Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Singing in The Rain
Fidèle du forum

Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Singing in The Rain le Dim 15 Mar 2015 - 11:04
Bonjour,

Voilà je tape mes bulletins et grâce au logiciel, j'ai accès au bulletin complet de mes élèves.

Mais ce que je lis me laisse perplexe... Des collègues qui, comme moi, se plaignent de certains cas ne le mentionnent pas dans le bulletin.

Les remarques sont la plupart positives... Est-ce une façon d'être tranquille avec les parents ? doit-on s'autocensurer dans les bulletins ?

Pourtant, il me semble que sans la liberté de blâmer, il n'est pas point d'éloge flatteur.

Bref êtes-vous francs dans vos bulletins ? prenez-vous quelques précautions ?
avatar
Edgar
Neoprof expérimenté

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Edgar le Dim 15 Mar 2015 - 11:19
Quel est votre expérience dans le métier ? Vous débutez où venez de changer d'établissement? C'est difficile de te répondre comme cela sans éléments précis.
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Caspar le Dim 15 Mar 2015 - 11:24
Il faut bien prendre quelques précautions, c'est en partie une question de savoir-vivre (on ne va pas dire à des parents: "Votre fils est un imbécile qui ne comprend rien à rien."). Je ne cache pas les problèmes dans les appréciations, mais en y mettant les formes. Certains collègues s'autocensurent pour se protéger, et après ça dépend des établissements (du cde,, des parents plus ou moins revendicatifs, de certaines salles des profs où on ne parle jamais des problèmes...). Mais il faut bien avouer que j'ai parfois tendance à édulcorer un bulletin si je vois que tous les collègues ont fait des compliments à l'élève...
avatar
Singing in The Rain
Fidèle du forum

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Singing in The Rain le Dim 15 Mar 2015 - 11:24
Oui je suis arrivée récemment sur un collège. Dans les collèges précédents, je trouvais les bulletins plus nuancés (du positif et du négatif). Mais là, comme l'établissement a bonne réputation, j'ai l'impression qu'il est mal vu d'émettre une critique même constructive pour ces chers petits...
avatar
Anne-Blanchett
Niveau 6

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Anne-Blanchett le Mar 17 Mar 2015 - 20:15
Si en tant que prof on doit baisser la culotte même dans les bulletins, quand va-t-on nous respecter pour le métier qu'on doit faire ? Je pense qu'il faut faire notre métier sans concession, dire les choses en y mettant les formes.
avatar
Croustibapt
Niveau 6

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Croustibapt le Mer 18 Mar 2015 - 6:41
En même temps, des collègues se permettent d'écrire des horreurs sur les bulletins. Il y a un juste milieu entre hypocrisie et volonté de détruire l'élève.

Spoiler:
Lu hier soir pendant le conseil de classe : "Des difficultés insurmontables".

_________________
Discipline & Bonté
avatar
roxanne
Enchanteur

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par roxanne le Mer 18 Mar 2015 - 8:39
@Croustibapt a écrit:En même temps, des collègues se permettent d'écrire des horreurs sur les bulletins. Il y a un juste milieu entre hypocrisie et volonté de détruire l'élève.

Spoiler:
Lu hier soir pendant le conseil de classe : "Des difficultés insurmontables".
Et? En seconde, j'avais 1 en physique, je ne comprenais absolument rien, la prof avait marqué un truc du genre" irrémédiablement nulle" et c'était vrai. Oui, à un moment, certaines choses ne sont pas surmontables.
avatar
Longyearbyen's lover
Niveau 5

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Longyearbyen's lover le Mer 18 Mar 2015 - 19:14
@roxanne a écrit:
@Croustibapt a écrit:En même temps, des collègues se permettent d'écrire des horreurs sur les bulletins. Il y a un juste milieu entre hypocrisie et volonté de détruire l'élève.

Spoiler:
Lu hier soir pendant le conseil de classe : "Des difficultés insurmontables".
Et? En seconde, j'avais 1 en physique, je ne comprenais absolument rien, la prof avait marqué un truc du genre" irrémédiablement nulle" et c'était vrai. Oui, à un moment, certaines choses ne sont pas surmontables.

+ 1.
L'horreur, ça peut être "élève sérieux", par exemple. C'est le travail qui est sérieux, pas l'élève. Si c'est "élève sérieux", ça lui l'enferme dans une peteit cse, cela lui colle une étiquette qui n'est pas si facile que l'on croit porter et qui n'est pas nécessairement aussi valorisante qu'on le croit.

J'en ai assez de la langue de bois, du genre : "il faut approfondir les leçons". Cela me fait visualiser les élèves, qui, telle de petites taupes, s'échineraient à creuser des trous.
avatar
Paddy
Habitué du forum

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Paddy le Mer 18 Mar 2015 - 20:35
"Résultats insuffisants. Le comportement en classe n'est pas digne de celui d'un élève de terminale."
Voilà le genre de choses que je mets sur un bulletin quand ça le mérite. Ça va ? Ce n'est pas trop langue de bois ? Laughing
avatar
Paraffin
Niveau 10

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Paraffin le Mer 18 Mar 2015 - 21:32
Effectivement, parfois on se pose des questions. Au premier conseil de classe, tout le monde est merveilleux, au 2ème un peu moins, au 3ème les profs se lâchent enfin. Du moins c'est ce que j'ai souvent constaté.

J'ai vu bien des appréciations, certaines que je déteste "globalement satisfaisant" par exemple. Celle que je n’oublierai jamais tant elle m'a plus c'est: "N'a pas la force de tenir son stylo."
avatar
Troihé de Foncinq
Niveau 3

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Troihé de Foncinq le Ven 20 Mar 2015 - 18:32
J'avais eu droit à un "Ne fait même pas semblant de travailler" sur un bulletin de 3e, autre temps...

Je rejoins Caspar au niveau de l'autocensure, je pense que beaucoup de collègues tentent de se couvrir un maximum pour éviter les tracas que constitue un débarquement de parents en furie.
J'ai remarqué aussi, surtout en première/terminale des commentaires très adoucis en vue de ne pas trop pourrir un dossier.

Personnellement je me contente d'être correct, mais s'il n'y a aucun travail, ou si l'élève est en grande difficulté, je le dis. La bienveillance c'est aussi dire ce qui est.
Et si ça pleure pour le dossier, tant pis. bounce

_________________
"Et qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse à la paperasse, moi ? Vous me prenez pour un serre-livre ?"

"Moi, après deux heures de retard, j'ai passé le cap de l'agacement. Le peu de volonté que j'avais de me farcir une réunion avec ce débile de Dagonet a définitivement disparu. Je suis une sorte de meuble."

"Euh, "Vous êtes là.", c'est-à-dire qu'il est surpris lui-même, ça lui viendrait pas à l'idée de raccorder le fait qu'on est là avec le fait qu'il nous l'a demandé."

"Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens."
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par atrium le Sam 21 Mar 2015 - 16:46
@Paraffin a écrit:Effectivement, parfois on se pose des questions. Au premier conseil de classe, tout le monde est merveilleux, au 2ème un peu moins, au 3ème les profs se lâchent enfin. Du moins c'est ce que j'ai souvent constaté.

J'ai vu bien des appréciations, certaines que je déteste "globalement satisfaisant" par exemple. Celle que je n’oublierai jamais tant elle m'a plus c'est: "N'a pas la force de tenir son stylo."

Roooh! C'est l'inverse qu'il faut faire dans les endroits où Monchéri est tellement éveillé. Ainsi, malgré quelques difficultés en début d'année scolaire, Monchéri a progressé grâce au gentil professeur Atrium qui a su le comprendre. Wink
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Rabelais le Sam 21 Mar 2015 - 20:33
Et encore, le bulletin langue de bois n'est rien....mais une classe critiquée par tous en SDP et les annonces avant-conseil " je vais les saquer" bla-bla-bla donnent au final =
Pas une mise en garde , mais des encouragements et des compliments...
Bah c'est bon les enfants, vous pouvez continuer à les faire suer, vos profs.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Provence
Bon génie

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Provence le Sam 21 Mar 2015 - 20:51
@Croustibapt a écrit:En même temps, des collègues se permettent d'écrire des horreurs sur les bulletins. Il y a un juste milieu entre hypocrisie et volonté de détruire l'élève.

Spoiler:
Lu hier soir pendant le conseil de classe : "Des difficultés insurmontables".
En quoi est-ce horrible?

@Longyearbyen's lover a écrit:
L'horreur, ça peut être "élève sérieux", par exemple. C'est le travail qui est sérieux, pas l'élève. Si c'est "élève sérieux", ça lui l'enferme dans une petite cse, cela lui colle une étiquette qui n'est pas si facile que l'on croit  porter et qui n'est pas nécessairement aussi valorisante qu'on le croit.

J'en ai assez de la langue de bois, du genre : "il faut approfondir les leçons". Cela me fait visualiser les élèves, qui, telle de petites taupes, s'échineraient à creuser des trous.
Je ne comprends pas pourquoi "élève sérieux" serait horrible ni en quoi demander d'approfondir les leçons serait de la langue de bois.
avatar
Li-Li
Fidèle du forum

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Li-Li le Sam 21 Mar 2015 - 20:59
Je considère que le bulletin est là pour refléter une réalité en cours, si mon cde n'est pas content il peut toujours modifier. Il y a un moment où il faut être cohérent avec ce qui se passe.
Cette année la PP d'une de mes troisièmes prend systématiquement comme une critique la moindre de mes appréciations, par exemple si je dis qu'un élève produit un travail sérieux et une participation orale pertinente mais qu'il doit s'efforcer de respecter les méthodes, pour elle c'est négatif et je viens de dire que l'élève était en difficulté.
A force de ne rien dire on ne peut plus rien dire !!
avatar
Ryuzaki
Niveau 7

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Ryuzaki le Sam 21 Mar 2015 - 21:02
@Provence a écrit:
@Croustibapt a écrit:En même temps, des collègues se permettent d'écrire des horreurs sur les bulletins. Il y a un juste milieu entre hypocrisie et volonté de détruire l'élève.

Spoiler:
Lu hier soir pendant le conseil de classe : "Des difficultés insurmontables".
En quoi est-ce horrible?

Principalement parce que ça revient à autoriser l'élève à cesser tout effort (s'il ne pourra jamais surmonter ses difficultés, à quoi bon essayer ?). Mais c'est moins horrible à mes yeux que le "irrémédiablement nulle" cité plus haut.
avatar
Provence
Bon génie

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Provence le Sam 21 Mar 2015 - 21:08
thibotten a écrit:
@Provence a écrit:
@Croustibapt a écrit:En même temps, des collègues se permettent d'écrire des horreurs sur les bulletins. Il y a un juste milieu entre hypocrisie et volonté de détruire l'élève.

Spoiler:
Lu hier soir pendant le conseil de classe : "Des difficultés insurmontables".
En quoi est-ce horrible?

Principalement parce que ça revient à autoriser l'élève à cesser tout effort (s'il ne pourra jamais surmonter ses difficultés, à quoi bon essayer ?). Mais c'est moins horrible à mes yeux que le "irrémédiablement nulle" cité plus haut.

Dans certains cas, ça permet de donner plus de force à une proposition de réorientation.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par User5899 le Sam 21 Mar 2015 - 21:11
@Croustibapt a écrit:En même temps, des collègues se permettent d'écrire des horreurs sur les bulletins. Il y a un juste milieu entre hypocrisie et volonté de détruire l'élève.

Spoiler:
Lu hier soir pendant le conseil de classe : "Des difficultés insurmontables".
Et ?
Non, juste pour savoir, vu que j'écris ça pour un tiers de mes élèves à peu près... Donc, c'est une hypocrisie, ou une volonté de détruire, que de dire à quelqu'un qu'avec un retard de 3-5 ans, ce n'est pas lui qui surmontera ses difficultés, mais une décision politique via des instructions à un jury ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par User5899 le Sam 21 Mar 2015 - 21:13
@Li-Li a écrit:Je considère que le bulletin est là pour refléter une réalité en cours, si mon cde n'est pas content il peut toujours modifier. Il y a un moment où il faut être cohérent avec ce qui se passe.
Cette année la PP d'une de mes troisièmes prend systématiquement comme une critique la moindre de mes appréciations, par exemple si je dis qu'un élève produit un travail sérieux et une participation orale pertinente mais qu'il doit s'efforcer de respecter les méthodes, pour elle c'est négatif et je viens de dire que l'élève était en difficulté.
A force de ne rien dire on ne peut plus rien dire !!
Depuis quand la PP se permet-elle des remarques sur les observations des autres ? Envoyez-moi la en stage, celle-là.
avatar
Ryuzaki
Niveau 7

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Ryuzaki le Sam 21 Mar 2015 - 21:37
@Provence a écrit:

Dans certains cas, ça permet de donner plus de force à une proposition de réorientation.
Effectivement je n'avais pas envisagé cet aspect des choses. Bon, c'est quand même une formulation qui me dérange.

Cripure a écrit:
@Croustibapt a écrit:En même temps, des collègues se permettent d'écrire des horreurs sur les bulletins. Il y a un juste milieu entre hypocrisie et volonté de détruire l'élève.

Spoiler:
Lu hier soir pendant le conseil de classe : "Des difficultés insurmontables".
Et ?
Non, juste pour savoir, vu que j'écris ça pour un tiers de mes élèves à peu près...
J'ai répondu plus haut, si tu veux une piste d'explication. Mais les choses sont sans doute différentes pour des élèves en fin de parcours (comme des premières en français), quand vient l'heure du bilan définitif.
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Dinaaa le Sam 21 Mar 2015 - 21:42
Ma seule limite est d'éviter les jugements sur les personnes, et pourtant, il y a des élèves que je ne peux pas supporter, des petits cons ou de petites dindes que je remets régulièrement à leur place et qui mériteraient d'entendre une bonne fois pour toutes qu'ils sont insupportablement mal élevés. Mais il paraît que nous ne sommes pas là pour ça.

Je parle donc de "travail très superficiel" ou de "résultats préoccupants" voire "catastrophiques". Quant à l'attitude, je m'efforce d'être précise : "refuse d'obéir", "répond au professeur", "n'écrit pas ses leçons", "attend que le temps passe", "semble souvent fatigué", "oublie régulièrement ses affaires".

Je suis nouvelle dans mon collège cette année, et je viens de m'opposer aux félicitations d'un môme de 5e qui, parce qu'il a 16 de moyenne partout, s'imagine qu'il peut me remettre en cause, chercher la petite bête, traquer la moindre erreur de langage quand je parle... "On" m'a fait les gros yeux en conseil de classe, mais personne n'a contesté mon point de vue. J'ai appris dès le lendemain que la maman du chieur est élue FCPE... Je sens qu'on va donc s'amuser la semaine prochaine... Twisted Evil
User17706
Enchanteur

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par User17706 le Sam 21 Mar 2015 - 21:42
Le problème avec la langue de bois, c'est son caractère inflationniste (un peu comme pour les notes d'ailleurs). Comme il y a une limite à l'outrance dans l'éloge, au bout d'un moment on ne parvient plus bien à distinguer les élèves excellents des élèves en grande difficulté. Or il faut distinguer, non pour le plaisir de faire des différences ou de les entériner, mais pour donner un diagnostic précis.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par liliepingouin le Sam 21 Mar 2015 - 21:48
thibotten a écrit:
Principalement parce que ça revient à autoriser l'élève à cesser tout effort (s'il ne pourra jamais surmonter ses difficultés, à quoi bon essayer ?). Mais c'est moins horrible à mes yeux que le "irrémédiablement nulle" cité plus haut.

Il y a des élèves pour qui, en toute objectivité et quels que soient les efforts qu'ils fassent, il est impossible d'y arriver.
Il est alors plus honnête et plus libérateur de leur dire qu'ils ne sont pas au bon endroit et que c'est trop difficile pour eux, que de les leurrer en leur disant "essaie encore" tout en sachant qu'ils ne peuvent faire que de très petits progrès ponctuels, et en aucun cas obtenir un niveau convenable. Dans ce dernier cas, l'élève risque justement de se croire nul puisque, quoi qu'il fasse, il n'y arrive pas. Dans le premier cas, on lui donne une chance de rebondir avant qu'il ne soit trop tard.

Bien entendu, tout cela dépend du contexte et des explications qui sont livrées à l'élève avec le bulletin.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par liliepingouin le Sam 21 Mar 2015 - 21:57
J'ai déjà écrit sur des bulletins "élève sérieux", "globalement satisfaisant", "il faut approfondir davantage" et un équivalent de "difficultés insurmontables" (je ne sais plus exactement ce que j'avais mis, quelque chose comme "élève attentif mais qui ne maîtrise pas du tout les exigences de lycée")
Tout ce que vous n'aimez pas quoi Razz

(Ne tapez pas trop fort s'il vous plaît Very Happy )

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Ryuzaki
Niveau 7

Re: Bulletins et langue de bois généralisée ?

par Ryuzaki le Sam 21 Mar 2015 - 22:40
@liliepingouin a écrit:

Il y a des élèves pour qui, en toute objectivité et quels que soient les efforts qu'ils fassent, il est impossible d'y arriver.
Il est alors plus honnête et plus libérateur de leur dire qu'ils ne sont pas au bon endroit et que c'est trop difficile pour eux
C'est vrai
@liliepingouin a écrit: que de les leurrer en leur disant "essaie encore" tout en sachant qu'ils ne peuvent faire que de très petits progrès ponctuels

En même temps, de "très petits progrès ponctuels", est-ce négligeable ?

@liliepingouin a écrit: et en aucun cas obtenir un niveau convenable. Dans ce dernier cas, l'élève risque justement de se croire nul puisque, quoi qu'il fasse, il n'y arrive pas
En lisant "des difficultés insurmontables", l'élève se croira moins nul ? Étant entendu qu'on parle de son niveau dans une matière précise et pas en général.

@liliepingouin a écrit: Bien entendu, tout cela dépend du contexte et des explications qui sont livrées à l'élève avec le bulletin.
Je crois que c'est effectivement l'essentiel. Si l'appréciation est livrée avec de vrais conseils d'orientation, c'est bien plus acceptable que s'il s'agit d'un jugement péremptoire.

En fait, je crois que ça dépend beaucoup de la classe de l'élève : plus il est dans une grande classe (lycée), plus ce genre d'affirmation devient possible.



@liliepingouin a écrit:et un équivalent de "difficultés insurmontables" (je ne sais plus exactement ce que j'avais mis, quelque chose comme "élève attentif mais qui ne maîtrise pas du tout les exigences de lycée")
Tout ce que vous n'aimez pas quoi Razz

(Ne tapez pas trop fort s'il vous plaît Very Happy )
Navré, mais pour moi, ce n'est pas du tout équivalent. "Ne maîtrise pas" est le constat d'une situation présente alors que "des difficultés insurmontables" nous projette dans le futur.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum