Les petites machines d'angoisse, le FN et nous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les petites machines d'angoisse, le FN et nous.

Message par Maieu le Mar 10 Mar 2015 - 9:54

Que plus de 30% de citoyens déclarent vouloir voter pour le FN et que l’hypothèse d’une victoire de sa candidate aux présidentielles soit envisageable en dit long sur le traumatisme actuel.
Je ne sais si ces 30% sont d’accord avec la sortie de l’euro, le rétablissement de la peine de mort, l’inscription de la « préférence nationale » dans la constitution. Ce dont je suis sûr c’est que personne n’est en mesure de prévoir ce qu’il en sera de l'adhésion à ces propositions le jour où aura été franchi un seuil (émotionnel, électoral…) à partir duquel la rationalité, la raison ne pourront plus être entendues par une majorité de nos concitoyens.
Nous « fonctionnons » – biologie et psychologie – avec des petites machines d’angoisse qui tournent toutes seules depuis le début de notre vie. Elles produisent nos discours fragmentés, parcellaires, de peurs, d’inquiétudes, avec leurs échappatoires et leurs ruses. Le traumatisme individuel commence lorsque ces discours commencent à s’agréger pour devenir dominants.
Il en va de même pour la collectivité qui invente des espaces où peuvent se manifester ces discours individuels qui, au-delà de la forme caricaturale : « mais que fait le gouvernement, il n'y a qu'à, si c'était que de moi... » expriment le plus souvent des contestations.
Notre forum est l’un de ces espaces (parmi une infinité d’autres) où sont abordés les sujets les plus divers et chacune de nos interventions témoigne de ce que nous sommes, dans le sens où elle est l’écho des discours parcellaires de nos petites machines d’angoisse. (cf. dans Actualité générales en France : « Une personne seule a besoin de 1424 euros… »)
Quand ces discours perdent de vue la problématique globale des sujets dont ils parlent (autrement dit, la complexité du monde et l’examen critique de son propre discours par le sujet lui-même), ils deviennent à leur tour des petites machines d’angoisse qui se mettent à  en rechercher d’autres auxquelles elles s’accrochent pour constituer une machinerie qui peut s'emballer et échapper à tout contrôle.
C’est ce qui est en train de se produire.

Edit : voir aussi les réponses données,ici, par les collègues au sondage sur les intentions de vote

Maieu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum