Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par dorémy le Ven 13 Mar 2015 - 20:17

Marion la Ribaude professeur
Les habitués du forum comprendront.

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Rendash le Ven 13 Mar 2015 - 20:48

Orde culvert!
Pu tain cramante!
Sanglant coupaul!

...si vous voulez des injures médiévales, j'en ai tout un stock Razz

Nicole GONTHIER a commis un bouquin sur la question.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par ysabel le Ven 13 Mar 2015 - 22:24

@Nita a écrit:et sinon, j'ajouterais "gueux" au catalogue.


Spoiler:
Et dois-je rappeler que p.u.t.e, p.u.t.a.i.n est un des rares mots français (si ce n'est le seul, je m'interroge tout à coup) qui existe encore avec la flexion cas sujet, cas régime? Razz

Edit : merci, Kero !
Je m'aperçois que j'envisage toujours la deuxième partie du MÂ - avant la Chanson de Roland : rien Razz

tu as aussi nonne et nonnain Razz J'adore donner ces deux exemples aux élèves, cela les fait toujours rire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par kero le Ven 13 Mar 2015 - 22:53

@Nita a écrit:et sinon, j'ajouterais "gueux" au catalogue.


Spoiler:
Et dois-je rappeler que p.u.t.e, p.u.t.a.i.n est un des rares mots français (si ce n'est le seul, je m'interroge tout à coup) qui existe encore avec la flexion cas sujet, cas régime? Razz

Edit : merci, Kero !
Je m'aperçois que j'envisage toujours la deuxième partie du MÂ - avant la Chanson de Roland : rien Razz

C'est "normal", au sens où c'est un biais assez fréquent en France, en raison de la tradition historiographique qui a longtemps tendu à opposer de manière excessivement schématique les "Dark ages" altimédiévaux et le "beau Moyen Âge" d'un Duby ou d'un Le Goff, dont la réhabilitation se faisait au détriment de la représentation déjà traditionnellement négative du haut Moyen Âge.

Représentation caricaturale que bien évidemment, en tant qu'altimedieviste, je combats. Razz

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par JPhMM le Ven 13 Mar 2015 - 23:24

De belle faiture.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Nita le Ven 13 Mar 2015 - 23:36

@ysabel a écrit:
@Nita a écrit:et sinon, j'ajouterais "gueux" au catalogue.


Spoiler:
Et dois-je rappeler que p.u.t.e, p.u.t.a.i.n est un des rares mots français (si ce n'est le seul, je m'interroge tout à coup) qui existe encore avec la flexion cas sujet, cas régime? Razz

Edit : merci, Kero !
Je m'aperçois que j'envisage toujours la deuxième partie du MÂ - avant la Chanson de Roland : rien Razz

tu as aussi nonne et nonnain Razz J'adore donner ces deux exemples aux élèves, cela les fait toujours rire.

On n'utilise plus vraiment nonnain, non ?

@kero a écrit:
C'est "normal", au sens où c'est un biais assez fréquent en France, en raison de la tradition historiographique qui a longtemps tendu à opposer de manière excessivement schématique les "Dark ages" altimédiévaux et le "beau Moyen Âge" d'un Duby ou d'un Le Goff, dont la réhabilitation se faisait au détriment de la représentation déjà traditionnellement négative du haut Moyen Âge.

Représentation caricaturale que bien évidemment, en tant qu'altimedieviste, je combats. Razz

Mais je ne suis pas historienne, je réagis essentiellement par rapport aux textes...

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Nadejda le Ven 13 Mar 2015 - 23:50

Sire / seigneur ?

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Nita le Ven 13 Mar 2015 - 23:54

Exact !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Mmmandarine le Ven 13 Mar 2015 - 23:56

@ysabel a écrit:
@Nita a écrit:et sinon, j'ajouterais "gueux" au catalogue.


Spoiler:
Et dois-je rappeler que p.u.t.e, p.u.t.a.i.n est un des rares mots français (si ce n'est le seul, je m'interroge tout à coup) qui existe encore avec la flexion cas sujet, cas régime? Razz

Edit : merci, Kero !
Je m'aperçois que j'envisage toujours la deuxième partie du MÂ - avant la Chanson de Roland : rien Razz

tu as aussi nonne et nonnain Razz J'adore donner ces deux exemples aux élèves, cela les fait toujours rire.

Il y a aussi, sire/seigneur ; copain/ compagnon ...

Spoiler:
Pour p*t* l'histoire de ce mot est vraiment fun : à l'origine c'était un adjectif qui avait un sens similaire à "putride" (on retrouve la même racine) pour qualifier des pustules de maladie. Donc un homme pouvait être qualifié de p*t*, le mot a dérivé en nom par métonymie comme ces charmantes filles de joies se trimballaient un certain nombre de maladie, elles ont pris ce nom.

Sinon pour le vocabulaire médiéval, on peut aussi travailler les expressions françaises qui jouent sur sens propre/figuré (surtout pour le fabliau)

Mmmandarine
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par kero le Sam 14 Mar 2015 - 0:27

@Nita a écrit:
@kero a écrit:
C'est "normal", au sens où c'est un biais assez fréquent en France, en raison de la tradition historiographique qui a longtemps tendu à opposer de manière excessivement schématique les "Dark ages" altimédiévaux et le "beau Moyen Âge" d'un Duby ou d'un Le Goff, dont la réhabilitation se faisait au détriment de la représentation déjà traditionnellement négative du haut Moyen Âge.

Représentation caricaturale que bien évidemment, en tant qu'altimedieviste, je combats. Razz

Mais je ne suis pas historienne, je réagis essentiellement par rapport aux textes...

Certes, mais la perspective historiographique qui organise la vision du Moyen Âge en France n'est probablement pas totalement dissociable du regard que tu lui portes en tant que spécialiste en lettres. En tout cas, "oublier" qu'il y a un Moyen Âge avant le XIème siècle, c'est quelque chose qui demeure fort aussi dans la médiévistique française (moins dans d'autres pays, comme l'Angleterre ou l'Allemagne, où la périodisation est un peu différente).

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Kamol le Dim 15 Mar 2015 - 11:22

Merci à toutes et tous pour vos réponses. Je précise un peu: je recherche du vocabulaire susceptible d'être intégré dans une rédaction, un dialogue, pour lui donner une "couleur locale" (temporelle, plutôt!).
Je vais bien m'aider du travail de l'élève de Serge et de quelques-une de vos suggestions.
Je pensais aussi à : pitance; festoyer; maintes... et des jurons comme diantre, peste (je vais laisser les "mortecouille" et autres p.u.t.a.i.n. de côté, peut-être!... Razz )

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Rendash le Dim 15 Mar 2015 - 11:44

Dans les actes officiels, on trouve systématiquement des tournures telles que :
" Sachent tous que..."
"A tous ceulx qui ces présentes verront et orront"
"cestassavoir"


Pour les jurons, "sanglant" fait toujours son p'tit effet, à quelque terme qu'il soit accolé.


Si c'est question de couleur locale (...temporelle, donc Razz ), l'orthographe fait le plus bel effet :
- remplacer "ai" par "oi", ou "i" par "y"
- supprimer l'accent circonflexe et mettre un "s" à la place
- remplacer les "u" par des v (ou inversement, chépu Embarassed )

edit : demande à Jehan le Brave Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Kamol le Dim 15 Mar 2015 - 11:59

C'est une bonne idée, mais j'ai peur qu'ils s'embrouillent et fassent des fautes...
Je vais peut-être garder seulement les :
- remplacer "ai" par "oi"
- supprimer l'accent circonflexe et mettre un "s" à la place

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Kamol le Dim 15 Mar 2015 - 12:02


Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Rendash le Dim 15 Mar 2015 - 12:02

Justement, l'orthographe aléatoire fait partie des charmes du Moyen Age

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Rendash le Dim 15 Mar 2015 - 12:03



yesyes yesyes yesyes

C'est tout à fait ça!


_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Nita le Dim 15 Mar 2015 - 12:06

@kero a écrit:
@Nita a écrit:
@kero a écrit:
C'est "normal", au sens où c'est un biais assez fréquent en France, en raison de la tradition historiographique qui a longtemps tendu à opposer de manière excessivement schématique les "Dark ages" altimédiévaux et le "beau Moyen Âge" d'un Duby ou d'un Le Goff, dont la réhabilitation se faisait au détriment de la représentation déjà traditionnellement négative du haut Moyen Âge.

Représentation caricaturale que bien évidemment, en tant qu'altimedieviste, je combats. Razz

Mais je ne suis pas historienne, je réagis essentiellement par rapport aux textes...

Certes, mais la perspective historiographique qui organise la vision du Moyen Âge en France n'est probablement pas totalement dissociable du regard que tu lui portes en tant que spécialiste en lettres. En tout cas, "oublier" qu'il y a un Moyen Âge avant le XIème siècle, c'est quelque chose qui demeure fort aussi dans la médiévistique française (moins dans d'autres pays, comme l'Angleterre ou l'Allemagne, où la périodisation est un peu différente).
Moui.
Je crois que tu vas un peu loin : je pars des textes, donc de ce que j'ai lu et étudié et que je fais lire et étudier - pour ce qui est de l'Allemagne, en littérature aussi le Moyen Âge démarre avec la langue "vulgaire". Je n'ai pas vraiment le sentiment d'un Moyen Âge obscur que ce soit avant ou après l'an mil -plutôt un sentiment de confusion lié à la superposition de ce que j'ai appris concernant la France et le Saint Empire germanique (les doubles cursus ont finalement des inconvénients inattendus a posteriori).


@Kamol : je ne suis vraiment pas fan de l'idée de leur faire écrire avec une orthographe "faussement" médiévale. L'Ancien français, c'est ça : "Ce fu au tans qu’arbre florissent,
fueillent boschaige, pré verdissent,
et cil oisel an lor latin
dolcement chantent au matin
et tote riens riens de oie anflame
que li filz a la veve dame
de la Gaste Forest soutainne
se leva, et ne li fu painne
que il sa sele ne meïst
sor son chaceor et preïst."

Ce que tu proposes se rapproche vaguement d'une orthographe XVIIe...

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Kamol le Dim 15 Mar 2015 - 12:15

@Rendash a écrit:Justement, l'orthographe aléatoire fait partie des charmes du Moyen Age

Certes, et d'ailleurs les élèves rêvent de s'y transporter quand je leur explique cela, mais dans une rédaction du XXIe siècle, puis-je tolérer une orthographe totalement aléatoire?...

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Rendash le Dim 15 Mar 2015 - 12:37

Certes non Razz


Nita, la personne qui a créé la page dont Kamol a posté le lien écrit ceci :
"Le but de cette page est de vous suggérer des mots et des expressions pour "imiter" le style du français du moyen-âge (en fait du début de la Renaissance (XV et XVIème siècle), c'est à dire de l'"ancien français" ou du "français classique", le véritable "vieux français" étant un peu trop différent du français moderne".

C'est bien pour ça que je suggérais que de changer les "i" en "y", et de remplacer les accents circonflexes par les "s". C'est pédagogique, en plus, et tout et tout.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Kamol le Dim 15 Mar 2015 - 12:38

Voici le fruit des mes compilations. Merci à vous tous!

Vocabulaire médiéval pour colorer votre dialogue

Pour désigner quelqu'un
Damoiselle/ damoiseau
m'amie, ma mie : mon amie ; dulcinée : petite amie ; promise = fiancée ; ma douce
Gente dame / damoiselle = noble
(noble) Sire / Seigneur
écuyer : valet au service d'un chevalier
Un vilain : un paysan
Un gueux, une gueuse, un manant ; un rustre: personne pauvre et sale
maraud, larron = voleur
compagnons = amis
Hé, l'ami ! (familier) = Hé, toi !

Adjectifs pour caractériser quelqu'un, une action, un objet
→ vocabulaire de l'exerce 15 p 66 (preux; hardi; courtois; félon...)
Vil(e) (péjoratif) : méprisable, abject ... ou de peu de valeur. Vil maraud ! = Sale voleur ! ( ex : un vil individu, une action vile et honteuse, acheter quelque chose à vil prix …)
Honni : déshonoré, couvert de honte . Ex : Honni(e) soit X ( + nom propre ) ; Honni(e) sois-tu !
Piteux : dans un état un peu honteux, qui suscite de la pitié ou de la honte
Etre courroucé : être très en colère (Le courroux : une grande colère.)
être las – être fatigué
bel = beau

adverbes
moult ; moultes : beaucoup de ( s'emploie principalement devant des choses qui se comptent ).
A foison : en abondance, en très grande quantité …
point = pas
nul(le) = aucun(n) (déterminant indéfini)
nullement = pas du tout
prestement = rapidement

interjections
Que nenni ! = Pas du tout ! Certainement pas !
Las ! = Hélas !
Diantre ! Peste ! Morbleu = Zut !
Fi ! = exprime le mépris, le dégoût, la répugnance pour qqun ou qqch

Mots du quotidien
la pitance = ration de nourriture quotidienne
le breuvage = la boisson
une chopine, une pinte = un verre
le gosier = la gorge
auge, gamelle, écuelle = assiette
brouet = potage
pourcelet, sanglier = porc
poulaille ; poularde = poule
Faire ripaille = faire un bon repas ( familier )
Faire bonne chère = faire un bon repas ( soutenu )
Festoyer = faire un bon repas, faire la fête
les latrines = toilettes
la taverne : le restaurant
un sou, un écu = monnaie
le luth, la mandoline = sortes de petites guitares ; la vielle = sorte de violon
Une vilénie (péjoratif) = une action honteuse, moralement méprisable, digne d'un vilain ; une félonie = une traîtrise
balivernes, sornettes = mensonges
diablerie = sorcellerie, maléfice / action espiègle, pleine de malice
hermine = fourrure utilisée sur les vêtements des dames riches
vair = fourrure du petit gris (écureuil) utilisée pour l'habillement

Verbes
ouïr : entendre, écouter : "Oyez, oyez !"; avoir ouï dire : avoir entendu
Souffrir : tolérer , accepter (exemple : je ne puis souffrir votre impertinence)
Souffrez que... : Permettez que ...
aller quérir = aller chercher (qqun ou qqch)
je puis = je peux
faire languir  = faire attendre
chérir = aimer ; épousailler = épouser

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Kamol le Dim 15 Mar 2015 - 12:39

J'ajoute que je leur proposerai de changer les "ai" en "oi" et de remplacer les "^" par un "s" (je crois que je me contenterai de cela...)! Wink

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Nasopi le Dim 15 Mar 2015 - 13:28

@Nita a écrit:Et dois-je rappeler que p.u.t.e, p.u.t.a.i.n est un des rares mots français (si ce n'est le seul, je m'interroge tout à coup) qui existe encore avec la flexion cas sujet, cas régime?

Non, tu en as plein, des mots comme ça : salle/salon, gars/garçon, mas/maison, lard/lardon, etc.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Thalia de G le Dim 15 Mar 2015 - 13:41

Pas mal.

Je l'ai parcouru en diagonale. Une question qui contient la réponse.
Je lis : Le disner = Le dîner. Or, jusqu'à il y a peu, le dîner n'était-il pas notre actuel déjeuner ? Notre actuel dîner était le souper.
Le disjunare latin étant devenu déjeuner et dîner.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Oudemia le Dim 15 Mar 2015 - 13:42

"dulcinée" n'est pas médiéval, c'est comme si tu mettais à cette époque tartuffe pour hypocrite : c'est un personnage de Don Quichotte, je ne sais pas au bout de combien de temps le nom propre est passé en antonomase, mais on est en plein XVIIe là !

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Serge le Dim 15 Mar 2015 - 13:49

@Kamol a écrit:Merci à toutes et tous pour vos réponses. Je précise un peu: je recherche du vocabulaire susceptible d'être intégré dans une rédaction, un dialogue, pour lui donner une "couleur locale" (temporelle, plutôt!).
Je vais bien m'aider du travail de l'élève de Serge et de quelques-une de vos suggestions.
Je pensais aussi à : pitance; festoyer; maintes... et des jurons comme diantre, peste (je vais laisser les "mortecouille" et autres p.u.t.a.i.n. de côté, peut-être!... Razz )

festoyer, maintes, diantre ... se trouvent aussi sur les listes Wink (leur but est aussi de les faire utiliser en rédaction) Smile


Voici ce que ça a donné dans les rédactions de 5èmes (faits par groupe de deux) :

http://cafet.1fr1.net/t3129-racontons-nous-des-fabliaux

cheers

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Oyez, braves gens! Balancez vos mots médiévaux

Message par Kamol le Dim 15 Mar 2015 - 14:31

@Oudemia a écrit:"dulcinée" n'est pas médiéval, c'est comme si tu mettais à cette époque tartuffe pour hypocrite : c'est un personnage de Don Quichotte, je ne sais pas au bout de combien de temps le nom propre est passé en antonomase, mais on est en plein XVIIe là !
Bonne remarque, merci!

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum