Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
marc027
Niveau 8

Re: Les palmes académiques

par marc027 le Lun 21 Mai 2018 - 14:00
Harnache, tes propos sont intolérables !!!!
Honte à toi !!!!!!!!!!!!!!
avatar
Babarette
Doyen

Re: Les palmes académiques

par Babarette le Lun 21 Mai 2018 - 14:02
Merci Elyas, j'avais cru comprendre que la cérémonie avait lieu dans une salle des fêtes avec tous les palmés du moment. C'est sûr que si c'est une fête entre collègues, ça ne se refuse pas!
Comme quoi, il est possible de répondre à quelqu'un qui se trompe en étant aimable.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Marie-Henriette
Niveau 8

Re: Les palmes académiques

par Marie-Henriette le Lun 21 Mai 2018 - 14:07
Oui, pour notre dernière «palmée», c'était un pot entre nous (c'est comme ça que j'ai découvert que d'autres collègues «en étaient»), en présence des chefs avec qui nous avions par ailleurs de bonnes relations.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Les palmes académiques

par Elyas le Lun 21 Mai 2018 - 14:11
@Babarette a écrit:Merci Elyas, j'avais cru comprendre que la cérémonie avait lieu dans une salle des fêtes avec tous les palmés du moment. C'est sûr que si c'est une fête entre collègues, ça ne se refuse pas!
Comme quoi, il est possible de répondre à quelqu'un qui se trompe en étant aimable.

Il doit y avoir de telles cérémonies mais, perso, je trouve qu'il vaut mieux les recevoir là où on sert. Pour les professeurs et administratifs en EPLE, c'est mieux dans son bahut. En tout cas, si je les recevais (j'adore le violet mais je ne pense pas qu'on me proposera...et si on me les propose, c'est juste pour avoir le titre de chevalier pour que mon fils puisse dire que son papa est un chevalier, c'est la classe, je trouve).

A noter qu'il existe trois grades (chevalier, officier et commandeur ; la breloque du dernier est assez édifiante paraît-il !).
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Les palmes académiques

par Laverdure le Lun 21 Mai 2018 - 14:20
@Elyas a écrit:
@Babarette a écrit:Merci Elyas, j'avais cru comprendre que la cérémonie avait lieu dans une salle des fêtes avec tous les palmés du moment. C'est sûr que si c'est une fête entre collègues, ça ne se refuse pas!
Comme quoi, il est possible de répondre à quelqu'un qui se trompe en étant aimable.

Il doit y avoir de telles cérémonies mais, perso, je trouve qu'il vaut mieux les recevoir là où on sert. Pour les professeurs et administratifs en EPLE, c'est mieux dans son bahut. En tout cas, si je les recevais (j'adore le violet mais je ne pense pas qu'on me proposera...et si on me les propose, c'est juste pour avoir le titre de chevalier pour que mon fils puisse dire que son papa est un chevalier, c'est la classe, je trouve).

A noter qu'il existe trois grades (chevalier, officier et commandeur ; la breloque du dernier est assez édifiante paraît-il !).

La cravate de commandeur, ça donne ça : https://www.ladepeche.fr/article/2012/01/26/1270101-palmes-academiques-soixante-nouveaux-promus.html

Spoiler:
Sinon, on peut voir tout ça en vrai au musée de la légion d'honneur et des ordres de chevalerie, dans les locaux de la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur, juste en face du musée d'Orsay à Paris. L'entrée est gratuite, la visite est un peu longue parce qu'il n'y a pas que les ordres et décorations françaises contemporaines

_________________
Agrippina furiosa
Habitué du forum

Re: Les palmes académiques

par Agrippina furiosa le Lun 21 Mai 2018 - 15:03
Un de nos agents (23 ans de boutique, toujours le sourire, d'une efficacité redoutable, bref, une perle !) les a eues : on lui fait une petite réception surprise bientôt au collège pour fêter ça. Sa famille, qui est dans la confidence, pense que ça va lui faire très plaisir, et honnêtement il le mérite grandement. Et c'est le collège qui a payé la breloque. Dans son cas, je trouve ça très bien, il fait plus que son taf, il est toujours prêt à rendre service, il adore les gamins, qui le lui rendent bien et est la discrétion même.
En revanche, quand j'ai vu dans le journal la liste des autres promus ... ben ça fait pas envie affraid
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Les palmes académiques

par Tamerlan le Lun 21 Mai 2018 - 15:14
@Iliana a écrit:
(...)
Alors face à l'abandon de l'institution, les distinctions à pas cher quand on nous a laissé croupir en toute hypocrisie, non merci. Mais il y a effectivement, dans mon collège, des collègues qui ont fait là toute leur carrière, sans rien lâcher, en menant à bien toutes sortes de choses avec leurs élèves, et qui les mériteraient. Cela dit, pour ce que j'en sais, ils les refuseraient, pour les mêmes raisons.

Mais je précise, c'est contre l'institution que je suis en colère, pas contre les gens qui reçoivent/acceptent les palmes !

C'est une bonne question. Doit-on se déterminer sur la politique menée au moment de l'acception/refus (ou l'état de déliquescence du système) ou sur l'institution qui porte cette mission de service public, regardée dans son essence et sa durée ? Ce débat existe assez souvent sur la Légion d'honneur mais qui est souvent plus directement politique.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Babarette
Doyen

Re: Les palmes académiques

par Babarette le Lun 21 Mai 2018 - 15:56
@Elyas a écrit:
@Babarette a écrit:Merci Elyas, j'avais cru comprendre que la cérémonie avait lieu dans une salle des fêtes avec tous les palmés du moment. C'est sûr que si c'est une fête entre collègues, ça ne se refuse pas!
Comme quoi, il est possible de répondre à quelqu'un qui se trompe en étant aimable.

Il doit y avoir de telles cérémonies mais, perso, je trouve qu'il vaut mieux les recevoir là où on sert. Pour les professeurs et administratifs en EPLE, c'est mieux dans son bahut. En tout cas, si je les recevais (j'adore le violet mais je ne pense pas qu'on me proposera...et si on me les propose, c'est juste pour avoir le titre de chevalier pour que mon fils puisse dire que son papa est un chevalier, c'est la classe, je trouve).

A noter qu'il existe trois grades (chevalier, officier et commandeur ; la breloque du dernier est assez édifiante paraît-il !).

Mazette, pour être commandeur, qu'est-ce qu'il faut faire? Sauver un établissement entier d'une attaque terroriste? Razz

En effet, pouvoir dire "Mon papa, il est plus fort que ton papa, c'est un chevalier d'abord!" est assez classe!

@FesseurPro: ah oui, mais vois-tu, moi, je ne répondais pas à quelqu'un qui se trompe, je répondais à un fâcheux désagréable qui me prête des propos que je n'ai pas tenus. Tu n'as récolté que peu de ce que tu as semé.


Dernière édition par Babarette le Lun 21 Mai 2018 - 16:13, édité 1 fois

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
DesolationRow
Grand Maître

Re: Les palmes académiques

par DesolationRow le Lun 21 Mai 2018 - 15:58
Ben moi, je vais assister à une (modeste Razz) cérémonie de remise de telles palmes à des membres de ma famille, en juillet prochain ; ils ont enseigné pendant plus de quarante ans, drôlement bien, et sont fiers qu'on les remercie ainsi ; je trouve ça chouette et, à vrai dire, relativement émouvant.
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Les palmes académiques

par Fesseur Pro le Lun 21 Mai 2018 - 16:45
Euh ?
Dites, les modos, on a beau être zen, ça commence à faire beaucoup non ?
Y'a pas de mal hein, mais si c'est autorisé, faut le dire, je répondrais volontiers sur le même ton.

Cut de la citation
La modération est intervenue, mais elle ne voit pas toujours tout immédiatement. Wink


Sinon, comme DR, j'ai assisté à de belles cérémonies pour des membres de la famille ou des collègues que j'appréciais.
C'était effectivement agréable et émouvant.
Et pas un d'entre eux n'était lèche-bottes

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Les palmes académiques

par Jenny le Lun 21 Mai 2018 - 16:56
Quelques messages ont été corbeilles, merci de revenir à des échanges plus courtois et d'éviter les piques personnelles.
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: Les palmes académiques

par VinZT le Lun 21 Mai 2018 - 17:00
On trouve de tout parmi les palmés, du méritant réel aux apparatchiks les plus retors, en passant par les collectionneurs de médaille (le combo palmes académique - ordre national du mérite est assez courant, se conjugue également avec la légion d'honneur). Une association existe http://www.amopa.asso.fr .
Ce n'est vraiment pas ma tasse de thé, ces machins, et j'aurais tendance à trouver le tout un brin désuet et finalement enfantin, mais enfin il y en a qui aiment (les soirées de gala façon dîner de l'ambassadeur, les auto-congratulations font partie du package).
Chacun ses goûts.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Les palmes académiques

par Laverdure le Lun 21 Mai 2018 - 17:39
@Babarette a écrit:
@Elyas a écrit:
@Babarette a écrit:Merci Elyas, j'avais cru comprendre que la cérémonie avait lieu dans une salle des fêtes avec tous les palmés du moment. C'est sûr que si c'est une fête entre collègues, ça ne se refuse pas!
Comme quoi, il est possible de répondre à quelqu'un qui se trompe en étant aimable.

Il doit y avoir de telles cérémonies mais, perso, je trouve qu'il vaut mieux les recevoir là où on sert. Pour les professeurs et administratifs en EPLE, c'est mieux dans son bahut. En tout cas, si je les recevais (j'adore le violet mais je ne pense pas qu'on me proposera...et si on me les propose, c'est juste pour avoir le titre de chevalier pour que mon fils puisse dire que son papa est un chevalier, c'est la classe, je trouve).

A noter qu'il existe trois grades (chevalier, officier et commandeur ; la breloque du dernier est assez édifiante paraît-il !).

Mazette, pour être commandeur, qu'est-ce qu'il faut faire? Sauver un établissement entier d'une attaque terroriste? Razz

On ne devient pas directement commandeur (sauf cas exceptionnels et/ou à moins d'être déjà officier de la Légion d'Honneur, ce qui nécessite d'être au préalable chevalier, ce qui nécessite déjà quelque chose comme 20 ans de service...). Il faut 10 ans d'activité et des mérites distingués pour pouvoir prétendre être fait chevalier.

_________________
Contenu sponsorisé

Re: Les palmes académiques

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum