Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par John le Lun 9 Mar 2015 - 10:13

Dictature de profs

Le plan contre le harcèlement dévoilé par la Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche contient tout un tas de mesures dont l’efficacité sera à mesurer au sein de chaque établissement. Mais il néglige en tout cas un pan de ce qui constitue le harcèlement en milieu scolaire: le harcèlement pratiqué par les enseignants eux-mêmes. Les cas sont apparemment trop rares pour être comptabilisés, mais c’est un fait: au-delà des divergences bien normales entre élèves et professeurs, qui nécessitent parfois de s’installer autour d’une table pour repartir sur des bases saines, il arrive que des enseignants outrepassent leurs droits et en viennent à exercer sur un élève ou une classe entière une véritable dictature de la terreur. Parfois de l’humiliation. [...]

En matière de comportement à adopter face aux élèves, tout est affaire de convictions, de personnalité, mais aussi et surtout de curseur. Brandir la menace (d’une punition, d’une mauvaise note, d’une impossibilité à obtenir le cursus demandé) fait hélas partie de notre quotidien. En mettre certaines en application également. Mais ne faire vivre des élèves que dans la peur et la répression, c’est oublier de leur faire comprendre pourquoi ils sont là: pour devenir des adultes responsables, capables de raisonner par eux-mêmes en s’appuyant sur une culture commune et sur leurs propres particularités.

Comme de nombreux collègues, je ne cesse de tenter de trouver le juste milieu entre autorité et compréhension, toujours avec bienveillance. Certains pensent avoir besoin de crier en permanence pour se faire respecter; d’autres sont si naturellement charismatiques que leur simple présence suffit à canaliser les classes les plus difficiles à manier. Ils tentent, pour la plupart, de se montrer cohérents avec leur vision de l’enseignement et l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Quelques uns semblent hélas prêts à tout pour que la salle de classe soit leur royaume. [...]

Désormais en classe de terminale, Susana me raconte son année de troisième:

«Il arrivait que la prof de SVT nous traite d’idiots. Comme elle nous faisait peur, on n’a jamais vraiment réagi. Ceux qui en ont parlé à leurs parents se sont entendu répondre que c’est comme ça que beaucoup de professeurs parlaient à leur époque. Alors quand la prof a tiré les cheveux d’une élève qui avait commis une erreur au tableau, on ne savait plus vraiment si c’était normal ou pas, si on avait le droit de se plaindre ou non.»

Les faits s’étant reproduits, les parents des élèves victimes de ce genre d’agression ont fini par réclamer un rendez-vous auprès du personnel de direction du collège. À quelques mois de la retraite, l’enseignante a été discrètement mise au placard, sans faire de vagues, afin d’apaiser parents et élèves tout en évitant que la presse locale ne se saisisse de l’affaire. [...]

La parole de l’enfant et de l’adolescent sont insuffisamment prises en compte, par manque de temps ou par désir de ne pas faire naître de scandale. Alors, dès qu’un mineur émet une plainte à propos d’un enseignant, ses griefs sont systématiquement détournés. Manque d’atomes crochus avec le professeur, manque d’intérêt pour sa matière, sentiment d’injustice lié à une décision précédente: il s’agit généralement d’arrondir les angles en trouvant des justifications annexes au propos formulés par l’élève, alors qu’il faudrait tenter de distinguer le vrai du faux le plus clairement possible.
http://www.slate.fr/story/98697/harcelement-eleves-profs

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Tamerlan le Lun 9 Mar 2015 - 10:20

Merci John, as-tu vérifié que le serveur peut supporter les 12 342 pages de débats à venir ?

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Daphné le Lun 9 Mar 2015 - 10:38

Ben voyons !
Il ne manquait plus que ça furieux

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par DesolationRow le Lun 9 Mar 2015 - 10:40

Dictature de profs

Comme de nombreux collègues, je ne cesse de tenter de trouver le juste milieu entre autorité et compréhension, toujours avec bienveillance. Certains pensent avoir besoin de crier en permanence pour se faire respecter; d’autres sont si naturellement charismatiques que leur simple présence suffit à canaliser les classes les plus difficiles à manier. Ils tentent, pour la plupart, de se montrer cohérents avec leur vision de l’enseignement et l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Quelques uns semblent hélas prêts à tout pour que la salle de classe soit leur royaume. [...]


On doit pouvoir faire preuve de plus d'arrogance encore, mais cela exigerait un effort remarquable.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Tamerlan le Lun 9 Mar 2015 - 10:43

@DesolationRow a écrit:
Dictature de profs

Comme de nombreux collègues, je ne cesse de tenter de trouver le juste milieu entre autorité et compréhension, toujours avec bienveillance. Certains pensent avoir besoin de crier en permanence pour se faire respecter; d’autres sont si naturellement charismatiques que leur simple présence suffit à canaliser les classes les plus difficiles à manier. Ils tentent, pour la plupart, de se montrer cohérents avec leur vision de l’enseignement et l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Quelques uns semblent hélas prêts à tout pour que la salle de classe soit leur royaume. [...]


On doit pouvoir faire preuve de plus d'arrogance encore, mais cela exigerait un effort remarquable.

Pour lui rentre un peu justice il ne se classe pas dans la catégorie des leaders charismatiques. Par contre son utilisation du mot autorité pose problème.

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par DesolationRow le Lun 9 Mar 2015 - 10:48

@Tamerlan a écrit:
@DesolationRow a écrit:
Dictature de profs

Comme de nombreux collègues, je ne cesse de tenter de trouver le juste milieu entre autorité et compréhension, toujours avec bienveillance. Certains pensent avoir besoin de crier en permanence pour se faire respecter; d’autres sont si naturellement charismatiques que leur simple présence suffit à canaliser les classes les plus difficiles à manier. Ils tentent, pour la plupart, de se montrer cohérents avec leur vision de l’enseignement et l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Quelques uns semblent hélas prêts à tout pour que la salle de classe soit leur royaume. [...]


On doit pouvoir faire preuve de plus d'arrogance encore, mais cela exigerait un effort remarquable.

Pour lui rentre un peu justice il ne se classe pas dans la catégorie des leaders charismatiques. Par contre son utilisation du mot autorité pose problème.

Le texte est ambigu. Comme il est ponctué, il ne distingue pas trois catégories de professeurs, mais deux. Certes, l'auteur ne dit pas explicitement qu'il appartient à la seconde catégorie, mais c'est nettement sous-entendu. Cela dit, je te concède qu'il se défendrait évidemment de se jeter des fleurs ainsi.


Dernière édition par DesolationRow le Lun 9 Mar 2015 - 10:56, édité 1 fois

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par JPhMM le Lun 9 Mar 2015 - 10:48

Dictature de profs
Le ton est donné.
Ma lecture se finit donc là.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par dandelion le Lun 9 Mar 2015 - 11:43

Il se base donc sur des propos d'élèves qu'il n'a pu vérifier pour accuser des enseignants de harceler leurs élèves? Comme quoi, l'absence de rigueur n'est pas le privilège des femmes.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Tamerlan le Lun 9 Mar 2015 - 11:47

@dandelion a écrit:Il se base donc sur des propos d'élèves qu'il n'a pu vérifier pour accuser des enseignants de harceler leurs élèves? Comme quoi, l'absence de rigueur n'est pas le privilège des femmes.
Razz

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par henriette le Lun 9 Mar 2015 - 11:48

Mais enfin, dandelion, un enfant ne saurait mentir, voyons ! C'est même Ségolène qui l'a dit ! professeur

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par JCP le Lun 9 Mar 2015 - 11:51

@henriette a écrit:Mais enfin, dandelion, un enfant ne saurait mentir, voyons ! C'est même Ségolène qui l'a dit ! professeur

Évidemment, comme à Outreau ! Gné

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par JCP le Lun 9 Mar 2015 - 11:54

@Tamerlan a écrit:Merci John, as-tu vérifié que le serveur peut supporter les 12 342 pages de débats à venir ?

12 342 pages, voire plus si affinités ! yesyes

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Audrey le Lun 9 Mar 2015 - 11:55

Et hop, les boucliers se lèvent...
Ce n'est pas mon habitude, mais là, je suis d'accord sur l'extrait.
Oui, les profs qui arrivent et par leur simple présence cadrent une classe, ça existe. C'est quasiment magique, inexplicable, mais j'en vois de mes yeux un tous les jours. Depuis 12 ans, on se demande quel est son secret.
Oui, il existe des collègues qui humilient les élèves et les agressent même physiquement. Là encore, j'en ai été temoin. Une collègue notamment a été inspectée je ne sais combien de fois, convoquée au rectorat, ça n'a servi à rien. Une gamine a fini les doigts coincés dans la porte de la classe. Un autre collègue a déjà traité les élèves de débiles (sans humour, je précise) devant moi, et vu son attitude, son naturel, je sais (il y a des choses qui s'imposent comme évidence) qu'il dit très probablement toutes les choses encore pires que les élèves rapportent régulièrement depuis des années.
Pour parler de harcèlement, il faudrait que les actes soit répétés à l'encontre d'un même élève, mais on ne peut nier, et ce n'est pas une trahison de mon propre "camp", qu'il existe des collègues dont l'attitude avec les élèves est inacceptable et génératrice de peur et de souffrance. Être profs ne fait pas de nous des saints exempts de toute faute. Et ce genre de collègue nuit à tous les autres qui luttent pour être respectés.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Thalia de G le Lun 9 Mar 2015 - 11:59

@Audrey a écrit:Et hop, les boucliers se lèvent...
Ce n'est pas mon habitude, mais là, je suis d'accord sur l'extrait.
Oui, les profs qui arrivent et par leur simple présence cadrent une classe, ça existe. C'est quasiment magique, inexplicable, mais j'en vois de mes yeux un tous les jours. Depuis 12 ans, on se demande quel est son secret.
Oui, il existe des collègues qui humilient les élèves et les agressent même physiquement. Là encore, j'en ai été témoin. Une collègue notamment a été inspectée je ne sais combien de fois, convoquée au rectorat, ça n'a servi à rien. Une gamine a fini les doigts coincés dans la porte de la classe. Un autre collègue a déjà traité les élèves de débiles (sans humour, je précise) devant moi, et vu son attitude, son naturel, je sais (il y a des choses qui s'imposent comme évidence) qu'il dit très probablement toutes les choses encore pires que les élèves rapportent régulièrement depuis des années.
Pour parler de harcèlement, il faudrait que les actes soit répétés à l'encontre d'un même élève, mais on ne peut nier, et ce n'est pas une trahison de mon propre "camp", qu'il existe des collègues dont l'attitude avec les élèves est inacceptable et génératrice de peur et de souffrance. Être profs ne fait pas de nous des saints exempts de toute faute. Et ce genre de collègue nuit à tous les autres qui luttent pour être respectés.
D'accord avec toi, mais il faut le rappeler et le répéter, ils sont des exceptions et je te recite "ce genre de collègue nuit à tous les autres qui luttent pour être respectés."

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Audrey le Lun 9 Mar 2015 - 12:10

Oui, les profs de ce genre sont heureusement bien moins nombreux que les élèves harceleurs...
On est d'accord, Thalia! ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par henriette le Lun 9 Mar 2015 - 15:07

On a tous connu, élèves ou à présent, l'un ou l'autre prof vraiment en dessous de tout, je suppose.
C'est une réalité (comme dans toutes les professions), mais pas la majorité, heureusement.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Lefteris le Lun 9 Mar 2015 - 15:39

Il ne faudra pas oublier de déterrer ce fil le jour de la St Parfait (la St Modeste, c'était en février). Certains enseignants ont de tels éclairs de génie qu'il leur faut tout de suite faire une dissertation à destination d'une feuille de chou, afin que ces sommets de la pensée restent dans les annales de l'humanité.


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Zenxya le Lun 9 Mar 2015 - 20:16

@dandelion a écrit:Il se base donc sur des propos d'élèves qu'il n'a pu vérifier pour accuser des enseignants de harceler leurs élèves? Comme quoi, l'absence de rigueur n'est pas le privilège des femmes.

Il se base beaucoup sur des films pour affirmer que les enseignants harcèlent les élèves, (ah, "entre les murs", tout à fait réaliste !)

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par JCP le Mar 10 Mar 2015 - 2:23

@Lefteris a écrit:Il ne faudra pas oublier de déterrer ce fil le jour de la St Parfait (la St Modeste, c'était en février). Certains enseignants ont de tels éclairs de génie qu'il leur faut tout de suite faire une dissertation à destination d'une feuille de chou,  afin que ces sommets de la pensée restent dans les annales de l'humanité.


N'auriez-vous pas, par une inadvertance malencontreuse, mis un "n" de trop à "annales", ô vénérable Lefteris ? scratch

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.

JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas Messias (Slate) reproche au ministère de ne pas s'attaquer au harcèlement scolaire... "pratiqué par les enseignants eux-mêmes".

Message par Lefteris le Mar 10 Mar 2015 - 12:43

@JCP a écrit:
@Lefteris a écrit:Il ne faudra pas oublier de déterrer ce fil le jour de la St Parfait (la St Modeste, c'était en février). Certains enseignants ont de tels éclairs de génie qu'il leur faut tout de suite faire une dissertation à destination d'une feuille de chou,  afin que ces sommets de la pensée restent dans les annales de l'humanité.


N'auriez-vous pas, par une inadvertance malencontreuse, mis un "n" de trop à "annales", ô vénérable Lefteris ? scratch
Je n'aurais pas osé ... (et je viens de remarquer du même coup que j'étais désormais "vénérable", ce qui m'oblige à maintenir un certain standing Laughing ).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum