Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Primura le Mar 10 Mar 2015 - 22:44

Mouais. Et quand tu ne seras pas rentable pour l'assurance privée pour une raison X ou Y et qu'elle augmentera tes cotisations ou résiliera ton contrat, tu seras bien content de revenir à la sécu "normale" qui, elle, assure plus ou moins bien tout le monde. Rolling Eyes

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mar 10 Mar 2015 - 22:50

@Primura a écrit:Mouais. Et quand tu ne seras pas rentable pour l'assurance privée pour une raison X ou Y et qu'elle augmentera tes cotisations ou résiliera ton contrat, tu seras bien content de revenir à la sécu "normale" qui, elle, assure plus ou moins bien tout le monde. Rolling Eyes
Sauf que c'est parfaitement faux. Le système imposé par l'Europe est le suivant :
- cotisation viagère (pas d'augmentation en fonction de l'âge) ;
- pas de modification des contrats revus à la baisse ;
- pas de refus de couverture ou de résiliation pour autre chose qu'une prime non réglée (ou pathologie sciemment cachée lors de la souscription du contrat).

Pour la sécurité sociale, il n'y a pas de contrat. C'est très facile de dérembourser (regarde ce qu'il vient de se passer pour le cancer, c'est pathétique !) et on fait au final n'importe quoi mais comme nous sommes tellement sûrs d'avoir le meilleur système au monde...

Pour information, la Lloyd's, pour une cotisation de 300 euros/mois assure un montant annuel de couverture financière largement supérieure à ce que facturerait une hospitalisation de 365 jours en soins intensifs.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Marie Laetitia le Mar 10 Mar 2015 - 22:53

@Primura a écrit:Mouais. Et quand tu ne seras pas rentable pour l'assurance privée pour une raison X ou Y et qu'elle augmentera tes cotisations ou résiliera ton contrat, tu seras bien content de revenir à la sécu "normale" qui, elle, assure plus ou moins bien tout le monde. Rolling Eyes

Pour revenir, il faudra y avoir été avant d'envoyer balader le système. Or ce n'est pas le cas des indépendants dans beaucoup de cas, puisqu'il suffit qu'ils ne soient pas à jour de leurs cotisations pour ne pas toucher de remboursements. Et faire en sorte que les indépendants ne soient pas à jour, c'est le cas à chaque fin d'année avec tous les rattrapages de cotisations dans tous les sens et incompréhensibles quand elles ne sont pas totalement erronées (voir ici dans la discussion qui a dérivé vers le RSI http://www.neoprofs.org/t85273-comment-detruire-des-entreprises-ou-les-methodes-des-urssaf-l-histoire-d-un-entrepreneur-pierre-verraes?)

En fait, le système de solidarité fonctionne pour certains. Pour nous fonctionnaires, c'est bon. Pour d'autres c'est l'enfer. Je ne me fais aucune illusion sur la possibilité d'obtenir d'être payée en brut, mais disons que cela permet de comprendre pourquoi une partie de la population est en train de rejeter ce système.

Quant aux assurances européennes, elles ne peuvent pas faire ce que tu dis, question de loi européenne. Et puis c'est un contrat...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mar 10 Mar 2015 - 22:56

Pire... lien... furieux

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Ronin le Mar 10 Mar 2015 - 22:57

Là je crois que c'est un dialogue de sourds entre ceux qui ne connaissent que le système général et ceux qui ont eu la joie de l'indépendance et de toutes les emmerdes qui vont avec. Mais bon, comme c'est rien que des méchants riches égoïstes...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par benjy_star le Mar 10 Mar 2015 - 23:19

Ca ressemblait à une discussion intéressante, et ça s'est transformé en discours idéologique à coup de phrases qui semblent fortement péremptoires et décalées avec les réalités.

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Balthazaard le Mar 10 Mar 2015 - 23:22

J'ai déjà discuté du sujet avec un ami frontalier et potassé la chose, il semble que l'interprétation des arrêts européens ne soit pas recevable.
Sur le site de la sécu, on souligne l'obligation (on peut s'en douter...)
Plus intéressant, le lien suivant qui vient d'un site franchement libéral et qui dit méfiance devant les belles paroles, il y a aussi l'arrêt d'un tribunal et une condamnation pour quelqu'un qui 'est laissé tenter et de multiples jurisprudences
http://www.contrepoints.org/2013/06/21/128651-non-le-monopole-de-la-securite-sociale-na-pas-encore-saute

J'aurais tendance à les croires car si ils sont partiaux, ce n'est pas du côté de la secu à mon avis

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par henriette le Mar 10 Mar 2015 - 23:29

En tout cas, les assurances et l'Europe, c'est vraiment compliqué !
Pourquoi dans ce cas, Le grincheux, habiter à l'étranger et vouloir assurer son véhicule ou son logement par une assurance française, ce n'est pas possible (j'en ai fait l'expérience aussi bien en Allemagne qu'en Italie) ? Cette liberté de choix dont tu parles ne concerne que la sécurité sociale ?

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Balthamos le Mar 10 Mar 2015 - 23:32

Je trouve que le titre de ce post n'est pas clair, voire est trompeur.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Clodoald le Mar 10 Mar 2015 - 23:32

@balthamos a écrit:Je trouve que le titre de ce post n'est pas clair, voire est trompeur.

Voila! veneration

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par henriette le Mar 10 Mar 2015 - 23:38

En effet !
Le grincheux, veux-tu éditer ton titre pour mettre quelque chose de plus clair, ou préfères-tu que je m'en occupe ?

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mar 10 Mar 2015 - 23:51

@Balthazaard a écrit:J'ai déjà discuté du sujet avec un ami frontalier et potassé la chose, il semble que l'interprétation des arrêts européens ne soit pas recevable.
Sur le site de la sécu, on souligne l'obligation (on peut s'en douter...)
Plus intéressant, le lien suivant qui vient d'un site franchement libéral et qui dit méfiance devant les belles paroles, il y a aussi l'arrêt d'un tribunal et une condamnation pour quelqu'un qui 'est laissé tenter et de multiples jurisprudences
http://www.contrepoints.org/2013/06/21/128651-non-le-monopole-de-la-securite-sociale-na-pas-encore-saute

J'aurais tendance à les croires car si ils sont partiaux, ce n'est pas du côté de la secu à mon avis
J'ai un papier sous la main, daté de 2004 et signé par un membre éminent du ministère de la santé qui reconnaît que le monopole n'existe plus depuis 1994 mais que l'état fera tout pour s'y opposer. J'ai des documents signés de députés, des textes de loi (française et européenne). Des cabinets d'avocats sont sur la brèche et je puis te dire que c'est enfin plié, ce n'est plus qu'une question de temps pour que l'état soit contraint à le reconnaître. Pour info, le RSI a déjà été reconnu sans existence légale en première instance (Nice 2014) et en appel (Limoges 2014). Idem pour la MSA (Nîmes 2003 ou 2004, j'ai la mémoire qui flanche) et l'état, en ce qui concerne la MSA n'a même pas fait appel pour que cela ne se transforme par en jurisprudence. Un jugement très intéressant sortira le 23 mars de Limoges (appel) et d'autres arrivent dans la foulée.

Quant à la jurisprudence, il faut regarder les jurisprudences récentes de la CJUE, pas les vieilleries sorties par la sécurité sociale ou le RSI et qui n'ont rien à voir avec le schmilblick (souvent, d'ailleurs, les arrêts indiqués sur leurs sites n'existent pas aux dates indiquées ou dans la forme prétendue, je les ai tous cherchés). En particulier, il faut regarder l'arrêt du 3 octobre 2013 dans l'affaire C59/12 que visiblement la sécurité sociale n'a pas compris. Pourtant, il existe traduit en français et indique très clairement que les régimes de sécurité sociale, même légaux, doivent se conformer au code de la consommation (avec tout ce que cela implique : contrat, pas de politique agressive et j'en passe).

Bref, les lois qu'il faut lire sont les 2005/29/CE (transposées en loi Chatel) et les directives 92/49/CE et 92/96/CE (transposées en droit français par Jospin en 2001 et par ordonnance).

Edit : sinon, la loi va tellement dans le sens de la fin du monopole que je voulais plaider la dissolution de l'URSSAF le 2 décembre dernier et que jusqu'à aujourd'hui, l'URSSAF s'est toujours démerdé pour faire renvoyer. Et aujourd'hui, je sens qu'ils cherchent le vice de forme... Pour information : lien et lien. URSSAF : un torche-cul de trois pages avec un faux en écriture, Le Grincheux, 70 pages de conclusions. Ma copine Astrid de l'URSSAF a dû bosser pour une fois.


Dernière édition par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 0:08, édité 1 fois

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mar 10 Mar 2015 - 23:52

@henriette a écrit:En tout cas, les assurances et l'Europe, c'est vraiment compliqué !
Pourquoi dans ce cas, Le grincheux, habiter à l'étranger et vouloir assurer son véhicule ou son logement par une assurance française, ce n'est pas possible (j'en ai fait l'expérience aussi bien en Allemagne qu'en Italie) ? Cette liberté de choix dont tu parles ne concerne que la sécurité sociale ?
Je ne suis pas compétent pour autre chose que les assurances sociales, désolé...

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mar 10 Mar 2015 - 23:53

@henriette a écrit:En effet !
Le grincheux, veux-tu éditer ton titre pour mettre quelque chose de plus clair, ou préfères-tu que je m'en occupe ?
Je ne vois pas ce qui pourrait être plus clair... Que proposes-tu ?

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Clodoald le Mar 10 Mar 2015 - 23:54

"Vous pouvez quitter la sécu pour augmenter votre traitement"?

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mar 10 Mar 2015 - 23:57

@Clodoald a écrit:"Vous pouvez quitter la sécu pour augmenter votre traitement"?
À la rigueur : "quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit"

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Ingeborg B. le Mer 11 Mar 2015 - 0:08

@Le grincheux a écrit:
@Ronin a écrit:AH ben si. Mais j'avoue que ça me dépasse un peu et que je vas avoir besoin d'un peu de temps pour tout bien piger. Et encore plus grand ? et sinon la sécu, elle ne risque pas de couler direct ?
Le naufrage de la sécu n'est pas réellement mon problème. Pour être plus précis, la mort de la sécurité sociale est aujourd'hui une nécessité pour redresser ce qu'il reste de la France. Attention, je ne prétends pas qu'il ne faut pas être assuré, mais que ce système que personne au monde ne nous envie est responsable de la situation économique du pays. Il est bon dernier en terme de qualité de tous les régimes européens pour le second le plus cher en Europe.

Je ne sais pas si vous en avez entendu parlé, mais aujourd'hui (cela date du mois de janvier), la sécurité sociale ne rembourse plus que les traitement vitaux en cas de cancer. Pour tout le reste, il faut même plus une complémentaire ou une surcomplémentaire (merci Marisol, ça, il fallait l'inventer), mais une assurance spécifique en cas de cancer. Le meilleur système de santé au monde, on ne le reconnaît plus qu'à ses godasses !

Pour fixer les idées, le PIB réel français (les richesses effectivement créées) sont de 850 milliards d'euros. On parle de 2000 milliards parce qu'on inclut là-dedans artificiellement du passif qui créera peut-être un jour des richesses, mais ce que l'on crée effectivement tous les ans, c'est 850 milliards d'euros (source INSEE). Le budget social, à la louche, c'est 500 milliards d'euros. Cela ne peut donc pas fonctionner durablement, surtout que la sécurité sociale est la vache à lait des syndicats qui ont tout fait pour que rien ne bouge alors que l'on savait il y a trente ans que le système allait dans le mur. On parle du scandale de la MDE en redressement judiciaire, mais la sécurité sociale dans son ensemble est noyauté de la même manière.

Et, dernière chose, la sécurité sociale, c'est un assemblage de caisses mutuelles qui préexistaient à Vichy et au GPRF. Ce sont toujours des mutuelles régies par le code des mutuelles, donc des boîtes privées dont certaines ont des actionnaires et se permettent le luxe de faire des bénéfices déments (880 millions d'euros pour le RSI, je n'ai plus en tête les chiffres pour la CNAMTS). Parce que si les prestations sont in fine réglées par l'ACOSS, ces mutuelles font payer leurs prestations à l'état (et ont négocié une convention collective, mazette, avec 14 mois de salaires et des avantages en nature déments) et perçoivent leurs sous que le système soit à l'équilibre ou non.

Aujourd'hui, ce qui me fait peur, ce n'est pas la maladie, c'est la partie retraite, parce qu'une retraite, il faut du temps pour la préparer.
Source ? scratch

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 0:09

@Ingeborg B. a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Ronin a écrit:AH ben si. Mais j'avoue que ça me dépasse un peu et que je vas avoir besoin d'un peu de temps pour tout bien piger. Et encore plus grand ? et sinon la sécu, elle ne risque pas de couler direct ?
Le naufrage de la sécu n'est pas réellement mon problème. Pour être plus précis, la mort de la sécurité sociale est aujourd'hui une nécessité pour redresser ce qu'il reste de la France. Attention, je ne prétends pas qu'il ne faut pas être assuré, mais que ce système que personne au monde ne nous envie est responsable de la situation économique du pays. Il est bon dernier en terme de qualité de tous les régimes européens pour le second le plus cher en Europe.

Je ne sais pas si vous en avez entendu parlé, mais aujourd'hui (cela date du mois de janvier), la sécurité sociale ne rembourse plus que les traitement vitaux en cas de cancer. Pour tout le reste, il faut même plus une complémentaire ou une surcomplémentaire (merci Marisol, ça, il fallait l'inventer), mais une assurance spécifique en cas de cancer. Le meilleur système de santé au monde, on ne le reconnaît plus qu'à ses godasses !

Pour fixer les idées, le PIB réel français (les richesses effectivement créées) sont de 850 milliards d'euros. On parle de 2000 milliards parce qu'on inclut là-dedans artificiellement du passif qui créera peut-être un jour des richesses, mais ce que l'on crée effectivement tous les ans, c'est 850 milliards d'euros (source INSEE). Le budget social, à la louche, c'est 500 milliards d'euros. Cela ne peut donc pas fonctionner durablement, surtout que la sécurité sociale est la vache à lait des syndicats qui ont tout fait pour que rien ne bouge alors que l'on savait il y a trente ans que le système allait dans le mur. On parle du scandale de la MDE en redressement judiciaire, mais la sécurité sociale dans son ensemble est noyauté de la même manière.

Et, dernière chose, la sécurité sociale, c'est un assemblage de caisses mutuelles qui préexistaient à Vichy et au GPRF. Ce sont toujours des mutuelles régies par le code des mutuelles, donc des boîtes privées dont certaines ont des actionnaires et se permettent le luxe de faire des bénéfices déments (880 millions d'euros pour le RSI, je n'ai plus en tête les chiffres pour la CNAMTS). Parce que si les prestations sont in fine réglées par l'ACOSS, ces mutuelles font payer leurs prestations à l'état (et ont négocié une convention collective, mazette, avec 14 mois de salaires et des avantages en nature déments) et perçoivent leurs sous que le système soit à l'équilibre ou non.

Aujourd'hui, ce qui me fait peur, ce n'est pas la maladie, c'est la partie retraite, parce qu'une retraite, il faut du temps pour la préparer.
Source ? scratch
PLFSS2015. Mais le Figaro, les Échos et Challenge en ont parlé récemment.

Je n'arrive pas à trouver un article disponible sans abonnement sur le net. En gros, dans le PLFSS2015, seule la partie strictement nécessaire est remboursée en ALD par la sécurité sociale, les soins dits de "confort" (en cas de cancer, mouarf) sont à la charge des assureurs privés sous la forme de surcomplémentaire. C'est pour cela qu'on commence à voir fleurir ceci.. Il est assez étrange que cela ne fasse pas plus de bruit.


Dernière édition par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 0:14, édité 1 fois

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Ingeborg B. le Mer 11 Mar 2015 - 0:13

@Le grincheux a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Le naufrage de la sécu n'est pas réellement mon problème. Pour être plus précis, la mort de la sécurité sociale est aujourd'hui une nécessité pour redresser ce qu'il reste de la France. Attention, je ne prétends pas qu'il ne faut pas être assuré, mais que ce système que personne au monde ne nous envie est responsable de la situation économique du pays. Il est bon dernier en terme de qualité de tous les régimes européens pour le second le plus cher en Europe.

Je ne sais pas si vous en avez entendu parlé, mais aujourd'hui (cela date du mois de janvier), la sécurité sociale ne rembourse plus que les traitement vitaux en cas de cancer. Pour tout le reste, il faut même plus une complémentaire ou une surcomplémentaire (merci Marisol, ça, il fallait l'inventer), mais une assurance spécifique en cas de cancer. Le meilleur système de santé au monde, on ne le reconnaît plus qu'à ses godasses !

Pour fixer les idées, le PIB réel français (les richesses effectivement créées) sont de 850 milliards d'euros. On parle de 2000 milliards parce qu'on inclut là-dedans artificiellement du passif qui créera peut-être un jour des richesses, mais ce que l'on crée effectivement tous les ans, c'est 850 milliards d'euros (source INSEE). Le budget social, à la louche, c'est 500 milliards d'euros. Cela ne peut donc pas fonctionner durablement, surtout que la sécurité sociale est la vache à lait des syndicats qui ont tout fait pour que rien ne bouge alors que l'on savait il y a trente ans que le système allait dans le mur. On parle du scandale de la MDE en redressement judiciaire, mais la sécurité sociale dans son ensemble est noyauté de la même manière.

Et, dernière chose, la sécurité sociale, c'est un assemblage de caisses mutuelles qui préexistaient à Vichy et au GPRF. Ce sont toujours des mutuelles régies par le code des mutuelles, donc des boîtes privées dont certaines ont des actionnaires et se permettent le luxe de faire des bénéfices déments (880 millions d'euros pour le RSI, je n'ai plus en tête les chiffres pour la CNAMTS). Parce que si les prestations sont in fine réglées par l'ACOSS, ces mutuelles font payer leurs prestations à l'état (et ont négocié une convention collective, mazette, avec 14 mois de salaires et des avantages en nature déments) et perçoivent leurs sous que le système soit à l'équilibre ou non.

Aujourd'hui, ce qui me fait peur, ce n'est pas la maladie, c'est la partie retraite, parce qu'une retraite, il faut du temps pour la préparer.
Source ? scratch
PLFSS2015. Mais le Figaro, les Échos et Challenge en ont parlé récemment.
Non mais un texte officiel....

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Clodoald le Mer 11 Mar 2015 - 0:14

PLFSS, c'est le projet de loi de financement de la sécurité sociale non?

Voté par les députés depuis Juppé en 95-97 non?

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 0:16

@Clodoald a écrit:PLFSS, c'est le projet de loi de financement de la sécurité sociale non?
C'est tout à fait ça. C'est le texte fourre-tout qui fixe des objectifs en recettes et en dépenses. C'est grâce à lui qu'on a fait baisser les taux de remboursement des complémentaires pour voir des surcomplémentaires et des assurances spécifiques comme les assurances dont j'ai parlé plus haut.

Pour information et pour obvier aux baisses de remboursement de la sécu, depuis le début de l'année, cinq assureurs se sont lancés dans les assurances cancer.


Dernière édition par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 0:20, édité 1 fois

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 0:17

@Ingeborg B. a écrit:
Non mais un texte officiel....
Plus officiel que le PLFSS2015? Je ne vois pas... scratch


Dernière édition par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 0:19, édité 1 fois

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par henriette le Mer 11 Mar 2015 - 0:18

@Le grincheux a écrit:
@Clodoald a écrit:"Vous pouvez quitter la sécu pour augmenter votre traitement"?
À la rigueur : "quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit"
Ok, vendu !
Je m'en occupe alors.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par User5899 le Mer 11 Mar 2015 - 1:37

@balthamos a écrit:Je trouve que le titre de ce post n'est pas clair, voire est trompeur.
@Clodoald a écrit:
@balthamos a écrit:Je trouve que le titre de ce post n'est pas clair, voire est trompeur.
Voila! veneration
@henriette a écrit:En effet !
Le grincheux, veux-tu éditer ton titre pour mettre quelque chose de plus clair, ou préfères-tu que je m'en occupe ?

Y a des moments où on se sent transparent Sad

http://www.neoprofs.org/t87557-quitter-la-secu-pour-augmenter-votre-traitement-c-est-un-droit#2966583

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Thierry30 le Mer 11 Mar 2015 - 7:23

Pas grave...
Lorsque les assurances privées ne pourront plus rembourser leurs clients, elles se tourneront vers l'état afin qu'il les recapitalise, comme les banques en 2008.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Pseudo le Mer 11 Mar 2015 - 7:46

@Le grincheux a écrit:
Je n'arrive pas à trouver un article disponible sans abonnement sur le net. En gros, dans le PLFSS2015, seule la partie strictement nécessaire est remboursée en ALD par la sécurité sociale, les soins dits de "confort" (en cas de cancer, mouarf) sont à la charge des assureurs privés sous la forme de surcomplémentaire. C'est pour cela qu'on commence à voir fleurir ceci.. Il est assez étrange que cela ne fasse pas plus de bruit.

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum