Gérer une classe après un mauvais départ

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Ven 27 Fév 2015 - 22:36

Bonjour à tous,

Etant nouvelle dans le métier je rencontre la difficulté que beaucoup, voire tous, ont traversé: la gestion de classe.
Je suis professeur stagiaire à mi-temps, j'enseigne l'espagnol en lycée et j'ai 4 classes à ma charge. 3 avec lesquelles tout se passent bien... et la 4ème... ou rien ne va.

Par où commencer... Ah oui ! Tout d'abord, j'ai lu quelques messages similaires au mien, mais j'aimerais tout de même vous faire part de mon cas.
Profil de la classe: 20 élèves de seconde (20 élèves seulement et pourtant... je n'ai aucun problème avec mes classes plus nombreuses, mais eux, c'est une autre paire de manches). Il s'agit de deux classes de seconde mélangées.

Mon problème est le suivant: je n'arrive pas à avancer dans ma progression de cours car il y a TROP de bruit et pas assez d'écoute. Mes élèves se parlent entre eux, rient, bref ils font leur vie et dois éternellement interrompre mon cours pour attendre le silence, et repartir. Le problème vient certainement de moi, j'ai dû à un moment donné laisser passer certaines choses j'imagine et c'est parti n'importe comment.

J'ai bien essayé d'enchainer punitions sur punitions, de mettre des colles (j'entends des élèves rentrer dans mon cours en disant "Eh y a Monsieur *** qui m'a mis 4h de colle [gros rires]" ce qui ne me conforte pas dans l'idée que les colles soient excellentes), des DM (mais ça me rajoute du travail en plus -non pas que je veuille faire la fainéante-). Bref, à force je ne sais plus s'il faut que je les enchaîne dès qu'ils ouvrent la bouche telle une vraie dictatrice, quelle punition mettre etc.
JE sais qu'il n'y a pas de recette miracle, mais il y a des conseils et des guides Wink.

Par ailleurs, je suis jeune, 22 ans et physiquement très fine et plutôt jolie (aucun lancé de fleurs) et mes élèves (tous des garçons) me le font bien comprendre. Je me sens horriblement observée (pour ne pas dire matée) et j'ai l'impression qu'ils ne viennent plus pour moi que pour mon cours. Je ne me sens pas écoutée.

Ensuite, mes élèves ont perçu mon gros stress une fois suite à la venue d'un collègue et je crois que j'ai, ce jour là, perdu une grande crédibilité...

J'essaie de faire des activités variées mais y en a toujours un pour dire que mon cours n'est pas intéressant (mange-toi ça !).

Que dire d'autre... j'ai cours avec cette classe à une heure où il m'est impossible de les exclure et où ils arrivent au compte-goutte (10-15 min de retard) car mon cours est à midi et certains sortent de la cantine. Imaginez: à la première sonnerie et ceux jusqu'à passé la 2ème je n'ai 1/4 de la classe... Difficile de débuter un cours avec si peu d'élèves... Les autres arrivent quand ils veulent et suis obligée de les accepter car pas de permanence surveillée pour les accueillir donc renvoi impossible. Bref, cette situation n'arrange pas la mienne, l'arrivée des retardataires trouble le cours et je dois constamment répéter les consignes pour les arrivants...

J'ai fait venir l'assistant de langue avec eux, et là ils sont nickels, des anges... Ou comment se prendre une claque ! Alors qu'avec moi ils sont particulièrement pénibles et me mettent tout sur le dos : pourquoi j'ai accepté de leur faire cours à midi (comme si j'avais eu le choix, moi aussi j'ai faim !). Ils sont sans cesse dans la provocation (légèrement moins qu'en début d'année puisqu'avant je me prenais constamment : madame on peut pas changer de groupe -on fonctionne en groupe de compétences-, ou essayer de voir si je pouvais être leur "pote". En début d'année j'avais le droit à des semblants de menaces : "ouais mais vous êtes seule, on est en supériorité numérique !").

En bref, et je ne sais même pas si j'ai tout dit, je suis dépassée par eux et ne sais plus quoi faire, j'appréhende un peu ma titularisation si elle tombe avec cette classe.  Je passe énormément de temps pour préparer un cours et quand je vois que ça ne fonctionne pas du tout, qu'ils se fichent éperdument du cours, ça me déprime un peu...
Je suis pas de nature à me laisser marcher sur les pieds, j'ai plutôt mauvais caractère et un regard assez dur. Je ne suis pas du genre à pousser de grands cris dans les aigus (en fait je relativise énormément et m'énerve donc TRES rarement...).

Enfin si quelqu'un a une réponse à me fournir, un soutien, un conseil, une piste, une méthode, n'importe quoi, je suis preneuse !

Merci d'avance pour vos réponses (et pour avoir lu ce roman Wink )

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Catalunya le Ven 27 Fév 2015 - 22:50

Hola guapa Laughing
Tu ne changes pas de groupe si tu fais les groupes de compétences? L'un des seuls avantages de ce gadget, c'est de pouvoir se débarrasser de ceux qu'on ne supporte plus lors de la formation des nouveaux groupes non?

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Ven 27 Fév 2015 - 22:51

Tu en as parlé au reste de l'équipe pédagogique ? Rencontrent-ils les mêmes problèmes ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Ven 27 Fév 2015 - 22:55

Non on garde les groupes toute l'année dans mon établissement...

Alors, j'ai parlé à l'équipe de la classe que j'ai en majorité (16 élèves d'une classe, 4 de l'autre). Ils rencontrent les mêmes problèmes (des élèves qui se parlent alors qu'ils sont aux extrémités de la salle, de l'insolence, irrespect etc). Au conseil de classe du 1T, il y a eu plusieurs avertissements travail/comportement, et on était d'accord pour dire que c'est une classe immature et bavarde.
Les plus pénibles collectionnent les mots dans le carnet !

MAIS, je n'ai que 20 élèves, donc moitié moins que la plupart de mes collègues qui bossent, eux, avec la classe entière.... Même si je pense avoir hérité des pires spécimens Wink !

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Ven 27 Fév 2015 - 22:58

Passe-leur des films (en VOST hein) : c'est tout ce qu'ils méritent et au moins tu auras la paix... S'ils ne veulent pas bosser...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Ven 27 Fév 2015 - 23:01

Ce n'est pas l'envie qui manque... Mais ma conscience professionnelle et utopique me dit qu'il faut que je m'efforce de bosser avec eux, les faire progresser, leur donner envie. Et la poisse d'une inspection avec eux... que vais-je dire à l'inspecteur si je ne fais rien ?
Et un film, c'est un peu un cadeau non ? lol

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Ven 27 Fév 2015 - 23:04

ben non, tu notes ensuite au tableau le vocabulaire à apprendre pour la fois suivante (20 ou 40 mots) + interro écrite de vocabulaire : c'est eux qui bosseront à la maison, puisqu'ils ne veulent pas bosser en classe
c'est très pédagogique : il s'agit de vocabulaire vu en contexte, parfait pour l'inspecteur


Dernière édition par nitescence le Ven 27 Fév 2015 - 23:09, édité 1 fois

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par mafalda16 le Ven 27 Fév 2015 - 23:06

Tu dis que tu es stagiaire, mais tu ne fais référence à aucun tuteur/tutrice, tu n'en as pas?

Pour le reste, je pense que comme tous les stagiaires tu essaies des choses et parfois ça fonctionne et d'autres fois beaucoup moins, c'est normal.
Si cette classe est composée d'énergumènes et que l'ensemble de l'équipe s'accorde sur ce principe et que toi par ailleurs dans d'autres groupes tu arrives à faire cours, c'est bien que ce groupe est truffé d'énergumènes pénibilus.
Que te donner comme conseils, continuer, essayer de couper court au plus vite aux tentatives de débordements.
A 20 élèves as tu essayé le plan de classe? La note de participation pour les fliquer un peu?
Et puis cette histoire de cours à 12h (j'ai aussi cours sur ce créneau, c'est franchement pas la joie), s'ils arrivent en retard et que tu ne peux pas exclure, tu colles, tant pis, ils se lasseront avant toi! Twisted Evil

Bon courage pour la suite en tout cas, profite aussi du weekend pour couper et prendre l'air. fleurs2

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Ven 27 Fév 2015 - 23:11

Sur toute la classe, il y a en 2 qui aimerait travailler en silence et qui se taisent donc, les autres quand je fais des pauses pour avoir le silence (assez souvent...) disent: "Mais c'est nul là y a pas de bruit on peut même pas parler" (quelle prof je fais... demander le silence. Où va le monde).

Les autres ont les hormones en ébullition. C'est dérangeant ! Ils me dévisagent, m'observent et m'analysent de la tête au pied (au point de pouvoir me ressortir ma tenue de la semaine dernière !) mais n'écoutent pas vraiment. C'est le genre de classe qui va avoir le reflexe de parler en contrôle si je ne dis rien.



Oui j'ai fait un plan de classe (qu'il m'arrive de retoucher selon) mais difficile de mettre un élève par table et ils s'aiment tous dans cette classe, c'est fou tant d'amour, alors ils parlent...
Et la note de participation oui et je leur ai dit qu'une partie de la note était lié au comportement, autant dire que certains se ramassent... En fait ils travaillent quand même, pour l'ensemble, pour les notes (donc j'ai encore ce petit moyen de pression). La dernière fois, impossible de travailler alors j'ai fait un contrôle surprise et grand cri d'injustice. Ils n'ont pas l'air de comprendre que TOUS font du bruit. Quand je peux (si je ne donne pas d'activités écrites) je leur demande de ne pas sortir de trousse car ils ont les mains trouées et les stylos tombent.

Si si, j'ai un tuteur ! Qui ne venait que sur cette classe (en raison d'incompatibilité d'EDT), à mon grand désespoir.
J'essaie de me rassurer en me disant que ce n'est pas QUE de ma faute, mais mon dieu qu'Est-ce que je me sens incompétente avec eux...

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Ven 27 Fév 2015 - 23:18

Et quels conseils ton tuteur te donne-t-il ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Ven 27 Fév 2015 - 23:22

De faire plus de pauses, d'attendre davantage que le silence revienne (chose que je fais mieux maintenant, je n'ai plus la pression de la montre comme lors de mes premiers cours), et séparer les tables afin de pouvoir bien circuler dans les rangs (chose que j'ai fait), mais le fait de circuler me rend encore plus accessible à leur regard d'ados travaillés par les hormones !! Et il m'invite à mettre des choses en place (mais je deviens à cours de "choses à mettre en place").


PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par mafalda16 le Ven 27 Fév 2015 - 23:28

Avec ma classe de 2des super pénibles, j'ai mis en place une note de participation / comportement.
A la base je suis pas spécialement fan du principe, mais avec cette classe j'avais déjà tenté pleins de choses et les bavardages continuaient, j'ai décidé que c'était stooooop.
Mission plan de classe, puis note de participation: tout le monde part de zéro, chaque prise de parole (constructive mais pas forcément juste) rapporte un point, chaque bavardage ou autre attitude non convenable fait perdre deux points. Au premier qui arrive à 20 j'arrête la note, et on repart de zéro. j'ai eu trois notes sur le trimestre, j'ai fait la moyenne pour mettre une seule note de participation (parce que bon, faut pas exagérer!)
Je répète que sur le principe, je ne suis pas satisfaite, mais dans la pratique et pour cette classe cela a fonctionné. Alors je maintiens.

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Ven 27 Fév 2015 - 23:34

As-tu essayé de les faire travailler en groupes pour produire ensuite un exposé noté en classe ? Tu peux même essayer d'en envoyer une partie au CDI faire des recherches (pris en charge par une documentaliste), pendant que tu conserves le reste de la classe : ça te permet d'alléger le groupe...
Tu envoies 2 binômes au CDI et à 16 on respire déjà mieux.

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Ven 27 Fév 2015 - 23:44

Est-ce que les punitions que tu donnes reviennent ?

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Ven 27 Fév 2015 - 23:54

Pour le dire autrement, si la stratégie de l'affrontement ne fonctionne pas avec cette classe, essaie la stratégie de l'évitement.

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 0:32

Et puis, si l'inspecteur te fait une remarque sur le niveau sonore, tu pourras toujours lui répondre que le silence c'est ringard et dépassé, que c'est un cours de langue et que les élèves sont là pour s'exprimer. Qu'ils construisent eux-mêmes leur propre savoir et que toi tu es juste une gentille animatrice. Bref, moi, je tolérerais le bavardage à condition qu'il soit en espagnol !
J'ai même une idée pour ton inspection : un jeu de société en Espagnol, genre un Cluedo, avec tout le vocabulaire de l'enquête policière et quelques tournures grammaticales. Tu vas faire un tabac !

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Simgajul le Sam 28 Fév 2015 - 11:23

J'ai un regroupement de 19 élèves "faibles" venant de deux classes et pour moi aussi c'est ma classe problématique. principalement, parce que les pénibles qui ont été séparés se retrouvent pour faire la fête dans mon cours.
Ma nouvelle technique: je commence ma séquence en donnant les dates des contrôles. En leur expliquant que la date ne bougera pas si on avance pas à cause de la discipline et qu'ils se plantent ce sera de leur faute car ils connaissaient la date.
ensuite pour les retards, je n'attends pas, je commence mon cours, ils arrivent, ils rentrent, je note le retard et je continue mon cours.

A un élève particulièrement pénible j'ai dit: "t'avoir dans mon cours c'est 3 heures de ma semaine et c'est tout. ne te donne pas trop d'importance." il faut leur montrer que t'as de la distance, ce qui leur plait c'est d'avoir de l'emprise sur toi.

comme toi je suis en stage, si je suis inspecté avec cette classe... Je suis mal.



_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.

Simgajul
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Catalunya le Sam 28 Fév 2015 - 12:55

Au lieu de crier, rebondis sur ce qu'ils disent. Genre "oh le bâtard" qu'ils disent à Kevinou tu réponds "mais pas du tout, il me semble que les parents de Kevinou sont mariés" au lieu de l'engueuler. Prend tout au second degré, plutôt que de t'énerver (c'est ce qu'ils cherchent).

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Ruthven le Sam 28 Fév 2015 - 13:22

@PL19 a écrit:
Que dire d'autre... j'ai cours avec cette classe à une heure où il m'est impossible de les exclure et où ils arrivent au compte-goutte (10-15 min de retard) car mon cours est à midi et certains sortent de la cantine. Imaginez: à la première sonnerie et ceux jusqu'à passé la 2ème je n'ai 1/4 de la classe... Difficile de débuter un cours avec si peu d'élèves... Les autres arrivent quand ils veulent et suis obligée de les accepter car pas de permanence surveillée pour les accueillir donc renvoi impossible. Bref, cette situation n'arrange pas la mienne, l'arrivée des retardataires trouble le cours et je dois constamment répéter les consignes pour les arrivants...

Un des noeuds du problème est ici ; tu es en lycée, il ne s'agit pas de les exclure mais de ne pas les accepter en cours (pour retard). Il faut régler ce problème de rentrée en classe avant tout : tu fixes une heure (ou une sonnerie) au delà de laquelle tu ne les accepteras pas (et tu énonces la nouvelle règle). Ils seront alors marqués absents. S'il n'y a qu'un quart de la classe, il n'y a qu'un quart de la classe. Si le CPE est efficace, tu devrais t'entendre avec lui sur les modalités. Bon courage !

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Sam 28 Fév 2015 - 13:29

@Ruthven a écrit:
@PL19 a écrit:
Que dire d'autre... j'ai cours avec cette classe à une heure où il m'est impossible de les exclure et où ils arrivent au compte-goutte (10-15 min de retard) car mon cours est à midi et certains sortent de la cantine. Imaginez: à la première sonnerie et ceux jusqu'à passé la 2ème je n'ai 1/4 de la classe... Difficile de débuter un cours avec si peu d'élèves... Les autres arrivent quand ils veulent et suis obligée de les accepter car pas de permanence surveillée pour les accueillir donc renvoi impossible. Bref, cette situation n'arrange pas la mienne, l'arrivée des retardataires trouble le cours et je dois constamment répéter les consignes pour les arrivants...

Un des noeuds du problème est ici ; tu es en lycée, il ne s'agit pas de les exclure mais de ne pas les accepter en cours (pour retard). Il faut régler ce problème de rentrée en classe avant tout : tu fixes une heure (ou une sonnerie) au delà de laquelle tu ne les accepteras pas (et tu énonces la nouvelle règle). Ils seront alors marqués absents. S'il n'y a qu'un quart de la classe, il n'y a qu'un quart de la classe. Si le CPE est efficace, tu devrais t'entendre avec lui sur les modalités. Bon courage !

C'est clairement un des enjeux, oui. Interdire les arrivées au compte-goute.

Sinon, un truc que tu peux faire aussi, à supposer qu'ils n'aient pas cours après toi, c'est garder en classe quelques minutes ceux qui sont en retard et les faire repartir TOI au compte-goute (comme je le fais avec une de mes cinquièmes).

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 13:34

@kero a écrit:
@Ruthven a écrit:
@PL19 a écrit:
Que dire d'autre... j'ai cours avec cette classe à une heure où il m'est impossible de les exclure et où ils arrivent au compte-goutte (10-15 min de retard) car mon cours est à midi et certains sortent de la cantine. Imaginez: à la première sonnerie et ceux jusqu'à passé la 2ème je n'ai 1/4 de la classe... Difficile de débuter un cours avec si peu d'élèves... Les autres arrivent quand ils veulent et suis obligée de les accepter car pas de permanence surveillée pour les accueillir donc renvoi impossible. Bref, cette situation n'arrange pas la mienne, l'arrivée des retardataires trouble le cours et je dois constamment répéter les consignes pour les arrivants...

Un des noeuds du problème est ici ; tu es en lycée, il ne s'agit pas de les exclure mais de ne pas les accepter en cours (pour retard). Il faut régler ce problème de rentrée en classe avant tout : tu fixes une heure (ou une sonnerie) au delà de laquelle tu ne les accepteras pas (et tu énonces la nouvelle règle). Ils seront alors marqués absents. S'il n'y a qu'un quart de la classe, il n'y a qu'un quart de la classe. Si le CPE est efficace, tu devrais t'entendre avec lui sur les modalités. Bon courage !

C'est clairement un des enjeux, oui. Interdire les arrivées au compte-goute.

Sinon, un truc que tu peux faire aussi, à supposer qu'ils n'aient pas cours après toi, c'est garder en classe quelques minutes ceux qui sont en retard et les faire repartir TOI au compte-goute (comme je le fais avec une de mes cinquièmes).

Waouh ! La punition qu'on s'inflige... Il vaut mieux ne pas les accepter en cours : ça fait toujours moins d'élèves à gérer (et souvent ce sont les plus perturbateurs).
Moi je ferme la porte à la sonnerie et tout ce qui est dehors reste dehors : ils peuvent tambouriner à la porte tant qu'ils veulent, je n'ouvre pas.

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Sam 28 Fév 2015 - 13:41

@nitescence a écrit:Waouh ! La punition qu'on s'inflige... Il vaut mieux ne pas les accepter en cours : ça fait toujours moins d'élèves à gérer (et souvent ce sont les plus perturbateurs).
Moi je ferme la porte à la sonnerie et tout ce qui est dehors reste dehors : ils peuvent tambouriner à la porte tant qu'ils veulent, je n'ouvre pas.

Plutôt que "punition", je vois là plutôt un investissement pour l'avenir.

Depuis que je garde mes chieurs de 5e après la sonnerie pour régler tout ce qu'il y a à gérer de disciplinaire, il y a infiniment moins à gérer de disciplinaire. Au début, ça prenait parfois une demi-heure, maintenant ça prend 5 minutes et j'ai droit à une heure calme de cours (à 11h-12h !).

Après je suis d'accord, la procédure normale pour la gestion des retards est de ne pas accepter les retardataires, autant que faire se peut.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Helene_de_Troie le Sam 28 Fév 2015 - 14:04

@nitescence a écrit:
@kero a écrit:
@Ruthven a écrit:

Un des noeuds du problème est ici ; tu es en lycée, il ne s'agit pas de les exclure mais de ne pas les accepter en cours (pour retard). Il faut régler ce problème de rentrée en classe avant tout : tu fixes une heure (ou une sonnerie) au delà de laquelle tu ne les accepteras pas (et tu énonces la nouvelle règle). Ils seront alors marqués absents. S'il n'y a qu'un quart de la classe, il n'y a qu'un quart de la classe. Si le CPE est efficace, tu devrais t'entendre avec lui sur les modalités. Bon courage !

C'est clairement un des enjeux, oui. Interdire les arrivées au compte-goute.

Sinon, un truc que tu peux faire aussi, à supposer qu'ils n'aient pas cours après toi, c'est garder en classe quelques minutes ceux qui sont en retard et les faire repartir TOI au compte-goute (comme je le fais avec une de mes cinquièmes).

Waouh ! La punition qu'on s'inflige... Il vaut mieux ne pas les accepter en cours : ça fait toujours moins d'élèves à gérer (et souvent ce sont les plus perturbateurs).
Moi je ferme la porte à la sonnerie et tout ce qui est dehors reste dehors : ils peuvent tambouriner à la porte tant qu'ils veulent, je n'ouvre pas.

Le problème vient quand ils ouvrent la porte... Bien sûr, "c'est interdit de fermer à clé, madame!!!"

Helene_de_Troie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par mafalda16 le Sam 28 Fév 2015 - 14:09

Chez nous problème réglé, les portes n'ont pas de poignées côté couloir. La porte ne s'ouvre qu'avec le jeu de clés. C'est on ne peut plus efficace, ils frappent deux, trois fois et finissent par comprendre que c'est niet! Twisted Evil

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par nitescence le Sam 28 Fév 2015 - 14:10

@Helene_de_Troie a écrit:
@nitescence a écrit:
@kero a écrit:

C'est clairement un des enjeux, oui. Interdire les arrivées au compte-goute.

Sinon, un truc que tu peux faire aussi, à supposer qu'ils n'aient pas cours après toi, c'est garder en classe quelques minutes ceux qui sont en retard et les faire repartir TOI au compte-goute (comme je le fais avec une de mes cinquièmes).

Waouh ! La punition qu'on s'inflige... Il vaut mieux ne pas les accepter en cours : ça fait toujours moins d'élèves à gérer (et souvent ce sont les plus perturbateurs).
Moi je ferme la porte à la sonnerie et tout ce qui est dehors reste dehors : ils peuvent tambouriner à la porte tant qu'ils veulent, je n'ouvre pas.

Le problème vient quand ils ouvrent la porte... Bien sûr, "c'est interdit de fermer à clé, madame!!!"

Ca n'est pas fermé à clef : j'ai juste poussé le verrou... ;-)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum