Synthèse de la consultation sur les programmes d’enseignement moral et civique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Synthèse de la consultation sur les programmes d’enseignement moral et civique.

Message par invitéW le Jeu 5 Mar 2015 - 16:14

La ministre a souhaité engager une consultation pour recueillir les réactions et les suggestions de la communauté pédagogique et éducative. À l’issue de celle-ci, une synthèse a été élaborée par la Direction générale de l’enseignement scolaire, rendue publique et transmise au Conseil supérieur des programmes.
Les résultats de la consultation nationale sur les projets de programmes d’enseignement moral et civique sont publiés et téléchargeables au format PDF.
http://eduscol.education.fr/consultations-2014-2015/events/programmes-denseignement-moral-et-civique/

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse de la consultation sur les programmes d’enseignement moral et civique.

Message par *Fifi* le Jeu 5 Mar 2015 - 16:32

La consultation nationale fait émerger des interrogations, des doutes et des inquiétudes :
► La laïcité est insuffisamment prise en compte dans les projets de programmes, à la fois comme principe organisateur et comme objet d’enseignement.
► Certains concepts clés du projet apparaissent insuffisamment définis et appellent une explicitation (« morale », « valeur », « culture commune »).
► L’évaluation apparaît comme la grande absente des programmes, ce qui constitue un obstacle à l’appropriation et à la mise en œuvre du projet. Certaines compétences, en particulier celles qui relèvent de la « culture de la sensibilité », apparaissent difficilement évaluables.
► L’ambition du programme d’enseignement moral et civique n’apparaît pas toujours réaliste :
- à l’école comme au collège, les enseignants estiment que l’ambition du projet est excessive compte tenu du niveau de maturité des élèves et des capacités d’abstraction que les objets d’enseignement supposent ;
- au lycée, le projet de programme ne tient pas suffisamment compte de la spécificité de
l’enseignement professionnel et apparaît inadapté pour les classes préparant au certificat
d’aptitude professionnelle (CAP).
► Les projets de programmes mobilisent des démarches pédagogiques et didactiques complexes qui interrogent les gestes professionnels des enseignants.
► Le nombre de compétences définies dans le projet de programme de l’école et du collège est jugé excessif au même titre que les objets d’enseignement, ce qui pose le problème de la mise en œuvre effective du programme dans chaque cycle.
► La progressivité des apprentissages est jugée insuffisante et demande à être précisée et explicitée au sein de chaque cycle et d’un cycle à l’autre. Les enseignants sont en attente d’attendus de fin de cycle et de repères annuels de progressivité au sein du programme.
► La transversalité du projet de programme doit être clarifiée par des repères disciplinaires permettant de préciser la contribution des disciplines à l’EMC et d’ancrer son déploiement dans les autres enseignements ou domaines d’enseignement.

Par ailleurs, des inquiétudes, plus ou moins vives, sont exprimées par les professeurs d’histoiregéographie, la disparition de l’éducation civique au profit de l’EMC les conduisant à s’interroger sur la place qui leur reviendra dans la mise en œuvre de ce nouvel enseignement : « Au collège, il est également important de donner des réponses claires aux questions des professeurs d’histoiregéographie, qui vivent l’introduction de ce nouvel enseignement dans la plus grande inquiétude ».
Quelques contributions académiques vont jusqu’à souligner que « la disparition de l’éducation civique est vécue par les collègues d’histoire-géographie comme une remise en cause de leur identité professionnelle », au-delà même des craintes que cela suscite sur les postes : « Les professeurs d’histoire-géographie du collège sont en particulier très inquiets ; dans la mesure où l’éducation civique était intégrée dans leur service hebdomadaire, ils craignent des pertes horaires importantes, une augmentation du nombre de classes à prendre en charge en histoire-géographie ».

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse de la consultation sur les programmes d’enseignement moral et civique.

Message par Olympias le Jeu 5 Mar 2015 - 17:43

C'est limpide.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Synthèse de la consultation sur les programmes d’enseignement moral et civique.

Message par Carnyx le Jeu 5 Mar 2015 - 18:30

Comment ?
Les collègues ne veulent pas prendre de 15 à 20 classes ? Very Happy

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum