Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par John le Dim 22 Mar - 7:21

«Que les hommes et les femmes soient belles!» C'est le cri de ralliement des féministes qui veulent en finir avec la règle de grammaire selon laquelle le masculin l'emporte sur le féminin. Pour en finir avec cette règle «sexiste», le collectif d'associations L'égalité, c'est pas sorcier! et la Ligue de l'enseignement proposent de remettre au goût du jour la règle de proximité. «Avant le XVIIIe siècle, la langue française était plus libre. Quand un adjectif se rapportait à deux noms, il pouvait s'accorder avec le plus proche qu'il soit féminin ou masculin. Cette règle de proximité remonte à l'Antiquité. On la retrouve en latin et en grec ancien», plaide Henriette Zoughebi, vice-présidente PCF du conseil régional d'Île-de-France. Pourquoi ne pas y revenir? La langue participe à l'apprentissage de l'égalité. On ne peut pas nier son importance sur les représentations sociales.»
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/03/19/01016-20150319ARTFIG00420-la-bataille-du-genre-gagne-la-grammaire.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par PauvreYorick le Dim 22 Mar - 7:28

Je prédis un grand avenir à ce fil.

(Alors pour entamer les « hostilités » : in abstracto, je trouve la règle de proximité au moins aussi rationnelle que la règle actuelle. Pour détailler un peu, je trouve qu'elle se défend très bien en termes d'euphonie, et je confesse que je n'aurais sûrement pas trop de mal personnellement à en prendre l'habitude. Après, sont-ce des arguments suffisants ─ y compris lorsqu'on y ajoute l'argument de l'égalité ─ pour soutenir effectivement une telle réforme ? c'est plutôt cette question-là que je me pose.)

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Iphigénie le Dim 22 Mar - 7:39

"Que les hommes et les femmes soient belles":
mais donc
"que les femmes et les hommes soient beaux!"
on avance vachement: d'autant que ça m'embête qu'on mette toujours les femmes en second dans une phrase...

Merci d'avoir corrigé l'accord , John: je faisais un accord par le sens Laughing Laughing Laughing


Dernière édition par Iphigénie le Dim 22 Mar - 7:56, édité 3 fois (Raison : Correction de "qu'on mettent")

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Oudemia le Dim 22 Mar - 8:23

@Iphigénie a écrit:"Que les hommes et les femmes soient belles":
mais donc
"que les femmes et les hommes soient beaux!"
on avance vachement:
d'autant que ça m'embête qu'on mette toujours les femmes en second dans une phrase...

Merci d'avoir corrigé l'accord , John: je faisais un accord par le sens Laughing Laughing Laughing

Razz    

 topela

On arrête là ?

Spoiler:

mais je crains que PY n'ait raison

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par e-Wanderer le Dim 22 Mar - 8:32

Ça convient si on décrit une qualité positive, mais que diront les féministes si on écrit : "Les hommes et les femmes sont crétines" ? Une telle règle peut être très contre-productive ! Laughing

Pour le reste, ça ne me dérange pas : on peut même aussi restaurer l'accord au singulier quand le sujet comporte plusieurs éléments ("Honte ni peur n'y remédie", comme chez La Fontaine), ça permet l'expressions de nuances fines que notre langue n'autorise plus. Vive le latin !

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Thalia de G le Dim 22 Mar - 8:52

«La ministre de l'Éducation pourrait publier une nouvelle circulaire considérant comme correcte la règle de proximité», suggère leur nouvelle pétition
On serait mal barrés ! Rolling Eyes

J'envisage des stratégies d'évitement, mais cela alourdirait les phrases : "Les hommes sont beaux et les femmes sont belles" ou tout autre formulation qui dissocierait.

Iphigénie:
Un gage !  Razz


Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Moonchild le Dim 22 Mar - 10:40

@Thalia de G a écrit:
«La ministre de l'Éducation pourrait publier une nouvelle circulaire considérant comme correcte la règle de proximité», suggère leur nouvelle pétition
On serait mal barrés ! Rolling Eyes

J'envisage des stratégies d'évitement, mais cela alourdirait les phrases : "Les hommes sont beaux et les femmes sont belles" ou tout autre formulation qui dissocierait.

Iphigénie:
Un gage !  Razz

En plus on arrive déjà tellement bien à enseigner la langue française qu'on peut parfaitement se permettre d'en changer les règles en cours de route ; ça va pimenter le monotone quotidien de tous les collègues de lettres : "bon, les trolls, l'an dernier en 5ème, on accordait l'adjectif au masculin, mais cette année vous êtes en 4ème alors on accorde avec le nom le plus proche".

De toutes façons, on ne peut pas espérer substituer immédiatement une règle à une autre bien ancrée dans les usages ; les deux règles vont donc cohabiter pendant un bon moment et on pourra selon l'humeur accorder soit au masculin, soit avec le nom le plus proche. Finalement seul l'accord au féminin sera grammaticalement incorrect et on en revient au problème initial de sexisme. Il faudra alors faire une nouvelle pétition demandant que l'on puisse aussi accorder l'adjectif au féminin (bref, la règle serait qu'on pourrait accorder l'adjectif comme on veut) ou que l'on pénalise l'accord au masculin lorsqu'il contrevient à la règle de proximité (ou pourrait créer un délit d'usage de la langue à visée discriminatoire/sexiste).

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par V.Marchais le Dim 22 Mar - 10:49

C'est valable que pour l'accord en genre ou aussi pour l'accord en nombre ?

Faudra-t-il écrire :

Ces hommes et cette femme étaient beaux ?
Ces hommes et cette femme étaient belles ?
Ces hommes et cette femme était belle ?
Ces hommes et cette femme étaient belle ?

Mais : Cette femme et ces hommes étaient beaux ?

Et : Cet homme et cette femme étai(en?)t belle(s) ?

scratch 

Alors, les enfants, l'adjectif s'accorde en nombre avec l'ensemble des mots qu'il qualifie mais il s'accorde en genre avec le dernier nom seulement... Ou bien : la chaîne d'accord passe du sujet au verbe mais pas à l'attribut du sujet, attention, pour ce dernier, il faut prendre seulement la dernière partie du sujet...

Effectivement, je sens que ça va être beaucoup plus simple.




V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Zazk le Dim 22 Mar - 10:53

Mais n'est-ce pas en latin, entre autres, que nous pouvons avoir un accord uniquement avec le nom le plus proche ?
(Bon, c'est vrai que ça ne nous a jamais été très facile...)

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par V.Marchais le Dim 22 Mar - 10:54

Si. C'est d'ailleurs un usage qui s'est perpétué en français jusqu'à l'âge classique - et c'est un argument donné par les pétitionnaires.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Osmie le Dim 22 Mar - 10:55

Et à quand le changement de genre avec le changement de nombre, pour lire des phrases comme celle de Courteline ?
"Cet orgue est le plus beau des plus belles."

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Thalia de G le Dim 22 Mar - 12:17

@Osmie a écrit:Et à quand le changement de genre avec le changement de nombre, pour lire des phrases comme celle de Courteline ?
"Cet orgue est le plus beau des plus belles."
Je ne connaissais pas. C'est beau comme l'antique. Very Happy

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Iphigénie le Dim 22 Mar - 14:01

@Zazk a écrit:Mais n'est-ce pas en latin, entre autres, que nous pouvons avoir un accord uniquement avec le nom le plus proche ?
(Bon, c'est vrai que ça ne nous a jamais été très facile...)
Bon et à quand " les animaux court?" Laughing Laughing
sinon l'accord par proximité c'est aussi "Pierre et Paule mange un dessert et une entrée délicieuse." On gagne en clarté... Rolling Eyes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par User5899 le Dim 22 Mar - 14:58

@John a écrit:
«Que les hommes et les femmes soient belles!» C'est le cri de ralliement des féministes qui veulent en finir avec la règle de grammaire selon laquelle le masculin l'emporte sur le féminin. Pour en finir avec cette règle «sexiste», le collectif d'associations L'égalité, c'est pas sorcier! et la Ligue de l'enseignement proposent de remettre au goût du jour la règle de proximité. «Avant le XVIIIe siècle, la langue française était plus libre. Quand un adjectif se rapportait à deux noms, il pouvait s'accorder avec le plus proche qu'il soit féminin ou masculin. Cette règle de proximité remonte à l'Antiquité. On la retrouve en latin et en grec ancien», plaide Henriette Zoughebi, vice-présidente PCF du conseil régional d'Île-de-France. Pourquoi ne pas y revenir? La langue participe à l'apprentissage de l'égalité. On ne peut pas nier son importance sur les représentations sociales.»
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/03/19/01016-20150319ARTFIG00420-la-bataille-du-genre-gagne-la-grammaire.php
Donc les féministes exigent, pour qu'on s'accorde à elles, de passer toujours en second.

mdr

Glucksman devrait réactualiser son vieil ouvrage La Bêtise.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Thalia de G le Dim 22 Mar - 15:08

@Iphigénie a écrit:
@Zazk a écrit:Mais n'est-ce pas en latin, entre autres, que nous pouvons avoir un accord uniquement avec le nom le plus proche ?
(Bon, c'est vrai que ça ne nous a jamais été très facile...)
Bon et à quand " les animaux court?" Laughing Laughing
sinon l'accord par proximité c'est aussi "Pierre et Paule mange un dessert et une entrée délicieuse." On gagne en clarté... Rolling Eyes
Tssst. En v'là une qui a trop pratiqué le grec et dont les neurones tricotent. Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par User5899 le Dim 22 Mar - 15:10

@V.Marchais a écrit:Si. C'est d'ailleurs un usage qui s'est perpétué en français jusqu'à l'âge classique - et c'est un argument donné par les pétitionnaires.
Profitons-en : des féministes qui souhaitent le retour au XVIIIe, c'est pas tous les jours ! Laughing

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Primura le Dim 22 Mar - 15:18

Et sinon, un homme et une femme (ou une femme et un homme). Deux personnes quoi. On dit ils ou elles ? mdr

Primura
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par BlackMail le Dim 22 Mar - 17:07

Ouaip.
Ce fil a de l'avenir.

Allez, on va résumer: lol les féministes elles veulent imposer d'autres règles grammaticales qui étaient pratiquées pendant longtemps en France et qui impliqueraient de prendre en compte les femmes de temps en temps  Laughing Laughing Laughing mdr Lool .

Hop, voilà qui est fait. On peut passer à du constructif maintenant ?

Edit: le lien vers la pétition: http://www.petitions24.net/regleproximite.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par Raoul Volfoni le Dim 22 Mar - 17:26

@e-Wanderer a écrit:Ça convient si on décrit une qualité positive, mais que diront les féministes si on écrit : "Les hommes et les femmes sont crétines" ? Une telle règle peut être très contre-productive ! Laughing

Pour le reste, ça ne me dérange pas : on peut même aussi restaurer l'accord au singulier quand le sujet comporte plusieurs éléments ("Honte ni peur n'y remédie", comme chez La Fontaine), ça permet l'expression de nuances fines que notre langue n'autorise plus. Vive le latin !

En complément de la première pétition, et pour améliorer l'image des femmes, je compte en lancer une pour demander l'interdiction d'accorder au féminin tous les adjectifs à connotation péjorative. Crétin, méchant, vilain, lourd, socialiste, décevant... n'existeront désormais qu'au masculin.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grammaire : une pétition pour mettre en place la règle de proximité.

Message par ysabel le Dim 22 Mar - 18:00

@Raoul Volfoni a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Ça convient si on décrit une qualité positive, mais que diront les féministes si on écrit : "Les hommes et les femmes sont crétines" ? Une telle règle peut être très contre-productive ! Laughing

Pour le reste, ça ne me dérange pas : on peut même aussi restaurer l'accord au singulier quand le sujet comporte plusieurs éléments ("Honte ni peur n'y remédie", comme chez La Fontaine), ça permet l'expression de nuances fines que notre langue n'autorise plus. Vive le latin !

En complément de la première pétition, et pour améliorer l'image des femmes, je compte en lancer une pour demander l'interdiction d'accorder au féminin tous les adjectifs à connotation péjorative. Crétin, méchant, vilain, lourd, socialiste, décevant... n'existeront désormais qu'au masculin.

Tu veux lancer la nouvelle préciosité ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum