Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pitchounette
Esprit éclairé

Être radié de l'éducation nationale : question

par pitchounette le Jeu 19 Mar 2015 - 9:33
Bonjour,
Je remplace une collègue qui est en congé longue maladie. Elle ne donne pas signe de vie au rectorat. Une procédure de radiation a été lancée.
Pour la secrétaire de l'établissement elle ne devait plus apparaître sur sa base de gestion du personnel. Mais elle l'a encore. Est ce que la radiation prend effet que l'année prochaine ou pensez vous que la radiation ne s'est pas faite
Merci
avatar
menerve
Prophète

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par menerve le Ven 20 Mar 2015 - 20:45
Si elle est en arrêt longue maladie je ne vois pas pourquoi elle serait radiée. Si elle est en arrêt longue durée et qu'elle arrive en fin de droit c'est différent.
Mais personne dans l'établissement ne s'inquiète d'elle? Elle est peut être si mal en point qu'elle n'a pas la force d'entamer des démarches avec le rectorat....
Moi ça m'inquiète....le jour où je serais au bout du rouleau on va me radier sans que personne ne me vienne en aide?
avatar
Asha Kraken
Érudit

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Asha Kraken le Ven 20 Mar 2015 - 20:50
+ 1 menerve.
Invité
Invité

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Invité le Ven 20 Mar 2015 - 20:50
+ 2
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Gryphe le Ven 20 Mar 2015 - 20:54
@pitchounette a écrit:Je remplace une collègue qui est en congé longue maladie. Elle ne donne pas signe de vie au rectorat.
Un contact possible par des proches ? pale
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par dandelion le Ven 20 Mar 2015 - 20:56
D'accord avec Ménerve également. C'est un peu effrayant. Si quelqu'un ne répond pas aux courriers, ce n'est pas forcément par indifférence (elle souffre d'une pathologie psychiatre, elle est dans le coma, elle est décédée sans que personne ne s'en rende compte, elle s'est jetée sous un train et personne ne l'a identifiée?).
Juste pour info, j'ai reçu l'avis de fin de ma dispo de trois ans (renouvelable cependant) en courrier simple envoyé à l'étranger. Si je ne réponds pas parce que je n'ai rien reçu, je suis radiée?
avatar
menerve
Prophète

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par menerve le Ven 20 Mar 2015 - 21:12
Et avant de radier quelqu'un il y a étude avec lui des possibilités de reconversion, retraite anticipée, poste adapté....

Seulement si cette personne est hospitalisée, elle n'a peut être pas accès à son courrier.... Et je sais d'expérience combien c'est compliqué....quand mon ex a été hospitalisé durant des mois suite à sa tentative de suicide, rien ne bougeait car il n'était pas en état...et encore je venais relever et ouvrir le courrier, prévenir les différents prestataires qu'il était dans l'impossibilité de payer etc...mais quand j'ai voulu que l'assistante sociale prenne le relais, je me suis heurtée à un mur....on m'a conseillé de tout laisser dans la boite au lettres et je vous jure que j'en ai poussé des gueulantes pour qu'on ne laisse pas tout en plan.... Et j'en pousse encore. Et si je n'étais pas là, il crèverait dans son coin pas lavé et dans des vêtements sales....
Et peut être que cette collègue est déjà bien atteinte par la maladie alors la radier équivaut à lui fournir l'arme pour qu'elle se suicide....
avatar
kero
Grand sage

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par kero le Ven 20 Mar 2015 - 23:36
Un salarié ne donne plus signe de vie à son employeur, je vois pas pourquoi ce dernier ne ferait pas ce qu'il faut pour s'en séparer. Je ne vois vraiment pas ce qu'on peut trouver d'indécent à cela.

Que nous ayons des droits ok, mais l'EN n'est pas non plus un institut de charité.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par User5899 le Sam 21 Mar 2015 - 0:04
@kero a écrit:Un salarié ne donne plus signe de vie à son employeur, je vois pas pourquoi ce dernier ne ferait pas ce qu'il faut pour s'en séparer. Je ne vois vraiment pas ce qu'on peut trouver d'indécent à cela.

Que nous ayons des droits ok, mais l'EN n'est pas non plus un institut de charité.
C'est juste que le message de départ est contradictoire. Une personne en congé de longue maladie ne peut évidemment pas être radiée. Il y a donc autre chose. Par ailleurs, une personne en longue maladie vivant seule ne peut paut-être pas répondre, et cela en toute bonne foi. Ne condamnons pas trop vite ici. Ce n'est quand même pas comme si quelqu'un en pleine forme ne venait jamais faire ses cours sans avertir personne, genre le stagiaire de maths qu'on a eu il y a deux ans, qui séchait les cours mais venait faire du vélo devant le lycée Rolling Eyes
avatar
Kolyma
Niveau 5

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Kolyma le Sam 21 Mar 2015 - 1:17
Ça se trouve, elle a juste un gros rhume.

_________________
« Quand on dit que l'éducation n'est pas une question de moyens, c'est qu'on s'apprête à les réduire... »
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par User5899 le Sam 21 Mar 2015 - 1:33
@Kolyma a écrit:Ça se trouve, elle a juste un gros rhume.
Si ça se trouve, vous êtes juste à l'abri parce que la charte de ce forum ne permet pas qu'on vous réponde comme cette intervention le mérite.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par henriette le Sam 21 Mar 2015 - 2:44
Cripure a écrit:
@Kolyma a écrit:Ça se trouve, elle a juste un gros rhume.
Si ça se trouve, vous êtes juste à l'abri parce que la charte de ce forum ne permet pas qu'on vous réponde comme cette intervention le mérite.
Eh bien, en effet, ce n'est pas l'empathie qui vous étouffe.  :shock: 

A titre personnel, j'ajouterai juste que décidément, il y en a qui osent tout. Et que si ça se trouve, vous êtes en tête d'escadrille.

Enfin, mieux vaut lire ça qu'être aveugle, je suppose.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
skindiver
Érudit

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par skindiver le Sam 21 Mar 2015 - 7:34
@Kolyma a écrit:Ça se trouve, elle a juste un gros rhume.


J'ai pris ça pour de l'humour Wink pas forcément du meilleur gout mais de l'humour quand même.
avatar
Mirobolande
Fidèle du forum

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Mirobolande le Sam 21 Mar 2015 - 8:25
J'aime bien qu'un truc purement administratif trouve une réponse humaine.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Pseudo le Sam 21 Mar 2015 - 8:40
@Mirobolande a écrit:J'aime bien qu'un truc purement administratif trouve une réponse humaine.

L'inverse est toujours plus certain, malheureusement !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
colombane
Niveau 10

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par colombane le Sam 21 Mar 2015 - 9:16
Si apparait toujours dans la base, c'est que la collègue est toujours affectée à l'établissement.
Qu'elle n'y soit plus, peut simplement dire qu'elle a une autre affectation, pas qu'elle soit radiée : certaines personnes sont directement nommées sur le Rectorat...pour libérer le poste et pouvoir nommer un titulaire.
avatar
colombane
Niveau 10

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par colombane le Sam 21 Mar 2015 - 9:21
et par ailleurs, qui dit qu'elle ne donne pas de nouvelles et qu'il n'y a pas de liens avec le Rectorat ? Secrets d'assistantes sociales, de médecins scolaires qui en savent beaucoup plus et ne disent rien. Et surtout pas aux établissements - et encore moins aux collègues.

quand plus rien n'est possible dans le cas de maladie grave, il y a encore les procédures d'invalidité pour prendre le relais.

difficile de savoir ce qui est fait, ou pas. Personne n'empêche chacun d'aller voir sur place..


avatar
Oudemia
Empereur

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Oudemia le Sam 21 Mar 2015 - 9:24
Merci Colombane, je ne suis pas intervenue parce que je n'avais rien de constructif à apporter, (tout en me disant qu'il y a des gens qui feraient mieux de ne pas se mêler de ce qui ne les regarde pas  Rolling Eyes ),  mais j'avais pensé tout de suite que tu aurais une réponse de spécialiste.
fleurs veneration
avatar
menerve
Prophète

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par menerve le Sam 21 Mar 2015 - 10:22
De toute façon quand on est en arret longue maladie on ne perd pas son poste et il est donc tout à fait normal que cette personne soit toujours dans la base de l'établissement si elle est bien en arrêt longue maladie.

Et l'octroi d'un arrêt longue maladie dépend de multiples critères....il faut avoir une maladie qui est sur la liste, il faut un dossier médical, il faut un passage devant divers médecin et expert.

Moi ce qui me dézingue c'est qu'on pense à la radier avant de s'inquiéter de son sort. Merde on n'est pas des robots, un peu d'humanité....
avatar
colombane
Niveau 10

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par colombane le Sam 21 Mar 2015 - 10:33
Qui a parlé de radiation ? Entre la réalité et ce qui se fait réellement, ce que fait le rectorat et ce qui se dit (par raccourcis successifs dans les établissements), il y a un monde. Et l'on ignore tout des réelles procédures en cours.
avatar
Kolyma
Niveau 5

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Kolyma le Sam 21 Mar 2015 - 11:21
@menerve a écrit:Seulement si cette personne est hospitalisée, elle n'a peut être pas accès à son courrier.... Et je sais d'expérience combien c'est compliqué....quand mon ex a été hospitalisé durant des mois suite à sa tentative de suicide, rien ne bougeait car il n'était pas en état...et encore je venais relever et ouvrir le courrier, prévenir les différents prestataires qu'il était dans l'impossibilité de payer etc...mais quand j'ai voulu que l'assistante sociale prenne le relais, je me suis heurtée à un mur....on m'a conseillé de tout laisser dans la boite au lettres et je vous jure que j'en ai poussé des gueulantes pour qu'on ne laisse pas tout en plan.... Et j'en pousse encore. Et si je n'étais pas là, il crèverait dans son coin pas lavé et dans des vêtements sales....
Et peut être que cette collègue est déjà bien atteinte par la maladie alors la radier équivaut à lui fournir l'arme pour qu'elle se suicide....
@Kolyma a écrit:Ça se trouve, elle a juste un gros rhume.
Cripure a écrit:Si ça se trouve, vous êtes juste à l'abri parce que la charte de ce forum ne permet pas qu'on vous réponde comme cette intervention le mérite.
@henriette a écrit:Eh bien, en effet, ce n'est pas l'empathie qui vous étouffe.  :stock: 

A titre personnel, j'ajouterai juste que décidément, il y en a qui osent tout. Et que si ça se trouve, vous êtes en tête d'escadrille.

Enfin, mieux vaut lire ça qu'être aveugle, je suppose.
osteoboy a écrit:J'ai pris ça pour de l'humour Wink pas forcément du meilleur gout mais de l'humour quand même.

Veuillez pardonner mon humour de mauvais goût. C'est la gradation fantasmatique « elle ne donne pas signe de vie au rectorat » / « elle ne répond pas à son courrier » / « elle souffre peut-être d'une pathologie psychiatrique » / «  elle est dans le coma » / « elle est décédée sans que personne ne s'en rende compte » (on imagine le cadavre en décomposition et l'odeur qui commence à alerter les voisins) / « elle s'est jetée sous un train et personne ne l'a identifiée » qui m'a fait rire, bien malgré moi. Je veillerai à faire preuve de davantage de compassion et de correction sur ce forum.

_________________
« Quand on dit que l'éducation n'est pas une question de moyens, c'est qu'on s'apprête à les réduire... »
avatar
henriette
Médiateur

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par henriette le Sam 21 Mar 2015 - 12:10
Si c'était de l'humour, alors excuse mon intervention. Je ne l'ai pas lu comme ça, en effet.
Sans rancune ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Kolyma
Niveau 5

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Kolyma le Sam 21 Mar 2015 - 13:58
Bien sûr, sans rancune !

_________________
« Quand on dit que l'éducation n'est pas une question de moyens, c'est qu'on s'apprête à les réduire... »
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par Ingeborg B. le Sam 21 Mar 2015 - 14:08
Ce qui me sidère, c'est que l'établssement ne se soot pas inquiétée avant du sort de cette personne. Nous sommes uniquement des boîtes de conserve avec code barre ? Quant à spéculer sur la radiation de quelqu'un, no comment....
Expérience dans mon lycée : une prof d'anglais absente depuis deux jours. La secrétaire appelle plusieurs fois sans réponse. Du coup, elle parvient à prévenir les parents de cette collègue. Ils l'ont retrouvée morte chez elle, elle s' était suicidée.
avatar
A Tuin
Sage

Re: Être radié de l'éducation nationale : question

par A Tuin le Sam 21 Mar 2015 - 14:16
@kero a écrit:Un salarié ne donne plus signe de vie à son employeur, je vois pas pourquoi ce dernier ne ferait pas ce qu'il faut pour s'en séparer. Je ne vois vraiment pas ce qu'on peut trouver d'indécent à cela.

Que nous ayons des droits ok, mais l'EN n'est pas non plus un institut de charité.

Même avis. Et si la personne ne répond ni au téléphone ni aux mails, on ne va quand même pas aller la violer chez elle pour qu'elle réponde, à un moment donné c'est quand même à soi de faire ce qu'il y a à faire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum