Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 10:34
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

C'est beau sur le papier de faire la distinction, mais je te garantis que discuter avec un fan de Dieudonné est dans les faits aussi stérile que le faire avec un croyant zélé et "littéraliste".

Les fans de Dieudonné ne sont pas seulement des opposants politiques, ils sont aussi largement islamistes...

Je crois que tu mélanges tout. Le discours de Dieudonné n'est pas fondé sur l'Islam.

Non il n'est pas fondé dessus mais il se lie facilement à l'islamisme (idée de communautés ethniques et religieuses opposées les unes aux autres)
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Marcel Khrouchtchev le Ven 6 Mar - 10:36
@Reine Margot a écrit:Que veux-tu dire par "la façon dont le monsieur ou la dame sont habillés sont sans incidence", lorsqu'on parle de contestation des cours pour motifs religieux?

Le sujet dont on parle n'est pas la contestation des cours en fac en général, tu le sais bien.

Je ne veux pas trop m'avancer (mais comme on discute de toute façon sans statistiques et en évoquant des cas dispersés fondés sur l'expérience personnelle, je me permets), mais je crois que quand il y a contestation du cours pour des motifs religieux:
1. Les étudiants en question ne reviennent en général pas au cours d'après.
2. Ce ne sont pas nécessairement des étudiantes voilées qui portent cette contestation.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Marcel Khrouchtchev le Ven 6 Mar - 10:37
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Les fans de Dieudonné ne sont pas seulement des opposants politiques, ils sont aussi largement islamistes...

Je crois que tu mélanges tout. Le discours de Dieudonné n'est pas fondé sur l'Islam.

Non il n'est pas fondé dessus mais il se lie facilement à l'islamisme (idée de communautés ethniques et religieuses opposées les unes aux autres)

Le discours de Dieudonné est facilement lié "à l'islamisme"? Encore faudrait-il savoir lequel. Il est ami avec l'Iran, un des ennemis mortels de "l'Etat islamique" par exemple. Bref, tout cela est trop compliqué pour qu'on simplifie à outrance comme ça.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 10:37
@Rosanette a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Rosanette a écrit:Actuellement, on peut porter le voile à l'université et les enseignants sont protégés dans le contenu de leur cours. Il appartient aux directions et aux enseignants de ne rien laisser passer.


Faire des distinguos cafét de l'université/salle de classe me paraît par ailleurs la meilleure option pour aller au clash stérile ; des étudiantes règlent leur droit d'inscription mais se voient refuser l'entrée d'un cours à cause d'un voile qu'elles peuvent porter dans les couloirs... C'est curieux ; et au lieu de protéger les enseignants, on leur demande de jouer un rôle de gendarme dont ils se passeraient bien.


EDIT Et encore une fois, pourquoi essayer d'aborder la question sous l'angle purement religieux en n'intégrant pas le politique, dont on peut supposer qu'il peut amener à des débordements (dans des cours d'histoire, notamment)


Quant à la question politique, la réponse est simple: un étudiant qui conteste un cours d'histoire pour des raisons politiques reste dans le domaine de la Raison (faits discutables, contestables, le débat reste possible), un étudiant qui conteste un cours pour des raisons religieuses ne permet pas le débat: il s'appuie sur une Vérité théologique incontestable et supérieure à toute autre.

Ca me paraît hautement discutable (les militants seraient toujours du côté de la raison ? première nouvelle) pour la simple raison que je ne parle évidemment pas d'un simple débat/question sur le contenu d'un cours qui s'engagerait sur un terrain politique, mais de perturbations et de remises en cause politique qui viennent court-circuiter le cours purement et simplement.

Du reste, on a du mal à comprendre les raisons de ces perturbations (dont je répète que je peine à voir une trace concrète, conférence de CK ou pas) - précisément parce que l'université n'est pas le lycée, les étudiants sont libres de ne pas venir, et l'enseignant n'a pas à essayer de discuter avec ceux qui veulent mettre le bordel.

Non, les opposants politiques ne sont pas toujours rationnels, mais on peut leur répondre par des arguments rationnels -alors que comme disait Voltaire que dire à un homme qui veut vous égorger?-

Mais soyons honnêtes: voyons-nous actuellement de grosses perturbations des cours à l'Université du fait d'opposants politiques?
En revanche le HCI mentionne bien de telles pertubations pour des raisons religieuses dans son rapport de 2013.


_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 10:38
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Je crois que tu mélanges tout. Le discours de Dieudonné n'est pas fondé sur l'Islam.

Non il n'est pas fondé dessus mais il se lie facilement à l'islamisme (idée de communautés ethniques et religieuses opposées les unes aux autres)

Le discours de Dieudonné est facilement lié "à l'islamisme"? Encore faudrait-il savoir lequel. Il est ami avec l'Iran, un des ennemis mortels de "l'Etat islamique" par exemple. Bref, tout cela est trop compliqué pour qu'on simplifie à outrance comme ça.

L'Iran est une république Islamique, non?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
User17706
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par User17706 le Ven 6 Mar - 10:38
@Reine Margot a écrit:
PauvreYorick a écrit:
@Reine Margot a écrit:
Les signes religieux seraient donc sans rapport avec une contestation d'un cours pour motif religieux?
Je ne suggère pas ça du tout, voyons. Mon propos est-il si peu clair ?
@Reine Margot a écrit:Et si "interrompre d'autorité" ne suffit pas?
Et si « interrompre d'autorité » quelqu'un qui n'arbore aucun signe religieux ne suffit pas ?
Que veux-tu dire par "la façon dont le monsieur ou la dame sont habillés sont sans incidence", lorsqu'on parle de contestation des cours pour motifs religieux?
Je veux dire quelque chose d'absolument évident, à savoir que quelqu'un qui a décidé de faire ch*** peut le faire avec ou sans bout de tissu sur la caboche.
@Reine Margot a écrit: Le sujet dont on parle n'est pas la contestation des cours en fac en général, tu le sais bien.
Tu fais gravement erreur sur ce point. Ou plutôt, poser la question en ces termes (« je ne parle que de la contestation des cours pour motifs religieux par des gens qui portent tel type de voile précis ») est la recette idéale pour mal la poser.

Maintenant tu peux répondre à ma question : que fait-on lorsqu'« interrompre d'autorité » quelqu'un qui n'arbore aucun signe religieux ne suffit pas ?

(On a le sentiment que le port d'un vêtement cause les contestations... de sorte qu'il suffirait d'ôter le vêtement pour faire disparaître les idées qui vont avec. On croit vraiment rêver.)

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 10:39
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:Que veux-tu dire par "la façon dont le monsieur ou la dame sont habillés sont sans incidence", lorsqu'on parle de contestation des cours pour motifs religieux?

Le sujet dont on parle n'est pas la contestation des cours en fac en général, tu le sais bien.

Je ne veux pas trop m'avancer (mais comme on discute de toute façon sans statistiques et en évoquant des cas dispersés fondés sur l'expérience personnelle, je me permets), mais je crois que quand il y a contestation du cours pour des motifs religieux:
1. Les étudiants en question ne reviennent en général pas au cours d'après.
2. Ce ne sont pas nécessairement des étudiantes voilées qui portent cette contestation.

1. Si c'est ton expérience c'est heureux, mais les travaux de Malika Sorel Sutter semblent plus alarmants.
2. Sans aucun doute, et on parle bien pour cela des signes religieux en général et non seulement du voile.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Marcel Khrouchtchev le Ven 6 Mar - 10:40
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Non il n'est pas fondé dessus mais il se lie facilement à l'islamisme (idée de communautés ethniques et religieuses opposées les unes aux autres)

Le discours de Dieudonné est facilement lié "à l'islamisme"? Encore faudrait-il savoir lequel. Il est ami avec l'Iran, un des ennemis mortels de "l'Etat islamique" par exemple. Bref, tout cela est trop compliqué pour qu'on simplifie à outrance comme ça.

L'Iran est une république Islamique, non?

Oui, mais si tu en es là, c'est que tu ne comprends rien (en fait, heureusement que je te connais d'autres discussions, car ça me permet de savoir que tu fais semblant de ne pas comprendre que le discours iranien chiite par exemple n'a rien à voir avec celui dont on parle par ailleurs; mais bref)
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Marcel Khrouchtchev le Ven 6 Mar - 10:41
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:Que veux-tu dire par "la façon dont le monsieur ou la dame sont habillés sont sans incidence", lorsqu'on parle de contestation des cours pour motifs religieux?

Le sujet dont on parle n'est pas la contestation des cours en fac en général, tu le sais bien.

Je ne veux pas trop m'avancer (mais comme on discute de toute façon sans statistiques et en évoquant des cas dispersés fondés sur l'expérience personnelle, je me permets), mais je crois que quand il y a contestation du cours pour des motifs religieux:
1. Les étudiants en question ne reviennent en général pas au cours d'après.
2. Ce ne sont pas nécessairement des étudiantes voilées qui portent cette contestation.

1. Si c'est ton expérience c'est heureux, mais les travaux de Malika Sorel Sutter semblent plus alarmants.
2. Sans aucun doute, et on parle bien pour cela des signes religieux en général et non seulement du voile.

1. "Témoignages", pas "travaux".
2. Quels sont les signes religieux des salafistes masculins?
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 10:44
PauvreYorick a écrit:
@Reine Margot a écrit:
PauvreYorick a écrit:
Je ne suggère pas ça du tout, voyons. Mon propos est-il si peu clair ?

Et si « interrompre d'autorité » quelqu'un qui n'arbore aucun signe religieux ne suffit pas ?
Que veux-tu dire par "la façon dont le monsieur ou la dame sont habillés sont sans incidence", lorsqu'on parle de contestation des cours pour motifs religieux?
Je veux dire quelque chose d'absolument évident, à savoir que quelqu'un qui a décidé de faire ch*** peut le faire avec ou sans bout de tissu sur la caboche.
@Reine Margot a écrit: Le sujet dont on parle n'est pas la contestation des cours en fac en général, tu le sais bien.
Tu fais gravement erreur sur ce point. Ou plutôt, poser la question en ces termes (« je ne parle que de la contestation des cours pour motifs religieux par des gens qui portent tel type de voile précis ») est la recette idéale pour mal la poser.

Maintenant tu peux répondre à ma question : que fait-on lorsqu'« interrompre d'autorité » quelqu'un qui n'arbore aucun signe religieux ne suffit pas ?

(On a le sentiment que le port d'un vêtement cause les contestations... de sorte qu'il suffirait d'ôter le vêtement pour faire disparaître les idées qui vont avec. On croit vraiment rêver.)

Je ne parle que de la contestation des cours pour motifs religieux qui se trouvent actuellement liés à telle religion mais pourraient très bien venir d'une autre, nuance de taille.

Je crois que ta question (que fait-on lorsqu'« interrompre d'autorité » quelqu'un qui n'arbore aucun signe religieux ne suffit pas) est mal posée: moi je demanderais plutôt "d'où viennent actuellement les constestations qu'on doit interrompre d'autorité?". ça peut ensuite, en fonction des raisons qui motivent ces contestations, fournir des pistes d'action.

Pour l'idée du voile qui créerait les idées, heu...relis-moi bien je n'ai rien dit de tel.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 10:45
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Le discours de Dieudonné est facilement lié "à l'islamisme"? Encore faudrait-il savoir lequel. Il est ami avec l'Iran, un des ennemis mortels de "l'Etat islamique" par exemple. Bref, tout cela est trop compliqué pour qu'on simplifie à outrance comme ça.

L'Iran est une république Islamique, non?

Oui, mais si tu en es là, c'est que tu ne comprends rien (en fait, heureusement que je te connais d'autres discussions, car ça me permet de savoir que tu fais semblant de ne pas comprendre que le discours iranien chiite par exemple n'a rien à voir avec celui dont on parle par ailleurs; mais bref)

ah, c'est gentil de m'expliquer, alors Very Happy Wink

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 10:48
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Je ne veux pas trop m'avancer (mais comme on discute de toute façon sans statistiques et en évoquant des cas dispersés fondés sur l'expérience personnelle, je me permets), mais je crois que quand il y a contestation du cours pour des motifs religieux:
1. Les étudiants en question ne reviennent en général pas au cours d'après.
2. Ce ne sont pas nécessairement des étudiantes voilées qui portent cette contestation.

1. Si c'est ton expérience c'est heureux, mais les travaux de Malika Sorel Sutter semblent plus alarmants.
2. Sans aucun doute, et on parle bien pour cela des signes religieux en général et non seulement du voile.

1. "Témoignages", pas "travaux".
2. Quels sont les signes religieux des salafistes masculins?


1 Malika Sorel a bien mené une enquête avec le HCI. Après, on peut considérer que tous ces témoignages ne valent rien. Mais bon, quand c'est le HCI j'ai tendance à faire confiance et à penser qu'ils n'inventent pas.
2 Des signes religieux discrets ne sont pas gênants. Je ne suis pas hostile à ce que chacun ait ses opinions religieuses non plus, je te rassure.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
User17706
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par User17706 le Ven 6 Mar - 10:52
@Reine Margot a écrit: Je crois que ta question (que fait-on lorsqu'« interrompre d'autorité » quelqu'un qui n'arbore aucun signe religieux ne suffit pas) est mal posée
Ben c'est la tienne, de question. Donc nous sommes bien d'accord sur au moins un point : cette question est mal posée.

Sauf si tu estimes que le port d'un signe religieux de la part du contestataire transforme d'un seul coup une question mal posée en question bien posée, mais j'en doute.
@Reine Margot a écrit: moi je demanderais plutôt "d'où viennent actuellement les constestations qu'on doit interrompre d'autorité?". ça peut ensuite, en fonction des raisons qui motivent ces contestations, fournir des pistes d'action.
Bien d'accord là-dessus. Est-ce que, par exemple, interdire le voile serait l'une de ces pistes d'action ? apparemment non :
@Reine Margot a écrit: Pour l'idée du voile qui créerait les idées, heu...relis-moi bien je n'ai rien dit de tel.
Donc quoi, comme piste d'action ?

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 10:55
PauvreYorick a écrit:
@Reine Margot a écrit: Je crois que ta question (que fait-on lorsqu'« interrompre d'autorité » quelqu'un qui n'arbore aucun signe religieux ne suffit pas) est mal posée
Ben c'est la tienne, de question. Donc nous sommes bien d'accord sur au moins un point : cette question est mal posée.

Sauf si tu estimes que le port d'un signe religieux de la part du contestataire transforme d'un seul coup une question mal posée en question bien posée, mais j'en doute.
@Reine Margot a écrit: moi je demanderais plutôt "d'où viennent actuellement les constestations qu'on doit interrompre d'autorité?". ça peut ensuite, en fonction des raisons qui motivent ces contestations, fournir des pistes d'action.
Bien d'accord là-dessus. Est-ce que, par exemple, interdire le voile serait l'une de ces pistes d'action ? apparemment non :
@Reine Margot a écrit: Pour l'idée du voile qui créerait les idées, heu...relis-moi bien je n'ai rien dit de tel.
Donc quoi, comme piste d'action ?

Non, non, clairement la question initiale "que faire face à des contestations religieuses des cours à la fac" a été ensuite transformée en "que faire face à des contestations en général", ce qui n'est pas la même question du tout.

Comme pistes d'action j'ai déjà cité CK et Malika Morel-Sutter qui travaille avec elle au HCI. Mais on peut ne pas être d'accord avec elles (et moi)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Rosanette
Expert

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Rosanette le Ven 6 Mar - 10:59
@Reine Margot a écrit:
Non, non, clairement la question initiale "que faire face à des contestations religieuses des cours à la fac" a été ensuite transformée en "que faire face à des contestations en général", ce qui n'est pas la même question du tout.

Je ne vois toujours pas pourquoi à vrai dire. Si ce n'est que dans tous les cas il doit y avoir sanction.
User17706
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par User17706 le Ven 6 Mar - 11:01
@Reine Margot a écrit: Non, non, clairement la question initiale "que faire face à des contestations religieuses des cours à la fac" a été ensuite transformée en "que faire face à des contestations en général", ce qui n'est pas la même question du tout.
Non. Je n'ai pas parlé de contestations en général. J'ai parlé de contestations de la part de quelqu'un qui ne porte pas de signes religieux. Libre à toi de supposer que ces contestations sont de motif religieux, ça ne change rien.

Ensuite, je pense effectivement que c'est au niveau des contestations de cours en général qu'il faut raisonner tant qu'il s'agit d'établir des règlements à la fac (ça me paraît même une évidence, du moins si nous sommes encore dans un pays laïc, mais quand je lis certaines contributions, j'en doute de plus en plus).

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Chocolat le Ven 6 Mar - 11:01
PauvreYorick a écrit:Voilà, my point exactly. S'il y a argumentation, il y a contre-argumentation ; s'il y a contestation bête et méchante, on interrompt d'autorité. La façon dont le monsieur ou la dame sont habillés sont sans incidence aucune sur tout cela. Ne faisons pas mine de croire que c'est le problème.

Pardon mais il y a des jours où tu dis vraiment n'importe quoi avec une assurance déconcertante !

Le voile n'est pas un vêtement ordinaire donc il n'a pas à être considéré en tant que tel dans le cadre d'un débat qui traite de la pertinence de sa place à l'université.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
User17706
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par User17706 le Ven 6 Mar - 11:01
@Chocolat a écrit:
PauvreYorick a écrit:Voilà, my point exactly. S'il y a argumentation, il y a contre-argumentation ; s'il y a contestation bête et méchante, on interrompt d'autorité. La façon dont le monsieur ou la dame sont habillés sont sans incidence aucune sur tout cela. Ne faisons pas mine de croire que c'est le problème.
Pardon mais il y a des jours où tu dis vraiment n'importe quoi avec une assurance déconcertante !
Essaie de relire, tu vas y arriver.

(Et le débat ne traite pas de « la pertinence de sa place à l'Université »......)


Dernière édition par PauvreYorick le Ven 6 Mar - 11:05, édité 1 fois

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
Rosanette
Expert

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Rosanette le Ven 6 Mar - 11:04
En plus, l'affaire de l'IUT qui a marqué les esprits n'a rien à voir avec des perturbations de cours. Il en va de même pour la plupart des exemples de Malika Sorel.

C'est intolérable certes, mais on comprend mal alors la volonté de CK de bannir uniquement le voile dans les salles de cours au vu des témoignages rapportés.


(J'ajouterai que je ne visualise absolument pas comment on peut "sortir" (dérouler ??) des tapis de prière en cours).
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Marcel Khrouchtchev le Ven 6 Mar - 12:06
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:

L'Iran est une république Islamique, non?

Oui, mais si tu en es là, c'est que tu ne comprends rien (en fait, heureusement que je te connais d'autres discussions, car ça me permet de savoir que tu fais semblant de ne pas comprendre que le discours iranien chiite par exemple n'a rien à voir avec celui dont on parle par ailleurs; mais bref)

ah, c'est gentil de m'expliquer, alors Very Happy Wink

Sans déconner? Tu lisais ce qu'écrivait Dwarf quand tu disais tout le bien que tu pensais de ses explications? Parce qu'il montrait quand même bien que "l'islamisme" était un peu plus complexe... L'Iran et l'Arabie Saoudite sont des ennemies mortelles par exemple, et les chiites sont parmi les premières victimes partout où arrive "l'état islamique".
Cath
Bon génie

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Cath le Ven 6 Mar - 12:27
Peu m'importe qu"il y ait contestation verbale ou pas (encore que selon moi le simple port d'une tenue islamique porte en lui-même la contestation de l'enseignement laïque et républicain), j'estime que ces vêtements (et j'inclus ceux des hommes) n'ont pas leur place à l'université.
Et comme dirait Jacq, je continue d'être d'accord avec ceux qui pensent comme moi Wink .
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Marcel Khrouchtchev le Ven 6 Mar - 12:43
@Cath a écrit:Peu m'importe qu"il y ait contestation verbale ou pas (encore que selon moi le simple port d'une tenue islamique porte en lui-même la contestation de l'enseignement laïque et républicain), j'estime que ces vêtements (et j'inclus ceux des hommes) n'ont pas leur place à l'université.
Et comme dirait Jacq, je continue d'être d'accord avec ceux qui pensent comme moi Wink .

Précisons quand même qu'il n'y a pas de programme d'enseignement fixé par le ministère à l'université, et il n'y a pas, à proprement parler, de finalité "laïque et républicaine". Encore une fois, je pense que personne n'y gagnerait à faire de l'université un endroit de même nature que l'école.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 12:43
PY: Pour moi la seule question qui compte est de savoir si l'on doit mettre toutes les contestations sur le même plan, de l'étudiant simplement pénible qui ramène sa fraise à l'étudiant politisé, jusqu'à l'étudiant qui refuse tout enseignement laic.

Il me semble qu'il y a une distinction très claire à faire quand la contestation manifeste l'idée que la vérité religieuse est supérieure à l'enseignement fondé sur la Raison dispensé à l'Université.
Même si dans tous les cas "on interrompt d'autorité", on n'a pas affaire au même phénomène.

C'est dans l'idée de marquer ce refus de l'immixion du religieux dans des enseignements laics que la question des signes religieux en cours se pose. Pas par discrimination ou stigmatisation.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Reine Margot le Ven 6 Mar - 12:45
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Oui, mais si tu en es là, c'est que tu ne comprends rien (en fait, heureusement que je te connais d'autres discussions, car ça me permet de savoir que tu fais semblant de ne pas comprendre que le discours iranien chiite par exemple n'a rien à voir avec celui dont on parle par ailleurs; mais bref)

ah, c'est gentil de m'expliquer, alors Very Happy Wink

Sans déconner? Tu lisais ce qu'écrivait Dwarf quand tu disais tout le bien que tu pensais de ses explications? Parce qu'il montrait quand même bien que "l'islamisme" était un peu plus complexe... L'Iran et l'Arabie Saoudite sont des ennemies mortelles par exemple, et les chiites sont parmi les premières victimes partout où arrive "l'état islamique".

oui. Mais là le sujet n'est pas la subtile disctinction entre les différentes factions de l'islamisme mais les revendications religieuses à la fac.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Marcel Khrouchtchev le Ven 6 Mar - 12:52
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:

ah, c'est gentil de m'expliquer, alors Very Happy Wink

Sans déconner? Tu lisais ce qu'écrivait Dwarf quand tu disais tout le bien que tu pensais de ses explications? Parce qu'il montrait quand même bien que "l'islamisme" était un peu plus complexe... L'Iran et l'Arabie Saoudite sont des ennemies mortelles par exemple, et les chiites sont parmi les premières victimes partout où arrive "l'état islamique".

oui. Mais là le sujet n'est pas la subtile disctinction entre les différentes factions de l'islamisme mais les revendications religieuses à la fac.

On est d'accord. Et au départ je ne faisais que te dire que certaines revendications politiques étaient tout aussi dénuées de fondement et de raisonnement Wink
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Marie Laetitia le Ven 6 Mar - 12:59
@Reine Margot a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Reine Margot a écrit:

ah, c'est gentil de m'expliquer, alors Very Happy Wink

Sans déconner? Tu lisais ce qu'écrivait Dwarf quand tu disais tout le bien que tu pensais de ses explications? Parce qu'il montrait quand même bien que "l'islamisme" était un peu plus complexe... L'Iran et l'Arabie Saoudite sont des ennemies mortelles par exemple, et les chiites sont parmi les premières victimes partout où arrive "l'état islamique".

oui. Mais là le sujet n'est pas la subtile disctinction entre les différentes factions de l'islamisme mais les revendications religieuses à la fac.

de l'islam. Pas de l'islamisme.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
Contenu sponsorisé

Re: Coucou le revoilou, le voile à l'université

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum