[les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Luigi_B le Dim 8 Mar 2015 - 21:51

cheers

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Roumégueur Ier le Dim 8 Mar 2015 - 22:01

Et il est donc l'heure d'une nouvelle citation Houellebecq :
"L'intérêt pour l'éducation est une vieille tradition socialiste, et le milieu enseignant est le seul qui n'ait jamais abandonné le Parti socialiste, qui ait continué à le soutenir jusqu'au bord du gouffre;"
Game Over

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Roumégueur Ier le Dim 8 Mar 2015 - 22:08

@Luigi_B a écrit:cheers

Et on donne le pompon au perdir du SNPDEN Unsa :
"«La vraie question, c'est: ce que vont apprendre les élèves? Une grille horaire nationale et figée, c'est l'assurance du statu quo», martèle Philippe Tournier qui plaide pour une plus grande marge de manœuvre locale.
Selon lui, la future réforme ressemble à celles des trente dernières années, avec les mêmes idées sur l'interdisciplinarité. «Elles n'ont produit aucun effet. Les tests Pisa qui mesurent le niveau des élèves vont continuer à se succéder, toujours négatifs. Je ne vois pas en quoi ce qu'on va modifier va contrer l'échec scolaire», assène-t-il."

Plus de grilles horaires nationales et 'figées' : ces types sont dangereux.
En plus, à PISA on est au dessus de 14 de moyenne alors bon, c'est pas si négatif!
La seule bonne nouvelle, c'est qu'il n'a pas l'air content...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Ronin le Dim 8 Mar 2015 - 22:12

Bah ,l'UNSA...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par John le Dim 8 Mar 2015 - 22:15

@Roumégueur Ier a écrit:Et il est donc l'heure d'une nouvelle citation Houellebecq :
"L'intérêt pour l'éducation est une vieille tradition socialiste, et le milieu enseignant est le seul qui n'ait jamais abandonné le Parti socialiste, qui ait continué à le soutenir jusqu'au bord du gouffre".
Comme quoi Houellebecq n'était pas catastrophiste : il est même optimiste dans son ouvrage Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Zenxya le Dim 8 Mar 2015 - 22:25

Houellebecq et Roumégueur Ier a écrit:
"L'intérêt pour l'éducation est une vieille tradition socialiste, et le milieu enseignant est le seul qui n'ait jamais abandonné le Parti socialiste, qui ait continué à le soutenir jusqu'au bord du gouffre;"
Game Over

Le bord du gouffre est atteint, là, je ne crois pas que je pourrais avoir encore confiance et encore moins voter pour eux.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Moonchild le Dim 8 Mar 2015 - 22:41

@ylm a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Oui, et les thuriféraires des tâches complexes se fichent pas mal que leur côté chronophage contribue à jeter à la poubelle des pans entiers de programmes, parce que le programme, ben, ça sert pas à grand chose (voir d'ailleurs que les programmes deviendraient 'indicatifs' dans la nouvelle mouture du collège est tout simplement effrayant).
Mon inspecteur, pas plus tard que cette année, nous a sorti que les élèves n'avaient pas besoin de maîtriser les bases pour réussir les tâches complexes. J'en suis encore, depuis, à me demander comment un inspecteur peut sortir une telle énormité.
Celui-là, la prochaine fois qu'il vient, il va falloir lui faire expérimenter une tâche complexe avec du goudron et des plumes. Evil or Very Mad

@lotta a écrit:Tu as raison, mais je crois qu'il y a quand même dans le privé une volonté de maintenir des filières d' "excellence", alors que dans le public, on est dans l'idéologie de l'égalitarisme : plus de latin, plus de classes européennes...
D'ailleurs, le gouvernement a annoncé vouloir revoir encore la carte scolaire. Certains élèves seront obligés d'être scolarisés dans leur établissement de secteur, même s'ils veulent suivre une option particulière : ils devront alors s'inscrire au CNED (entendu hier sur France Inter). Tout ça pour mettre fin aux "inégalités" entre les établissements.
Ca dépend où : je vois mal certains "grands" établissements publics abandonner l'élitisme qui répond parfaitement aux attentes d'une population de parents dont la CSP++ restera inévitablement triée par la géographie. Les perdants de l'affaire ce seront les petites classes moyennes à qui on demandera d'accepter la mixité avec les publics scolaires en échec sous prétexte de faire progresser le niveau de ces derniers.

@Gryphe a écrit:En gros, l'idée est alors que, si on part vers un collège qui ne serait plus un petit lycée mais plutôt un prolongement du primaire, pour éviter les dégâts, il conviendrait alors de prendre pour modèle le système qui existait auparavant et qui, semble-t-il, donnait de bons résultats ?
Ceci dit, ce serait dommage du coup de lâcher totalement le collège comme préparation au lycée, même si, pour sûr, on trouvera l'équivalent dans le privé, sous contrat ou hors-contrat.
Et le plus comique, c'est qu'on multiplie les réformes pour aller vers un collège qui ne serait plus conçu comme une préparation au lycée alors même qu'il est question d'envoyer de plus en plus d'élèves au lycée général et, au-delà, vers les études supérieures. Ca, c'est ce qu'on appelle de la cohérence. Rolling Eyes

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Marmont le Dim 8 Mar 2015 - 22:48

@nlm76 a écrit:
@Marmont a écrit:
@nlm76 a écrit:
Pardon ? Qu'y avait-il de "pluri" ? On y enseignait plusieurs disciplines ?
Non, mais il me semble - à vérifier - qu'il y avait moins de disciplines enseignées (donc beaucoup moins d'enseignants) que dans le collège d'aujourd'hui et que certains enseignants pouvaient enseigner plusieurs disciplines, avec des démarches pluridisciplinaires. C'était avant que ce dernier terme ne prenne un sens péjoratif et que les différentes réformes, depuis la mise en place du "collège unique", n'atomisent les enseignements.
Il me semble aussi que ces EPS disposaient d'un enseignement manuel et pratique.
Qu'est-ce que c'est que des "démarches pluridisciplinaires" ?
Je pense que vous savez définir cela, non ? Razz

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par ycombe le Dim 8 Mar 2015 - 22:56

@Gryphe a écrit:En gros, l'idée est alors que, si on part vers un collège qui ne serait plus un petit lycée mais plutôt un prolongement du primaire
Le primaire étant ce qui marche le mieux avec ses 25% de sortants ne maîtrisant pas la lecture, il est en effet urgent d'en étendre le modèle au collège. Collège qui ne marche pas si mal que cela, au final ( idée reçue n°4:
http://www.democratisation-scolaire.fr/spip.php?article95 )



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par archeboc le Lun 9 Mar 2015 - 0:33

@Moonchild a écrit:Ca dépend où : je vois mal certains "grands" établissements publics abandonner l'élitisme qui répond parfaitement aux attentes d'une population de parents dont la CSP++ restera inévitablement triée par la géographie. Les perdants de l'affaire ce seront les petites classes moyennes à qui on demandera d'accepter la mixité avec les publics scolaires en échec sous prétexte de faire progresser le niveau de ces derniers.

C'est explicitement dit par Marco Oberti, de manière programmatique, dans "Émeutes urbaines et protestations - Une singularité française". Je n'ai pas le verbatim sous la main, mais grosso modo, il prend acte de la sécession des classes supérieures, et il dit que l'enjeu de la mixité est de conserver les classes moyennes dans le giron de l'école publique.

http://www.cairn.info/emeutes-urbaines-et-protestations-une-singularite--9782724609921.htm

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par nlm76 le Lun 9 Mar 2015 - 7:30

@Marmont a écrit:
@nlm76 a écrit:
Qu'est-ce que c'est que des "démarches pluridisciplinaires" ?
Je pense que vous savez définir cela, non ? Razz
Non, pas du tout : je pense que l'expression n'a aucun sens.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Marmont le Lun 9 Mar 2015 - 8:09

@nlm76 a écrit:
@Marmont a écrit:
@nlm76 a écrit:
Qu'est-ce que c'est que des "démarches pluridisciplinaires" ?
Je pense que vous savez définir cela, non ? Razz
Non, pas du tout : je pense que l'expression n'a aucun sens.
Un domaine d'étude ou une thématique qui concernent plusieurs disciplines ?
Si cela n'a aucun sens pour vous, cela existe cependant.

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par V.Marchais le Lun 9 Mar 2015 - 8:51

Car les statistiques sont là: après l'école primaire, le choc du collège révèle que 20 % des élèves arrivent sans maîtriser la langue française et 30 % sans maîtriser les fondamentaux scientifiques et mathématiques.

On va peut-être enfin pouvoir commencer à le dire haut et fort.

(Je ne savais pas qu'en Maths, c'était aussi pire qu'en Français. Bref, ils ne savent pas lire, mais ils ne savent pas compter non plus. Ça aussi, c'est la faute aux écrans, aux élèves qui ne lisent plus, aux générations qui changent, etc ?)

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par the educator le Lun 9 Mar 2015 - 9:05

V. Marchais a écrit:Ça aussi, c'est la faute aux écrans, aux élèves qui ne lisent plus, aux générations qui changent, etc ?)
De loin, oui. Pourquoi le déficit d'attention ne concernerait que le français? C'est évident que les lacunes ont les mêmes causes, parmi lesquelles on trouve certaines utilisations de l'écran, et l'évolution du rapport à la pulsion.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par V.Marchais le Lun 9 Mar 2015 - 9:14

Comme c'est commode !
Et pendant ce temps-là, la pédagogie, l'idéologie de l'élève au centre et la promotion du plaisir au lieu de l'effort restent au-dessus de tout soupçon.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Cath le Lun 9 Mar 2015 - 9:31

@JCP a écrit:
EN LP, on connaît le transversal, l'interdisciplinaire et la pédagogie de projet depuis la réforme des programmes de BEP de 1992. En pointe de l'innovation, malgré nous.

Il y a eu le GEREX ou l'art "d'apprendre à apprendre", très creux, aussi infécond pour les élèves que les profs...

Il y eu les modules qui n'ont pas laissé de souvenir impérissable, puisque je ne me souviens même plus de ce que j'y faisais...

Il y a eu le PPCP, le "chef-d'oeuvre" des élèves de LP, qui pouvait avoir du sens dans les filières manuelles, j'en conviens, mais guère dans les formations tertiaires...

Il y a l'AP depuis la réforme du BAC PRO 3 ans en 2009 : Accompagnement Personnalisé, Anomie Permanente ou Assistance Psychiatrique, je ne sais guère...

Le point commun à ces dispositifs successifs, c'est d'exiger des enseignants qu'ils inventent autre chose, quelque chose d'enthousiasmant (comme si nos disciplines ne pouvaient pas l'être) qui embarque nos chers apprenants sur le chemin joyeux des compétences et des savoirs.

Sauf qu'en tant qu'enseignant, on ne voit pas toujours quoi inventer d'intelligent et d'efficace. Sauf à tricher avec ces heures pour faire de l'utile, mezzo voce.

Sauf que c'est souvent lors de ces heures dédiées à autre chose que l'absentéisme est le plus fort (faute d'avoir des données statistiques à ce sujet, je m'appuie sur ma seule expérience, certes). Cet absentéisme, qui sans cela est déjà une plaie du LP, témoigne de l'intérêt tout relatif que trouvent les élèves à ces heures d'innovation effrénée.

Sauf que je cherche encore un collègue que ces innovations successives ait enthousiasmé... Un vrai collègue, pas un formateur ni un inspecteur... S'il y en a un, ici, merci de m'écrire en MP, je suis curieux...

Alors, l'UNSA et le SGEN qui s'embrasent pour ce projet de réforme du collège pourraient consulter les profs de LP, histoire d'avoir un retour sur expériences... Mais ils ne nous connaissent guère puisqu'ils ne recrutent pas chez nous. Dommage !

Bref, bon courage aux collègues de collège !!!  Sad

"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
Exactement.
Donc si ça marchait, on le saurait.

Pour l'an prochain, la direction imagine de nous faire travailler, en AP, par groupe de 3 profs (dont un prof de pro et un de français) autour d'un "projet" forcément professionnel. J'ai demandé si le rôle du prof de français serait de corriger les fautes d'orthographe, comme d'hab. Notez que les collègues de pro n'étaient pas au courant et n'avaient rien demandé.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par the educator le Lun 9 Mar 2015 - 9:32

V. marchais a écrit:Comme c'est commode !
Et pendant ce temps-là, la pédagogie, l'idéologie de l'élève au centre et la promotion du plaisir au lieu de l'effort restent au-dessus de tout soupçon.

Pour au moins ce que tu appelles la promotion du plaisir (c'est une bien mauvais dénomination), c'est au contraire très lié à ce que j'évoque, non?
Pour le reste, je te rejoins, mais pas au point de tomber dans l’excès inverse (rendre l'idéologie responsable complètement du naufrage).

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par V.Marchais le Lun 9 Mar 2015 - 9:39

Je ne dis pas qu'elle l'est complètement. Je dis qu'au lieu de chercher à lui faire barrage en maintenant ses exigences, en y éduquant les élèves, elle a encouragé cette tendance (tout le discours sur l'ennui à l'école, le "enseigner autrement", le rejet du travail à la maison, l'entérinement du fait qu'on passe dans la classe supérieure sans obligation de justifier d'un minimum d'acquis ni de travail...)

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Docteur OX le Lun 9 Mar 2015 - 9:45

@the educator a écrit:
V. Marchais a écrit:Ça aussi, c'est la faute aux écrans, aux élèves qui ne lisent plus, aux générations qui changent, etc ?)
De loin, oui. Pourquoi le déficit d'attention ne concernerait que le français? C'est évident que les lacunes ont les mêmes causes, parmi lesquelles on trouve certaines utilisations de l'écran, et l'évolution du rapport à la pulsion.

Certains de mes élèves en PPRE ont 5 écrans dans la chambre: TV, PC, Tablette, Smartphone, DS ...

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par JCP le Lun 9 Mar 2015 - 11:27

@Cath a écrit:

Pour l'an prochain, la direction imagine de nous faire travailler, en AP, par groupe de 3 profs (dont un prof de pro et un de français) autour d'un "projet" forcément professionnel. J'ai demandé si le rôle du prof de français serait de corriger les fautes d'orthographe, comme d'hab. Notez que les collègues de pro n'étaient pas au courant et n'avaient rien demandé.

Mais c'est le retour du PPCP ! cheers

En section industriel, ce "chef-d'oeuvre" tant vanté par Mélenchon (notre unique sous-ministre à l'enseignement professionnel de l'histoire) peut faire sens... On conçoit et fabrique collectivement quelque chose de comparable au "chef-d'oeuvre des compagnons" à l'issue de leur tour de France...

Sauf que le prof de LHG n'y trouve pas forcément sa place...

Sauf qu'en section GA ou vente, qu'est-ce qu'un chef-d'oeuvre ?... Question embarrassante ! heu

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Audrey le Lun 9 Mar 2015 - 11:32

Je viens d'entendre sur Europe1 que la deuxième langue vivante serait enseignée dès la 5ème...
Ils ne maîtrisent pas la 1ère qu'on passe déjà à la deuxième, yihaa!
Et je vous parle même pas du nombre d'élèves qui vont encore arriver à choisir latin en fin de 6e... J'en ai marre, mais marre!!!!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par henriette le Lun 9 Mar 2015 - 11:40

@Audrey a écrit:Je viens d'entendre sur Europe1 que la deuxième langue vivante serait enseignée dès la 5ème...
Ils ne maîtrisent pas la 1ère qu'on passe déjà à la deuxième, yihaa!
Et je vous parle même pas du nombre d'élèves qui vont encore arriver à choisir latin en fin de 6e... J'en ai marre, mais marre!!!!
On va finir par le créer, ce collège, Audrey...

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Audrey le Lun 9 Mar 2015 - 11:42

Avec quels sous?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par henriette le Lun 9 Mar 2015 - 11:44

Je sais bien... Crying or Very sad

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [les échos] Le gouvernement lance une très controversée réforme du collège.

Message par Cath le Lun 9 Mar 2015 - 12:14

@JCP a écrit:
@Cath a écrit:

Pour l'an prochain, la direction imagine de nous faire travailler, en AP, par groupe de 3 profs (dont un prof de pro et un de français) autour d'un "projet" forcément professionnel. J'ai demandé si le rôle du prof de français serait de corriger les fautes d'orthographe, comme d'hab. Notez que les collègues de pro n'étaient pas au courant et n'avaient rien demandé.

Mais c'est le retour du PPCP ! cheers

En section industriel, ce "chef-d'oeuvre" tant vanté par Mélenchon (notre unique sous-ministre à l'enseignement professionnel de l'histoire) peut faire sens... On conçoit et fabrique collectivement quelque chose de comparable au "chef-d'oeuvre des compagnons" à l'issue de leur tour de France...

Sauf que le prof de LHG n'y trouve pas forcément sa place...

Sauf qu'en section GA ou vente, qu'est-ce qu'un chef-d'oeuvre ?... Question embarrassante ! heu
Et oui...

Mais il parait que ça va remotiver les élèves !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum