De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par doctor who le Sam 28 Mar 2015 - 8:37


Comme d'hab, C. Lelièvre fait le service après-vente.

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Luigi_B le Sam 28 Mar 2015 - 16:40

Comme d'habitude, et avec une régularité de métronome.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Luigi_B le Sam 28 Mar 2015 - 16:41

A lire de Florence Dupont : "Les humanités sont indispensables à toute éducation démocratique"

Augustin s'adressait à Dieu en latin, lisait le grec et bavardait avec sa nourrice en libyque. Quant aux autres, dont les familles viennent d'Extrême-Orient ou d'Afrique subsaharienne, rien ne les empêche de s'emparer d'une Antiquité qui n'est la propriété de personne : les Grecs et les Romains ne sont pas nos origines, ils ne nous ressemblent pas. C'est pourquoi ils peuvent offrir aux collégiens un imaginaire qui les emmène ailleurs, dans un espace pacifié, trop loin, trop différent pour être agité par les passions identitaires contemporaines. La connaissance de l'Antiquité et des langues anciennes serait un puissant facteur d'intégration si elle était diffusée à tous.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par trompettemarine le Sam 28 Mar 2015 - 17:42

Très beau texte !
Merci Luigi !

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Lora le Sam 28 Mar 2015 - 17:50

Je me demande ce que nous allons devenir, nous, profs de LC. Par exemple, dans mon collège, l'année prochaine, nous serons 4 profs de français. Pour le nombre de classes que nous avons, ça rentre pile-poil. Mais l'année d'après, quand j'aurai 8h en moins, qui partira en complément de service ? Moi parce que j'ai mes heures de latin en moins ou ma collègue de lettres modernes arrivée après moi dans l'établissement ?

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Serge le Sam 28 Mar 2015 - 18:04

Bonne question. Je peux me trouver dans la même configuration.
En même temps, c'est triste aussi de se dire que ma collègue partirait peut-être.
Si seulement les choses pouvaient rester comme actuellement ...

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Luigi_B le Sam 28 Mar 2015 - 18:08

C'est sûrement une façon moderne de valoriser le travail en équipe...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Lora le Sam 28 Mar 2015 - 18:10

@Serge a écrit:En même temps, c'est triste aussi de se dire que ma collègue partirait peut-être.
C'est sûr, surtout que la mienne est là depuis une dizaine d'années (et moi depuis 13 ans). No

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Thalia de G le Sam 28 Mar 2015 - 18:12

Je crains que cela ne se produise dans un certain nombre d'établissements.
Je ne suis pas concernée parce que la plus ancienne et LM, mais ça fait mal au cœur.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Luigi_B le Lun 30 Mar 2015 - 7:27

Sur "Avenir latin grec" analyse de la réforme dans son dernier état par Cyrille Crepey : "De l'inadéquation radicale du projet de réforme du collège pour un enseignement véritable du latin et du grec".

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par linotte le Lun 30 Mar 2015 - 10:09

carte des postes LC non pourvus :
arretetonchar a écrit:Contrairement à un a priori largement répandu, ce qui manque à l’enseignement du Latin et du Grec ancien, ce ne sont pas les élèves, mais bien souvent les enseignants !

Voici une carte contributive en construction des établissements dans lesquels des élèves attendent un(e) enseignant(e).

clic
http://www.arretetonchar.fr/carte_penurie_profslca/

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par alprechac2 le Lun 30 Mar 2015 - 16:30

Notre IA-IPR nous a envoyé un mail hier (Lora, tu as dû le recevoir vu qu'on est dans la même académie) pour nous vanter tous les mérites de la réforme, que les EPI pourront nous permettre de faire même du grec (soyons fous !), que l'on pourra toucher encore plus d'élèves, que le latin en a de la chance, lui qui bénéficie d'un EPI ET d'un enseignement de complément ! Suspect
L'EPI ne doit pas être réservé, selon elle, à la civilisation et l'enseignement de complément à la langue ; ça va être pratique à mettre en oeuvre car j'ai vraiment l'impression, à lire son mail, que des élèves peuvent faire l'EPI sans faire l'enseignement de complément ...

Lire un tel discours dans la bouche d'un inspecteur m'ôte le peu d'estime que j'avais encore pour ce corps ...

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Iphigénie le Lun 30 Mar 2015 - 16:38

Ah ben si vous comptez sur les IPR pour mener la révolte! on les envoie en mission, là...
BOn je ne lis pas tout le fil parce qu'il donne mal à la tête, mais à vue de nez, on nous enfume jusqu'en mai, on décide juste avant les vacances et roule ma poule, avec la bénédiction des Arela, qui reçues au ministère vont ressortir en disant combien le ministre les a rassurés et combien la réforme en fait donne une extraordinaire chance aux LCA d'innover grâce à leur pédagogie innovante.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par henriette le Lun 30 Mar 2015 - 18:25

Je n'attends plus grand chose des IPR de LC. Comme je l'ai déjà raconté ici, l'IPR de mon académie ne voit aucun problème à ce que des LM se retrouvent chargés de l'enseignement du latin au collège : "Ils en savent bien assez pour ça".

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Luigi_B le Lun 30 Mar 2015 - 18:49

@alprechac2 a écrit:Notre IA-IPR nous a envoyé un mail hier pour nous vanter tous les mérites de la réforme, que les EPI pourront nous permettre de faire même du grec (soyons fous !), que l'on pourra toucher encore plus d'élèves, que le latin en a de la chance, lui qui bénéficie d'un EPI ET d'un enseignement de complément !
Il a de la chance par rapport à quelles disciplines ? Aucune n'est en effet réduite à un binôme boiteux EPI + "enseignement de complément"... Shocked

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par alprechac2 le Lun 30 Mar 2015 - 19:51

@henriette a écrit:Je n'attends plus grand chose des IPR de LC. Comme je l'ai déjà raconté ici, l'IPR de mon académie ne voit aucun problème à ce que des LM se retrouvent chargés de l'enseignement du latin au collège : "Ils en savent bien assez pour ça".
Ah oui ! j'ai oublié : un mail de cette même inspectrice demande de répondre à un sondage pour savoir si ça vaut le coup qu'elle organise un stage LCA en lien avec l'université de notre ville. Une des questions du sondage est :
"Si vous êtes professeur de lettres modernes, enseignez-vous ou avez-vous déjà enseigné le latin ?"
suivie de : "Si vous êtes professeur de lettres modernes, seriez-vous intéressé par l’enseignement du latin ?"
Du coup, j'ai arrêté de répondre à la question 2 ! Razz (surtout que les questions suivantes demandaient si j'accepterais de me former en dehors du temps scolaire, puis si j'accepterais de financer une partie de la formation, notamment avec le plan de formation)




alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Thalia de G le Lun 30 Mar 2015 - 20:02

@alprechac2 a écrit:
@henriette a écrit:Je n'attends plus grand chose des IPR de LC. Comme je l'ai déjà raconté ici, l'IPR de mon académie ne voit aucun problème à ce que des LM se retrouvent chargés de l'enseignement du latin au collège : "Ils en savent bien assez pour ça".
Ah oui ! j'ai oublié : un mail de cette même inspectrice demande de répondre à un sondage pour savoir si ça vaut le coup qu'elle organise un stage LCA en lien avec l'université de notre ville. Une des questions du sondage est :
"Si vous êtes professeur de lettres modernes, enseignez-vous ou avez-vous déjà enseigné le latin ?"
suivie de : "Si vous êtes professeur de lettres modernes, seriez-vous intéressé par l’enseignement du latin ?"
Du coup, j'ai arrêté de répondre à la question 2 !  Razz (surtout que les questions suivantes demandaient si j'accepterais de me former en dehors du temps scolaire, puis si j'accepterais de financer une partie de la formation, notamment avec le plan de formation)
Nous sommes de la même académie, alors je me permets de compléter.
Nous avons d'abord reçu un joli message nous expliquant à quel point cette réforme était merveilleuse et que contrairement à ce qu'on croit la réforme ne nuirait en rien à l'enseignement des langues anciennes. furieux
Je n'ai même pas regardé le sondage, je suis dans ma dernière année.

Cela dit, je ne lui en veux pas, elle est dans son rôle institutionnel, mais on aimerait un peu moins de langue de bois.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par LisaZenide le Lun 30 Mar 2015 - 20:29

@henriette a écrit:Je n'attends plus grand chose des IPR de LC. Comme je l'ai déjà raconté ici, l'IPR de mon académie ne voit aucun problème à ce que des LM se retrouvent chargés de l'enseignement du latin au collège : "Ils en savent bien assez pour ça".
Je te comprends et pleure/rage avec toi...  topela

Comme Iphigénie, j'avoue n'avoir pas suivi tout le fil... je suis encore sonnée des implications de la réforme, comme tous, j'imagine... ... ... et un peu paniquée sur ce que ça implique (vu les précisions faites sur les EPI dans les fiches v2) pour les LC, mais aussi pour l'ensemble des matières.


Dernière édition par LisaZenide le Mar 31 Mar 2015 - 6:10, édité 1 fois

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Presse-purée le Lun 30 Mar 2015 - 20:32

@henriette a écrit:Je n'attends plus grand chose des IPR de LC. Comme je l'ai déjà raconté ici, l'IPR de mon académie ne voit aucun problème à ce que des LM se retrouvent chargés de l'enseignement du latin au collège : "Ils en savent bien assez pour ça".

Juste un truc: on a BESOIN des profs de LM pour maintenir les options. Si l'option ferme dans un bahut Z, elle ne rouvrira pas. Point.


Ce qu'il faut, c'est exiger (contrairement à ce que veulent certains) que TOUS LES PROFS DE LETTRES aient une solide formation en latin. L'unification du CAPES doit se faire dans ce sens, et pas dans le sens actuel, où il est largement plus "rentable" de s'inscrire en LM qu'en LC.

...:
Maintenant, vous pouvez me lapider.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Violet le Lun 30 Mar 2015 - 20:42

D'accord avec toi Presse-purée !!

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Thalia de G le Lun 30 Mar 2015 - 21:06

@Presse-purée a écrit:
@henriette a écrit:Je n'attends plus grand chose des IPR de LC. Comme je l'ai déjà raconté ici, l'IPR de mon académie ne voit aucun problème à ce que des LM se retrouvent chargés de l'enseignement du latin au collège : "Ils en savent bien assez pour ça".

Juste un truc: on a BESOIN des profs de LM pour maintenir les options. Si l'option ferme dans un bahut Z, elle ne rouvrira pas. Point.


Ce qu'il faut, c'est exiger (contrairement à ce que veulent certains) que TOUS LES PROFS DE LETTRES aient une solide formation en latin. L'unification du CAPES doit se faire dans ce sens, et pas dans le sens actuel, où il est largement plus "rentable" de s'inscrire en LM qu'en LC.

...:
Maintenant, vous pouvez me lapider.
Wink
Soit. Mais au détriment de quelle formation ? Quid du grec qui est une partie constitutive des concours LC ?
Ce sont de vraies questions, pas une attaque contre toi.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Lora le Lun 30 Mar 2015 - 21:07

Je viens de lire ce fameux mail. Je suis atterrée. J'ai presque envie de lui répondre mais ce serait sur le coup de l'émotion. J'ai presque envie de pleurer. Extraits :

" Nous n'avons pu que nous réjouir des dernières évolutions qui, loin d'effacer là encore la présence des LCA, la conforte. " ??? réjouir m'a fait bondir !!! Mais oui, on supprime une option de 8h sur 3 ans pour la remplacer par quelques heures prises sur les autres matières, mais ça conforte la présence des LCA !!!

" De nombreux collègues participent déjà de manière très active à la vie de leur établissement (CA, conseil pédagogique etc), ils sont, vous êtes donc déjà habitués à faire entendre votre voix. " Donc battez-vous (comme vous le faites déjà pour garder votre horaire officiel, pour le cumul avec l'euro...), démerdez-vous. C'est à vous faire fléchir les autres pour que le latin existe.

" L'enseignement complémentaire est prévu actuellement avec un horaire réduit par rapport à l'option aujourd'hui : les objectifs seront donc revus, l'idée étant bien de permettre au plus grand nombre d'élèves possible de poursuivre au lycée. Cette charnière, aujourd'hui, est en difficulté. A l'heure actuelle, aucun programme n'est en cours d'élaboration pour cet enseignement : outre que cela peut changer, des ressources seront de toute manière produites dans le courant de l'année prochaine, nationalement et/ou régionalement, et nous serons à vos côtés pour vous accompagner. " Je rêve ou elle annonce clairement qu'il n'y aura pas de programme en latin (en même temps, vu que rien n'est fixé pour les horaires ni tout simplement pour l'existence de cette " option ", comment pourraient-ils être conçus ?) ?!!

" Effectivement, les LCA perdent la place qu'elles occupent aujourd'hui au collège " Ah bon, je croyais, au contraire, qu'elle était " confortée ". Ah, non, c'était la présence, ça change tout !

furieux furieux furieux

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Thalia de G le Lun 30 Mar 2015 - 21:11

Lora, tu peux me renvoyer en mp le texte en entier ? Je l'ai corbeillé par erreur quand j'ai fait le tri dans mes mails.
À moins que ce ne soit un acte manqué...

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par Lora le Lun 30 Mar 2015 - 21:23

Pas de soucis...

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'avenir des langues anciennes au collège en 2016: sortez vos mouchoirs.

Message par alprechac2 le Lun 30 Mar 2015 - 21:24

@Lora a écrit:Je viens de lire ce fameux mail. Je suis atterrée. J'ai presque envie de lui répondre mais ce serait sur le coup de l'émotion. J'ai presque envie de pleurer.
+ 1 ; je trouve le mail nauséabond.
Les IA-IPR de notre académie ne servent vraiment à rien quand il faut nous défendre ... (passif avec l'un d'entre eux qui nous reprochaient d'avoir fait une répartition avec une classe partagée, mais n'a pas levé le petit doigt pour nous aider quand on lui a fait part du problème ... -ah si, il est venu inspecter les collègues en charge de la classe partagée à la rentrée ... Rolling Eyes)

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum