Gérer une classe après un mauvais départ

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Mar 24 Mar 2015 - 18:38

@Naoo a écrit:
holderfar a écrit:Appelle les parents. Soit ça marche (grande majorité des cas), soit ils ne sont pas réceptifs et au moins, tu seras fixée.

Oui mais pareil, comment je décide lesquels appeler ? Au pif ?

Solution 1: Pourquoi pas ?
Solution 2: Tous.


kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Naoo le Mar 24 Mar 2015 - 18:40

@kero a écrit:
@Naoo a écrit:
holderfar a écrit:Appelle les parents. Soit ça marche (grande majorité des cas), soit ils ne sont pas réceptifs et au moins, tu seras fixée.

Oui mais pareil, comment je décide lesquels appeler ? Au pif ?

Solution 1: Pourquoi pas ?
Solution 2: Tous.


Je suis terrifiée à l'idée d'en appeler un. Alors 31...
Je dis quoi ?  pale

Et que fais-tu s'ils ne te rendent pas la page qu'ils avaient à copier ?

_________________
2016-2017 : TZR lycée - 7 classes, 3 niveaux.
2015-2016 : TZR collège/lycée - 7 classes, 5 niveaux.
2014-2015 : stagiaire lycée - 2 classes, 2 niveaux.

Naoo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par kero le Mar 24 Mar 2015 - 18:46

@Naoo a écrit:Je suis terrifiée à l'idée d'en appeler un. Alors 31...
Je dis quoi ?  pale

C'est justement cette peur qui te rend faible face à eux. De même que pour les autres formes de sanction.

C'est normal d'avoir de l'appréhension lorsqu'on l'a jamais fait. Fais-le, et tu prendras l'habitude.

Tu leur dis quoi ? Ce que t'as à dire. Commence par les problèmes de comportement, continue sur les problèmes de résultats.

@Naoo a écrit:Et que fais-tu s'ils ne te rendent pas la page qu'ils avaient à copier ?

En ce qui me concerne, j'alterne mots dans le carnet, appels aux parents, heures de colle pour les plus récalcitrants. Si vraiment j'y arrive pas, je m'arrange avec les CPE pour qu'elles mettent la pression.

C'est d'ailleurs un des seuls cas où je mets des heures de colle. Aucune envie de m'auto-punir (dans mes collèges, les colles ne sont pas gérées par la VS).

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Invité le Mar 24 Mar 2015 - 18:51

@kero a écrit:
@Naoo a écrit:
holderfar a écrit:Appelle les parents. Soit ça marche (grande majorité des cas), soit ils ne sont pas réceptifs et au moins, tu seras fixée.

Oui mais pareil, comment je décide lesquels appeler ? Au pif ?

Solution 1: Pourquoi pas ?
Solution 2: Tous.

Ouaip. Tous les appeler ne me paraît pas farfelu si c'est la classe entière pose problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Rendash le Mar 24 Mar 2015 - 21:32

@Naoo a écrit:La déléguée s'est permis de me sortir que les punitions collectives étaient interdites, qu'elle allait se plaindre et me faire virer.

Tu ne donnes pas une punition collective, quelle idée. Tu donnes une punition individuelle à chacun des fouteurs de trouble. Pas ta faute s'ils sont 30. Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par mafalda16 le Mar 24 Mar 2015 - 21:35

@Rendash a écrit:
@Naoo a écrit:La déléguée s'est permis de me sortir que les punitions collectives étaient interdites, qu'elle allait se plaindre et me faire virer.

Tu ne donnes pas une punition collective, quelle idée. Tu donnes une punition individuelle à chacun des fouteurs de trouble. Pas ta faute s'ils sont 30. Razz

voilà malmaisbien

HS. Ren' comment s'est passée ta réunion?

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Rendash le Mar 24 Mar 2015 - 21:48

Tout le monde en est sorti vivant, c'est un bon point.
C'était finement calculé pour nous laisser le minimum de temps de parole, comme on l'avait prévu. Les "quelques mots d'introduction" des responsables ont duré 40 bonnes minutes (mais ont apporté des éclaircissements et des réponses, c'est toujours ça de pris : ils ont pas mal anticipé nos plaintes. (Facile, en même temps, vu qu'elles n'ont rien de neuf et que je les fais remonter depuis un sacré bout de temps). Et un collègue a magnifiquement joué leur jeu en pinaillant dix minutes sur un des points qu'on devait soulever, ce qui fait qu'on n'a pu aborder que les grandes lignes du reste furieux Il est bien sympathique, et c'est un des rares à se bouger, mais il me gonfle à toujours s'écouter parler, il ne sait pas faire concis et percutant.

Pour le reste...comme d'hab, on nous fait croire qu'on nous entend, c'est même probablement vrai sur certains points, mais c'est cuit pour cette année, donc pour notre pomme. Quoi qu'il arrive, ça passe ou ça casse pour moi, je ne refais pas une année comme ça.

...une belle perte de temps, dirais-je donc.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Jézabel le Mer 25 Mar 2015 - 12:47

[quote="Naoo"]La déléguée s'est permis de me sortir que les punitions collectives étaient interdites, qu'elle allait se plaindre et me faire virer.[/b]

2h de colle avec un travail noté sèchement.
En outre, ne te justifie pas devant eux. Exo noté, point barre.
Si tu as des problèmes plus tard avec la hiérarchie/les parents, là tu justifies : "les élèves ne travaillant pas du tout, et ne progressant donc pas, je suis obligée de procéder ainsi afin qu'ils atteignent le niveau requis. Je ne vois pas en quoi c'est une punition collective."

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Naoo le Mer 25 Mar 2015 - 12:59

@Jézabel a écrit:
@Naoo a écrit:La déléguée s'est permis de me sortir que les punitions collectives étaient interdites, qu'elle allait se plaindre et me faire virer.[/b]
2h de colle avec un travail noté sèchement.
En outre, ne te justifie pas devant eux. Exo noté, point barre.
Si tu as des problèmes plus tard avec la hiérarchie/les parents, là tu justifies : "les élèves ne travaillant pas du tout, et ne progressant donc pas, je suis obligée de procéder ainsi afin qu'ils atteignent le niveau requis. Je ne vois pas en quoi c'est une punition collective."


Je pensais avoir passé le stade de l'auto-justification, mais visiblement quand ils me font sortir de mes gonds, j'y arrive plus. C'est clair que tout est justifiable d'un point de vue pédagogique. Mais sur le coup j'ai coincé.J'avais pourtant fait de tels progrès en zen-attitude au retour des vacances Sad
Les propos ont été rapportés à la prof principale (apparemment ils ont parlé des punitions collectives en ECJS juste avant), qui va convoquer les élèves concernés.
Je me doute que ça aurait été mieux si j'avais réagi moi-même, mais bon. Je ne suis qu'un bébé-prof, des fois ça déraille.

_________________
2016-2017 : TZR lycée - 7 classes, 3 niveaux.
2015-2016 : TZR collège/lycée - 7 classes, 5 niveaux.
2014-2015 : stagiaire lycée - 2 classes, 2 niveaux.

Naoo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Dim 29 Mar 2015 - 13:57

Bonjour à tous, me voici de retour !

Alors, j'ai à présent un silence plutôt agréable en cours, avec quelques périodes de rechutes qui, heureusement, ne durent pas longtemps.
Pour les retards du jeudi, il n'y en a quasi plus, et ils sont limités à 3-4min sinon je colle (ça les a refroidit). Pour les bavardages, j'applique la technique -2 points pour rires, bavardages intempestifs,et toutes attitudes dérangeant le cours, et 1 pt par participation en espagnol. Ca marche plutôt bien en dépit de quelques révolutionnaires qui me lâchent "vous ne faisiez pas ça avant", ce à quoi je réponds de façon sèche et sans justification.
J'ai récupéré quelques élèves qui ne participaient jamais auparavant.


Le côté tragique réside dans le fait que je sois inspectée avec eux. J'ai annoncé la nouvelle vendredi, en fin d'heure et j'ai eu le droit à des éclats de rires et des provocations de type "on fera la fête ce jour là". Avec un self-contrôle inimaginable, j'ai répondu que je ne voyais pas pourquoi ils feraient ca subitement alors que ça se passait bien d'habitude. Et là j'ai eu le droit à un chantage vaseux : si vous ne nous mettez pas de bonnes notes, on fera la fête... Je leur ai expliqué que les notes qu'ils avaient étaient le fruit de leur travail au moment de l'évaluation, et ils m'ont dit "bah là ce sera le fruit du votre".
Tout dans la provocation... il me reste 1 semaine pour m'assurer que ça se passe bien !

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par PL19 le Dim 29 Mar 2015 - 14:00

Pour cette histoire de punition collective dont vous parlez... ça me rappelle la fois où j'ai fait ça en début d'année (toujours avec la même classe): je n'arrivais pas à faire cours alors je leur ai donné un document à recopier (bêtement). J'ai eu le droit à la même révolution du délégué: c'est interdit, c'est écrit dans le règlement et blabla.
Je n'avais pas cédé et j'avais dit que ce n'était pas une punition collective, que c'était un exercice pour les entraîner à recopier sans fautes car visiblement ce n'était pas chose simple pour tout le monde lol!

PL19
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Naoo le Dim 29 Mar 2015 - 14:01

@PL19 a écrit:Le côté tragique réside dans le fait que je sois inspectée avec eux. J'ai annoncé la nouvelle vendredi, en fin d'heure et j'ai eu le droit à des éclats de rires et des provocations de type "on fera la fête ce jour là". Avec un self-contrôle inimaginable, j'ai répondu que je ne voyais pas pourquoi ils feraient ca subitement alors que ça se passait bien d'habitude. Et là j'ai eu le droit à un chantage vaseux : si vous ne nous mettez pas de bonnes notes, on fera la fête... Je leur ai expliqué que les notes qu'ils avaient étaient le fruit de leur travail au moment de l'évaluation, et ils m'ont dit "bah là ce sera le fruit du votre".
Tout dans la provocation... il me reste 1 semaine pour m'assurer que ça se passe bien !

Brrr. Voilà pourquoi j'hésite à leur dire que je suis inspectée. Moi aussi ça tombe sur la classe avec laquelle ça passe mal en ce moment. J'ai peur qu'ils pourrissent volontairement le truc pour me faire suer. Je pense qu'un tiers de la classe m'aime vraiment bien, mais il y en a sur lesquels je n'ose vraiment pas compter. Courage à toi !

Et moi l'histoire de la déléguée qui a menacé de me faire virer : elle a été vue par la PP et est venue s'excuser l'heure d'après. Donc espérons que ça reparte sur de meilleures bases.

_________________
2016-2017 : TZR lycée - 7 classes, 3 niveaux.
2015-2016 : TZR collège/lycée - 7 classes, 5 niveaux.
2014-2015 : stagiaire lycée - 2 classes, 2 niveaux.

Naoo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Jenny le Dim 29 Mar 2015 - 14:04

@Naoo a écrit:
@kero a écrit:
@Naoo a écrit:

Oui mais pareil, comment je décide lesquels appeler ? Au pif ?

Solution 1: Pourquoi pas ?
Solution 2: Tous.


Je suis terrifiée à l'idée d'en appeler un. Alors 31...
Je dis quoi ?  pale

Et que fais-tu s'ils ne te rendent pas la page qu'ils avaient à copier ?

Commence par appeler les parents des plus perturbateurs.
Prépare une feuille avec des éléments précis.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Jézabel le Dim 29 Mar 2015 - 14:29

@PL19 a écrit:

Le côté tragique réside dans le fait que je sois inspectée avec eux. J'ai annoncé la nouvelle vendredi, en fin d'heure et j'ai eu le droit à des éclats de rires et des provocations de type "on fera la fête ce jour là". Avec un self-contrôle inimaginable, j'ai répondu que je ne voyais pas pourquoi ils feraient ca subitement alors que ça se passait bien d'habitude. Et là j'ai eu le droit à un chantage vaseux : si vous ne nous mettez pas de bonnes notes, on fera la fête... Je leur ai expliqué que les notes qu'ils avaient étaient le fruit de leur travail au moment de l'évaluation, et ils m'ont dit "bah là ce sera le fruit du votre".
Tout dans la provocation... il me reste 1 semaine pour m'assurer que ça se passe bien !

En revanche, tu peux leur promettre des sanctions fortes en cas de perturbation de ton inspection : vois avec la vie scolaire si tu peux monter à 4h de colle. Ex: 1 bavardage = 1h, 2 bavardages = 2h, etc.
Pas facile je sais, surtout si c'est tout le monde qui parle en même temps...

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par Jézabel le Dim 29 Mar 2015 - 19:09

Sinon, tes élèves t'ont fait une menace : te pourrir ton inspection ; pire, du chantage : on veut des bonnes notes.
Parles-en à la direction car c'est inadmissible. Ils devraient être sanctionnés.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer une classe après un mauvais départ

Message par helvea le Dim 29 Mar 2015 - 19:32

affraid ils n'ont vraiment aucune honte... moi je ne dis rien car je suis sûre qu'ils seraient capables d'un truc du genre... Après s'ils se montrent réellement infects ça sera peut-être l'occasion de montrer ta manière de gérer tout ça et de mettre en avant des réactions positives (ce qui s'était passé pour mon inspection conseil) Like a Star @ heaven


Moi maintenant que j'ai réussi à gérer les secondes je me prends les pieds dans le tapis en 1ère STMG... Je me retrouve exactement dans ce que tu racontes Nao (pourtant j'ai très bien repris la main sur les secondes, que je n 'ai aucun mal à sanctionner... mais en première je suis bloquée...). J'essaye de ne pas me laisser submerger sur le coup (genre quand toute la classe me hurle dessus parce que je leurs laisse pas 10 minutes pour recopier un titre et avec une insolence folle) et je n'hésite pas à préparer les sanctions après le cours, notamment rédaction de rapport d'incidents et distribution d'heures de colles. Les colles sont archi pleines mais je suis prête à venir les surveiller moi-même. C'est moins bien que de réagir sur le coup mais ça ne reste pas impuni...

Je me demande aussi qui sanctionner et quand, ils font tellement bloc c'est difficile (non mais madame elle a rien fait, pourquoi vous la punissez, ouais c'est vrai c'est pas juste blahblahblah ça monte en épingle). furieux


helvea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum