IDD ( époque lointaine ...)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IDD ( époque lointaine ...)

Message par ann le Mer 18 Mar 2015 - 17:18

Parmi vous , Est-ce que quelqu'un se rappelle pour quelles raisons les IDD en collège avaient été arrêtés ?
Merci !
avatar
ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Adri le Mer 18 Mar 2015 - 17:21

Parce qu'on s'est rendu compte que c'était de la bouse ?
Parce qu'une fois qu'on avait diminué les horaires disciplinaires avec leur instauration, on pouvait les supprimer - sans rendre aux disciplines les heures perdues ?

Rolling Eyes Suspect

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !
avatar
Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Thalia de G le Mer 18 Mar 2015 - 19:23

Adri a écrit:Parce qu'on s'est rendu compte que c'était de la bouse ?
Parce qu'une fois qu'on avait diminué les horaires disciplinaires avec leur instauration, on pouvait les supprimer - sans rendre aux disciplines les heures perdues ?

Rolling Eyes Suspect
Je ne te savais pas mauvaise langue, Adri. Wink Ce qui ne signifie pas que tu aies tort, hélas.
Anecdote perso : un IPR est venu nous présenter le machin en sous-entendant avec une telle force qu'il n'y croyait pas que cela s'entendait. Il faisait son boulot, on ne peut le lui reprocher.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Provence le Mer 18 Mar 2015 - 19:25

Thalia de G a écrit:
Adri a écrit:Parce qu'on s'est rendu compte que c'était de la bouse ?
Parce qu'une fois qu'on avait diminué les horaires disciplinaires avec leur instauration, on pouvait les supprimer - sans rendre aux disciplines les heures perdues ?

Rolling Eyes Suspect
Je ne te savais pas mauvaise langue, Adri.  Wink Ce qui ne signifie pas que tu aies tort, hélas.
Anecdote perso : un IPR est venu nous présenter le machin en sous-entendant avec une telle force qu'il n'y croyait pas que cela s'entendait. Il faisait son boulot, on ne peut le lui reprocher.
Ce n'est pas être mauvaise langue que d'être objectif et réaliste.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par henriette le Mer 18 Mar 2015 - 19:27

C'était une telle usine à gaz, pour des bénéfices le plus souvent inexistants pour les élèves, avec des projets parfois complètement :shock:
Beaucoup d'établissement ont donc choisi, dès qu'ils l'ont pu, de basculer les heures IDD à la mise en place de soutien en math et français (les matières qui avaient perdu 1 heure lors de la mise en place des machins).

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Pseudo le Mer 18 Mar 2015 - 20:00

henriette a écrit:C'était une telle usine à gaz, pour des bénéfices le plus souvent inexistants pour les élèves, avec des projets parfois complètement :shock:
Beaucoup d'établissement ont donc choisi, dès qu'ils l'ont pu, de basculer les heures IDD à la mise en place de soutien en math et français (les matières qui avaient perdu 1 heure lors de la mise en place des machins).

Voilà.
Faut dire que le bidule était refilé aux profs nouvellement arrivants, au pied levé, ou aux collègues en sous service qui s'en seraient bien passé. Puis, l'impétrant était acoquiné avec un collègue tout aussi motivé selon les possibilités que laissaient les emplois du temps et les contraintes de chacun. Il fallait ensuite bricoler un projet avec rien (au début, il y avait quelques centaines de francs dédiés, puis rapidement plus rien), et s'entendre avec le collègue pour mener le truc en doublette. C'était folklo ! Tout ça pour un retour des plus hasardeux, évidemment. Las, les équipes et les CdE ont petit à petit détourné les heures pour en faire du soutien ou des trucs du genre.
Comme à chaque fois qu'il y a un truc boiteux, cela finissait souvent au CDI où les élèves pouvaient tester leur autonomie documentaire sous la houlette de la doc. J'ai quelques souvenirs croquignolets de ce dispositif. Le plus fameux étant peut-être un travail approfondi pour réaliser une publicité avec un slogan latin pour venter du papier toilette.


Dernière édition par Pseudo le Mer 18 Mar 2015 - 20:04, édité 3 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Thalia de G le Mer 18 Mar 2015 - 20:01

Provence a écrit:
Thalia de G a écrit:
Adri a écrit:Parce qu'on s'est rendu compte que c'était de la bouse ?
Parce qu'une fois qu'on avait diminué les horaires disciplinaires avec leur instauration, on pouvait les supprimer - sans rendre aux disciplines les heures perdues ?

Rolling Eyes Suspect
Je ne te savais pas mauvaise langue, Adri.  Wink Ce qui ne signifie pas que tu aies tort, hélas.
Anecdote perso : un IPR est venu nous présenter le machin en sous-entendant avec une telle force qu'il n'y croyait pas que cela s'entendait. Il faisait son boulot, on ne peut le lui reprocher.
Ce n'est pas être mauvaise langue que d'être objectif et réaliste.
Il y a le Wink Ce qui revient à être d'accord avec elle.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Zenxya le Mer 18 Mar 2015 - 20:04

Vous auriez des anecdotes croustillantes sur ces fumeux fameux IDD ?

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
avatar
Zenxya
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Adri le Mer 18 Mar 2015 - 20:07

et je ne l'avais pas pris pour une critique Wink
Je ne dirais même pas ce que j'ai fait comme IDD quand j'étais dans mon premier collège... Suspect Embarassed

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !
avatar
Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Pseudo le Mer 18 Mar 2015 - 20:08

Zenxya a écrit:Vous auriez des anecdotes croustillantes sur ces fumeux fameux IDD ?

Pseudo a écrit:
Comme à chaque fois qu'il y a un truc boiteux, cela finissait souvent au CDI où les élèves pouvaient tester leur autonomie documentaire sous la houlette de la doc. J'ai quelques souvenirs croquignolets de ce dispositif. Le plus fameux étant peut-être un travail approfondi pour réaliser une publicité avec un slogan latin pour venter du papier toilette.

A ton service. J'ai aussi connu un IDD "crée ton cd" sans budget pour acheter les cd. La même année, le rectorat a envoyé un cd avec le paf numérisé dans chaque établissement de l'académie (oui, madame, oui monsieur !), qui avait coûté une blinde et qui ne fonctionnait pas. On a reçu le PAF papier à la bourre, et l'IDD a présenté un cd sans cd... On a rit longtemps (jaune) de cette année maudite pour les cd.


Dernière édition par Pseudo le Mer 18 Mar 2015 - 20:14, édité 2 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par menerve le Mer 18 Mar 2015 - 20:10

Adri a écrit:et je ne l'avais pas pris pour une critique Wink
Je ne dirais même pas ce que j'ai fait comme IDD quand j'étais dans mon premier collège... Suspect Embarassed

Ben si....balance!
avatar
menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Thalia de G le Mer 18 Mar 2015 - 20:12

henriette a écrit:C'était une telle usine à gaz, pour des bénéfices le plus souvent inexistants pour les élèves, avec des projets parfois complètement :shock:
Beaucoup d'établissement ont donc choisi, dès qu'ils l'ont pu, de basculer les heures IDD à la mise en place de soutien en math et français (les matières qui avaient perdu 1 heure lors de la mise en place des machins).

Nous avons en lettres réussi à récupérer cette demi-heure, mais chaque année le même cirque lors de la présentation de la DGH : on vous en laisse, mais ne vous plaignez pas, vous êtes au-dessus des horaires-plancher. C'était un sursis, le couperet est tombé, et nous n'avons plus que 4 heures en 5e et en 4e depuis l'an dernier.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Loreleii le Mer 18 Mar 2015 - 20:17

Nous, on n'arrivait pas à les faire à plusieurs, alors chacun faisait son petit IDD tout seul, mais pas avec ses élèves, sinon c'est pas drôle ... furieux Avec un groupe qui avait choisi cet IDD ... furieux furieux
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par doubledecker le Mer 18 Mar 2015 - 20:19

ann a écrit:Parmi vous , Est-ce que quelqu'un se rappelle pour quelles raisons les IDD en collège avaient été arrêtés ?
Merci !

Comme toutes les choses mises en place par l'EN sans vraiment réfléchir au bien fondé du machin, en les oubliant peu à peu, en jouant sur l'autonomie des établissements et en leur disant qu'avec la DHG ils peuvent choisir d'affecter telles ou telles heures à ce projet ou celui là. Bref en poussant la poussière sous le tapis en faisant l'économie d'une réelle évaluation du dispositif.
j'ai bien lu les autres interventions et je vois que les IDD ont assez mauvaise presse. Je dois dire que pendant les quelques années où ils ont existé dans les différents établissements que j'ai pu fréquenter j'ai participé à des trucs assez intéressants, que les élèves ne finissaient pas eu cdi comme de pauvres âmes en peine et ne produisaient pas forcément et tous des bouses.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
doubledecker
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Pseudo le Mer 18 Mar 2015 - 20:22

Loreleii a écrit:Nous, on n'arrivait pas à les faire à plusieurs, alors chacun faisait son petit IDD tout seul, mais pas avec ses élèves, sinon c'est pas drôle ... furieux  Avec un groupe qui avait choisi cet IDD ... furieux furieux

Ah, oui, y avait ça aussi. Et ce n'était pas toujours de la mauvaise volonté de la part des profs, mais les emplois du temps étaient difficile à concilier, et la DHG pas toujours suffisante. Quand un tatillon voulait absolument un duo, c'était la doc, toujours enthousiaste à l'idée de se coller les bouses innovantes lui permettant de justifier de son statut de prof, qui s'y collait (enfin, quand elle était jeune et dynamique. A l'heure où je vous cause ça va être beaucoup plus difficile de me coller les EPI)

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Pseudo le Mer 18 Mar 2015 - 20:25

doubledecker a écrit:
ann a écrit:Parmi vous , Est-ce que quelqu'un se rappelle pour quelles raisons les IDD en collège avaient été arrêtés ?
Merci !

Comme toutes les choses mises en place par l'EN sans vraiment réfléchir au bien fondé du machin,  en les oubliant peu à peu,  en jouant sur l'autonomie des établissements et en leur disant qu'avec la DHG ils peuvent choisir d'affecter telles ou telles heures à ce projet ou celui là. Bref en poussant la poussière sous le tapis en faisant l'économie d'une réelle évaluation du dispositif.
j'ai bien lu les autres interventions et je vois que les IDD ont assez mauvaise presse.  Je dois dire que pendant les quelques années où ils ont existé dans les différents établissements que j'ai pu fréquenter j'ai participé à des trucs assez intéressants,  que les élèves ne finissaient pas eu cdi comme de pauvres âmes en peine et ne produisaient pas forcément et tous des bouses.

Pour être totalement juste, je dirais qu'il y a eu deux ou trois ans où on a pu faire des choses intéressantes. Puis, plus de sous, plus d'heure, et des motivations qui s'essoufflent (c'est toujours les mêmes qui passent beaucoup de temps pour les projets) et ce fût le début de la fin.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Provence le Mer 18 Mar 2015 - 20:25

Thalia de G a écrit:
Provence a écrit:
Thalia de G a écrit:
Je ne te savais pas mauvaise langue, Adri.  Wink Ce qui ne signifie pas que tu aies tort, hélas.
Anecdote perso : un IPR est venu nous présenter le machin en sous-entendant avec une telle force qu'il n'y croyait pas que cela s'entendait. Il faisait son boulot, on ne peut le lui reprocher.
Ce n'est pas être mauvaise langue que d'être objectif et réaliste.
Il y a le Wink  Ce qui revient à être d'accord avec elle.

Je te taquinais! Very Happy

Thalia de G a écrit:
henriette a écrit:C'était une telle usine à gaz, pour des bénéfices le plus souvent inexistants pour les élèves, avec des projets parfois complètement :shock:
Beaucoup d'établissement ont donc choisi, dès qu'ils l'ont pu, de basculer les heures IDD à la mise en place de soutien en math et français (les matières qui avaient perdu 1 heure lors de la mise en place des machins).
Nous avons en lettres réussi à récupérer cette demi-heure, mais chaque année le même cirque lors de la présentation de la DGH : on vous en laisse, mais ne vous plaignez pas, vous êtes au-dessus des horaires-plancher. C'était un sursis, le couperet est tombé, et nous n'avons plus que 4 heures en 5e et en 4e depuis l'an dernier.
Même chose chez nous. Les collègues râlent sous prétexte qu'il n'y en aurait que pour le français.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par flo le Jeu 19 Mar 2015 - 9:09

En Idd, on m'a fait faire avec un collègue d'eps parcours d'orientation.
Une semaine, ils balisaient le parcours, la semaine d'après, ils rédigeaient ce parcours.
Une autre année, c'était je ne sais plus quoi astronomie/maths et français. J'assurais seulement une heure de présence par semaine, les collègues avaient fait tout le boulot. Et pour finir, on est allé visiter le planetarium du coin.
Enfin, un machin sur le Moyen-Age maths/français, mais je ne me souviens plus de ce qu'on faisait. Pour moi, investissement -100% : cela m'a toujours été imposé en tant que tzr et je n'y ai jamais vu autre chose qu'une perte de temps.

Ensuite, en effet, les heures d'idd sont devenues du soutien. Et là depuis deux ans, en douce, je ne fais plus de soutien, je fais français en classe entière. malmaisbien
Je sais aussi que je monterai un truc bateau si on m'impose les trucs trans et que j'y ferai du français.

avatar
flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Honchamp le Jeu 19 Mar 2015 - 11:19

Dans un grand élan style "nuit du août 1789", en assemblée pleinière, nous avons sacrifié les IDD et offert leurs heures aux collègues de Sciences Physiques pour qu'ils continuent à faire des classes dédoublées, des groupes, quoi...
La principale d'alors leur supprimait because DHG.
Personne ne s'est alors exprimé pour défendre les IDD. Les plus acquis aux IDD s'étaient lassés, ou bien n'en avaient pas , puisque les IDD servaient à compléter les services.
Bref, on a donné les heures aux groupes de sciences.
Cela a dû tenir 2 ans. La principale d'après a supprimé les groupes en sciences, because DHG.

Personnellement , je n'ai fait que 3 IDD.
- Un "le peuple à travers la littérature et la peinture au XIXème", avec une collègue de Lettres. On travaillait vraiment, mais avec une classe qu'on n'avait pas en cours, et beaucoup d'élèves qui auraient préféré certainement quelque chose de moins "littéraire".
On a fait un oral à la fin. J'aimerais retrouver un de ces élèves aujourd'hui pour voir s'il se souvient des tableaux de Millet ou de Caillebotte. Nous travaillions en complémentarité. Avons-nous semé une petite graine ?

- Un autre, l'année d'après "Les créatures fantastiques", avec une collègue de Lettres encore, pas la même.
J'en avais profité pour travailler sur le film "La Belle et la Bête", et faire un peu d'analyse filmique afin de ne pas laisser se périmer ma certification complémentaire HDA-CAV. Nous travaillions chacune de notre côté. Mais on échangeait sur ce qu'on faisait et il avait du contenu. Problème : c'étaient ses élèves. Pas les miens : pas forcément bien.

- Un 3ème, toujours avec une collègue de Lettres, enfin choisie. Je travaillais sur les grands voyages de découverte, on avait exigé l'achat de 28 atlas ! Elle faisait rédiger une nouvelle qui racontait les périgrinations d'un explorateur. Classe que nous avions en commun. C'était du solide.

Bref, je n'ai fait que 3 IDD, jamais de l'occupationnel pur, mais j'ai le souvenir que cela me demandait du travail de préparation, que je n'ai pas vraiment réinvesti.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Fesseur Pro le Jeu 19 Mar 2015 - 11:45

Il me semble avoir lu ( sur ce forum ? ) que les IDD existent encore dans certains collèges.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Guillaume le Grand le Jeu 19 Mar 2015 - 12:29

Oui oui ça existe encore. Dans mon bahut, on fait réaliser un petit manuscrit médiéval par les élèves avec la collègue de français et une intervenante d'un musée pour la calligraphie. Je trouve ça plutôt intéressant

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
avatar
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par ann le Jeu 19 Mar 2015 - 13:04

En vous lisant , je comprends qu' il n'existe aucun texte qui valide leur suppression et que c'est la diminution de le DGH qui a fait que cela a été supprimé . Merci beaucoup !
avatar
ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par linotte le Jeu 19 Mar 2015 - 13:59

Pseudo a écrit:cela finissait souvent au CDI où les élèves pouvaient tester leur autonomie documentaire sous la houlette de la doc

Lorsque, fraiche neo-tit, je suis arrivée dans mon collège, j'ai récupéré un IDD avec la doc (seul point positif du bins ), tout aussi fraiche que moi Laughing
On a monté une expo ( euhh, on a fait des panneaux canson, quoi) sur l'amour courtois ( yess, Kevin bûchant sur l'amour courtois veneration ). Ce paradoxe est mon seul souvenir d'IDD Rolling Eyes
avatar
linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par zazam le Sam 21 Mar 2015 - 11:34

Chez nous, ça existe encore. Et notre chef y tient, à fond, et nous fait du chantage (à l'équipe de lettres) pour qu'il y ait au moins un prof de français par binôme, afin que ça colle au projet d'établissement, axé sur la maîtrise de la langue française… L'écriture doit donc être un aspect majeur.
Les projets montés sont solides dans l'ensemble, mais ça demande un énorme investissement perso - sans oublier qu'on se tape deux heures d'IDD par semaine… et qu'une seule est payée, parce que, vous comprenez, on est deux Suspect
avatar
zazam
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: IDD ( époque lointaine ...)

Message par Ilse le Sam 21 Mar 2015 - 12:28

zazam a écrit:Chez nous, ça existe encore. Et notre chef y tient, à fond, et nous fait du chantage (à l'équipe de lettres) pour qu'il y ait au moins un prof de français par binôme, afin que ça colle au projet d'établissement, axé sur la maîtrise de la langue française… L'écriture doit donc être un aspect majeur.
Les projets montés sont solides dans l'ensemble, mais ça demande un énorme investissement perso - sans oublier qu'on se tape deux heures d'IDD par semaine… et qu'une seule est payée, parce que, vous comprenez, on est deux Suspect
Ce sera pareil pour les EPI ? A faire savoir...
avatar
Ilse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum