NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Elyas le Sam 14 Mar 2015 - 11:44

@isajan a écrit:Le dogme c'est plutôt les intelligences multiples (Gardner) ou les learning styles en l'occurrence. Je ne suis pas du tout convaincue que ce soit pertinent.

Ce n'est ni un dogme ni pertinent. C'est de l'obscurantisme.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Thierry30 le Sam 14 Mar 2015 - 11:48

Pour ma part, j'aimerais vraiment que tous les parlementaires unis décident d'une seule chose:

- Plus aucune "réforme" dans l'enseignement pendant au moins 10 ans, simplement créer le nombre de postes d'enseignants suffisant afin de ne plus dépasser 25 élèves en moyenne par classe, laisser aux profs le temps de mettre en place leur propre pédagogie, sans pression, en les aidant au besoin, en soutenant éventuellement ceux qui se trouvent en difficulté dans la gestion du groupe-classe, sans stigmatiser les élèves en difficulté, mais en restant très ferme sur quelques efforts nécessaires au "vivre ensemble".

Actuellement, j'ai la sensation que, face à une montée exponentielle des incivilités en collège, le ministère (certainement de bonne foi) tente d'imaginer que ces problèmes pourront être réglés par l'imposition d'une pédagogie "réformatrice". C'est une vieille lune qui a été mise en place dès 1989 dans le Primaire... A chacun de juger de son efficacité.

L'école n'est malheureusement que le symptôme d'une société qui va mal, où le chômage de masse discrédite (à tort, d'ailleurs) la réussite dans les études, où les jeunes mis en avant par la télé-réalité ont souvent une inculture saisissante et où tout un chacun peut se croire le roi du monde parce qu'il a plein d'amis sur Facebook ou parce qu'il a posté une vidéo sur Youtube...

Difficile pour le pauvre petit prof d'intéresser tous ces jeunes aux joies de l'accord du participe passé avec le COD placé avant le verbe ou à celles du théorème de Pythagore, sachant en plus qu'il représente pour de nombreux ados l'exact contraire de ce qui est synonyme de réussite à notre époque.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Cleroli le Sam 14 Mar 2015 - 11:51

républicain a écrit:Pour ma part, j'aimerais vraiment que tous les parlementaires unis décident d'une seule chose:

- Plus aucune "réforme" dans l'enseignement pendant au moins 10 ans, simplement créer le nombre de postes d'enseignants suffisant afin de ne plus dépasser 25 élèves en moyenne par classe, laisser aux profs le temps de mettre en place leur propre pédagogie, sans pression, en les aidant au besoin, en soutenant éventuellement ceux qui se trouvent en difficulté dans la gestion du groupe-classe, sans stigmatiser les élèves en difficulté, mais en restant très ferme sur quelques efforts nécessaires au "vivre ensemble".

Actuellement, j'ai la sensation que, face à une montée exponentielle des incivilités en collège, le ministère (certainement de bonne foi) tente d'imaginer que ces problèmes pourront être réglés par l'imposition d'une pédagogie "réformatrice". C'est une vieille lune qui a été mise en place dès 1989 dans le Primaire... A chacun de juger de son efficacité.

L'école n'est malheureusement que le symptôme d'une société qui va mal, où le chômage de masse discrédite (à tort, d'ailleurs) la réussite dans les études, où les jeunes mis en avant par la télé-réalité ont souvent une inculture saisissante et où tout un chacun peut se croire le roi du monde parce qu'il a plein d'amis sur Facebook ou parce qu'il a posté une vidéo sur Youtube...

Difficile pour le pauvre petit prof d'intéresser tous ces jeunes aux joies de l'accord du participe passé avec le COD placé avant le verbe ou à celles du théorème de Pythagore, sachant en plus qu'il représente pour de nombreux ados l'exact contraire de ce qui est synonyme de réussite à notre époque.

+ 1000

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ancolie le Sam 14 Mar 2015 - 11:52

@Elyas a écrit:
@isajan a écrit:Le dogme c'est plutôt les intelligences multiples (Gardner) ou les learning styles en l'occurrence. Je ne suis pas du tout convaincue que ce soit pertinent.

Ce n'est ni un dogme ni pertinent. C'est de l'obscurantisme.

Je bosse en privé et le privé dans mon coin ne jure que par les intelligences multiples, je suis scandalisée quand mes collègues de langues, lettres même SVT "font" des tests aux élèves affraid (et si j'ai le malheur d'en parler...bref)
J'ai un CDE affligeant qui les met à toutes les sauces, en parle aux parents, aux élèves  limite en lui expliquant son fonctionnement, bref j'hallucine tous les jours et tous les jours je me dis qu'il est temps de quitter le navire!
Je suis inquiète pour mes neveux et les enfants de mes amis qui entrent au collège!

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par isajan le Sam 14 Mar 2015 - 11:54

@Ancolie a écrit:
@Elyas a écrit:
@isajan a écrit:Le dogme c'est plutôt les intelligences multiples (Gardner) ou les learning styles en l'occurrence. Je ne suis pas du tout convaincue que ce soit pertinent.

Ce n'est ni un dogme ni pertinent. C'est de l'obscurantisme.

Je bosse en privé et le privé dans mon coin ne jure que par les intelligences multiples, je suis scandalisée quand mes collègues de langues, lettres même SVT "font" des tests aux élèves affraid (et si j'ai le malheur d'en parler...bref)
J'ai un CDE affligeant qui le met à toutes les sauces, en parle aux parents, aux élèves  limite en lui expliquant son fonctionnement, bref j'hallucine tous les jours et tous les jours je me dis qu'il est temps de quitter le navire!
Je suis inquiète pour mes neveux et les enfants de mes amis qui entrent au collège!

des tests pour voir leur style d'intelligence? ca craint vraiment en effet!

isajan
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ancolie le Sam 14 Mar 2015 - 11:55

@isajan a écrit:
@Ancolie a écrit:
@Elyas a écrit:

Ce n'est ni un dogme ni pertinent. C'est de l'obscurantisme.

Je bosse en privé et le privé dans mon coin ne jure que par les intelligences multiples, je suis scandalisée quand mes collègues de langues, lettres même SVT "font" des tests aux élèves affraid (et si j'ai le malheur d'en parler...bref)
J'ai un CDE affligeant qui le met à toutes les sauces, en parle aux parents, aux élèves  limite en lui expliquant son fonctionnement, bref j'hallucine tous les jours et tous les jours je me dis qu'il est temps de quitter le navire!
Je suis inquiète pour mes neveux et les enfants de mes amis qui entrent au collège!

des tests pour voir leur style d'intelligence? ca craint vraiment en effet!

pale Oui!

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Fesseur Pro le Sam 14 Mar 2015 - 11:56

@the educator a écrit:je ne suis d'accord que si on laisse une liberté corollaire aux parents de choisir quels adultes enseigneront à leurs enfants. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il existe, par exemple sur la lecture, des différences notoires dans la qualité de l'enseignement. Je veux bien que l'on "libéralise" la pédagogie, mais il faut en face un système darwinien de sélection, sinon sous prétexte de liberté (mal exercée), nous serons encore contraints de confier nos enfants au premier imposteur sortant de concours venu. Et ce rien qu'en ne parlant d'efficacité, parce que j'imagine qu'on doit pouvoir faire en tant que parents des arbitrages a qualité d'enseignement égal.
On pourrait aussi en tant que parents faire à priori confiance aux enseignants.
Ce serait déjà un grand pas.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Thierry30 le Sam 14 Mar 2015 - 12:00

@Fesseur Pro a écrit:
@the educator a écrit:je ne suis d'accord que si on laisse une liberté corollaire aux parents de choisir quels adultes enseigneront à leurs enfants. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il existe, par exemple sur la lecture, des différences notoires dans la qualité de l'enseignement. Je veux bien que l'on "libéralise" la pédagogie, mais il faut en face un système darwinien de sélection, sinon sous prétexte de liberté (mal exercée), nous serons encore contraints de confier nos enfants au premier imposteur sortant de concours venu. Et ce rien qu'en ne parlant d'efficacité, parce que j'imagine qu'on doit pouvoir faire en tant que parents des arbitrages a qualité d'enseignement égal.
On pourrait aussi en tant que parents faire à priori confiance aux enseignants.
Ce serait déjà un grand pas.

Encore faudrait-il que l'Institution leur donne le bon exemple. idee

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par eleonore69 le Sam 14 Mar 2015 - 12:32

républicain a écrit:Je reviens sur la volonté d'imposer un certain type de pédagogie avec une expérience d'instit personnelle.

En 1995, j'ai obtenu un poste à la ZUP de Nîmes, quartier réputé "difficile", classe de CP.
J'ai pris comme manuel d'apprentissage "Ratus et ses amis" et j'ai tout de suite constaté que ça accrochait bien avec les élèves, surtout parce que je possédais cette méthode qui correspondait bien à ma façon de présenter l'apprentissage de la lecture et qu'elle amusait les enfants.

Tout allait bien, 100% des élèves démarraient gentiment, à leur rythme, certains en quelques semaines, d'autres après les vacances de Noël, mais je sentais que les choses avançaient tranquillement, sans forcer.

Arrive l'IEN du secteur qui vient pour m'inspecter, et, avant de m'avoir vu bosser, donc, avant que les élèves arrivent, me démonte complètement cette méthode. motif: trop syllabique (smiley conjurer le diable). Résultat: au lieu de mettre les petits plats dans les grands lorsque les élèves arrivent, je fais dictée de syllabes sur l'ardoise (procédé La Martinière), le truc le plus vieillot qu'on puisse trouver! Wink

Résultat: l'IEN part au bout de 5 min et met 1/2 point à ma note pédagogique déjà très moyenne. Cette année-là, tous mes CP ont appris à lire et j'ai gardé Ratus comme méthode pendant de nombreuses années avec toujours une grande efficacité, bien que je ne sois pas un génie de la pédagogie.

Mais ce qui suit est le plus drôle:
En 2008, lorsque la Droite revient au pouvoir (avec Darcos comme ministre, je crois...), j'apprends par nos chers médias que la même méthode Ratus, trop syllabique en 1995, est considérée désormais comme trop globale par le nouveau pouvoir!

Vous savez quoi? Qu'on laisse les profs utiliser la pédagogie qui leur semble la plus efficace (y compris celles dites "modernes" ou "traditionnelles"), et le système scolaire ne s'en portera que mieux. Le seul objectif, c'est que ça marche!


+1 A titre perso , je fonctionne tradi.. Je suis assez directive  .. J'ai un public de banlieue avec un niveau faible, qui bosse peu et cela fonctionne bien ... En fait, ils apprécient le fait d'être guidé, encadré parce qu'ils ont bien incapables de "s'approprier les savoirs" par eux-mêmes. Je pense qu'on enseigne aussi en fonction de notre personnalité.. La pédagogie de projet, le travail en îlots, c'est pas mon truc.. je serai une très mauvaise prof. avec ce type de méthodes.

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Thierry30 le Sam 14 Mar 2015 - 13:10

Pour terminer avec les anecdotes personnelles (peut-être vais-je pouvoir écrire un livre), je me souviens de l'arrivée des premiers PE dans les écoles emplies d'instits dans les années 90:

Ils arrivaient fermés, presque agressifs, et nous ne comprenions pas, jusqu'au jour où, les ayant "apprivoisés", ils nous rapportèrent qu'à l'IUFM, on les mettait en garde contre les vieux instits réacs qu'ils allaient désormais côtoyer...
C'est la stricte vérité! Comment voulez-vous qu'on avance ainsi? Shocked

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ronin le Sam 14 Mar 2015 - 13:31

@Ancolie a écrit:
@isajan a écrit:
@Ancolie a écrit:

Je bosse en privé et le privé dans mon coin ne jure que par les intelligences multiples, je suis scandalisée quand mes collègues de langues, lettres même SVT "font" des tests aux élèves affraid (et si j'ai le malheur d'en parler...bref)
J'ai un CDE affligeant qui le met à toutes les sauces, en parle aux parents, aux élèves  limite en lui expliquant son fonctionnement, bref j'hallucine tous les jours et tous les jours je me dis qu'il est temps de quitter le navire!
Je suis inquiète pour mes neveux et les enfants de mes amis qui entrent au collège!

des tests pour voir leur style d'intelligence? ca craint vraiment en effet!

pale Oui!

Juste par curiosité, depuis quand des enseignants ou des CDE sont habilités à faire passer des tests pour évaluer l'intelligence ? personne n'est choqué ? l'éthique, non ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ancolie le Sam 14 Mar 2015 - 15:37

@Ronin a écrit:
@Ancolie a écrit:
@isajan a écrit:

des tests pour voir leur style d'intelligence? ca craint vraiment en effet!

pale Oui!

Juste par curiosité, depuis quand des enseignants ou des CDE sont habilités à faire passer des tests pour évaluer l'intelligence ? personne n'est choqué ? l'éthique, non ?

Je ne pense pas que ce soit de vrais tests, c'est sous forme de petits questionnaires pour savoir quelles intelligences les élèves ont et ainsi adapter en classe.
Oui ça craint comme dit isajan!


Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Finrod le Sam 14 Mar 2015 - 17:52

hé ben... sachant que dans le livre make it stick les auteurs précisent bien qu'il n'existe pas pour le moment de résultats probants exploitables en classe sur les intelligences multiples...

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par the educator le Sam 14 Mar 2015 - 18:01

@Fesseur Pro a écrit:
@the educator a écrit:je ne suis d'accord que si on laisse une liberté corollaire aux parents de choisir quels adultes enseigneront à leurs enfants. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il existe, par exemple sur la lecture, des différences notoires dans la qualité de l'enseignement. Je veux bien que l'on "libéralise" la pédagogie, mais il faut en face un système darwinien de sélection, sinon sous prétexte de liberté (mal exercée), nous serons encore contraints de confier nos enfants au premier imposteur sortant de concours venu. Et ce rien qu'en ne parlant d'efficacité, parce que j'imagine qu'on doit pouvoir faire en tant que parents des arbitrages a qualité d'enseignement égal.
On pourrait aussi en tant que parents faire à priori confiance aux enseignants.
Ce serait déjà un grand pas.
Tu as raison, ce serait plus simple. Pourtant la confiance "aveugle", c'est à dire a priori, sans fondement, on a pu voir ailleurs ou cela pouvait mener. Nous sommes dans une société de la défiance. C'est l'un des revers de l'information.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ragnetrude le Sam 14 Mar 2015 - 18:06

Oh ! Ratus ! I love you Le méchant rat vert qui avait mangé trop d'olives !
J'ai appris à lire avec lui, quels bons souvenirs !

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Thierry30 le Sam 14 Mar 2015 - 18:32

@Ragnetrude a écrit:Oh ! Ratus ! I love you Le méchant rat vert qui avait mangé trop d'olives !
J'ai appris à lire avec lui, quels bons souvenirs !

N'est-ce pas? Smile

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Anne-Blanchett le Sam 14 Mar 2015 - 18:36

Cléroli a écrit:Cette question de l'ennui me rappelle une vieille consultation (années 90) où l'une des premières questions posées aux élèves était "qu'est-ce qui t'ennuie à l'école ? " (de mémoire).
Mes élèves, des lycéens, avaient cité les math et le français. A une autre question (qu'aimerais-tu apprendre"), ils avaient répondu : la cuisine, faire un CV, le code etc. Jeune prof, cette consultation nationale m'avait beaucoup marquée.
Finalement les années passent, les réformes aussi et les bilans perdurent .....

Jeune prof et me souvenant de mes années collège et lycée, je dirais que le souci principal est qu'on reste assis à se triturer les méninges sur des notions qui nous paraissent abstraites alors que sortir dans un musée, rencontrer des spécialistes et mettre davantage la main dans le cambouis seraient des activités plus stimulantes pour les adolescents (qui ont besoin de se dépenser, on l'oublie trop souvent). Allier les disciplines dites fondamentales avec des plages dédiées à des activités plus concrètes comme le code, changer une roue, coudre, cuisiner serait un bon compromis.

Anne-Blanchett
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Longyearbyen's lover le Sam 14 Mar 2015 - 18:45

@Anne-Blanchett a écrit:

Jeune prof et me souvenant de mes années collège et lycée, je dirais que le souci principal est qu'on reste assis à se triturer les méninges sur des notions qui nous paraissent abstraites alors que sortir dans un musée, rencontrer des spécialistes et mettre davantage la main dans le cambouis seraient des activités plus stimulantes pour les adolescents (qui ont besoin de se dépenser, on l'oublie trop souvent). Allier les disciplines dites fondamentales avec des plages dédiées à des activités plus concrètes comme le code, changer une roue, coudre, cuisiner serait un bon compromis.

Mais le code, ce'st pas plus physique que ça.
Leur proposer les activités suivantes, pourquoi pas, ils seraient plus dégourdis, ça ne ferait pas de mal.

Longyearbyen's lover
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Reine Margot le Sam 14 Mar 2015 - 18:48

Elève, c'étaient justement ces "acticités"-là qui m'ennuyaient bien plus que les cours...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ancolie le Sam 14 Mar 2015 - 18:58

@Reine Margot a écrit:Elève, c'étaient justement ces "acticités"-là qui m'ennuyaient bien plus que les cours...
Ahhh l'EMT furieux

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ancolie le Sam 14 Mar 2015 - 19:04

@Finrod a écrit:hé ben... sachant que dans le livre make it stick les auteurs précisent bien qu'il n'existe pas pour le moment de résultats probants exploitables en classe sur les intelligences multiples...


Oui mais ce n'est pas ce que pensent mes collègues, d'ailleurs je ne suis pas certaine qu'ils aient lu quoi que ce soit à ce propos , c'est juste le résultat de formations suite au virage pris par le diocèse, vous comprenez il faut bien être en avance , proposer quelque chose de différent du public pour recruter des  ouailles...

On est loin du privé élitiste n'est-ce pas?


Dernière édition par Ancolie le Sam 14 Mar 2015 - 19:21, édité 1 fois

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par isajan le Sam 14 Mar 2015 - 19:06

En primaire, on est beaucoup moins confronté à l'ennui. La plupart des enfants arrivent avec une énorme envie d'apprendre, et c'est l'aspect le plus gratifiant de notre profession.
Je suis d'accord avec Celeborn, le décrochage arrive quand la maîtrise de la langue disparaît.

Donc, si pédagogie de projet il faut, dans mon optique, ce n'est pas pour tromper l'ennui mais bien parce que ca apporte quelquechose de nécessaire quel que soit le niveau des élèves.

Je pense que NVB présente mal le problème. Encore une fois, les curriculums qui fonctionnent avec une part d'interdisciplinaire sont très exigeants - comme le disait une participante, on bosse beaucoup plus pour décrocher l'IB que le bac. Présenter cela comme du "fun" discrédite automatiquement le concept auprès de la plus grande partie des profs. Pas très malin.


Dernière édition par isajan le Sam 14 Mar 2015 - 19:39, édité 1 fois

isajan
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Elyas le Sam 14 Mar 2015 - 19:36

@Finrod a écrit:hé ben... sachant que dans le livre make it stick les auteurs précisent bien qu'il n'existe pas pour le moment de résultats probants exploitables en classe sur les intelligences multiples...

Pas besoin de lire Make it stick! Les psychologues cognitivistes français (et Lieury par exemple) clashent assez violemment cet obscurantisme.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Finrod le Sam 14 Mar 2015 - 20:05

@Elyas a écrit:
@Finrod a écrit:hé ben... sachant que dans le livre make it stick les auteurs précisent bien qu'il n'existe pas pour le moment de résultats probants exploitables en classe sur les intelligences multiples...

Pas besoin de lire Make it stick! Les psychologues cognitivistes français (et Lieury par exemple) clashent assez violemment cet obscurantisme.

Certes... tout le monde ne se tient pas au courant au jour le jour de l'actualité de la psychologie cognitiviste et de ses acteurs (je ne vois où je trouverais le temps - pas sur les loisirs dans la mesure où ce n'est pas ma passion).
Mais je ne voudrais pas lancer un débat transversal au topic sur l'interêt des enseignants français sur ce type de recherches et sur leur capacité de diffusion / leur vulgarisation.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum