La science fiction et vous

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lisez-vous de la SF?

23% 23% 
[ 36 ]
11% 11% 
[ 17 ]
29% 29% 
[ 45 ]
7% 7% 
[ 11 ]
7% 7% 
[ 11 ]
20% 20% 
[ 31 ]
3% 3% 
[ 4 ]
 
Total des votes : 155

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Mar 26 Mai - 16:16

Quant à Lovecraft, c'est du fantastique et non de la SF

Je le pensais aussi autrefois, mais c'est discutable car les Dieux et toute la mythologie qu'il a inventée viennent de l'Espace. Donc je ne pense pas que l'on peut exclure la SF.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par melaniguiz le Mar 26 Mai - 18:10

Je viens justement de lire un livre de SF, alors que je n'aime a priori pas ça (ce sont justement des a priori, pour moi SF = vaisseaux spatiaux et gueguerres entre planètes, je sais je sais...). J'ai acheté ce livre un peu par hasard, dans un salon du livre pour la jeunesse où l'auteur dédicassait, et je n'ai pas été déçue. Des renseignements là :http://www.ricochet-jeunes.org/parudet.asp?livrid=33162
Mais cela ne me donne, pas forcément envie de creuser davantage. J'aime bien la fantasy mais ai parfois du mal à rentrer dans les univers donc j'abandonne facilement la lecture. Je préfère le fantastique ou tout ce qui contient du merveilleux ou de la magie...

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Mar 26 Mai - 23:01

Camille a écrit:
Quant à Lovecraft, c'est du fantastique et non de la SF

Je le pensais aussi autrefois, mais c'est discutable car les Dieux et toute la mythologie qu'il a inventée viennent de l'Espace. Donc je ne pense pas que l'on peut exclure la SF.

Heu... Là, tu forces un peu la définition de la SF en lui réservant exclusivement le domaine spatial et restreins passablement celle du fantastique en le limitant à notre bonne vieille terre! Shocked

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Mar 26 Mai - 23:06

@Carabas a écrit:
@Mélu a écrit:je préfère Bienvenue à Gattaca à beaucoup d'autres films plus côtés.
C'est génial, Bienvenue à Gattaca.

Magnifique : admirable scénario pétri de symboles, bande originale sublime, variation brillante et admirablement pensée sur les thèmes d'Orwell et Huxley. Je l'étudie quand j'ai des troisièmes, dans le prolongement du Meilleur des mondes.

Dans le genre Farenheit 451, le film Equilibrium n'est pas mal non plus, bien que nettement plus hollywoodien.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Abraxas le Mer 27 Mai - 3:47

Fantastique ou Science-fiction… Où rangeriez-vous par exemple l'étonnant "La Semence du démon", de Dean Koontz (un très grand de l'horreur, plus grand que King parfois), qui avait donné au cinémla le magnifique Generation Proteus) ? Un ordinateur y tombe amoureux d'une femme qu'il parvient à séquestrer et à féconder — la suite dans le livre…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Invité le Mer 27 Mai - 8:54

@Dwarf a écrit:
Camille a écrit:
Quant à Lovecraft, c'est du fantastique et non de la SF

Je le pensais aussi autrefois, mais c'est discutable car les Dieux et toute la mythologie qu'il a inventée viennent de l'Espace. Donc je ne pense pas que l'on peut exclure la SF.

Heu... Là, tu forces un peu la définition de la SF en lui réservant exclusivement le domaine spatial et restreins passablement celle du fantastique en le limitant à notre bonne vieille terre! Shocked

Ben oui...
Dans ce cas, je serais curieuse de connaître ta définition de la SF et, soyons fous, du fantastique.


@Abraxas a écrit:Fantastique ou Science-fiction… Où rangeriez-vous par
exemple l'étonnant "La Semence du démon", de Dean Koontz (un très grand
de l'horreur, plus grand que King parfois), qui avait donné au cinémla
le magnifique Generation Proteus) ? Un ordinateur y tombe amoureux
d'une femme qu'il parvient à séquestrer et à féconder — la suite dans
le livre…

Je le rangerais dans la SF. Pour moi, la SF utilise les progrès de la science ou de la technologie (en gros, très gros, des techniques humaines et extraterrestres), pour les projeter dans le futur ou sur des planètes étrangères, ou des mondes parallèles, et imaginer ainsi des récits plus ou moins futuristes, en tous cas impossibles actuellement.
...parce que bon, mon ordi n'est pas encore tombé amoureux de moi, hein Laughing ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Mer 27 Mai - 13:44

Camille a écrit:
Ben oui...
Dans ce cas, je serais curieuse de connaître ta définition de la SF et, soyons fous, du fantastique.

Toute abstraction faite des ambiguïtés todoroviennes dans le genre fantastique, il y a dans la SF une justification rationnelle assumée par l'approche scientifique (d'où le Science) de phénomènes ou de technologies que l'homme n'est pas encore capable de réaliser au moment de l'écriture (d'où le Fiction) mais dont on sait bien que ce n'est qu'une question de temps. Le fantastique, quant à lui, à la réserve près des ambiguïtés finales sus-citées, que je trouve pour ma part bien trop restrictives, revendique la part d'inexplicable, d'irrationnel, en fait un moteur narratif et un enjeu du récit. Et en disant cela, j'ai vraiment l'impression d'enfoncer des portes ouvertes... Rolling Eyes

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Mermoz le Mer 27 Mai - 14:03

@Dwarf a écrit:
Camille a écrit:
Ben oui...
Dans ce cas, je serais curieuse de connaître ta définition de la SF et, soyons fous, du fantastique.

Toute abstraction faite des ambiguïtés todoroviennes dans le genre fantastique, il y a dans la SF une justification rationnelle assumée par l'approche scientifique (d'où le Science) de phénomènes ou de technologies que l'homme n'est pas encore capable de réaliser au moment de l'écriture (d'où le Fiction) mais dont on sait bien que ce n'est qu'une question de temps. Le fantastique, quant à lui, à la réserve près des ambiguïtés finales sus-citées, que je trouve pour ma part bien trop restrictives, revendique la part d'inexplicable, d'irrationnel, en fait un moteur narratif et un enjeu du récit. Et en disant cela, j'ai vraiment l'impression d'enfoncer des portes ouvertes... Rolling Eyes
ce n'est pas qu'une impression! Laughing

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Mer 27 Mai - 14:15

choupinette a écrit:
@Dwarf a écrit:
Camille a écrit:
Ben oui...
Dans ce cas, je serais curieuse de connaître ta définition de la SF et, soyons fous, du fantastique.

Toute abstraction faite des ambiguïtés todoroviennes dans le genre fantastique, il y a dans la SF une justification rationnelle assumée par l'approche scientifique (d'où le Science) de phénomènes ou de technologies que l'homme n'est pas encore capable de réaliser au moment de l'écriture (d'où le Fiction) mais dont on sait bien que ce n'est qu'une question de temps. Le fantastique, quant à lui, à la réserve près des ambiguïtés finales sus-citées, que je trouve pour ma part bien trop restrictives, revendique la part d'inexplicable, d'irrationnel, en fait un moteur narratif et un enjeu du récit. Et en disant cela, j'ai vraiment l'impression d'enfoncer des portes ouvertes... Rolling Eyes
ce n'est pas qu'une impression! Laughing

Je sais bien, mais que veux-tu ? A croire que Camille a fait exprès... araignée

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Angua le Mer 27 Mai - 15:19

J'ai assisté à trop de conférences et débats sur le sujet pour être capable d'en trouver une définition satisfaisante. (entre les Utopiales chaque année, une convention de SF française, et des soirées entre lecteurs de SF une fois par mois, le sujet revient plus souvent qu'à son tour!)
Si le terme "science-fiction" recouvre, globalement, diverses formes de spéculations à partir de bases scientifiques, le fantastique ne suffit pas pour classer pléthore d'écrits.
Prenons la Horde du contrevent, par exemple. Rien de scientifique. Rien de... rationnelle. A moins qu'on étende le champ de la définition aux sciences humaines, où éventuellement, on peut parler d'extrapolations de sciences sociales, par rapport à la réflexion sous-jacente liée à la notion de groupe? A la limite, on pourrait le rapprocher de la fantasy, mais ce serait tiré par les cheveux.
Ou La Route, de McMarthy, citée il y a peu sur un autre sujet. Se dire que la catastrophe qui a mené le monde là où il en est me parait bien maigre pour parler de bases scientifiques.
Ou tout ce qui appartient à l'uchronie. Le postulat de base (et si..., que serait-il arrivé?) prend le contrepied de l'anticipation...
scratch
C'est bien compliqué tout ça.
scratch
Au final, je préfère parler de "littératures de l'imaginaire", mais ce n'est pas encore satisfaisant (la littérature, aussi réaliste soit-elle est tout de même issue de l'imagination de l'auteur!), catégorie vaste où je mets tout ce qui n'est pas "réaliste"... mais classement qui n'appartient peut-être qu'à moi et à l'organisation de ma bibliothèque.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Dim 2 Aoû - 11:54

@Dwarf a écrit:
Camille a écrit:
Quant à Lovecraft, c'est du fantastique et non de la SF

Je le pensais aussi autrefois, mais c'est discutable car les Dieux et toute la mythologie qu'il a inventée viennent de l'Espace. Donc je ne pense pas que l'on peut exclure la SF.

Heu... Là, tu forces un peu la définition de la SF en lui réservant exclusivement le domaine spatial et restreins passablement celle du fantastique en le limitant à notre bonne vieille terre! Shocked

Sur le sujet, voir la préface de Francis Lacassin dans l'édition Bouquins des oeuvres de Lovecraft (T.1, pp 15-17).

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par docdoc le Lun 17 Aoû - 16:27

Je ne lis (presque) que des fictions mais assez peu de science-fiction. Il va falloir que je m'y mette

docdoc
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par MS le Lun 17 Aoû - 16:57

J'ai découvert ce genre, surtout la fantasy, assez tard, j'ai lu 1 Pratchet , sur les conseils d'une collègue, et j'ai détesté l'écriture ( le thème était intéressant pourtant). Pour la fantasy, c'est assez inégal, l'effet HP a du bon, mais parfois, on tombe sur des trucs très mal foutus ( ai oublié les titres!). Ai lu 2 fois le SDA.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Circé le Lun 17 Aoû - 18:08

Je suis une grande fan depuis que je suis en âge de lire (ou presque) !!

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Patate le Lun 17 Aoû - 18:40

Je n'accroche pas trop avec la science-fiction, à part les grnds classiques (barjavel).
Par contre en fantasy je suis plongé dans l'Assassin Royal de Robin Hobbes, et franchement je le recommande à tout le monde. C'est vraiment bien traduit, et passionnant. Par contre, comme il y a 13 tomes, j'espère qu'il n'y aura pas un effet de lassitude.

Patate
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Louis le Lun 17 Aoû - 18:42

Sur les conseils de mon prof de maths en terminale, j'ai lu et adoré La Cybériade de Stanislas Lem, qui est une très chouette lecture de la Guerre froide, dans un futur où les marques politiques sont très subtiles. Un régal absolu... que je n'ai pas pu réitérer avec cet auteur, ce que j'ai voulu lire d'autre de lui m'étant définitivement abstrus. A me demander s'il est bien l'auteur du bouquin en question !

_________________
J'improviserai, j'ai l'habitude.
– Indiana Jones

Louis
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Dwarf le Lun 17 Aoû - 19:58

@Patate a écrit:Je n'accroche pas trop avec la science-fiction, à part les grnds classiques (barjavel).
Par contre en fantasy je suis plongé dans l'Assassin Royal de Robin Hobbes, et franchement je le recommande à tout le monde. C'est vraiment bien traduit, et passionnant. Par contre, comme il y a 13 tomes, j'espère qu'il n'y aura pas un effet de lassitude.

Bah! C'est comme pour le Trône de Fer de Martin : les éditeurs français, pour faire du bénéfice, divisent en moyenne un tome anglais en deux français... Rolling Eyes

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Jim Thompson le Sam 28 Mai - 13:59

je déterre le topic
je lis un peu de fantasy 'j'ai lu quelques classiques en Sf bradbury, Lovecraft, Asimov, K Dick
Par contre j n'y connais rien en sf moderne à part les trucs cyberpunks de Gibson et ceux de R Morgan (tendance techno-thrillers)
bref je cherche à élargir mon champ de lecture sf
j'ai du mal avec les space-opéras
j'aime bien les trucs speeds, pas mal d'actions un peu malsain, un peu dystopique
des conseils?

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Ruthven le Sam 28 Mai - 15:10

De la SF française : A. Damasio, La horde du contrevent ou du même La zone du dehors (ce dernier fait de la social-démocratie une dystopie et rentre parfaitement dans tes critères, en plus c'est un livre intelligent)

J'ai bien aimé aussi la trilogie de S. Beauverger, Chromozone, post-apocalyptique après qu'un virus informatique a détruit les techniques.




Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par doctor who le Sam 28 Mai - 16:39

ruthven, si tu veux te chauffer un peu tes neurones de philosophe, tu DOIS lire La cité des permutants (Permutation city) de Greg Egan.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Kroko le Sam 28 Mai - 16:46

J'ai dévoré Dune au lycée. J'ai eu des sueurs froides en lisant HP Lovecraft ! J'adore aussi Philip K Dick (celui qui m'a vraiment marquée : Substance M)
De Ray Bradbury : j'ai adoré les chroniques martiennes et encore plus Fahrenheit 451. D'ailleurs, globalement, tout ce que j'englobe dans les contre-utopies (Le meilleur de Monde d'Aldous Huxley, 1984 d'Orwell).
Niveau plus fantasy, j'avais bien aimé les livres de Marion Zimmer Bradley quand j'étais au lycée aussi, là je suis en train de lire l'Assassin Royal de Robin Hobb, très accrocheur.
Il doit en avoir d'autres ...
Ah oui, Brussolo qui flirte avec le fantastique.

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Kroko le Sam 28 Mai - 16:47

@Patate a écrit:Je n'accroche pas trop avec la science-fiction, à part les grnds classiques (barjavel).
Par contre en fantasy je suis plongé dans l'Assassin Royal de Robin Hobbes, et franchement je le recommande à tout le monde. C'est vraiment bien traduit, et passionnant. Par contre, comme il y a 13 tomes, j'espère qu'il n'y aura pas un effet de lassitude.

Ah tiens, où en es tu Patate ? Moi j'ai fini le tome 5, pas de lassitude.
Par contre, je m'étais lassée de Dune, le tome 7 avait été très rude à lire !

_________________
fools, said I, you do not know, silence like a cancer grows

Kroko
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Ruthven le Sam 28 Mai - 18:05

@doctor who a écrit:ruthven, si tu veux te chauffer un peu tes neurones de philosophe, tu DOIS lire La cité des permutants (Permutation city) de Greg Egan.

Déjà lu ! J'ai tout ce qui a été traduit d'Egan, et c'est en cours de lecture, car l'an prochain, j'ai envie de faire quelque chose sur les rapports entre philosophie et science-fiction (soit pour les STI soit en Littérature et société si j'en partage un avec un collègue de lettres branché par la SF).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par doctor who le Sam 28 Mai - 18:06

@Ruthven a écrit:
@doctor who a écrit:ruthven, si tu veux te chauffer un peu tes neurones de philosophe, tu DOIS lire La cité des permutants (Permutation city) de Greg Egan.

Déjà lu ! J'ai tout ce qui a été traduit d'Egan, et c'est en cours de lecture, car l'an prochain, j'ai envie de faire quelque chose sur les rapports entre philosophie et science-fiction (soit pour les STI soit en Littérature et société si j'en partage un avec un collègue de lettres branché par la SF).

Les nouvelles, aussi ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par Pernette le Sam 28 Mai - 19:28

Robert Silverberg

Ses Monades urbaines sont un grand livre (mais court, monade étant un concept de Liebniz).

J'ai dévoré Fendragon de Barbara Hambly, une grande dame de la fantasy.

Il faut penser aux bandes dessinées également, Valérian et Laureline, Le Cycle de Cyan, Beltégeuse... et tant d'autres...

Pour nos ado, j'ai pensé à Lhomme et ses Phaenomen, géniaux.

Mais l'indispensable, c'est le cycle de Terremer d'Ursula Le Guin (toute un tas de bouquin), grande dame aux états unis, elle rédige parfois pour de très grands journaux. Très humains, ses ouvrages donnent de formidables leçons de vie, c'est MAGIQUE ! (et on oublie le film une trèèèèèèès piètre adaptation).


bisous bisous bisous bisous bisous bisous bisous bisous

_________________
""je respecte les camardes"

Pernette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La science fiction et vous

Message par A Tuin le Dim 29 Mai - 7:46

[quote="Invité" Je n'ai lu d'Asimov qu'un bouquin étudié au collège (Des fleurs pour Algernon, pas aimé à l'époque).
[/quote]

Ca tombe bien, Des fleurs pour algernon c'est Daniel Keyes (pas Asimov) Smile

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum