[article]La grammaire scolaire et ses limites.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [article]La grammaire scolaire et ses limites.

Message par Lenagcn le Jeu 31 Déc 2015 - 9:09

@earl grey a écrit:Lenagcn : Cela ne fonctionne pas avec le pronom "en" : des cerises, j'en ai mangé.

j'ai mangé quoi? -> des cerises remplacées par "en" : j'aurais accordé  (je n'écris pas "ma" version fautive) .
"en" est à considérer comme un "indéfini singulier" (l'intitulé n'est certainement pas le bon...) , en pratique?
J'ai appris un truc! topela  Merci.


Averdurin: mes 2 dyslexiques (10 ans) écrivent mieux que ce que vous imaginez.
On serait plutôt dans : "Des cerise, j'en ai manger".
( et "La carderie oufre ausi le matin." , si je ne repasse pas à côté pour exagérer les sons )

Lenagcn
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article]La grammaire scolaire et ses limites.

Message par archeboc le Jeu 31 Déc 2015 - 10:14

@Lenagcn a écrit:
j'ai mangé quoi? -> des cerises remplacées par "en" : j'aurais accordé  (je n'écris pas "ma" version fautive) .
"en" est à considérer comme un "indéfini singulier" (l'intitulé n'est certainement pas le bon...) , en pratique?
J'ai appris un truc! topela  Merci.

J'ai découvert très tard cette règle d'accord. Elle m'a toujours semblé absurde. Ce n'est pas un indéfini mais un partitif, qui possède par la plupart des autres possibilités du COD, en particulier la passivation (de la boue a été extraite => on en a extrait).  

Je suppose que c'est une assimilation de ce partitif à une construction indirecte.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Plutôt honnête

Message par Desdémona62 le Mer 11 Mai 2016 - 3:21

Personnellement, rien ne me choque vraiment dans cet article, qu'il faut lire dans son intégralité, bien évidemment. Il s'agit d'une sorte d'avertissement faite aux enseignants que je trouve plutôt sensée et honnête : la grammaire ne se résume pas à une somme de règles. Qu'on la révèle progressivement aux jeunes élèves, cela va de soi. On apprend bien aux petits que "le soleil se lève à l'est" pour, quelques années plus tard, préciser que ce n'est pas "si simple que ça, l'orientation variant selon les saisons", etc.
Mais cela ne suffit pas : il faut aussi reconnaître que le contexte et le sens parfois alambiqué des phrases permettent de trancher pour tel ou tel accord grammatical scratch
"Dire la vérité, en classe, c'est indispensable, M'dame !" No Suspect
Ce qui me dérange davantage, ce sont les erreurs énormes faites par de nombreux enseignants dans les petites classes. Je ne leur jette pas la pierre : on ne leur a jamais enseigné à enseigner la grammaire, ni la conjugaison... Mais lorsqu'on demande aux élèves d'apprendre qu'un verbe conjugué est formé d'un radical et d'une terminaison (sic), et que la terminaison de "nous finissons" est tantôt "issons", tantôt "ons" (à souligner en rouge veneration )... alors on souhaite bien du courage aux profs du secondaire pour remettre de l'ordre dans tout ça !! De toutes manières, c'est "trop tard", le programme est "déjà assez lourd comme ça", etc.
Conclusion : Apprendre seulement des choses justes aux élèves, du moins le plus juste possible, dans un but d'efficacité immédiate. Ils ne deviendront pas tous grammairiens, mais avec un peu de passion, nous en aurons bien quelques-uns, non ?
Ma grammaire préférée -car hyper simple et juste- c'est celle de Katherine Damboise (sur FB, cours de français Katherine Damboise). J'en fais la pub, je le reconnais, car gratuite et aussi rigoureuse, c'est ce qu'il nous faut en cours !!

Desdémona62
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article]La grammaire scolaire et ses limites.

Message par nlm76 le Mer 11 Mai 2016 - 10:52

Chère Desdémona 62,
je laisse des collègues plus courageux que moi répondre à vos propos très erronés...
Mais peut-être vaut-il mieux considérer votre publicité comme du trollage ?

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article]La grammaire scolaire et ses limites.

Message par Iphigénie le Mer 11 Mai 2016 - 10:54

Je crois que c'est une nouvelle mode sur le forum en effet: comme vous voyez, je vous ai laissé répondre à ma place, mais ça me démangeait... Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum