Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par Will.T le Dim 1 Mar 2015 - 18:50
Cher parent,
A un moment ou à un autre, dans ta vie de parent d'élève, tu laisseras partir ton enfant en voyage scolaire ou classe de découverte.Lorsque c'est le cas, deux options :
- tu es trop content car tu vas enfin avoir des vacances pendant la période scolaire
- tu angoisses car ton petit lapinou n'est jamais parti loin de toiMais dans tous les cas, tu te dis que "quand même l'enseignante est peinarde de partir skier une semaine aux frais de la princesse" (NDLR: la municipalité, et non pas la princesse)
Alors dans cet article, je vais réfuter deux de tes remarques...
Il se trouve que justement, je reviens d'une semaine de classe de neige avec mes CM2 et les CM2 de l'école d'à côté, soit 44 élèves prépubères au total...

Lire la suite.
avatar
leyade
Bon génie

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par leyade le Dim 1 Mar 2015 - 19:02
Laughing

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

la quille temporaire dans

avatar
Simgajul
Érudit

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par Simgajul le Dim 1 Mar 2015 - 19:03
excellent !

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par Gryphe le Dim 1 Mar 2015 - 19:19
Quelle horreur. Ça, ja-mais ! Razz
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par User5899 le Dim 1 Mar 2015 - 19:26
Mon mari plussoie : c'est tout comme ça Very Happy
avatar
Catsoune
Expert

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par Catsoune le Dim 1 Mar 2015 - 20:11
Exactement!!!!! Et c'est vrai que c'est chouette!

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....
avatar
Hestia
Niveau 10

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par Hestia le Dim 1 Mar 2015 - 20:23
Trop drôle!
eleonore69
Fidèle du forum

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par eleonore69 le Dim 1 Mar 2015 - 20:29
Morte de rire ! Cela me fait penser à une classe verte dans les Vosges avec une 5ième il y a longtemps.. Epuisante , en plus on dormait dans des dortoirs collectifs et je suis revenue avec des poux!
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par PabloPE le Dim 1 Mar 2015 - 20:36
Tout pareil.. sauf pour la sortie en raquette (jamais vu une instit disposer d'un après midi de libre dans une sortie scolaire) et la municipalité. En général on doit aussi vendre des trucs improbables et voire taper aux portes des entreprises pour se faire un peu financer. Laughing

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par stench le Dim 1 Mar 2015 - 20:43
Tu stresses car il ne sait forcément rien faire sans toi, il va pleurer tout le séjour, tu vas lui manquer...

Figure toi qu'il n'en est rien... Lapinou a angoissé car TU lui as suggéré (non pas ouvertement, mais tu lui as transmis ton stress), mais une fois dans le bus, il a oublié que tu existais...

C'est exactement ça. Cet été j'ai encadré une petite famille ( grands parents et petite fille) pour une sortie en montagne dans le cadre de mon stage et c'était à peine croyable. Voilà ce que j'en dis dans mon mémoire :

ces gens-là qui ne se déplaçaient qu’en voiture depuis 30 ans n’ont plus du tout l’habitude de l’effort. Un rythme cardiaque qui augmente lors d’une montée, chose pourtant normale, est pour eux une source d’inquiétude, un nuage au loin ou une brise légère est annonciateur dans leur esprit d’une tempête, etc. Il a donc fallu les rassurer tout au long de la sortie, sur tout, même sur la peur de se faire attaquer par des sangliers… Les choses étaient encore plus compliquées par la présence de la petite fille qu’ils surprotégeaient. C’étaient constamment des mises en garde (« attention, ne glisse pas, ne tombe pas, donne-moi la main », etc.) des attentions (« tu n’as pas froid, tu n’es pas fatiguée, tu ne veux pas rentrer ? ») qui ont rendu mon travail quasiment impossible ; en effet, pas moyen de finir une phrase sans être interrompu par des cris de panique et des avertissements. J’ai eu l’idée furtive de balancer la petite dans un précipice pour leur prouver qu’à cet âge ça rebondit sans dommages mais je n’étais pas certain que l’expérience puisse être exploitée sereinement dans ce mémoire. Je me suis donc contenté de leur rappeler que je suis là justement pour qu’ils n’aient pas à se soucier de la sécurité et qu’à force de laisser sous-entendre à la petite que « ça peut être fatigant » ou « qu’elle peut avoir froid », ils lui mettent ces idées en tête. Finalement, je ne me suis plus occupé que de la petite, lui montrant des traces d’animaux, lui expliquant comment se nourrit un arbre, à quoi servent les écureuils dans la prolifération des végétaux, et ce sont les grands-parents qui ont fini par écouter…
Contenu sponsorisé

Re: Vis ma vie d'instit: la classe de neige.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum