Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Pseudo le Mer 11 Mar 2015 - 7:46

@Le grincheux a écrit:
Je n'arrive pas à trouver un article disponible sans abonnement sur le net. En gros, dans le PLFSS2015, seule la partie strictement nécessaire est remboursée en ALD par la sécurité sociale, les soins dits de "confort" (en cas de cancer, mouarf) sont à la charge des assureurs privés sous la forme de surcomplémentaire. C'est pour cela qu'on commence à voir fleurir ceci.. Il est assez étrange que cela ne fasse pas plus de bruit.

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Marie Laetitia le Mer 11 Mar 2015 - 8:31

républicain a écrit:Pas grave...
Lorsque les assurances privées ne pourront plus rembourser leurs clients, elles se tourneront vers l'état afin qu'il les recapitalise, comme les banques en 2008.

Certaines caisses de retraites complémentaires (des cadres, des fonctionnaires) ont de sérieuses difficultés. Rien ne garantit que l'État compensera...
Et sinon je doute que la Lloyds vienne mendier de l'aide à l'état français.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Thierry30 le Mer 11 Mar 2015 - 8:31

@Marie Laetitia a écrit:
républicain a écrit:Pas grave...
Lorsque les assurances privées ne pourront plus rembourser leurs clients, elles se tourneront vers l'état afin qu'il les recapitalise, comme les banques en 2008.

Certaines caisses de retraites complémentaires (des cadres, des fonctionnaires) ont de sérieuses difficultés. Rien ne garantit que l'État compensera...
Et sinon je doute que la Lloyds vienne mendier de l'aide à l'état français.

On parie?

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Celadon le Mer 11 Mar 2015 - 8:32

Je verrais plutôt le contraire... Rolling Eyes

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 8:34

@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Je n'arrive pas à trouver un article disponible sans abonnement sur le net. En gros, dans le PLFSS2015, seule la partie strictement nécessaire est remboursée en ALD par la sécurité sociale, les soins dits de "confort" (en cas de cancer, mouarf) sont à la charge des assureurs privés sous la forme de surcomplémentaire. C'est pour cela qu'on commence à voir fleurir ceci.. Il est assez étrange que cela ne fasse pas plus de bruit.

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...
Oui, il y a responsabilisation (un fumeur paie plus qu'un non fumeur parce que c'est une population plus à risque). Et non, il n'y a pas discrimination, c'est formellement interdit par les textes.

Je te rappelle que pour la sécurité sociale, depuis trente ans, on paie de plus en plus cher pour de moins ne moins de services.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Marie Laetitia le Mer 11 Mar 2015 - 8:34

@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Je n'arrive pas à trouver un article disponible sans abonnement sur le net. En gros, dans le PLFSS2015, seule la partie strictement nécessaire est remboursée en ALD par la sécurité sociale, les soins dits de "confort" (en cas de cancer, mouarf) sont à la charge des assureurs privés sous la forme de surcomplémentaire. C'est pour cela qu'on commence à voir fleurir ceci.. Il est assez étrange que cela ne fasse pas plus de bruit.

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...

Je ne suis pas sûre que ça soit très différent des règles de calcul des assurances en général, qui fonctionnent sans laisser personne sur la carreau. Quant aux règles potentiellement discriminantes, là encore, c'est encadré par des lois européennes. Ce n'est pas le Far West.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 8:35

républicain a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
républicain a écrit:Pas grave...
Lorsque les assurances privées ne pourront plus rembourser leurs clients, elles se tourneront vers l'état afin qu'il les recapitalise, comme les banques en 2008.

Certaines caisses de retraites complémentaires (des cadres, des fonctionnaires) ont de sérieuses difficultés. Rien ne garantit que l'État compensera...
Et sinon je doute que la Lloyds vienne mendier de l'aide à l'état français.

On parie?

On parie. Aujourd'hui, c'est plutôt l'état qui impose une taxe de 14% sur les assurances.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par dandelion le Mer 11 Mar 2015 - 8:45

@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Je n'arrive pas à trouver un article disponible sans abonnement sur le net. En gros, dans le PLFSS2015, seule la partie strictement nécessaire est remboursée en ALD par la sécurité sociale, les soins dits de "confort" (en cas de cancer, mouarf) sont à la charge des assureurs privés sous la forme de surcomplémentaire. C'est pour cela qu'on commence à voir fleurir ceci.. Il est assez étrange que cela ne fasse pas plus de bruit.

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...
Aux Etats-Unis certaines entreprises refusent d'embaucher des fumeurs, car ils doivent payer une prime plus élevée dans ce cas. Ici on paye plus cher si on a une pathologie grave, mais il n'y a pas plus de prévention, même plutôt moins et voir un médecin est plus cher et compliqué. C'est plutôt mieux pour les enfants par contre.
J'ajoute que si on n'a pas d'argent on est obligé d'opter pour une assurance qui ne couvrira qu'une hospitalisation en chambre à plusieurs lits. A la pharmacie on ne propose pas les mêmes médicaments selon l'assurance, même pour les enfants.
Mais bon, je crois que beaucoup de gens ne se rendent pas compte de ce que coûte réellement une hospitalisation, un enfant né prématurément, un accident.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 8:52

@dandelion a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Je n'arrive pas à trouver un article disponible sans abonnement sur le net. En gros, dans le PLFSS2015, seule la partie strictement nécessaire est remboursée en ALD par la sécurité sociale, les soins dits de "confort" (en cas de cancer, mouarf) sont à la charge des assureurs privés sous la forme de surcomplémentaire. C'est pour cela qu'on commence à voir fleurir ceci.. Il est assez étrange que cela ne fasse pas plus de bruit.

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...
Aux Etats-Unis certaines entreprises refusent d'embaucher des fumeurs, car ils doivent payer une prime plus élevée dans ce cas. Ici on paye plus cher si on a une pathologie grave, mais il n'y a pas plus de prévention, même plutôt moins et voir un médecin est plus cher et compliqué. C'est plutôt mieux pour les enfants par contre.
J'ajoute que si on n'a pas d'argent on est obligé d'opter pour une assurance qui ne couvrira qu'une hospitalisation en chambre à plusieurs lits. A la pharmacie on ne propose pas les mêmes médicaments selon l'assurance, même pour les enfants.
Mais bon, je crois que beaucoup de gens ne se rendent pas compte de ce que coûte réellement une hospitalisation, un enfant né prématurément, un accident.
Parce que tu crois réellement que ce n'est pas le cas en France ? Pour avoir le droit à une chambre individuelle, je dois avoir une mutuelle qui me coûte 50 € de plus par mois. Sinon, je suis en chambre de deux ou de quatre. Voir un médecin en France est très compliqué (cela dépend de ta localisation et le parcours de santé est une aberration). Pour les accidents, le problème est tout autre. Pour un accident de la route, c'est l'assurance auto (ou moto) qui est censée régler. Dans tous les pays sauf en France où c'est la sécu qui paie. Pourquoi ? Mais tout le monde trouve cela normal.

Quant aux pharmacies qui ne proposeraient pas les mêmes choses, c'est aussi le cas en France, sauf que ce sont les médecins qui paient l'addition. Récemment un médecin s'est fait condamner par un tribunal de la sécu parce qu'elle trouvait que ce praticien donnait trop de médicament non génériques.

Non, avant de chercher la paille dans l'oeil du voisin, il faut commencer à enlever la poutre qu'on a dans le sien.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Pseudo le Mer 11 Mar 2015 - 9:51

@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Je n'arrive pas à trouver un article disponible sans abonnement sur le net. En gros, dans le PLFSS2015, seule la partie strictement nécessaire est remboursée en ALD par la sécurité sociale, les soins dits de "confort" (en cas de cancer, mouarf) sont à la charge des assureurs privés sous la forme de surcomplémentaire. C'est pour cela qu'on commence à voir fleurir ceci.. Il est assez étrange que cela ne fasse pas plus de bruit.

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...
Oui, il y a responsabilisation (un fumeur paie plus qu'un non fumeur parce que c'est une population plus à risque). Et non, il n'y a pas discrimination, c'est formellement interdit par les textes.

Je te rappelle que pour la sécurité sociale, depuis trente ans, on paie de plus en plus cher pour de moins ne moins de services.

Les assurance privées discriminent toujours. Demande à un cancéreux soigné d'obtenir une assurance de prêt, tu vas t'amuser.

Quand à la responsabilisation, hum... C'est en grande partie reporter sur l'individu des comportements ou tares multifactorielles (et donc dont il n'est responsable qu'en partie). De toute façon, les assurances travaillent beaucoup à trouver tous les risques de tout le monde pour faire payer plus la majeur partie de leurs "bénéficiaires". Pour eux, un bénéficiaire non surtaxé c'est seulement un bénéficiaire qui cache son risque.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Marie Laetitia le Mer 11 Mar 2015 - 10:03

@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...
Oui, il y a responsabilisation (un fumeur paie plus qu'un non fumeur parce que c'est une population plus à risque). Et non, il n'y a pas discrimination, c'est formellement interdit par les textes.

Je te rappelle que pour la sécurité sociale, depuis trente ans, on paie de plus en plus cher pour de moins ne moins de services.

Les assurance privées discriminent toujours. Demande à un cancéreux soigné d'obtenir une assurance de prêt, tu vas t'amuser.

Quand à la responsabilisation, hum... C'est en grande partie reporter sur l'individu des comportements ou tares multifactorielles (et donc dont il n'est responsable qu'en partie). De toute façon, les assurances travaillent beaucoup à trouver tous les risques de tout le monde pour faire payer plus la majeur partie de leurs "bénéficiaires". Pour eux, un bénéficiaire non surtaxé c'est seulement un bénéficiaire qui cache son risque.

Faire payer plus, mais toujours moins (beaucoup beaucoup moins) que "la" sécurité sociale qui cache mal la multiplicité des régimes, des caisses et des traitements, dont les frais de fonctionnement sont énormes (pour le plus grand bénéfice de quelques-uns) et qui paie des choses qui n'ont rien à voir avec la santé. Si le système actuel n'était pas aussi injuste, et garantissait la même couverture à tous, je serais sans doute moins sévère, voire je la défendrais avec acharnement. Là, c'est difficile.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Leclochard le Mer 11 Mar 2015 - 10:59

Débat intéressant. Il faut que je creuse le sujet. Je ne suis pas étonné que les indépendants soient en premier ligne. Il sera plus compliqué de motiver les fonctionnaires, même avec des arguments solides. Quitter la Mgen (la mutuelle), c'est déjà une aventure où beaucoup ne se risquent pas par confort (paresse?), alors la sécurité sociale.., bien que le gain potentiel soit énorme.  

@Le grincheux a écrit:

Aujourd'hui, ce qui me fait peur, ce n'est pas la maladie, c'est la partie retraite, parce qu'une retraite, il faut du temps pour la préparer.

C'est certain. Passé 50 ans, il est trop tard (sauf à partir à 70 ans  pale ). On est piégé car ce qu'on donne aujourd'hui, on ne le retrouvera pas, c'est certain. J'ai posé la question sur un autre topic: combien donnez-vous par mois pour toucher votre future pension ? je ne sais pas si certains ont eu la curiosité de regarder. Je l'ai fait. Je savais que le chiffre était élevé mais là... en janvier, entre ce que l'Etat et moi donnons, ça fait 1920 euros, soit quasiment mon traitement net. C'est vertigineux.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Balthazaard le Mer 11 Mar 2015 - 13:18

@Marie Laetitia a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
Oui, il y a responsabilisation (un fumeur paie plus qu'un non fumeur parce que c'est une population plus à risque). Et non, il n'y a pas discrimination, c'est formellement interdit par les textes.

Je te rappelle que pour la sécurité sociale, depuis trente ans, on paie de plus en plus cher pour de moins ne moins de services.

Les assurance privées discriminent toujours. Demande à un cancéreux soigné d'obtenir une assurance de prêt, tu vas t'amuser.

Quand à la responsabilisation, hum... C'est en grande partie reporter sur l'individu des comportements ou tares multifactorielles (et donc dont il n'est responsable qu'en partie). De toute façon, les assurances travaillent beaucoup à trouver tous les risques de tout le monde pour faire payer plus la majeur partie de leurs "bénéficiaires". Pour eux, un bénéficiaire non surtaxé c'est seulement un bénéficiaire qui cache son risque.

Faire payer plus, mais toujours moins (beaucoup beaucoup moins) que "la" sécurité sociale qui cache mal la multiplicité des régimes, des caisses et des traitements, dont les frais de fonctionnement sont énormes (pour le plus grand bénéfice de quelques-uns) et qui paie des choses qui n'ont rien à voir avec la santé. Si le système actuel n'était pas aussi injuste, et garantissait la même couverture à tous, je serais sans doute moins sévère, voire je la défendrais avec acharnement. Là, c'est difficile.

Ca devient idéologique, mais je ne suis pas tout à fait convaincu...moins de services mais l'a médecine a évolué et ça coute cher...guère de scanners ni d'IRM il y a 30 ans.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 19:28

@Pseudo a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Pseudo a écrit:

Sans vouloir être mauvaise langue (enfin... un peu quand même) peut-être que si le cancer risque de coûter aux assurances privées on aura à faire avec une véritable politique de prévention. Les mutuelles et assurances privées auront intérêt à encourager leurs clients à pratiquer des dépistages et autre mesures préventives plutôt que de payer pour un cancer avéré. Alors que la sécu, hein...
Le problème, évidemment, c'est que le client payera de plus en plus cher au final : pour la sécu et pour sa protection privé, et que les assurances pourront prendre des mesures discriminantes vis à vis de certaines populations plus à risques.
Bienvenue dans un monde toujours plus fou...
Oui, il y a responsabilisation (un fumeur paie plus qu'un non fumeur parce que c'est une population plus à risque). Et non, il n'y a pas discrimination, c'est formellement interdit par les textes.

Je te rappelle que pour la sécurité sociale, depuis trente ans, on paie de plus en plus cher pour de moins ne moins de services.

Les assurance privées discriminent toujours. Demande à un cancéreux soigné d'obtenir une assurance de prêt, tu vas t'amuser.
On ne parle pas de prêt à la consommation (qui implique que la personne puisse rembourser), mais d'assurance santé. Contrairement à ce qui est véhiculé en France, une assurance santé ne fonctionne pas du tout de la même manière qu'un prêt immobilier parce que le risque est totalement différent.

Quand à la responsabilisation, hum... C'est en grande partie reporter sur l'individu des comportements ou tares multifactorielles (et donc dont il n'est responsable qu'en partie).
Lorsque tu fumes, c'est un choix personnel qui n'a pas ầ être assumé par la société. Même chose lorsque tu pratiques le saut à l'élastique ou un sport de combat.

De toute façon, les assurances travaillent beaucoup à trouver tous les risques de tout le monde pour faire payer plus la majeur partie de leurs "bénéficiaires". Pour eux, un bénéficiaire non surtaxé c'est seulement un bénéficiaire qui cache son risque.
Comment expliques-tu que pour un salaire médian (1800 € à la louche), le salarié paie en gros 800 euros pour la sécurité sociale (maladie et retraite de base) somme à laquelle il faut ajouter sa complémentaire. Il paie donc 900 euros pour des prestations à peine acceptable alors qu'une assurance au premier euro revient à 300 € à la louche qui plus est avec un vrai contrat opposable ?

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Mer 11 Mar 2015 - 19:31

@Balthazaard a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Pseudo a écrit:

Les assurance privées discriminent toujours. Demande à un cancéreux soigné d'obtenir une assurance de prêt, tu vas t'amuser.

Quand à la responsabilisation, hum... C'est en grande partie reporter sur l'individu des comportements ou tares multifactorielles (et donc dont il n'est responsable qu'en partie). De toute façon, les assurances travaillent beaucoup à trouver tous les risques de tout le monde pour faire payer plus la majeur partie de leurs "bénéficiaires". Pour eux, un bénéficiaire non surtaxé c'est seulement un bénéficiaire qui cache son risque.

Faire payer plus, mais toujours moins (beaucoup beaucoup moins) que "la" sécurité sociale qui cache mal la multiplicité des régimes, des caisses et des traitements, dont les frais de fonctionnement sont énormes (pour le plus grand bénéfice de quelques-uns) et qui paie des choses qui n'ont rien à voir avec la santé. Si le système actuel n'était pas aussi injuste, et garantissait la même couverture à tous, je serais sans doute moins sévère, voire je la défendrais avec acharnement. Là, c'est difficile.

Ca devient idéologique, mais je ne suis pas tout à fait convaincu...moins de services mais l'a médecine a évolué et ça coute cher...guère de scanners ni d'IRM il y a 30 ans.
Les comptes de la sécurité sociale sont accessibles librement sur le site de l'ACOSS. Ce n'est pas la partie soins qui coûte le plus cher mais tous les à-cotés et la gabegie financière tournant autour du financement des syndicats...

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Mr le Jeu 12 Mar 2015 - 9:44

Cher Legrincheux,

Pourriez-vous m'indiquer la procédure pour quitter Sécu et MGEN et par quoi les remplacer ?

Je suis intéressé, mais j'aimerais pouvoir tout comparer avant de me lancer et surtout savoir quoi faire.

Merci d'avance.

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Jeu 12 Mar 2015 - 20:45

Leperenoelnoir a écrit:Cher Legrincheux,

Pourriez-vous m'indiquer la procédure pour quitter Sécu et MGEN et par quoi les remplacer ?

Je suis intéressé, mais j'aimerais pouvoir tout comparer avant de me lancer et surtout savoir quoi faire.

Merci d'avance.

C'est très simple. Sachant que l'arrêt du Conseil d'État a déjà été utilisé au moins par la fonction publique hospitalière (hôpitaux de Lyon), il faut faire un courrier à son employeur demandant son traitement complet en vertu dudit arrêt, ce qui inclut la part salariale et la part patronale, s'assurer pour la maladie ailleurs (par exemple chez Amariz qui est une entité de la Llyods), prendre une prévoyance et une assurance retraite (passer par un courtier, j'ai une liste).

Envoyer des courriers recommandés une fois assuré ailleurs à toutes les caisses (retraite, URSSAF, FP...) un peu comme ceci :

Par décision du 3 octobre 2013 (aff. C-59/12) de la Cour de justice de l'Union
Européenne, la directive 2005/29/CE du 11 mai 2005, transposée dans le droit
français par la loi du 3 janvier 2008 (loi Chatel), fonde les relations entre
les caisses de sécurité sociale et leurs éventuels affiliés.

Ces relations s'établissent sur le fondement du code de la consommation,
exigent l'existence d'un contrat et interdisent les pratiques commerciales
agressives telles que l'émission de contraintes.

N'ayant jamais signé le moindre contrat avec votre organisme ni avec ceux pour
le compte desquels vous recouvrez des cotisations, et n'ayant pas
l'intention d'en souscrire un, je n'ai pas et n'ai jamais eu de lien légal avec
vous ni avec eux.

Je vous demande de ne plus m'adresser d'appels de cotisations
pour la CSG et la CRDS.

Attendre le refus et faire valoir ses droits. Il y a des associations qui existent pour cela.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Ingeborg B. le Jeu 12 Mar 2015 - 21:48

@Le grincheux a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
Non mais un texte officiel....
Plus officiel que le PLFSS2015? Je ne vois pas... scratch
Bon je suis allée voir et j'ai aussi consulter un article http://www.unicancer.fr/actualites/groupe/plfss-2015-federation-unicancer-tres-inquiete-equite-acces-soins-innovants-cancer-cancerologie. Alors, et je ne défends pas le gouvernement car je trouve cette décision scandaleuse (étant concernée, je sais que la recherche de traitements innovants est importante). Bref, il ne s'agit pas de limiter les remboursements intégraux aux soins vitaux mais de moins rembourser des médicaments hors protocoles de soin car innovants. C'est plutôt là que se situe le problème. Sinon, je ne suis pas sûre qu'une assurance privée accepte d'assurer un cancéreux et surtout, de rembourser tout ses soins  à 100 % comme c'est le cas lorsqu'on est en ALD.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Jeu 12 Mar 2015 - 22:04

@Ingeborg B. a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
Non mais un texte officiel....
Plus officiel que le PLFSS2015? Je ne vois pas... scratch
Bon je suis allée voir et j'ai aussi consulter un article http://www.unicancer.fr/actualites/groupe/plfss-2015-federation-unicancer-tres-inquiete-equite-acces-soins-innovants-cancer-cancerologie. Alors, et je ne défends pas le gouvernement car je trouve cette décision scandaleuse (étant concernée, je sais que la recherche de traitements innovants est importante). Bref, il ne s'agit pas de limiter les remboursements intégraux aux soins vitaux mais de moins rembourser des médicaments hors protocoles de soin car innovants. C'est plutôt là que se situe le problème. Sinon, je ne suis pas sûre qu'une assurance privée accepte d'assurer un cancéreux et surtout, de rembourser tout ses soins  à 100 % comme c'est le cas lorsqu'on est en ALD.
Eh bien détrompe-toi parce que c'est contractuel. Comme il est contractuel que l'assurance en question rembourse au moins ce que rembourse le régime dit obligatoire. Certaines assurance plafonnent les remboursements en fonction de ce que rembourse la sécu (typiquement de 100 à 400%). D'autres comme Globality remboursent aux frais réels.

J'ajouterais que la couverture minimale annuelle de ces assurances est supérieure à ce que coûte une année complète en service de soins intensifs.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Oliv396 le Ven 13 Mar 2015 - 6:40

@Pseudo a écrit:Mais payer les cotisations sécu sur son salaire, c'est obligatoire non ? quelque soit la caisse. C'est pas optionnel, si ?

Je pense comme toi que le texte ne s'applique pas à la sécu. Donc, juste résilier la part MGEN, quel intérêt ?
Moi, ça fait longtemps que la sécu me pompe ! Et que je n'ai rien en retour, puisque nous nous soignons par les médecines naturelles, et que ce n'est pas pris en charge. Bref, pour ma santé, je paie deux fois. Et pour mon accident du travail, c'est l'Etat qui a payé, de toute façon. Donc, suis preneur de tout texte qui indique clairement qu'on peut refuser le prélèvement automatique à la source pour la part sécu, pas celle de la MGEN, bien sûr que celle-là n'est pas obligatoire, de toute manière, de nombreux collègues n'y sont pas ou plus. Mais la MGEN est généralement plus performante que la sécu, de toute manière.

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Le grincheux le Ven 13 Mar 2015 - 8:15

@Oliv396 a écrit:
@Pseudo a écrit:Mais payer les cotisations sécu sur son salaire, c'est obligatoire non ? quelque soit la caisse. C'est pas optionnel, si ?

Je pense comme toi que le texte ne s'applique pas à la sécu.

Mais tu penses ce que tu veux. Ce texte s'applique au régime obligatoire et c'est comme cela que les hôpitaux de Lyon ont permis à leurs salariés de s'assurer où ils le voulaient.
Donc, juste résilier la part MGEN, quel intérêt ?
Moi, ça fait longtemps que la sécu me pompe ! Et que je n'ai rien en retour, puisque nous nous soignons par les médecines naturelles, et que ce n'est pas pris en charge. Bref, pour ma santé, je paie deux fois.  Et pour mon accident du travail, c'est l'Etat qui a payé, de toute façon. Donc, suis preneur de tout texte qui indique clairement qu'on peut refuser le prélèvement automatique à la source pour la part sécu, pas celle de la MGEN, bien sûr que celle-là n'est pas obligatoire, de toute manière, de nombreux collègues n'y sont pas ou plus. Mais la MGEN est généralement plus performante que la sécu, de toute manière.
Ce texte, c'est justement l'arrêt du Consil d'État. Je ne vois pas ce qu'il te faut de plus. Mais ce n'est pas pour cela que l'état se laissera faire. Faire valoir ce droit ne fonctionnera que si les demandeurs se fédèrent pour avoir assez de poids.

Pour information, tout de même, la liberté d'assurance pour le régime obligatoire date de 1994. Ce n'est pas très récent, mais la France se fait toujours tirer l'oreille pour l'appliquer.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Marie Laetitia le Ven 13 Mar 2015 - 9:26

@Oliv396 a écrit:
@Pseudo a écrit:Mais payer les cotisations sécu sur son salaire, c'est obligatoire non ? quelque soit la caisse. C'est pas optionnel, si ?

Je pense comme toi que le texte ne s'applique pas à la sécu. Donc, juste résilier la part MGEN, quel intérêt ?
Moi, ça fait longtemps que la sécu me pompe ! Et que je n'ai rien en retour, puisque nous nous soignons par les médecines naturelles, et que ce n'est pas pris en charge. Bref, pour ma santé, je paie deux fois.  Et pour mon accident du travail, c'est l'Etat qui a payé, de toute façon. Donc, suis preneur de tout texte qui indique clairement qu'on peut refuser le prélèvement automatique à la source pour la part sécu, pas celle de la MGEN, bien sûr que celle-là n'est pas obligatoire, de toute manière, de nombreux collègues n'y sont pas ou plus. Mais la MGEN est généralement plus performante que la sécu, de toute manière.

Attention toutefois, il est obligatoire d'avoir une assurance santé...


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Mr le Lun 16 Mar 2015 - 6:23

@Le grincheux a écrit:
Leperenoelnoir a écrit:Cher Legrincheux,

Pourriez-vous m'indiquer la procédure pour quitter Sécu et MGEN et par quoi les remplacer ?

Je suis intéressé, mais j'aimerais pouvoir tout comparer avant de me lancer et surtout savoir quoi faire.

Merci d'avance.

C'est très simple. Sachant que l'arrêt du Conseil d'État a déjà été utilisé au moins par la fonction publique hospitalière (hôpitaux de Lyon), il faut faire un courrier à son employeur demandant son traitement complet en vertu dudit arrêt, ce qui inclut la part salariale et la part patronale, s'assurer pour la maladie ailleurs (par exemple chez Amariz qui est une entité de la Llyods), prendre une prévoyance et une assurance retraite (passer par un courtier, j'ai une liste).

Envoyer des courriers recommandés une fois assuré ailleurs à toutes les caisses (retraite, URSSAF, FP...) un peu comme ceci :

Par décision du 3 octobre 2013 (aff. C-59/12) de la Cour de justice de l'Union
Européenne, la directive 2005/29/CE du 11 mai 2005, transposée dans le droit
français par la loi du 3 janvier 2008 (loi Chatel), fonde les relations entre
les caisses de sécurité sociale et leurs éventuels affiliés.

Ces relations s'établissent sur le fondement du code de la consommation,
exigent l'existence d'un contrat et interdisent les pratiques commerciales
agressives telles que l'émission de contraintes.

N'ayant jamais signé le moindre contrat avec votre organisme ni avec ceux pour
le compte desquels vous recouvrez des cotisations, et n'ayant pas
l'intention d'en souscrire un, je n'ai pas et n'ai jamais eu de lien légal avec
vous ni avec eux.

Je vous demande de ne plus m'adresser d'appels de cotisations
pour la CSG et la CRDS.

Attendre le refus et faire valoir ses droits. Il y a des associations qui existent pour cela.

Je vous remercie pour ces précisions.
Je ne vous cache pas que cette situation m'intéresse, mais me paraît risquée. Je vais continuer à prendre des renseignements. Pourriez-vous me communiquer la lite des courtiers ? Merci d'avance.

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Mr le Lun 16 Mar 2015 - 6:31

Au fait, quelles sont les associations ?

Mr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par Ashtrak le Lun 16 Mar 2015 - 8:41

Une remarque sur une réponse de Le grincheux : il est dit que l'employeur devrait reverser le salaire brut, y compris les cotisations patronale. Or ce point est discuté. D'un coté les personnes qui considèrent (comme Le Grincheux j'imagine) que la législation européenne (traité d'Amsterdam) leur donne raison et de l'autre, ceux qui utilisent le même texte pour dire qu'ils ont tort.
Loin de moi l'idée de trancher mais je souhaite attirer votre attention sur ce point car je pense que le non-paiement par l'employeur des cotisations patronales aux organismes sociaux, pour un travail effectué en France risque fort d'attirer sur l'employeur les foudres desdits organismes. Et je pense donc que l'employeur refusera tout net, que vous hurliez ou non, de le faire (après libre à vous de le poursuivre devant des tribunaux... français)

_________________
Un âne dit toujours ce qu'il pense : hi-han !

Ashtrak
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter la sécu pour augmenter votre traitement, c'est un droit.

Message par egomet le Lun 16 Mar 2015 - 10:08

Oui, nous sommes manifestement dans une zone d'incertitude juridique.

Qu'on ait le bon droit pour soi n'a que peu d'importance,  tant que la jurisprudence ne confirme pas la règle.

Or la tendance qui semble se dégager pour l'instant,  c'est une accumulation de batailles juridiques sans fin. Il faut s'attendre à se battre pied à pied pendant de nombreuses années.
Quitter la sécu, il y a toute une série d'articles sur Contrepoints. On en est déjà à 36 épisodes,  sans qu'on voie venir la fin du feuilleton, ni dans un sens, ni dans l'autre. http://www.contrepoints.org/2015/02/02/196488-je-quitte-la-secu-episode-36-472-liberes-oui-mais-a-chaque-reunion
Je comprends l'intérêt de la démarche,  d'un point de vue militant. Je comprends aussi que ceux qui ont déjà souffert directement des dysfonctionnements du RSI se disent qu'ils n'ont plus rien à perdre. Pour l'employé ordinaire,  participer à cette bataille représente une grosse prise de risque. Pas sûr non plus que l'employeur ait envie de vous suivre.

Ceux qui ont déjà tenté l'affaire peuvent-ils nous dire combien cela leur coûte en frais d'avocat et en temps passé à se défendre?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum