Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Raoul Volfoni le Mer 4 Mar 2015 - 14:42

Louise Tourret a écrit:Pourtant, quoiqu’il en soit, jusque ici, pas de doute, l’organisation de l'année de l'école ne bénéficie vraiment qu’à une seule catégorie d’enfant: les fils de profs...

Ça sonne comme une insulte, ce "fils de profs".
Et tout le reste de l'article est gerbant. Pauvres gens "qui travaillent" (eux !) et qui se retrouvent "avec leurs enfants sur les bras" ! On est vraiment des parasites et des feignasses, nous aut' les profs.

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par linkus le Mer 4 Mar 2015 - 14:56

C'est clair, on devrait nous manager comme chez Page Jaune. Rolling Eyes

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par LouisBarthas le Mer 4 Mar 2015 - 14:57

@Presse-purée a écrit:...tandis que Louise Tourret, bien planquée derrière son ordi, entre deux cocktails au MEN...
...et qui anime le mercredi après-midi l'émission « Rue des écoles » vouée aux "Sciences de l'éducation" sur France Culture, qui me fait changer de station dès que j'entends le générique, et qui me rappelle tristement qu'elle a relégué au mardi après-midi la remarquable émission d'archéologie de Vincent Charpentier, Le Salon noir.
Évidemment, les enseignants attendent avec impatience le mercredi après-midi pour écouter cette passionnante émission indispensable pour penser leur métier et se montrer plus efficaces en classe.


Dernière édition par LouisBarthas le Mer 4 Mar 2015 - 16:25, édité 2 fois

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Daphné le Mer 4 Mar 2015 - 15:05

@Dinaaa a écrit:J'adore ce genre d'article à charge.

D'ailleurs, je suis bien contente d'apprendre que "nous" avons réclamé et obtenu un vendredi chômé supplémentaire, cela me permettra de partir quelques jours dans ma résidence secondaire sur une île paradisiaque. En jet privé, avec mes privilégiés enfants. La question est de savoir si j'emmène mon personnel domestique avec moi ou non.  

Mais bien sûr, je suis parfaitement prête à renoncer à mes congés honteusement trop long afin que les enfants du peuple puissent échapper à Tahiti Quest. Parce que c'est ma mission dans la vie d'éduquer les enfants des autres, de leur apprendre qu'on peut appuyer sur le petit bouton rouge pour couper l'écran à images et ouvrir un truc avec des pages pour vivre, ma foi, des aventures autrement plus passionnantes.

Ca va ? J'ai tout bon ?  

Vouiiiiiiiiiiiiiiii Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par adrifab le Mer 4 Mar 2015 - 16:15

@jeanne a écrit:Mais comment les mères pouvaient-elles travailler quand la rentrée était le 10 septembre ?

Et je me demande bien comment les mères peuvent travailler quand monchérimoncoeur sèche les cours au collège à partir du 20 juin alors que les vacances scolaires ne commencent que le 4 juillet ! Bizarrement, ça ne pose jamais de problèmes de garde à cette période là...


Dernière édition par adrifab le Mer 4 Mar 2015 - 16:17, édité 1 fois

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par ysabel le Mer 4 Mar 2015 - 16:16

Mais j'y pense ! le jour de la pré-rentrée... qui va garder nos enfants ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par User5899 le Mer 4 Mar 2015 - 16:18

@adrifab a écrit:
@jeanne a écrit:Mais comment les mères pouvaient-elles travailler quand la rentrée était le 10 septembre ?

Et je me demande bien comment les mères peuvent travailler quand monchérimoncoeur sèche les cours au collège à partir du 20 juin alors que les vacances scolaires ne commencent que le 4 juillet ! Bizarrement, ça ne pose jamais de problèmes de garde à cette période là...
+1

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Gryphe le Mer 4 Mar 2015 - 16:21

Tiens, j'ai justement eu un appel ce matin pour savoir à quelle date les cours s'arrêtaient fin juin... Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par zeprof le Mer 4 Mar 2015 - 16:24

Cripure a écrit:
@adrifab a écrit:
@jeanne a écrit:Mais comment les mères pouvaient-elles travailler quand la rentrée était le 10 septembre ?

Et je me demande bien comment les mères peuvent travailler quand monchérimoncoeur sèche les cours au collège à partir du 20 juin alors que les vacances scolaires ne commencent que le 4 juillet ! Bizarrement, ça ne pose jamais de problèmes de garde à cette période là...
+1

+2 (et chez nous au LP, en général, on ne les voit plus dès fin mai pour un certain nombre ) Rolling Eyes

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par John le Mer 4 Mar 2015 - 16:26

J'ai ajouté cet extrait, que je trouve répugnant.
Reste une question: ces positions sont défendues par le SNES, un syndicat classé à gauche; est-ce de gauche de défendre les vacances de bourgeois qui ont le temps et l’argent pour partir?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par ylm le Mer 4 Mar 2015 - 16:54

Survolant d'habitude ses articles, Louise Tourret me semblait être une des rares journalistes à peu près objective sur le sujet de l'école, alors que non en fait, elle aussi ne nous voit que comme des parasites. Je devais survoler trop vite pour que ça m'ait échappé jusqu'à aujourd'hui.

Elle est même beaucoup plus violente que la plupart, parce que décrire les profs comme de riches bourgeois qui passent leur temps en vacances, ça va loin.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Nita le Mer 4 Mar 2015 - 18:45

@musa a écrit:Ben de fait beaucoup moins de femmes travaillaient à l'époque... l'argument n'est donc pas génial.
Mais je suis bien d'accord: ce n'est pas à l'école de faciliter le travail des femmes.

Euh, chez les prolos, les femmes travaillaient : c'était le cas de mes deux grands mères (nées respectivement en 1897 et 1903) et de deux de mes arrière-grand-mères...).

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Nita le Mer 4 Mar 2015 - 18:48

@LouisBarthas a écrit:
@Presse-purée a écrit:...tandis que Louise Tourret, bien planquée derrière son ordi, entre deux cocktails au MEN...
...et qui anime le mercredi après-midi l'émission « Rue des écoles » vouée aux "Sciences de l'éducation" sur France Culture, qui me fait changer de station dès que j'entends le générique, et qui me rappelle tristement qu'elle a relégué au mardi après-midi la remarquable émission d'archéologie de Vincent Charpentier, Le Salon noir.
Évidemment, les enseignants attendent avec impatience le mercredi après-midi pour écouter cette passionnante émission indispensable pour penser leur métier et se montrer plus efficaces en classe.

Ah, c'est cette personne.
Circulons, y a rien à voir.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par arcenciel le Mer 4 Mar 2015 - 18:56

Je suis dégoûtée au plus haut point par tous ces discours de l'EN, des média, nous sommes des serpillères à leurs yeux... (Et nous enseignants, nous ne sommes même pas foutus de nous concerter tous, via réseaux sociaux ou je ne sais quoi d'autre, pour dire basta cosi!)
A pleurer,à ce que vous voulez...

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Malaca le Mer 4 Mar 2015 - 19:11

@henriette a écrit:
@CHADES a écrit:
Louise Tourret a écrit: Alors, qui va garder les enfants de ceux qui travaillent ?
C'est chouette le Figaro. Suis fier de travailler pour la Garderie Nationale, c'est un métier d'avenir.

J'aime beaucoup aussi celle-là :
Louise Tourret a écrit:Le lundi de la prérentrée des enseignants est souvent celui de la rentrée de tous les parents, qui se retrouveront donc avec leurs enfants sur les bras quelques jours de plus.

Typiquement le genre de remarque qui me donne des boutons "sur les bras" "quelques jours de plus"... y'a quelqu’un qui les oblige a en faire des gosses ? Shocked  
et est-ce à la société de s'en charger ?  scratch  
Mais c'est vrai qu'à la rentrée il n'est pas rare d'entendre des parents qui sont contents de pouvoir enfin les confier à la collectivité après tout ce temps où ils ont du s'en occuper tous seuls ... et sans vraiment savoir quoi en faire d'ailleurs furieux

GN Garderie Nationale effectivement Evil or Very Mad

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...

Malaca
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par anthinéa le Mer 4 Mar 2015 - 20:40

Je reprends ce qu' Ysabel a écrit plus haut : et nos enfants, qui les gardera pour la pré rentrée?
A nthi qui a raté toutes les rentrées de son fils dont la toute première et celle du CP , PP oblige et qui ne supporte plus toutes ces Khonneries anti profs.

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Malaca le Mer 4 Mar 2015 - 20:46

Je n'ai fait aucune rentrée de mes enfants non plus depuis que je suis enseignante ... sauf quand mon fils était dans ma classe  Evil or Very Mad

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...

Malaca
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par anthinéa le Mer 4 Mar 2015 - 20:48

Mais l'EN n'est pas faite que pour les enfants de profs? On nous aurait donc menti?

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Herrelis le Mer 4 Mar 2015 - 20:56

C'est rigolo, parce que si j'en crois mon expérience de ces dernières années, là où j'étais, on demandait aux parents de voter pour le vendredi chômé ou pas, et rattrapé ensuite, les parents demandaient ce jour. Je dois être stupide, parce que je n'ai pas le souvenir d'avoir demandé quoique ce soit. Et les fois où il n'a pas été chômé, j'avais... allez... 1/3 des élèves présents? Bon d'un autre côté, dans ce même bahut, les parents partaient avec leurs mouflets dans des pays exotiques hors vacances scolaires Rolling Eyes.

J'aime quand on met sur le dos des profs les demandes des professionnels du tourisme...

Je rajoute que pour le vendredi, ce qui est visible c'est qu'en primaire cette année, les gamins vont avoir deux semaines à 5 jours pleins d'école, tout sauf ce que préconisent les fameux rythmes de l'enfant (on nous soûle assez déjà avec le fait qu'il faut les laisser le moins possible le matin ou le soir après les cours hein). Ça va nécessairement râler fort du côté des fédérations de parents. En officialisant le vendredi comme sans classe, plus besoin de rattraper, pouf tour de passe passe. (mais pourquoi ma voix intérieure me crie que pour les profs ça va être une autre chanson?)


Dernière édition par Herrelis le Mer 4 Mar 2015 - 21:00, édité 1 fois

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par anthinéa le Mer 4 Mar 2015 - 20:58

Oh mais chez nous, on a eu les absences pour le ski, Roland Garros, vacances à New York et guadeloupe .

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Herrelis le Mer 4 Mar 2015 - 21:02

Une année j'ai eu ce magnifique mot de parents : "Madame, nous vous annonçons que chéri sera absent telle semaine pour cause de voyage en Egypte. Pouvez-vous lui fournir les cours? Nous vous assurons que ce voyage aura aussi un but pédagogique pour chéri". En quatrième? Ouais! Ça et aussi le môme soit-disant malade, donc qui ne se présente pas à une convoc' du CdE mais qui poste sur FB sa photo avec son pote à l'aéroport en partance pour le Club Med'!

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Presse-purée le Mer 4 Mar 2015 - 22:07

@Nita a écrit:
@LouisBarthas a écrit:
@Presse-purée a écrit:...tandis que Louise Tourret, bien planquée derrière son ordi, entre deux cocktails au MEN...
...et qui anime le mercredi après-midi l'émission « Rue des écoles » vouée aux "Sciences de l'éducation" sur France Culture, qui me fait changer de station dès que j'entends le générique, et qui me rappelle tristement qu'elle a relégué au mardi après-midi la remarquable émission d'archéologie de Vincent Charpentier, Le Salon noir.
Évidemment, les enseignants attendent avec impatience le mercredi après-midi pour écouter cette passionnante émission indispensable pour penser leur métier et se montrer plus efficaces en classe.

Ah, c'est cette personne.
Circulons, y a rien à voir.

Les émissions qu'elle anime sont souvent intéressantes, même s'il y a peu de variété du côté des invités (en gros, la nomenklatura et quelques potes), et ses articles souvent plus profonds, informés et nuancés. Là, on sent qu'elle est en service commandé pour d'autres, qu'elle sort avec d'autres l'argument éculé du corporatisme enseignant et qu'elle (comme d'autres) ne comprend pas bien ce qui se joue derrière cette histoire de mois d'août.

Par ailleurs, lorsque nous ne faisons pas le pont de l'Ascension, c'est la même chose que ce qui est décrit par les autres dans mon collège: J'ai à peine un tiers de mes effectifs et les parents ne sont pas les derniers à demander un pont que tout le monde accorde. Personnellement, rattraper ce jour un autre moment ne me dérange pas du tout: je préfère cela à un vendredi à un tiers d'effectif. Au rattrapage, il y a plus de monde.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par agc le Jeu 5 Mar 2015 - 9:24

Presse-purée elle a "des articles souvent plus profonds, informés et nuancés"....Et bien je n'ai lu que deux articles de cette brave dame et ils n'avaient rien de tout ça. Mais je n'ai peut être lu que les deux articles où elle s'en prend aux enseignants.
Son article intitulé "arrêtons de plaindre les profs: ils ne sont pas mal payés et leur métier n'est pas mal considéré " est pas mal dans le genre atteinte aux enseignants.

agc
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Olympias le Jeu 5 Mar 2015 - 9:31

@anthinéa a écrit:Mais l'EN n'est pas faite que pour les enfants de profs? On nous aurait donc menti?
Et les vacances ne bénéficient qu'à nos gosses. Dur dur de faire comprendre a une journaliste bobo que, non, tous les profs et leurs enfants ne passent pas les vacances au ski ou toutes leurs autres vacances à l'étranger... Cette semaine, entre les articles alak et la Cour des comptes, c'est un festival. furieux Mais c'est bien que les journalistes bobo (qui mettent leurs gosses dans d'autres écoles...) se soucient à ce point des vacances des gosses des milieux populaires


Dernière édition par Olympias le Jeu 5 Mar 2015 - 9:34, édité 2 fois

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par Presse-purée le Jeu 5 Mar 2015 - 9:32

Mes enfants sont allés manger du caviar à Megève. Ils ont passé de bonnes vacances.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vacances: le double discours hypocrite de l'Education nationale.

Message par doctor who le Jeu 5 Mar 2015 - 9:37

Je ne sais pas si cela a été dit, mais je crois qu'il faut distinguer le primaire et le collège dans cette histoire de pont. Les collégiens peuvent se garder seuls une journée, pas les primaires.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum