ajouter Hervé Jubert (mélange Fantasy/SteamPunk), Somoza (La Théorie des cordes: si, si, c'en est de la SF!)
L'étiquette SF recouvre des mondes si vastes que c'est impossible de ne pas trouver de roman sur lesquels on accroche!

(merci Carabas d'avoir lancé le sujet!)

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Lun 25 Mai 2009, 12:42

Pour moi, le livre à avoir lu au moins une fois reste La Horde du contrevent
d'Alain Damasio. Un group d'hommes et de femmes contre le vent pour
remonter à ses origines, sur une terre différente de la notre. Un roman
exigent aux narrateurs multiples mais aussi un bijou de littérature
française, vraiment.

Alors lui, par contre, ça fait deux fois que je le recommence et franchement, je n'embarque pas. Crying or Very sad
Pourtant je trouve l'idée intéressante, mais je décroche...Me laisse emporter par le vent, sans doute! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Angua le Lun 25 Mai 2009, 12:49

Camille a écrit:
Pour moi, le livre à avoir lu au moins une fois reste La Horde du contrevent
d'Alain Damasio. Un group d'hommes et de femmes contre le vent pour
remonter à ses origines, sur une terre différente de la notre. Un roman
exigent aux narrateurs multiples mais aussi un bijou de littérature
française, vraiment.

Alors lui, par contre, ça fait deux fois que je le recommence et franchement, je n'embarque pas. Crying or Very sad
Pourtant je trouve l'idée intéressante, mais je décroche...Me laisse emporter par le vent, sans doute! Laughing

Et pourtant... etoilecoeur etoilecoeur etoilecoeur etoilecoeur etoilecoeur

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par superheterodyne le Lun 25 Mai 2009, 16:26

A propos d'uchronie ...

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2009/05/et-si-robert-schuman-navait-pas-lanc%C3%A9-son-appel-du-9-mai-.html


Il y a aussi Parij, d'Eric Faye : les troupes soviétiques ont dépassé Berlin et se sont arrêtées à Paris qui est coupé en deux par un mur, d'où le titre du livre (en russe, Paris s'écrit Париж et se prononce, donc, "Parije").

C'est à la fois assez drôle à lire et très bien trouvé ...

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »

superheterodyne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Abraxas le Lun 25 Mai 2009, 17:11

Il y a un phénomène d'uchronie très drôle à la fin du Voyageur imprudent, de Barjavel. Une utilisation fine du oparadoxe temporel.
Et un très beau livre d'emmanuel Carrère sur le sujet, le Détroit de Behring.

Pour les 12% qui aimeraient s'y mettre sans savoir par quoi commencer (en dehors de tous les conseils prodigués depuis trois pages), j'ai un article d'une dizaine de pages rédigé jadis pour une encyclopédie Larousse (mais juste sur la SF, à l'exclusion de l'heroic fantasy et du fantastique en général). Disponible sur demande.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Lun 25 Mai 2009, 17:25

heather a écrit:Ca ne m'attire pas, mais bizarrement j'ai envie de découvrir Lovecraft (si c'est bien de la SF), si quelqu'un peut me conseiller un titre...

Je conseillerais L'Appel de Cthulhu, moi... C'est ce qu'on nous avait fait lire en fac d'anglais dans le C2 sur le fantastique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Abraxas le Lun 25 Mai 2009, 17:27

De Lovecraft, l'Affaire Charles Dexter Ward. Imparable.
Ou la Couleur tombée du ciel.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Odalisq le Lun 25 Mai 2009, 18:35

Deux grands souvenirs palpitants de lecture pour moi, mis à part les découvertes classiques Bradbury et Barjavel, le roman La terre demeure de Stewart (dans une collection dont la couverture est argentée) et La guerre des salamandres du tchèque Karel Capek ...et j'oubliais la pièce de théâtre RUR du même auteur, une histoire de robots révoltés...j'avais adoré!

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Lun 25 Mai 2009, 20:12

@Odalisq a écrit:Deux grands souvenirs palpitants de lecture pour moi, mis à part les découvertes classiques Bradbury et Barjavel, le roman La terre demeure de Stewart (dans une collection dont la couverture est argentée) et La guerre des salamandres du tchèque Karel Capek ...et j'oubliais la pièce de théâtre RUR du même auteur, une histoire de robots révoltés...j'avais adoré!

La collection est peut-être "Présence du futur" chez Denoël ? Cela me rappelle un magnifique recueil de nouvelles de Bradbury dans cette collection, avec une petite fille enfermée par ses camarades dans l'armoire de la classe le seul jour où ils peuvent voir la pluie. C'est très fort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Carabas le Lun 25 Mai 2009, 21:45

@Mélu a écrit:je préfère Bienvenue à Gattaca à beaucoup d'autres films plus côtés.
C'est génial, Bienvenue à Gattaca.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Abraxas le Mar 26 Mai 2009, 03:29

@Odalisq a écrit:Deux grands souvenirs palpitants de lecture pour moi, mis à part les découvertes classiques Bradbury et Barjavel, le roman La terre demeure de Stewart (dans une collection dont la couverture est argentée) et La guerre des salamandres du tchèque Karel Capek ...et j'oubliais la pièce de théâtre RUR du même auteur, une histoire de robots révoltés...j'avais adoré!

Même que c'est Capek qui a inventé le mot "robot", à partir d'un mot tchèque qui veut dire "travailleur" — tout ça dans une Mittel Europa d'avant-guerre…
La Guerre des salamandres est un livre absolument étonnant.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Mar 26 Mai 2009, 08:39

choupinette a écrit:
La trahison des dieux reste intéressant mais la saga d'Avalon, impossible à relire... J'ai trouvé la traduction trop niaise (peut-être est-ce le côté personnages féminins...), j'ai été vraiment déçue par rapport à mes souivenirs, mais depuis j'ai découvert tellement de livres intéressants sur le graal et bien écrits!
je suis toute honteuse d'avoir oublié anne MC Caffrey, mais c'est la même chose, quand j'ai voulu en relire, l'écriture et finalement l'histoire elle-même m'ont gêné: j'ai mieux compris pourquoi je les ai dévorés adolescente, mais le problème c'est que je ne le suis plus!
Et que penses-tu de Zelazny: j'avais adoré la saga des princes d'ambre mais je n'avais pu me procurer beaucoup de tomes... j'hésite à les relire...

C'est bien l'un des problèmes de beaucoup d'auteurs de cette veine (à commencer par Moorcock, qui m'a presque laissé de marbre quand j'ai essayé de relire Hawkmoon l'an dernier).

A propos de Zelazny, tu vas rire mais je n'ai jamais franchi le pas : peur d'être déçu, peut-être? Herrelis pourrait mieux t'en parler!

Et j'ai oublié - honte à moi - Barjavel, bien sûr ! Pour la SF, La Nuit des temps reste son chef d'oeuvre selon moi et pour le "médiéval fantastique", l'Enchanteur est magnifique.

Quant à Lovecraft, c'est du fantastique et non de la SF. Mais à ce moment-là, nous revenons vers le cénacle américain des années 30 et tous les auteurs (dont R. E. Howard) qui se cotoyaient alors en écrivant pour les magazines littéraires (Weird Tales étant le plus connu). Et qui dit Lovecraft dit Poe, quand on songe bien à sa filiation littéraire, à la différence majeure du Mythe développé par Lovecraft : si on accroche à son style et à ses enjeux, difficile de ne pas tout lire dans la foulée et de ne pas vouloir connaître toutes les sombres divinités qu'il a rêvées (au sens propre). Pour une première approche, en plus des titres déjà cités, L'Appel de Cthulhu me semble parfait car c'est un condensé des thèmes et ambiances lovecraftiens les plus représentatifs de son oeuvre.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Mar 26 Mai 2009, 08:47

rose a écrit:ça ne me dit rien du tout...

la SF, je pourrais à la limite, mais la fantasy, c'est juste impossible pour moi. Ces longues fresques campées dans des mondes imaginaire, qui construisent pleins de nouveaux mythes, je peux pas. j'ai du mal aussi avec les références celtiques ou médiévales.

Que voulez-vous....j'aime la fiction réaliste et le fantastique tel que strictement défini par todorov.

Il ne faut pas désespérer : pour ma part, c'était l'inverse. Je détestais les oeuvres dites sérieuses du XXème (les classiques de la période, en somme) et m'arrêtai au XIXème en littérature : aujourd'hui, la majorité de ma bibliothèque (Pléiades en tête) affichent des oeuvres du siècle passé! Il faut prendre ce que chaque oeuvre a à donner en toute simplicité. Dans la fantasy (et aussi la SF, en fait), le problème, comme je le disais plus haut, réside dans la pléthore d'oeuvres imitatrices qui inondent les rayons, en définitive souvent très peu originales (puisque c'est leur principal critère de valeur intrinsèque, par définition) et (ceci entraînant cela) d'une valeur littéraire pure pour ainsi dire nulle...


Dernière édition par Dwarf le Dim 02 Aoû 2009, 11:47, édité 1 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Odalisq le Mar 26 Mai 2009, 09:30

@Abraxas a écrit:
@Odalisq a écrit:Deux grands souvenirs palpitants de lecture pour moi, mis à part les découvertes classiques Bradbury et Barjavel, le roman La terre demeure de Stewart (dans une collection dont la couverture est argentée) et La guerre des salamandres du tchèque Karel Capek ...et j'oubliais la pièce de théâtre RUR du même auteur, une histoire de robots révoltés...j'avais adoré!

Même que c'est Capek qui a inventé le mot "robot", à partir d'un mot tchèque qui veut dire "travailleur" — tout ça dans une Mittel Europa d'avant-guerre…
La Guerre des salamandres est un livre absolument étonnant.

Oui, le mot tchèque est "robota" = corvée. Le littérature tchèque est magnifique, les romans et nouvelles de Bohumil Hrabal sont exceptionnels, mais là je dérive du topic car ce n'est pas de la SF!

_________________
"There is nothing like staying at home for real comfort." Jane Austen

Odalisq
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par superheterodyne le Mar 26 Mai 2009, 09:39

@Odalisq a écrit:

Oui, le mot tchèque est "robota" = corvée. Le littérature tchèque est magnifique, les romans et nouvelles de Bohumil Hrabal sont exceptionnels, mais là je dérive du topic car ce n'est pas de la SF!

cheers cheers cheers On se marre jaune avec des frissons dans le dos en lisant La Plaisanterie ...

*rob, *robot est une racine que l'on retrouve dans la plupart des langues slaves, avec parfois des subtilités de sens, en russe работа (rabota) c'est le travail (au sens "normal") mais раб (rab) c'est l'esclave. On peut même remonter à une racine proto-indoeuropéenne qui a donné, par exemple, Arbeit en allemand ....

_________________
« Tout agent, quelle que soit sa fonction, doit obéissance passive et immédiate aux signaux le concernant. »

superheterodyne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Mar 26 Mai 2009, 16:16

Quant à Lovecraft, c'est du fantastique et non de la SF

Je le pensais aussi autrefois, mais c'est discutable car les Dieux et toute la mythologie qu'il a inventée viennent de l'Espace. Donc je ne pense pas que l'on peut exclure la SF.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum