Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Luigi_B le Ven 27 Fév 2015 - 19:20

Encore un dandy qui exprime avec talent son mépris pour l'école dans "Libé", avec un curieux mélange de libertarisme et de réaction.

"Le premier jour de sixième".

Extrait :
Alors, c’est l’entrée en sixième.

Le premier jour de sixième, l’enfance française tombe au milieu d’une foule enragée qui se précipite sur elle-même comme l’océan dans le Titanic. Des corps ployant sous leurs sacs de quinze kilos sont projetés à travers les couloirs où l’on avance dans la terreur, les coups et les crachats. Des surveillants trempés de sueur tentent d’empêcher que les plus petits soient piétinés. La bousculade semble à chaque instant basculer dans l’émeute ; on jurerait qu’il vient de se produire une catastrophe, un incendie ou un attentat, de quoi justifier que tous les systèmes nerveux craquent simultanément. Mais il n’est rien arrivé. On assiste au phénomène le plus ordinaire qui soit dans un collège français : l’interclasse.

Voilà une nouvelle vie pour Bébé. Inattendue. Surprenante. A partir de maintenant il n’a plus de classe, donc plus de bureau, il est invité à transporter le contenu de ses tiroirs jusqu’à la scoliose. En guise de maître ou de maîtresse, on lui attribue une dizaine de professeurs nerveusement détruits. Parmi eux, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement. Aucun d’entre eux n’a reçu la moindre formation à l’art d’enseigner. Ils peuvent en savoir long, aimer d’amour le Moyen Âge et la grammaire anglaise, à moins d’un talent spécial personne n’a la plus petite idée du moyen de faire partager une passion. Les professeurs dispensent leur cours d’une voix tranchante et perchée, dont les intonations les moins creuses distillent plus d’ennui qu’il n’en eût fallu pour dégoûter Pythagore du triangle et Michelet de la Révolution. Dans cette entreprise de destruction massive de toute curiosité, les programmes leur apportent une aide précieuse. On étudie Eugénie Grandet en quatrième. L’élève de treize ans le mieux disposé du monde retiendra de l’œuvre «descriptions trop chiantes, histoire trop pourrie», et si Balzac ne l’a pas écœuré à jamais des lettres, Racine s’en chargera l’année prochaine avec Athalie. Les programmes d’Histoire sont dispensés par tranches de dates et de définitions sans lien entre elles : encorbellement, assignats, génocide, 5 mai 1789, 23 août 1572, 18 brumaire an VIII, à savoir par cœur et à oublier juste après l’interro. Plus homogène, la géographie se résume à une succession de nombres : habitants par kilomètre carré, tonnes de blé par an, température moyenne par saison, à oublier dans l’heure qui suit le contrôle. Les langues vivantes sont enseignées comme si elles étaient mortes. On aimerait ne pas fondre en larmes à la vue du plâtre éclairé au néon qu’il faut dessiner tout un trimestre. On interroge l’étrange beauté du Paradis blanc de Michel Berger transposé pour flûte à bec. Et s’il est des exceptions, s’il émerge du naufrage de belles connaissances transmises par de bons passeurs, faut-il pour autant passer sous silence l’étendue du massacre ? Ce ne serait pas la première fois.


Dernière édition par John le Ven 27 Fév 2015 - 21:21, édité 1 fois (Raison : ajout d'une citation, et de la précision "extrait".)

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Balthazaard le Ven 27 Fév 2015 - 19:28

Je suppose qu'il se croit brillant...des esprits peu charitables pourraient lui conseiller, non content de les citer, de lire  sérieusement Balzac et Michelet afin de peaufiner quelque peu son style...cela dit, vu ce qu'est devenu libé et ses abonnés , cela doit passer pour de la littérature.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par virgieb le Ven 27 Fév 2015 - 19:30

Pffff. On se demande dans quel monde il vit celui-là...
Attention, profs méchants qui mordent et élèves dangereux à tenir en laisse ! Le collège c'est l'enfer !!!
Soit, il a ressorti un texte qui date de ma jeunesse donc qui date un max, soit il est complètement largué car la flûte en éducation musicale, cela n'existe plus depuis pas mal d'années non ?
Et dire que des gens vont croire ce qu'ils lisent...

virgieb
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par dandelion le Ven 27 Fév 2015 - 20:54

Qui est Jérémie Lefebvre? Un cousin de Jean Lefebvre?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Gryphe le Ven 27 Fév 2015 - 21:09

Il n'est pas entré dans un collège depuis quand, ce brave Monsieur ? scratch

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par John le Ven 27 Fév 2015 - 21:13

C'est le texte le plus pitoyable que j'ai jamais lu sur l'éducation Very Happy
Il gagne haut la main la grande palme du n'importe quoi ronflant et délirant, et pourtant, dieu sait qu'on en a lu, des stupidités sur la question !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Ingeborg B. le Ven 27 Fév 2015 - 21:18

@dandelion a écrit:Qui est Jérémie Lefebvre? Un cousin de Jean Lefebvre?
il compose et écrit des chansons.. comment dire affraid

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par John le Ven 27 Fév 2015 - 21:20

Mais c'est parodique, non ?
Le début du texte ne laisse pas penser qu'il s'agit d'un texte sérieux : tu aurais dû préciser qu'il s'agit d'un extrait et non du début du texte ou du texte intégral.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Invité le Ven 27 Fév 2015 - 21:25

Un tiers de moi même trouve ce texte d'une prétention insensée, un autre tiers trouve qu'il est écrit avec les pieds, et le dernier le trouve foncièrement bête.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Jenny le Ven 27 Fév 2015 - 21:27

@Gryphe a écrit:Il n'est pas entré dans un collège depuis quand, ce brave Monsieur ? scratch

+1 Shocked
(Sinon, les programmes sont en ligne )

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par John le Ven 27 Fév 2015 - 21:28

holderfar a écrit:Un tiers de moi même trouve ce texte d'une prétention insensée, un autre tiers trouve qu'il est écrit avec les pieds, et le dernier le trouve foncièrement bête.
cheers

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Zenxya le Ven 27 Fév 2015 - 21:31

Ils aiment bien les tiers.
La constante macabre aussi c'est des tiers.
C'est vrai ça, pourquoi pas des quarts ou des moitiés ?

Vous croyez qu'il y a une explication psychologique ?

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Nannnie le Ven 27 Fév 2015 - 21:34

Encore un qui a certainement été traumatisé par un prof !

Nannnie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par dandelion le Ven 27 Fév 2015 - 21:35

Pour être juste, voici la fin du texte, qui montre à la fois que l'auteur n'est pas sérieux, ou presque, et que sa vision du collège n'est pas forcément aussi éloignée de la réalité qu'on l'aurait souhaité:
Cependant, les leçons et les devoirs ne sont pas tout : le collège abrite une communauté humaine entourée, comme nous allons le voir, des plus grands soins. Bébé connaissait la dispute occasionnelle. Le premier jour de sixième, la haine s’étend sur son existence. Une matinée suffit pour savoir qu’au collège règne une guerre civile sans pitié. Guerre entre garçons et filles. Guerre pour un manteau effleuré ou un stylo mal tendu. Guerre entre cogneurs et trouillards, entre mal et mieux vêtus, entre bons et mauvais élèves. Il importe que chacun tremble à l’idée d’arriver deux minutes de retard en classe, mais on peut tranquillement traiter n’importe qui de grosse ***, d’***é, de pédé, de thon et de sac à merde, vingt fois par jour si sa tête ne vous revient pas, à vingt contre un si elle ne revient pas aux autres non plus. Tant qu’il n’y a ni sang versé ni corps incendiés, personne ne se préoccupe du type de relations entretenues entre les enfants. Ce n’est pas l’anarchie qui règne, c’est une dictature, dont aucun Ousmane ni aucune Léa n’a les moyens de renverser le tyran, qui lui-même n’est pas un individu, mais un sentiment.

La Honte gouverne les collèges de France. La Honte définit les règles de la conversation, distribue les privilèges, impose ses ministres, cloueurs de becs et adjudants de la mode vestimentaire. Sous son règne, le voile islamique est proscrit, le port de signes ostensibles d’appartenance publicitaire obligatoire. C’est la religion d’Etat. Il est impossible de l’abjurer. Rien qu’à sentir vaciller sa foi, on mettrait sa vie en danger. Quelquefois, alertée sur Facebook, la France accourt en poussant les hauts cris, dénonce les suicides, cherche des appellations, organise des campagnes contre le «harcèlement scolaire», mais voilà : il y a le taux de croissance. Que se passerait-il si on laissait les enjeux relationnels s’éloigner de la question de savoir qui a la plus longue et qui est la plus jolie ? Quid des ventes de grosses bagnoles et de crème raffermissante ? La France est désolée, mais elle doit précipiter chaque année ses enfants les uns contre les autres en leur faisant croire qu’il n’y a là rien d’extraordinaire, qu’ils se trouvent dans les conditions les plus naturelles de l’évolution vers l’âge adulte. Ça lui fait de la peine mais elle n’a pas le choix, elle continuera donc, la mort dans l’âme, de les balancer de toutes ses forces contre les murs des couloirs, dans les réfectoires, sur le bitume des cours de récréation, là où il ne leur reste qu’à se venger les uns sur les autres de ne plus rien représenter pour leur pays.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Olympias le Ven 27 Fév 2015 - 22:03

@John a écrit:C'est le texte le plus pitoyable que j'ai jamais lu sur l'éducation Very Happy
Il gagne haut la main la grande palme du n'importe quoi ronflant et délirant, et pourtant, dieu sait qu'on en a lu, des stupidités sur la question !
. Il paraît qu'il est écrivain...j'ai rarement lu un texte aussi débile

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Olympias le Ven 27 Fév 2015 - 22:04

@John a écrit:
holderfar a écrit:Un tiers de moi même trouve ce texte d'une prétention insensée, un autre tiers trouve qu'il est écrit avec les pieds, et le dernier le trouve foncièrement bête.
cheers
Holderfar, la nouvelle Trinité veneration

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par dandelion le Ven 27 Fév 2015 - 22:24

@Olympias a écrit:
@John a écrit:C'est le texte le plus pitoyable que j'ai jamais lu sur l'éducation Very Happy
Il gagne haut la main la grande palme du n'importe quoi ronflant et délirant, et pourtant, dieu sait qu'on en a lu, des stupidités sur la question !
. Il paraît qu'il est écrivain...j'ai rarement lu un texte aussi débile
Vous faites référence à l'extrait ou au texte tout entier? J'ai lu des textes nettement plus mal écrits et plus débiles, et pas que sous la plume de mes élèves. J'ai travaillé dans des collèges où je n'aurais jamais scolarisé mes enfants, je ne trouve pas son propos complétement infondé.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Invité le Ven 27 Fév 2015 - 22:30

@Olympias a écrit:
@John a écrit:
holderfar a écrit:Un tiers de moi même trouve ce texte d'une prétention insensée, un autre tiers trouve qu'il est écrit avec les pieds, et le dernier le trouve foncièrement bête.
cheers
Holderfar, la nouvelle Trinité veneration
Lire un texte idiot peut nuire gravement â la santé mentale, comme on le voit ici professeur Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par dandelion le Ven 27 Fév 2015 - 22:39

Mais euh vous m'avez tous mise en ignoré ou quoi? Sad Sad Sad
Spoiler:
(déjà que j'ai pas d'amis)

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Invité le Ven 27 Fév 2015 - 22:52

Non, mais je ne suis pas d'accord: rien que le passage sur les 1/3 est parfaitement navrant. Les passages qui se veulent réalistes sonnent creux et faux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Ashtrak le Ven 27 Fév 2015 - 23:00

@dandelion a écrit:Mais euh vous m'avez tous mise en ignoré ou quoi? Sad Sad Sad
Spoiler:
(déjà que j'ai pas d'amis)

Pour ma part, je partage ton avis   Very Happy
Spoiler:
Et je veux bien être ton ami, même si ton pseudo fait un peu flipper Very Happy

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par dandelion le Ven 27 Fév 2015 - 23:11

@Ashtrak a écrit:
@dandelion a écrit:Mais euh vous m'avez tous mise en ignoré ou quoi? Sad Sad Sad
Spoiler:
(déjà que j'ai pas d'amis)

Pour ma part, je partage ton avis   Very Happy
Spoiler:
Et je veux bien être ton ami, même si ton pseudo fait un peu flipper Very Happy
C'est gentil fleurs2 fleurs2 ! Et les dents-de-lion, ça se mange en salade, ce n'est pas très dangereux, tout au plus agaçant pour les jardiniers (qui se vengent, en les mangeant en salade).
Holderfar, que ce ne soit pas un texte extraordinaire, qu'il ait recours à des procédés stylistiques pour le moins lourds (même si Churchill lui-même...), certes. Néanmoins, le texte se veut humoristique, et il ne me paraît pas très honnête de l'ignorer. Et je préfère encore ça à ces articles pseudo-scientifiques qui cachent leur vacuité sous une épaisse couche de vernis. Un tiers, un tiers, un tiers, ça sonne moins bien que "62,5% des élèves...", ça n'en est pas pour autant plus faux.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Dinaaa le Ven 27 Fév 2015 - 23:18

Il importe que chacun tremble à l’idée d’arriver deux minutes de retard en classe, mais on peut tranquillement traiter n’importe qui de grosse ***, d’***é, de pédé, de thon et de sac à merde, vingt fois par jour si sa tête ne vous revient pas, à vingt contre un si elle ne revient pas aux autres non plus. Tant qu’il n’y a ni sang versé ni corps incendiés, personne ne se préoccupe du type de relations entretenues entre les enfants.

Ce passage me met mal à l'aise, parce qu'il est un peu trop réaliste. Des élèves à qui "on" susurre "pov'merde" ou "tu pues" dix, vingt fois par jour, j'en ai connus, et j'en connais. Le reste du texte me semble clairement à visée comique (la métaphore du Titanic, l'entrée épique de Bébé dans la fosse aux lions), mais ce passage-là n'est plus dans la caricature, il est tristement réaliste. Sad

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tribune de Jérémie Lefebvre dans "Libé" : "Parmi les enseignants, un tiers aime les élèves dans la désolation, un tiers s’en fout, un tiers les déteste ouvertement".

Message par Luigi_B le Ven 27 Fév 2015 - 23:40

Jérémie Lefebvre a écrit:...à moins d’un talent spécial personne n’a la plus petite idée du moyen de faire partager une passion. Les professeurs dispensent leur cours d’une voix tranchante et perchée, dont les intonations les moins creuses distillent plus d’ennui qu’il n’en eût fallu pour dégoûter Pythagore du triangle et Michelet de la Révolution. Dans cette entreprise de destruction massive de toute curiosité, les programmes leur apportent une aide précieuse.

Dommage qu'il ait été retenu à la Villa Médicis, à Rome : il aurait pu s'engager dans la profession pour donner l'exemple.

http://www.villamedici.it/media/1741934/h_tes_en_r_sidences_2011-2013.pdf

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum