Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Paraffin le Lun 19 Oct 2015 - 17:46

L'année dernière, j'ai été harcelée moralement par un CDE qui est heureusement parti faire des dégâts ailleurs. Le pire, c'est qu'il est connu pour harceler les femmes de préférence depuis plusieurs années. Des collègues de son ancien établissement nous avaient prévenus.

Un peu pour voir j'ai envoyé une réclamation par mail au MEN, et quelques mois plus tard j'ai reçu une réponse:


"Bonjour Madame,

En premier lieu, je vous prie de nous excuser pour le délai de réponse. Celui-ci s’explique par le grand nombre de sollicitations et notre volonté de répondre à tous.

Vous avez fait part à Madame Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, des difficultés que vous rencontrez.

La ministre, sensible à votre désarroi, m'a personnellement demandé de vous répondre.

Je tiens tout d'abord à vous préciser que la loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République affirme que la lutte contre toutes les formes de harcèlement constitue une priorité pour chaque établissement d'enseignement scolaire.

D'une manière très concrète, un référent académique est à votre écoute, pour vous soutenir et vous conseiller. Je vous invite à le contacter au xxxxxxxxx.

Parallèlement, je vous informe que j'ai transmis votre courrier à Monsieur le recteur de l'académie de XXXX, afin de l'alerter sur votre situation.

Bien cordialement,

La cheffe de cabinet de la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Pour garantir un meilleur suivi de votre demande, nous vous invitons à conserver la référence [xxxxxxxxx] en objet de vos messages."


Je n'ai jamais contacté le numéro de téléphone qui m'a été donné, une fois le CDE parti, tout va bien mieux! chirolp iei chirolp iei chirolp iei

Paraffin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Lefteris le Lun 19 Oct 2015 - 17:53

@Berni a écrit:des lettres de parents , elles sont conservées par le rectorat et non jetées comme de vulgaires torchons?
j'en apprends tous les jours...et rien n'est fait pour me motiver pour les 25 années qui me restent!
Le dossier du fonctionnaire appartient au fonctionnaire et non à l'administration qui en est dépositaire  .
Toutes les pièces qui  y sont consignées doivent être portées à la connaissance du fonctionnaire, qui peut en demander modification, retrait, contester une décision, répondre  de manière contradictoire, etc. Le fonctionnaire peut de lui-même demander à y verser certaines pièces.
Tout doit être numéroté, le dossier est consultable.

Pour les lettres de dénonciation, dignes des zeurlesplusombreuuu...  de deux choses l'une :
- ou bien elles  sont officielles et ont été portées à la connaissance du fonctionnaire et il peut en demander le retrait, les contester, voire traîner le délateur devant les tribunaux pour dénonciation calomnieuse si cela risque de lui occasionner un préjudice (ça fonctionne en matière administrative, aussi bien qu'en matière judiciaire  article 226-10 du Code Pénal) );
- ou bien elles sont "secrètes", et  elles n'ont pas à figurer au dossier, mais au mieux dans les lieux dits d'aisance. Et encore moins être prises en compte  ou évoquées, cas auquel le divulgateur tombe à tout le moins sous le coup de la complicité, art 121-7 du même code :

Est complice d'un crime ou d'un délit la personne qui sciemment, par aide ou assistance, en a facilité la préparation ou la consommation.

Est également complice la personne qui par don, promesse, menace, ordre, abus d'autorité ou de pouvoir aura provoqué à une infraction ou donné des instructions pour la commettre.


Y a des jours, surtout en ce moment, où la moutarde me monte fortement au nez. furieux  Je me suis promis ainsi qu'à mon entourage de ne plus prendre de mandat syndical, mais je me demande si je ne vais pas être obligé de temps en temps de donner un coup de main, les enseignants se laissent parfois faire comme des  veaux, et si quelques mouchards et autres   roitelets orientaux répondaient de temps à autre de leurs abus, il y enn aurait peut-être moins.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par pool le Sam 23 Avr 2016 - 17:22

Bonjour,
je deterre peut etre...

Voici près d'une dizaine d'années que le harcelement a debuté; j'enchaine les CMO et CLM pour survivre. Rien ni personne n'a pu (souhaité) me soutenir : avocat, syndicat, collègues, parents. Tout y passe: denigrement, inspection -sanction, denonciation calomnieuse à tout le personnel, accusations ( et plaintes) d'élèves, de parents reçus comme des seigneurs par le CdE; EDT pas du tout comme ceux des collègues;  convocation au rectorat (en presence de representants de syndicat, muets pour l'occasion ) pour m'intimider et me faire taire... parce que j'ai tendance à dire tres fort ( par ex que la qualité des CdE degringole) ce que chacun pourrait constater en regardant sous le bout de son nez.

pool
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par pool le Jeu 5 Mai 2016 - 22:19

merci au PM de soutien

pool
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Pat B le Sam 7 Mai 2016 - 21:24

Je ne peux hélas guère t'aider ou te donner de conseil, à part te trouver un bon syndicat (ou en changer si celui que tu as ne te conviens pas!)... Puis bon, étant du privé, les abréviations CMO, CLM, PM, je ne connais pas...

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par pool le Jeu 12 Mai 2016 - 13:07

Merci pour les posts de soutien.
Congé Longue Maladie
Conge Maladie Ordinaire
Personnal Message ( le petit bouton sous ton avatar)

N'ayant pas assez de messages postés, je ne puis repondre au PM...

Comment c'est arrivé est une longue histoire, entre ma vision naïve du métier et la réalité du travail. Travail n'équivaut pas à métier, d'après ce que j'ai compris:
Le métier est ce que tu t'apprêtes a faire en arrivant( selon la loi et ton contrat),
le travail, c'est ce que tu as effectué ( qu'on t'a demandé d'effectuer) en partant.


Dernière édition par pool le Mer 1 Juin 2016 - 15:44, édité 1 fois

pool
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par pool le Jeu 12 Mai 2016 - 13:09

Par ailleurs, je suis suffisament mal et harcelé pour me méfier des mains tendues inconnues...désolé

pool
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par artemis71 le Dim 15 Mai 2016 - 13:51

Le plus je fais ce métier, le plus je me dis que le plus souvent il n'y a aucune différence, mais vraiment aucune, entre les relations entre élèves dans les couloirs et cours et les relations entre profs en salle de profs....jalousies, sournoiseries, jeux de pouvoir, clans, boucs émissaires et j'en passe. Gare à ceux qui ne rentrent pas dans le moule!

artemis71
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par AsarteLilith le Dim 15 Mai 2016 - 20:22

+1

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Jaenelle le Lun 16 Mai 2016 - 14:56

+ 2
C'est un truc qui me débecte.
Je suis désormais prudente dans mes relations professionnelles (et je prends mon temps).

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Pat B le Lun 16 Mai 2016 - 19:29

@artemis71 a écrit:Le plus je fais ce métier, le plus je me dis que le plus souvent il n'y a aucune différence, mais vraiment aucune, entre les relations entre élèves dans les couloirs et cours et les relations entre profs en salle de profs....jalousies, sournoiseries, jeux de pouvoir, clans, boucs émissaires et j'en passe. Gare à ceux qui ne rentrent pas dans le moule!

J'ai eu la chance d'enseigner 15 ans dans un collège où ça n'existait pas : l'ambiance était bonne, où il y avait un vrai respect des collègues, tous différents pourtant, mais voilà, la liberté pédagogique c'est sacré et jamais quiconque se serait permis de faire une remarque négative à un collègue (y compris si son mode de fonctionnement était aux antipodes!). Un tout petit collège où tout se décidait en commun, en équipe.
Est arrivé un cde adepte d'un management plus directif, avec toutes les dérives actuelles, qui convoque les gens dans son bureau pour tout décider seul avec 1 ou 2 profs vaguement concernés (voire contre leur avis mais ils n'osent pas s'opposer). Il manipule en faisant croire que d'autres ont accepté telle ou telle organisation, ment sur les textes (ou ne les comprend pas?). Et peu à peu, la culture du consensus et de la concertation, dans le respect mutuel des uns et des autres, laisse place au chacun pour soi, à la concurrence, à la méfiance généralisée envers les autres susceptible de cafarder... Je déteste ça. Mais pour moi les torts sont partagés, entre les collègues qui rentrent dans le jeu et le cde qui manipule... Le mode de management actuel c'est "diviser pour mieux régner", mais si on était une vraie équipe, avec une vraie solidarité, on n'aurait pas ces dérives.

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par manou69 le Sam 21 Mai 2016 - 13:04

les abus d’autorité totalement irrespectueux de la personne existent partout .  voir "La prévention du harcèlement moral au travail" : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&dossid=403

manou69
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par pool le Mer 1 Juin 2016 - 15:46

Je cherche toujours un syndicat capable de s'impliquer. J'ai des torts, comme lorsqu'on perd les pédales sous la pression, mais j'ai aussi un dossier un béton, avec mails, attestations, contre temoignages, expertises médicales, mains courantes, plaintes..................

pool
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Pulido le Ven 10 Juin 2016 - 5:20

Bonjour.... J'ai un problème actuel avec mon chef d'établissement résultat de "mauvaises notes" obtenues par les élèves dans les CCF d'espagnol (En effet, les notes ne sont pas top, mais elles reflètent bien le manque de travail et d'investissement de la part des élèves pendant toute l'année scolaire).
Savez- vous de l'existence d'un texte de loi ou d'une réglementation qui parle sur les prérogatives du chef d'établissement pour mettre en question la notation d'un professeur? A-t-il le droit de faire refaire une épreuve finale et de ne pas prendre en compte les épreuves que tu as déjà fait passer? heu
Merci d'avance de vos commentaires.

Pulido
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Jane le Ven 10 Juin 2016 - 6:56

Un CDE est notre supérieur hiérarchique sur le plan administratif et n'a aucune légitimité à s'occuper de pédagogie, quelle que soit la matière qu'il enseignait avant. Seul l'IPR peut donner son avis sur la pédagogie (et donc, je suppose, la notation). Pas de texte sous la main, en revanche.

Pfffffffffffff:
Moi aussi, j'ai un CDE épouvantable qui traîne des casseroles; plusieurs collègues sont dans une procédure pour harcèlement contre lui. Le rectorat avait promis sa mutation imminente aux personnels concernés (et au final, pas de mutation).
Il est agressif, méchant, menteur, manipulateur mais surtout, incompétent... (et j'insiste sur ce dernier mot, qui fait consensus dans mon établissement).

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Pulido le Ven 10 Juin 2016 - 7:08

Merci de ton commentaire. Néanmoins, je suis très préoccupée. Le directeur en question m'a fait savoir qu'il ne valide pas les notes et a placé la responsabilité de "l'échec" des élèves sur moi. Etant donné que je ne suis pas titulaire, mais suppléante, il m'a aussi suggéré "entre lignes" que son rapport sur moi sera négatif. Ai-je quelque chose à faire? Sur le plan légal? sur le plan pratique? Merci;;;;;;!!!!

Pulido
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par JEMS le Ven 10 Juin 2016 - 7:10

Gné ? Il ne peut pas le faire. Il y aura harmonisation des notes de CCF par l'inspection et peut-être seras-tu contactée.
Mais pour qui se prend se chef ?
Nous avons aussi des contractuels en allemand qui ont mis des taules aux gamins 0.5/1 et n'avons jamais cherché à nous immiscer dans leurs pratiques.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Pulido le Ven 10 Juin 2016 - 7:17

Merci du commentaire.... Mais quand même, je reste très inquiète.... C'est lui qui a "le pouvoir" et même si je suis sure des notes attribuées aux élèves (on a noté en binôme avec le prof titulaire qui est venu pour faire les oraux avec moi en plus), je suis en davantage... Il m'a libéré de "ma responsabilité" pour la suite en disant qu'il allait faire encore les éprouves avec un autre prof du lycée, mais à ma connaissance aucun d'entre eux a été contacté pour le faire. Des conseils à suivre?????

Pulido
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par JEMS le Ven 10 Juin 2016 - 7:26

Mais qui va compléter les bordereaux de notation ? Tu as fait la saisie ? Les oraux ne sont pas terminés ? Il ne peut pas t'empêcher de faire des évaluations... et que dis la collègue "titulaire" ? Vous avez un pouvoir certificatif du fait de votre poste d'enseignant, il faut rentrer en contact avec un syndicat et il faut s'assurer que toutes les notes soient saisies dans les temps. Il faut absolument garder les dossiers des élèves et les deux notes (compréhension, écriture). Un proviseur ne peut faire une rétention de notes d'examen ! Seule l'inspection peut être en mesure.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Balthamos le Ven 10 Juin 2016 - 17:05

@Pulido a écrit:Bonjour.... J'ai un problème actuel avec mon chef d'établissement résultat de "mauvaises notes" obtenues par les élèves dans les CCF d'espagnol (En effet, les notes ne sont pas top, mais elles reflètent bien le manque de travail et d'investissement de la part des élèves pendant toute l'année scolaire).
Savez- vous de l'existence d'un texte de loi ou d'une réglementation qui parle sur les prérogatives du chef d'établissement pour mettre en question la notation d'un professeur? A-t-il le droit de faire refaire une épreuve finale et de ne pas prendre en compte les épreuves que tu as déjà fait passer?  heu
Merci d'avance de vos commentaires.


Nos obligations de service. L'évaluation est une mission liée au service des enseignants et non à la direction. 
Nous avons la liberté d'évaluer les élèves comme nous l'entendons (compétences, notes, prolifération de notes, critères, barème, etc.) dans la limite de la loi. 

Tu peux (et dois) contester. 
Ne reste pas seul, rapproche toi au mieux d'élus ou représentants du personnel de confiance ou au pire de collègues alliés (les premiers pour le conseil, les seconds pour être témoin des échanges) pour faire comprendre au chef qu'il va a l'encontre de ta liberté pédagogique et de tes missions. Il n'a pas le droit de modifier tes notes, il n'en a pas la compétence, tout comme il n'a pas le droit de refaire des évaluations de ta discipline. Il peut proposer des épreuves du type épreuves communes et brevets blancs dans le cadre du projet péda et de la décision du CA, et ça m'étonnerait beaucoup que dans ton cas il s'appuie sur une telle décision. 

Décret n° 2014-940 du 20 août 2014 relatif aux obligations de service et aux missions des personnels enseignants exerçant dans un établissement public d'enseignement du second degré a écrit:
II. - Les missions liées au service d'enseignement qui comprennent les travaux de préparation et les recherches personnelles nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, l'aide et le suivi du travail personnel des élèves, leur évaluation, le conseil aux élèves dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation, les relations avec les parents d'élèves, le travail au sein d'équipes pédagogiques constituées d'enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire. Dans ce cadre, ils peuvent être appelés à travailler en équipe pluriprofessionnelle associant les personnels de santé, sociaux, d'orientation et d'éducation.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par the educator le Ven 10 Juin 2016 - 17:57

Je ne suis pas spécialiste, mais le décret que tu cites indique que les professeurs sont en charge de ces missions, mais je ne crois pas que la formulation soit exclusive. C'est davantage dans les textes qui cadrent la fonction de chef qu'on trouvera la réponse, non?

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Norman Bates le Ven 10 Juin 2016 - 18:37

@Jane a écrit:Un CDE  est notre supérieur hiérarchique sur le plan administratif et n'a aucune légitimité à s'occuper de pédagogie, quelle que soit la matière qu'il enseignait avant.

Je crains que n'ayez tort (hélas).

http://cache.media.education.gouv.fr/file/Guide_juridique/69/6/fiche-5_chef-etablissement_117696.pdf

II-1 Il a autorité sur l'ensemble des personnels

Il appartient à ceux-ci, quel que soit leur statut, de se conformer à ses instructions.

II-2 Il assure le fonctionnement régulier de l'établissement

- Dans le domaine pédagogique

Garant du bon fonctionnement de l'établissement, il assure la mise en place des enseignements et veille à leur déroulement, conformément aux objectifs, horaires et programmes définis par les instructions ministérielles et académiques.

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Pulido le Ven 10 Juin 2016 - 19:16

Merci de tous les liens et des conseils. Je vais continuer à me renseigner et aussi à trouver une solution pour ce problème au niveau de démarches à faire mais aussi dans le terrain personnel car il s'agit de mon future en tant que professeur.
Merci encore.....

Pulido
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Jane le Ven 10 Juin 2016 - 19:48

@Norman Bates a écrit:
@Jane a écrit:Un CDE  est notre supérieur hiérarchique sur le plan administratif et n'a aucune légitimité à s'occuper de pédagogie, quelle que soit la matière qu'il enseignait avant.

Je crains que n'ayez tort (hélas).

http://cache.media.education.gouv.fr/file/Guide_juridique/69/6/fiche-5_chef-etablissement_117696.pdf

II-1 Il a autorité sur l'ensemble des personnels

Il appartient à ceux-ci, quel que soit leur statut, de se conformer à ses instructions.

II-2 Il assure le fonctionnement régulier de l'établissement

- Dans le domaine pédagogique

Garant du bon fonctionnement de l'établissement, il assure la mise en place des enseignements et veille à leur déroulement, conformément aux objectifs, horaires et programmes définis par les instructions ministérielles et académiques.

Ce qui signifie que mon CDE qui fut tout sauf prof de lettres peut me dire ce que je dois faire et comment ? On marche sur la tête !

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Norman Bates le Ven 10 Juin 2016 - 20:28

Oui et non. Il est supposé être le garant de votre bon respect des programmes, et de vos obligations professionnelles (cahier de textes, bulletins, par exemple). En revanche il ne peut pas vous dire comment faire vos cours ; c'est là que réside la "liberté pédagogique".

_________________
Why do I give valuable time to people who don't care if I live or die?

Norman Bates
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcèlement - les profs également victimes... notamment de leur hiérarchie

Message par Jane le Ven 10 Juin 2016 - 20:55

@Norman Bates a écrit:Oui et non. Il est supposé être le garant de votre bon respect des programmes, et de vos obligations professionnelles (cahier de textes, bulletins, par exemple). En revanche il ne peut pas vous dire comment faire vos cours ; c'est là que réside la "liberté pédagogique".

C'est ainsi que je l'entends depuis 18 ans que j'enseigne. C'est pourquoi il me semble inacceptable qu'un CDE exige que les notes soient modifiées. Ceci étant, j'ai déjà eu affaire à ce genre de demande, et ma réponse a été très clairement NON.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum