Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Will.T
Prophète

Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Will.T le Mer 4 Mar - 9:50
Louise Tourret a écrit:Un œil sur le calendrier scolaire et ses projets d’évolution permet de mesurer l'ampleur du désintérêt du Ministère de l’éducation et des syndicats pour les catégories populaires et les inégalités.Le principal syndicat d’enseignant du second degré, le SNES, répondait ce lundi aux questions du Figaro au sujet de la réorganisation du calendrier scolaire, confirmant une information donnée plus tôt par Europe1: à partir de l’année prochaine, le vendredi qui suit le jeudi de l’ascension deviendrait un jour de congé; le ministère aurait pour projet d’avancer les vacances de Pâques; enfin, la prérentrée serait retardée de 3 jours et se déroulerait le lundi 31 août.

Un temps scolaire illogique

La secrétaire générale du SNES, Frédérique Rolet, présente comme une évidence le fait qu’il faille faire sauter les jours entre un jour férié et un week-end et avance que trop d’enfants sont absents. Mais quelles solutions proposer pour ceux qui voulaient venir à l’école? Il est difficile et coûteux pour les communes d’ouvrir les centres de loisirs ce jour-là. Alors, qui va garder les enfants de ceux qui travaillent? Evidemment ce n’est pas un problème pour le SNES, les enseignants ne travailleront pas…Ou alors instituons le pont pour tout le monde et ajoutons un jour férié laïc, en plus du jour chrétien (au fait vous savez ce que c’est l’ascension vous?) dans le calendrier! [...]

Reste une question: ces positions sont défendues par le SNES, un syndicat classé à gauche; est-ce de gauche de défendre les vacances de bourgeois qui ont le temps et l’argent pour partir? Bien entendu, le SNES fait son boulot de syndicat, il défend les intérêts de sa corporation avec ce qui lui semble être une meilleure organisation du travail ou du moins celle voulue par les enseignants dans leur majorité, mais il montre aussi là un faible intérêt pour le quotidien des familles.

Pour lire la suite.


Dernière édition par John le Mer 4 Mar - 16:26, édité 1 fois (Raison : ajout d'un extrait)
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Ronin le Mer 4 Mar - 9:55
On s'en fout des pauvres, ce qui compte ce sont les 8% qui vont au ski. De toute façon, les pauvres sont fait pour être très pauvres et les riches très riches.

_________________
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Karine B. le Mer 4 Mar - 9:58
@Will.T a écrit:
Louise Tourret a écrit:Un œil sur le calendrier scolaire et ses projets d’évolution permet de mesurer l'ampleur du désintérêt du Ministère de l’éducation et des syndicats pour les catégories populaires et les inégalités.Le principal syndicat d’enseignant du second degré, le SNES, répondait ce lundi aux questions du Figaro au sujet de la réorganisation du calendrier scolaire, confirmant une information donnée plus tôt par Europe1: à partir de l’année prochaine, le vendredi qui suit le jeudi de l’ascension deviendrait un jour de congé; le ministère aurait pour projet d’avancer les vacances de Pâques; enfin, la prérentrée serait retardée de 3 jours et se déroulerait le lundi 31 août.

Un temps scolaire illogique

La secrétaire générale du SNES, Frédérique Rolet, présente comme une évidence le fait qu’il faille faire sauter les jours entre un jour férié et un week-end et avance que trop d’enfants sont absents. Mais quelles solutions proposer pour ceux qui voulaient venir à l’école? Il est difficile et coûteux pour les communes d’ouvrir les centres de loisirs ce jour-là. Alors, qui va garder les enfants de ceux qui travaillent? Evidemment ce n’est pas un problème pour le SNES, les enseignants ne travailleront pas…Ou alors instituons le pont pour tout le monde et ajoutons un jour férié laïc, en plus du jour chrétien (au fait vous savez ce que c’est l’ascension vous?) dans le calendrier!

Pour lire la suite.

et le samedi ? J'ai cours le samedi depuis toujours, c'est donc 2 jours de cours qu'on me fait sauter avec ce pont que je n'ai pas demandé (et dont je ne pourrai pas profiter pour partir en week-end)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Presse-purée le Mer 4 Mar - 10:05
Ce qui est hypocrite, c'est de faire marcher la machine à culpabilisation.

Mon salaire réel BAISSE depuis 5 ans maintenant tandis que Louise Tourret, bien planquée derrière son ordi, entre deux cocktails au MEN, pond des articles pour demander à ce qu'on travaille plus sans le salaire afférent, suivie en cela par une clique de nuls qui se moquent sur Twitter de leurs collègues qui demandent à ce que des heures effectuées soient payées, ou qui disent qu'il y a des "sujets plus importants" que le salaire.

Pourquoi faire des efforts pour une institution qui:
1. Méprise notre boulot et celui des élèves,
2. Nous paie mal,
3. Nous fait passer pour des glandeurs.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Ronin le Mer 4 Mar - 10:10
Deux options, version USA : if yo pay peanuts, you get monkeys. Version bloc de l'Est : ils font semblant de nous payer, on fait semblant de travailler.

_________________
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Presse-purée le Mer 4 Mar - 10:12
Sinon, dans cinq Landër allemands, les profs sont en grève pour obtenir 5,5% d'augmentation immédiate et/ou (info à vérif) une prime de 175€.

N'y a-t'il qu'en France que ces questions de salaire attirent le mépris des syndicats dits réformistes?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
CHADES
Niveau 5

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par CHADES le Mer 4 Mar - 10:13
Louise Tourret a écrit: Alors, qui va garder les enfants de ceux qui travaillent ?

C'est chouette le Figaro. Suis fier de travailler pour la Garderie Nationale, c'est un métier d'avenir.

_________________
expert procrastinateur.
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Hermiony le Mer 4 Mar - 10:16
@CHADES a écrit:
Louise Tourret a écrit: Alors, qui va garder les enfants de ceux qui travaillent ?

C'est chouette le Figaro. Suis fier de travailler pour la Garderie Nationale, c'est un métier d'avenir.

Ah mais attention, il est écrit "Certes, l'école n'est pas une garderie..." ! Rolling Eyes
J'aime beaucoup qu'on nous fasse encore passer pour des feignasses et pour de vilains profiteurs qui empêchent les femmes de travailler parce qu'elles doivent garder leurs enfants (et l'exemple du jour de la rentrée où les familles ne savent pas quoi faire de leur progéniture est très parlant dans le style, je trouve).

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par User5899 le Mer 4 Mar - 10:33
Et au fait, la journée nationale des ascenseurs, il y a vraiment besoin que ce soit un jeudi ? Koné est fermé les vendredi ?
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Pseudo le Mer 4 Mar - 11:09
Ce que j'en retiens c'est qu'il faut décidément organiser les vacances de tous pour que chacun puisse en faire un temps riche et intéressant. Personnellement, je n'ai aucun problème pour cela, alors même que je n'ai pas un sou pour partir. L'année dernière ma seule folie a été quatre jours à Amiens... Rapport à nos salaires bien chiches.
Mais les bibliothèques publiques regorgent de livres et même d'activités dans les villes. La campagne est un terrain de jeu formidable. Avec un peu de papier et quelques stylos et crayons de couleurs on passent des heures très agréables (bien plus qu'entassés dans un bahut). Sans parler de la méditation et de la découverte de soi. Etc...
Donc, certes seuls les riches profitent des vacances pour aller claquer de la thune sur les pistes de ski ou sur les plages de Thaïlandaise, mais ça n'est pas une raison pour priver tous les autres de développer des activités passionnantes et non coûteuses durant ces formidables temps de vacances.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par trompettemarine le Mer 4 Mar - 11:21
Le Figaro défend les catégories populaires ? C'est nouveau, ça !
En tout cas, c'est encore un discours de haine contre les professeurs : encore et toujours...

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Luigi_B le Mer 4 Mar - 11:23
Donc non seulement l'école doit lutter contre les inégalités sociales des élèves, mais elle doit également prendre en charge les inégalités entre hommes et femmes dans le monde du travail.

Curieusement, la réforme des rythmes scolaires est présentée comme une mesure sociale et égalitaire : pourtant les week-ends préservés sont plutôt à l'avantage des familles qui peuvent partir, les activités périscolaires sont parfois payantes, les horaires d'enseignement d'avant 2008 n'ont pas été rétablis et les journées allégées profitent surtout aux enfants que leurs parents peuvent faire chercher. Ajoutons que le privé n'appliquant pas cette réforme, elle lui est finalement très favorable : 44% des Français mettraient aujourd'hui leurs enfants dans le privé s'ils le pouvaient.

Une vraie mesure de gauche, on vous dit, et pas du tout hypocrite !

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
henriette
Médiateur

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par henriette le Mer 4 Mar - 11:29
@CHADES a écrit:
Louise Tourret a écrit: Alors, qui va garder les enfants de ceux qui travaillent ?

C'est chouette le Figaro. Suis fier de travailler pour la Garderie Nationale, c'est un métier d'avenir.

J'aime beaucoup aussi celle-là :

Louise Tourret a écrit:Le lundi de la prérentrée des enseignants est souvent celui de la rentrée de tous les parents, qui se retrouveront donc avec leurs enfants sur les bras quelques jours de plus.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par JEMS le Mer 4 Mar - 11:33
@Ronin a écrit:On s'en fout des pauvres, ce qui compte ce sont les 8% qui vont au ski. De toute façon, les pauvres sont fait pour être très pauvres et les riches très riches.

Et on verra ensuite les effets économiques sur les non-réservations de la dernière semaine d'août !
Car moi, je suis bien embêté avec un conjoint qui a ses congés fin août hein !
avatar
Olympias
Prophète

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Olympias le Mer 4 Mar - 11:53
@Presse-purée a écrit:Ce qui est hypocrite, c'est de faire marcher la machine à culpabilisation.

Mon salaire réel BAISSE depuis 5 ans maintenant tandis que Louise Tourret, bien planquée derrière son ordi, entre deux cocktails au MEN, pond des articles pour demander à ce qu'on travaille plus sans le salaire afférent, suivie en cela par une clique de nuls qui se moquent sur Twitter de leurs collègues qui demandent à ce que des heures effectuées soient payées, ou qui disent qu'il y a des "sujets plus importants" que le salaire.

Pourquoi faire des efforts pour une institution qui:
1. Méprise notre boulot et celui des élèves,
2. Nous paie mal,
3. Nous fait passer pour des glandeurs.
veneration
avatar
jeanne
Neoprof expérimenté

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par jeanne le Mer 4 Mar - 12:06
Mais comment les mères pouvaient-elles travailler quand la rentrée était le 10 septembre ?
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Ronin le Mer 4 Mar - 12:07
ET quand la rentrée était début octobre ( il y a 50 ans ) ?

_________________
avatar
musa
Fidèle du forum

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par musa le Mer 4 Mar - 13:08
Ben de fait beaucoup moins de femmes travaillaient à l'époque... l'argument n'est donc pas génial.
Mais je suis bien d'accord: ce n'est pas à l'école de faciliter le travail des femmes.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Luigi_B le Mer 4 Mar - 13:25
Si l'on voulait permettre aux femmes de travailler le mercredi, il était quand même plus simple de proposer des activités scolaires gratuites le mercredi pour les familles les moins favorisées (dégressives pour les autres). Tout s'en trouvait simplifié : le cadre national, la disponibilité des locaux, la durée des activités, le recrutement des animateurs.

Au lieu de ça, une réforme des rythmes aberrante et même contraire aux préconisations de l'Académie de médecine...

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
musa
Fidèle du forum

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par musa le Mer 4 Mar - 13:29
Totalement d'accord avec toi Luigi! Et à titre personnel, je regrette que l'école la plus proche de chez moi soit publique car sinon, je n'aurais eu aucun scrupule à mettre mes mouflets dans le privé pour échapper à cette réforme inepte (qui se traduit à Marseille par 1/2 journée d'activités plus débiles les unes que les autres le vendredi après m')
avatar
Hoa Mai
Niveau 8

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Hoa Mai le Mer 4 Mar - 13:32
@musa a écrit:Totalement d'accord avec toi Luigi! Et à titre personnel, je regrette que l'école la plus proche de chez moi soit publique car sinon, je n'aurais eu aucun scrupule à mettre mes mouflets dans le privé pour échapper à cette réforme inepte (qui se traduit à Marseille par 1/2 journée d'activités plus débiles les unes que les autres le vendredi après m')

Pas débiles, é-du-ca-tives ! ;-)

(Thanks God, mon Hoamillon est au lycée et a donc échappé au truc)
avatar
musa
Fidèle du forum

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par musa le Mer 4 Mar - 13:35
@Hoa Mai a écrit:
@musa a écrit:Totalement d'accord avec toi Luigi! Et à titre personnel, je regrette que l'école la plus proche de chez moi soit publique car sinon, je n'aurais eu aucun scrupule à mettre mes mouflets dans le privé pour échapper à cette réforme inepte (qui se traduit à Marseille par 1/2 journée d'activités plus débiles les unes que les autres le vendredi après m')

Pas débiles, é-du-ca-tives ! ;-)

(Thanks God, mon Hoamillon est au lycée et a donc échappé au truc)

Veinarde! Les miens sont partis pour devenir champions de zumba et d'origami! Et je ne sais pas ce qui les attend au collège... Rolling Eyes
avatar
Hoa Mai
Niveau 8

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Hoa Mai le Mer 4 Mar - 13:37
C'est joli les origamis ! Pfff, allez, vaut mieux en rire...
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Dinaaa le Mer 4 Mar - 14:26
J'adore ce genre d'article à charge.

D'ailleurs, je suis bien contente d'apprendre que "nous" avons réclamé et obtenu un vendredi chômé supplémentaire, cela me permettra de partir quelques jours dans ma résidence secondaire sur une île paradisiaque. En jet privé, avec mes privilégiés enfants. La question est de savoir si j'emmène mon personnel domestique avec moi ou non.  

Mais bien sûr, je suis parfaitement prête à renoncer à mes congés honteusement trop longs afin que les enfants du peuple puissent échapper à Tahiti Quest. Parce que c'est ma mission dans la vie d'éduquer les enfants des autres, de leur apprendre qu'on peut appuyer sur le petit bouton rouge pour couper l'écran à images et ouvrir un truc avec des pages pour vivre, ma foi, des aventures autrement plus passionnantes.

Ca va ? J'ai tout bon ?


Dernière édition par Dinaaa le Mer 4 Mar - 22:18, édité 1 fois
avatar
Raoul Volfoni
Doyen

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Raoul Volfoni le Mer 4 Mar - 14:42
Louise Tourret a écrit:Pourtant, quoiqu’il en soit, jusque ici, pas de doute, l’organisation de l'année de l'école ne bénéficie vraiment qu’à une seule catégorie d’enfant: les fils de profs...

Ça sonne comme une insulte, ce "fils de profs".
Et tout le reste de l'article est gerbant. Pauvres gens "qui travaillent" (eux !) et qui se retrouvent "avec leurs enfants sur les bras" ! On est vraiment des parasites et des feignasses, nous aut' les profs.
Contenu sponsorisé

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum