Enseigner à l'étranger

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseigner à l'étranger

Message par ESEJYT le Mar 10 Mar 2015 - 11:28

Bonjour à toutes, à tous,
Voilà nous sommes dans les périodes de mutation intra...et j'ai un choix difficile à faire....
Partir enseigner à l'étranger ou bien accepter mon congé de formation d'une durée de 5 mois....
Que feriez vous...Il est tellement difficile d'obtenir un congé de formation, c'est pour cela que j'hésite.
Merci et bonne journée

ESEJYT
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par philopoussin le Mar 10 Mar 2015 - 11:45

Difficile de dire ce que je ferais, parce que l'étranger, c’est vaste, et que tu ne précises pas si tu obtiens un poste "par défaut" ou si le "quelque part ailleurs" est celui dont tu rêvais...

_________________

philopoussin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Jenny le Mar 10 Mar 2015 - 11:52

Le congé formation est difficile à obtenir, tu pourrais peut être essayer de partir l'année suivante à l'étranger.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par ESEJYT le Dim 22 Mar 2015 - 11:44

Bonjour et bien voilà, pas besoin de choisir entre partir à l'étranger ou le congé puisque pas été retenue pour les postes à l'étranger. Il y'a beaucoup de demande sur pour un poste et , après en avoir parlé avec l'inspecteur, il n'était pas étonnée du résultat. Il faut être apparemment minimum échelon 8, avoir fait plusieurs demandes (comme pour le congé de formation) . De plus, je n'ai jamais enseigné au lycée (et les établissements à l'étranger sont mixtes collège/lycée) et je n'avais pas encore 2 rapports d'inspection. Maintenant ce sera le cas, en espérant que le dernier (visite datant de vendredi dernier) soit bon.
Je re-tenterai ma chance l'année prochaine! Bonne journée.

ESEJYT
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par seblois le Dim 22 Mar 2015 - 12:12

Bonjour,
ton dilemme entre congé de formation et poste à l'étranger est tranché par la force des choses - laissons faire le destin !
En revanche, l'analyse de l'inspecteur est pour le moins inexacte :
- les barèmes de recrutement favorisent les échelons 5 à 8 par rapport aux échelons supérieurs (par un système de points en courbe de Gauss) car des professeurs dans le premier tiers de leur carrière coûtent moins cher à payer par les établissements ; certes le barème prend aussi en compte les notes pédagogiques et administratives, ce qui n'exclut pas non plus des collègues plus âgés.
- un primo-candidat a autant de chances de recrutement qu'un candidat (à dossier égal) qui a tenté à plusieurs reprises. Il n'y a pas de mémoire des candidatures, en tout cas certainement pas de manière centralisée : on candidate directement auprès des établissements, eux seuls ont connaissances des candidats et de leurs candidats seulement, ils ne tiennent pas généralement pas compte du fait qu'une candidature a déjà été posée chez eux, sauf quelques barèmes attribuant quelques points pour candidature répétée.
- un seul rapport d'inspection n'est pas rédhibitoire : si le candidat n'a été inspecté qu'une seule fois, il n'en est pas responsable, il fournit un seul rapport. J'ai vu des collègues recrutés avec un seul, et même sans rapport d'inspection.
- en revanche, il est vrai qu'avoir enseigné en lycée comme en collège est apprécié, pour la raison que tu indiques.
Pour info, les barèmes de recrutement sont souvent fournis pas les établissements ou la section syndicale sur place.
Conclusion : tente à nouveau ! 100% des gagnants ont tenté leur chance...

seblois
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par ESEJYT le Dim 22 Mar 2015 - 12:51

Merci pour toutes ces informations!

ESEJYT
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Mehitabel le Dim 22 Mar 2015 - 14:26

J'ajoute à tout ce que vient d'écrire Seblois, qu'il y a des établissements sans barème, sans commission, et que les recrutements se font alors au bon vouloir des chefs d'établissement, en particulier dans les établissements MLF. De plus, tout est conditionné par rapport au pays demandé, obtenir Lisbonne est évidemment plus difficile que Pointe-Noire. Je le redis, si on veut vraiment partir, il faut parfois accepter un pays un peu moins recherché pour rentrer dans le réseau et obtenir l'expérience qui peut faire défaut, comme celle de l'enseignement au lycée.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par brin d'acier le Dim 22 Mar 2015 - 17:51

Seblois et Mehitabel ont très bien résumé les choses !

brin d'acier
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par jeffsteed le Lun 6 Avr 2015 - 22:51

Visiblement la MLF est un monde à part avec ses propres règles et l'opacité semble y régner en maître... c'est la deuxième fois que j'y postule et je n'ai toujours pas le moindre retour sur ma candidature, aucun résultat, rien du tout! Je digère mieux ce manque de considération maintenant que j'ai obtenu un poste de résident à l'AEFE mais toujours est-il qu'il vaut mieux que les futurs candidats soient informés de leur façon de faire...

jeffsteed
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par nad' le Lun 6 Avr 2015 - 23:45

D'autant plus que l'on paie 17 euros pour les frais. J'avais été prévenue que j'avais été sélectionnée mais après silence radio.

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par jeffsteed le Mar 7 Avr 2015 - 16:10

oui c'est vrai! 17 euros pour aucun signe de vie et peu de chances d'être sélectionné, cela fait cher...

jeffsteed
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par philopoussin le Mar 7 Avr 2015 - 18:25

Pour les futurs candidats, après l’envoi des 17 totos et une éventuelle confirmation de candidature, il faut sélectionner des offres de poste (5 je crois au maximum?) et... attendre.

_________________

philopoussin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Isidoria le Dim 12 Avr 2015 - 17:27

Je suis toujours surprise de lire les mythes qui circulent autour des recrutements à l'étranger... Les règles sont pourtant affichées sur le site de l'AEFE. Comme l'ont précisé Seblois et Mehitabel certains établissements établissent leur propre classement, mais des professeurs syndiqués siègent en CCPLA et veillent du mieux qu'ils peuvent au respect des barèmes et/ou règles.
Pour ma part, je suis partie pour la première fois en poste de résident à l'échelon 5, en contrat local à l'échelon 7 et ai été recrutée comme EEMCP2 au même échelon.
Je n'ai qu'un seul rapport d'inspection.
En revanche, j'ajouterais que ce qui fait la qualité d'un dossier ce ne sont pas les notes et l'échelon, mais le dynamisme, la démarche de projet, la formation suivie (important d'aller au PRF pour amener dans les établissements les dernières idées pédagogiques)... Un dossier n'est pas selon moi un pur produit administratif mais la démarche enseignante.

Et pour finir j'abonderais dans le sens de Mehitabel (comme presque toujours Razz ) si on veut partir, il faut se sentir prêt à partir dans un pays que l'on n'avait pas forcément dans son top 3, être prêt à accepter de partir dans un pays peu demandé... Avoir ou avoir eu un pied dans le réseau est un avantage certain.


Dernière édition par Isidoria le Dim 12 Avr 2015 - 19:06, édité 2 fois

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Mehitabel le Dim 12 Avr 2015 - 18:28

@Isidoria a écrit:Je suis toujours surprise de lire les mythes qui circulent autour des recrutements à l'étranger... Les règles sont pourtant affichées sur le site de l'AEFE. Comme l'ont précisé Seblois et Mehitabel certains établissements établissent leur propre classement, mais des professeurs syndiqués siègent en CCPLA et veillent du mieux qu'ils peuvent au respect des barèmes et/ou règles.
Pour ma part, je suis partie pour la première fois en poste de résident à l'échelon 5, en contrat local à l'échelon 7 et ai été recrutée comme EEMCP2 au même échelon.
Je n'ai qu'un seul rapport d'inspection.
En revanche, j'ajouterais que ce qui fait la qualité d'un dossier ce ne sont pas les notes et l'échelon, mais le dynamisme, la démarche de projet, la formation suivie (important d'aller au PRF pour amener dans les établissements les dernières idées pédagogiques)... Un dossier n'est pas selon moi un pur produit administration mais la démarche enseignante.

Et pour finir j'abonderais dans le sens de Mehitabel (comme presque toujours Razz ) si on veut partir, il faut se sentir prêt à partir dans un pays que l'on n'avait pas forcément dans son top 3, être prêt à accepter de partir dans un pays peu demander... Avoir ou avoir eu un pied dans le réseau est un avantage certain.

I love you

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Mehitabel le Dim 12 Avr 2015 - 18:29

Pour la MLF, vous n'êtes pas "à l'abri" d'être contactés plus tard par des établissements dans lesquels vous n'aviez pas forcément postulé, ne perdez pas espoir, il faut savoir être obstiné mais aussi patient. Bon courage à tous ceux qui attendent.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Na VI le Dim 9 Aoû 2015 - 14:30

Je confirme que pour partir en tant que titulaire-résident, il faut être ouvert à accepter des postes pas forcément très convoités... Je suis partie 4 ans directement pour un poste de résident à l'AEFE - avec un échelon 4, un seul rapport d'inspection et 2 ans seulement en tant que titulaire - en Colombie, Bogota, avant d'obtenir un autre poste à Rabat, au Maroc... Deux très bonnes expériences, mais je ne pense pas avoir pu avoir le second sans le 1er :-)


Dernière édition par Na VI le Lun 10 Aoû 2015 - 18:07, édité 1 fois

_________________
Bien cordialement,

Na VI

Na VI
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par edelweis62 le Dim 9 Aoû 2015 - 15:12

@Na VI a écrit: ... 2 ans en tant que titulaire en COlombie, Bogota, avant d'otenir un autre poste à Rabat, au Maroc... Deux très bonnes expériences, mais je ne pense pas avoir pu avoir le second sans le 1er :-)

Des détails, des détails... Je pars enseigner en Colombie à la rentrée Wink

edelweis62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Na VI le Dim 9 Aoû 2015 - 15:37

Pas de souci... Quelles questions ? Tu vas à Bogota ? Cali ? Pereira ?

_________________
Bien cordialement,

Na VI

Na VI
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par edelweis62 le Dim 9 Aoû 2015 - 16:07

Pereira. De ce que j'ai lu, la ville est moche, mais la région est superbe : tu confirmes ?
Il est trop tard pour me faire peur alors, juste, comment a été ta vie, ton quotidien, là-bas,
l'enseignement, le rapport aux élèves, tout ça, tout ça... oui, c'est un peu vague.
Bon : le lieu qui t'a le plus bouleversé ? des auteurs colombiens à me conseiller ? as-tu observé les baleines ?

_________________
"Il y a un autre monde, mais il est dans celui-ci." P. Eluard

edelweis62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Na VI le Dim 9 Aoû 2015 - 16:38

Très jolie région ! Zone du café (cafétera...)

C'est très bien pour commencer, car c'est un petit lycée dans la verdure dans une région très verte, tellement différente de ce qu'on connaît ici !

De toutes façons, peu de villes en Colombie sont belles (les villes urbaines n'étant pas l'habitat naturel "historique"...) Mais tu aimeras Medellin et Cartagène !

Bogota a un côté très urbain, j'aime beaucoup aussi, avec ses 9 millions d'habitants, mais j'ai beaucoup aimé y vivre, même si au quotidien je préfère une ville à taille humaine avec un peu moins de pollution et de bouchons, et un meilleur climat...

Des auteurs à te conseiller ? Gabriel Garcia Marquez, Santiago Gamboa, Antonio Ungar, Laura Restrepo...

Les baleines, je les ai vues en Argentine, mais une de mes amies en a vu cet été dans le Pacifique colombien...

Le quotidien était agréable : élèves curieux, collègues qui aident ton installation, esprit festif et dansant... Beaucoup de projets au Lycée Pasteur de Bogota, donc des établissements dynamiques !

Es-tu en relation avec des collègues du pays ? Veux-tu que je te donne quelques mails (en privé) ???

En tout cas, mon expérience est extrêmement positive sur ce pays et sur cette nation : j'y ai croisé les personnes les plus gentilles que j'ai jamais connues !

A plus,

_________________
Bien cordialement,

Na VI

Na VI
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par edelweis62 le Dim 9 Aoû 2015 - 20:14

Merci Na VI Smile

_________________
"Il y a un autre monde, mais il est dans celui-ci." P. Eluard

edelweis62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par WabiSabi le Dim 9 Aoû 2015 - 20:44

@edelweis62 a écrit:Pereira. De ce que j'ai lu, la ville est moche, mais la région est superbe : tu confirmes ?
Il est trop tard pour me faire peur alors, juste, comment a été ta vie, ton quotidien, là-bas,
l'enseignement, le rapport aux élèves, tout ça, tout ça... oui, c'est un peu vague.
Bon : le lieu qui t'a le plus bouleversé ? des auteurs colombiens à me conseiller ? as-tu observé les baleines ?

Rien à voir avec l'enseignement à l'étranger, dont je n'ai aucune expérience (mais c'est un objectif certain à long-terme), mais si je peux me permettre de conseiller un auteur colombien : Juan Gabriel Vasquez!  Le bruit des choses qui tombent... I love you  bouleversant!

_________________
"De duobus malis, minus est semper eligendum."

"Plus je travaille moins, moins je glande plus. C'est shadokien."
Lefteris


T1 ('16-'17) : TZR AFA Collège, 2 5e + 2 4e
Stage ('15-'16) : Lycée GT, 1 2de + 1 1re S

WabiSabi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Isidoria le Dim 9 Aoû 2015 - 21:52

Le lycée de Pereira est un petit établissement qui n'est pas conventionné. Sur neo cherche Jeffsteed il y a travaillé, mais je ne sais pas s'il vient toujours.
Quant au lycée de Bogota, je ne doute pas que l'on puisse y passer de bons moments, mais pourquoi n'y rester que deux ans? Plus de la moitié des résidents s'est renouvelée en trois ans, ce n'est pas très bon signe même si cela n'enlève rien au pays, très beau, à la population très sympa. Le climat est plus plaisant à Pereira qu'à Bogotá. Cali est réputé pour la danse.
C'est une chouette expérience quoiqu'il en soit! Fonce, tu verras, tu rencontreras des gens sur place pour t'aider, t'accueillir et te donner des tuyaux.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par Na VI le Dim 9 Aoû 2015 - 22:41

Je suis restée 4 ans à Bogota... Et si je n'avais pas eu Rabat, j'y serai restée quelques années de plus... Pereira en contrat local, c'est une bonne stratégie pour avoir un poste de résident... En général, beaucoup de titulaires font cela... Ils acceptent un contrat en local à Pereira, avant de postuler, et d'être prioritaires, pour les lycées homologués de Cali ou de Bogota. Je pense que c'est le genre de pays qui attire plus des célibataires ou des couples jeunes que des familles, c'est la raison pour laquelle la moitié des résidents se renouvelle...

En ce qui concerne Juan Gabriel Vasquez, je confirme : j'avais adoré Les dénonciateurs !

La Colombie est un pays riche en termes de littérature, de théâtre et de cinéma...

_________________
Bien cordialement,

Na VI

Na VI
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner à l'étranger

Message par mateo6988 le Lun 10 Aoû 2015 - 10:58

J'ai été recruté cette année en contrat local. Je suis échelon 4, j'attends désormais un poste de résident. C'est une stratégie qui peut être risquée, il faut en être conscient.

mateo6988
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum