Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Nita le Dim 22 Mar 2015 - 23:03

@Berlingot a écrit:Je crois que j’ai saisi votre idée. Voyons voir: je les mets ensemble selon les classes auxquelles ils appartiennent (sauf si gros déséquilibre); chaque groupe tire au sort un proverbe à illustrer, et doit ensuite, sur les quatre heures qui suivent, inventer un petit fabliau illustrant ce proverbe?
Je pourrai, au fur et à mesure, donner des fiches avec le lexique et les explications nécessaires, des temps ou des modes à utiliser de préférence, etc? Qu’en pensez-vous?

Personnellement, je "casserais" les classes dans la constitutions des groupes.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Oudemia le Dim 22 Mar 2015 - 23:04

Je n'avais pas vu ce qu'on te proposait.

Une autre idée : la poésie est souvent mal connue, ça ne fait pas de mal d'en ajouter une couche : tu vois les éléments techniques de la versification, tu les entraines à décomposer correctement les syllabes, par écrit et à l'oral ; tu vois les quantités de rimes, dans un ou plusieurs poèmes, et ils doivent en trouver eux aussi ; tu demandes des distiques ou des quatrains avec des rimes comme ci ou comme ça, et finalement vous pouvez essayer des bouts rimés.
Le rondeau est au programme en 5e, profites-en .

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Dim 22 Mar 2015 - 23:05

@Leelou a écrit:Berlingot ,
je viens de t'écrire un message qui s'est effacé : je te proposais que tu leur donnes le fabliau "la vieille qui graissa la main à un chevalier " que tu trouves facilement sur internet. Tu vois avec rapidement les caractéristiques d'un fabliau et les expressions à double sens, tu leur demandes de trouver 5 expressions à double sens chacun sur une copie, avec leur explication. Ensuite, tu les mets par quatre ou 5 et tu leur dis d'écrire un fabliau sur ce modèle contenant une expression à double sens.  A la fin, chaque groupe lit son fabliau et on vote pour le plus abouti , le mieux réussi.  C'est réalisable en 4 heures.
bon courage et tiens -nous au courant.

Idée super intéressante aussi. Décidément, on ne m’avait pas menti à propos de ce forum. Merci à tous pour vos conseils, votre aide, etc. J’étais un peu perdue, je l’avoue.
Leelou, votre idée est géniale aussi, dans la mesure où ce n’est pas moi qui "impose" l’expression, mais eux qui la dénichent. Ma seule crainte est que certains en trouvent sans peine, et d’autres non. Mais il est tard, et le soir, je déprime facilement. Pensez-vous que c’est une crainte fondée? Je sais qu’il y a de grosses différences de niveau chez nos 5èmes...

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Leelou le Dim 22 Mar 2015 - 23:05

Tu vas y arriver ! Ils peuvent aussi faire des recherches de leur côté , tu ne les as pas non plus 4 heures d'affilé ?
Entre temps, ils font leur recherche, tu mets au tableau les expressions à double sens qu'ils ont trouvées et ils notent tout ca. Ensuite vient le travail d'écriture par groupe. C'est comme ça que je vois.


Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Dim 22 Mar 2015 - 23:09

@Nita a écrit:Euhhhhhh ... Tout ?

Si tu as le temps tu prépares cinq proverbes, cinq séries de personnages, cinq lieux (interchangeables), cinq listes de mots à placer obligatoirement (trois ou quatre), chaque membre du groupe tire une contrainte d'écriture au sort...
Ca, c’est excellent: très bon dosage d’interventionnisme et de hasard. Je crois que je vais taper là-dedans (et vous couvrir de roses intérieurement pendant au moins une semaine).

Mais c’est fini. Parce que j’en ai marre. Il y a deux ans, j’avais dégotté trois stages pour mes élèves de 3ème. Du coup, leur PP m’avait déclaré que, puisque je m’investissais tellement, c’est moi qui me chargerai du suivi de leur stages. Et ainsi de suite. Je fatigue, là. D’autant qu’en LC, je constate à mon grand regret qu’on est, contractuelle ou certifiée, souvent considérée comme la « prof à options » qui, évidemment, s’amuse à parler de gladiateurs et à dessiner Chronos avec ses élèves (hinhinhin), et a donc du temps à perdre et à distribuer gratuitement.

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Leelou le Dim 22 Mar 2015 - 23:09

Si tu leur demandes de trouver cinq expressions chacun même si certains n'ont pas d'idées , vous en aurez suffisamment pour avoir au moins une expression à double sens par groupe.
Il ne faut pas déprimer.
Ce n'est pas grave non plus les différences de niveaux.

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Dim 22 Mar 2015 - 23:10

@Leelou a écrit:Tu vas y arriver ! Ils peuvent aussi faire des recherches de leur côté , tu ne les as pas non plus 4 heures d'affilé ?
Entre temps, ils font leur recherche, tu mets au tableau les expressions à double sens qu'ils ont trouvées et ils notent tout ca. Ensuite vient le travail d'écriture par groupe. C'est comme ça que je vois.


Non, heureusement, je ne les ai pas quatre heures à la suite, parce que là......

Merci mille fois, vraiment!

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Leelou le Dim 22 Mar 2015 - 23:12

Bon courage ! Tu vas assurer comme une chef, j'en suis sûre !
Tu veux le texte en mp ?
Et dors sereinement.

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Dim 22 Mar 2015 - 23:12

@Leelou a écrit:Si tu leur demandes de trouver cinq expressions chacun même si certains n'ont pas d'idées , vous en aurez suffisamment pour avoir au moins une expression à double sens par groupe.
Il ne faut pas déprimer.
Ce n'est pas grave non plus les différences de niveaux.  


Vous avez sans doute raison. J’ai tendance à me mettre la pression. Disons que je trouve ça lourd à quinze jours d’une inspection.

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Dim 22 Mar 2015 - 23:13

@Leelou a écrit:Bon courage ! Tu vas assurer comme une chef,   j'en suis sûre !
Tu veux le texte en mp ?
Et dors sereinement.


Merci Smile Smile
Je l’ai trouvé et lu....Et j’ai bien ri!
En ce moment, je suis dans la Farce du maître Cuvier, qui marche très bien avec les élèves.

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Leelou le Dim 22 Mar 2015 - 23:15

De rien.
Elle marche bien aussi auprès des élèves.

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par User5899 le Dim 22 Mar 2015 - 23:16

@Berlingot a écrit:Non, je ne peux pas faire la morte: 1-parce que j’ai répondu 2-parce que ça dépanne ce collègue qui traverse une très sale période 3-parce que nom de nom de.....j’ai un peu trop pris l’habitude de dépanner les uns et les autres 4-euh: trop tard (voir point 1)
N'oubliez quand même pas que les remplacements de courte durée de collègues malades sont soumis au volontariat et surtout qu'ils sont rémunérés par la loi de Robien, heure pour heure, sur une ligne budgétaire abondée par le rectorat en tant que de besoin (hors DHG donc). Ne travaillez pas gratuitement, ça dévalorise votre travail. En plus, cette loi a été créée pour ça, justement.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Dim 22 Mar 2015 - 23:22

N'oubliez quand même pas que les remplacements de courte durée de collègues malades sont soumis au volontariat et surtout qu'ils sont rémunérés par la loi de Robien, heure pour heure, sur une ligne budgétaire abondée par le rectorat en tant que de besoin (hors DHG donc). Ne travaillez pas gratuitement, ça dévalorise votre travail. En plus, cette loi a été créée pour ça, justement.


Bon à savoir, merci, vraiment.
Je suis toujours à la ramasse sur ce genre de détails. Peut-être aussi parce que, lorsque j’étais contractuelle, j’ai dû me battre comme une dingue pour être payée - et pour être traitée correctement. Du coup, mon capes obtenu, j’ai un peu « soufflé », ne serait-ce que parce que je n’étais plus obligée de supplier une demi-douzaine de gestionnaires pour être payée....


Dernière édition par Thalia de G le Lun 23 Mar 2015 - 8:52, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par User5899 le Dim 22 Mar 2015 - 23:24

Bon à savoir et à faire appliquer.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Al le Lun 23 Mar 2015 - 6:48

@Berlingot a écrit:
@Nita a écrit:Euhhhhhh ... Tout ?

Si tu as le temps tu prépares cinq proverbes, cinq séries de personnages, cinq lieux (interchangeables), cinq listes de mots à placer obligatoirement (trois ou quatre), chaque membre du groupe tire une contrainte d'écriture au sort...
Ca, c’est excellent: très bon dosage d’interventionnisme et de hasard. Je crois que je vais taper là-dedans (et vous couvrir de roses intérieurement pendant au moins une semaine).

Mais c’est fini. Parce que j’en ai marre. Il y a deux ans, j’avais dégotté trois stages pour mes élèves de 3ème. Du coup, leur PP m’avait déclaré que, puisque je m’investissais tellement, c’est moi qui me chargerai du suivi de leur stages. Et ainsi de suite. Je fatigue, là. D’autant qu’en LC, je constate à mon grand regret qu’on est, contractuelle ou certifiée, souvent considérée comme la « prof à options » qui, évidemment, s’amuse à parler de gladiateurs et à dessiner Chronos avec ses élèves (hinhinhin), et a donc du temps à perdre et à distribuer gratuitement.
Je ne pense pas que cela soit spécialement dû à la matière mais à ton attitude... j'ai déjà remarqué que les "faibles", ceux qui se laissent tout dire / tout faire, se font totalement avoir dans l'EN, par les collègues (la PP qui te demande de faire son boulot mais garde le salaire Rolling Eyes ), les chefs qui t'imposent ce remplacement à 15 jours de ton inspection (moi j'aurais répondu "ç'aurait été avec grand plaisir, mais voyez-vous, stagiaire blabla pas supposé faire d'heures sup blabla et préparation intensive de mon inspection, importance titularisation aussi pour votre établissement blabla"), le fait que tu bosses bénévolement... je suis en LM, agrégée, et je passe un certain nombre d'heures dans l'année au téléphone pour réclamer ce qu'on me doit. Ce n'est pas spécialement agréable mais ça marche comme ça... par exemple le rectorat n'a volontairement pas tenu compte d'une fiche d'ISSR (indemnité pour remplaçants), car il considérait que "je n'ai pas vraiment fait cours" Suspect (oui, il faut le faire) ; des mois après mon ancien établissement a dû les appeler, j'ai été payée l'année d'après. Il faut tout vérifier sans cesse. Je m'investis dans ce que j'ai envie dans l'année et ensuite je m'en sers comme "prétexte" ou "levier" pour refuser ce qu'on cherche à m'imposer sans être mal vu(e). Aucun collègue n'a jamais voulu m'imposer quoi que ce soit sauf un accompagnement de sortie auquel il m'a été assez facile d'échapper. J'ai des amis comme toi qui me disent "j'ai peur de me faire mal voir"', "c'est parce que je débute, je veux pas me mettre les gens à dos"... je suis très dubitative sur cette "stratégie" (par exemple ceux qui acceptent plein d'heures sup parce qu'ils n'osent pas refuser, ben après faut tenir toute l'année comme ça, et la vie perso, de famille...  pale ). Bref, réfléchis bien pour l'avenir!!

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Pseudo le Lun 23 Mar 2015 - 7:14

@Berlingot a écrit:
@Nita a écrit:Ecoute, je suis extrêmement dubitative. Différents chefs d'établissement m'ont affirmé des choses parfaitement inexactes pour se simplifier l'existence.
Si tu comptes survivre longtemps dans l'EN, apprends à dire non, parce qu'on saura te "casser les pieds" s'il arrive quelque chose.
Et par pitié, réclame des HSE, même si c'est sans espoir !

J’ai survécu à de multiples remplacements dans des conditions assez surréalistes. J’ai survécu à ces moments où vous débarquez devant des 3èmes qui vous disent, en latin: « la première déclinaison? Ah, ça ressemble à quoi? » J’ai survécu à ce mois de juillet où je me roulais par terre symboliquement pour que le rectorat « accepte » de me faire une « avance » sur mon salaire du mois de.....février précédent Very Happy
Donc j’attends gentiment ma titularisation, à partir de laquelle j’accepte d’être prise pour un imbécile serviable, mais aux jours ouvrés de mon choix uniquement sunny
Pour l’heure, je voudrais simplement que les élèves bénéficient de quatre heures utiles et qui ne m’obligent pas non plus à morfler comme une folle en amont, je l’avoue.

Puisque c'est pour flatter ton complexe de survivor, fonce !
Ah, l'égo, ce qu'il nous fait faire en prenant des détours inattendus de sauveuse de l'humanité trop bonne poire...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par lisette83 le Lun 23 Mar 2015 - 7:28

Tout à fait d'accord, quel est le but ? sauver en 4h la scolarité des élèves, recevoir les remerciements du collègue ?
Pourquoi donc avoir accepté sur un délai si court ? Surtout que vous ne semblez pas connaître vos droits, c'est comme cela que nous sommes considérés de plus en plus comme des pions; chacun de nous a une responsabilité collective. Bravo ! Vous êtes prête pour la réforme du collège et le jour où vous refuserez, tout le monde vous en voudra...

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Thalia de G le Lun 23 Mar 2015 - 8:55

@lisette83 a écrit:Tout à fait d'accord, quel est le but ? sauver en 4h la scolarité des élèves, recevoir les remerciements du collègue ?
Pourquoi donc avoir accepté sur un délai si court ? Surtout que vous ne semblez pas connaître vos droits, c'est comme cela que nous  sommes considérés de plus en plus comme des pions; chacun de nous a une responsabilité collective. Bravo ! Vous êtes prête pour la réforme du collège et le jour où vous refuserez, tout le monde vous en voudra...
Que tu es dure, lisette ! Mais je suis d'accord avec toi.

Remarque : berlingot, j'ai édité 2 messages pour des erreurs de balises de citation. Merci d'y veiller.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Lun 23 Mar 2015 - 9:43

Je trouve certains un peu violents, quand même. « Complexe de survivor », « flatter l’ego », « faible »....
Que j’ai tendance à me laisser faire: oui. Que j’ai du mal à dire non: oui, aussi, et ça ne date pas d’hier, et c’est valable dans à peu près tous les domaines, même si je travaille à changer cela.
Que j’ai peur de me faire mal voir: certainement pas. J’ai été capable de m’opposer à des « projets » que je trouvais parfaitement farfelus, chronophages, et sans intérêt réel pour les élèves. J’ai refusé des sorties scolaires prétentieuses et qui n’avaient pour seul objectif que de nous faire mousser, tout en faisant sauter des heures de cours réel.
Que je ne semble pas connaître mes droits, Thalia: certainement. Mais cela ne fait de moi ni une imbécile ni une innocente. C’est précisément pour cela que je suis syndiquée et que je suis autant que possible chaque réunion syndicale: pour comprendre, suivre, résister à ma façon. Je suis contre la réforme du collège et je signe toute les pétitions qui passent. Donc que vous puissiez être en colère parce que ce n’est pas le cas d’autres enseignants, je peux le comprendre. Mais il ne me semble pas juste que ce soit à moi d’essuyer les foudres pour autant. Nous avons eu une réunion récemment: des collègues autrement plus au fait que moi ne comprenaient pas le principe des HSE, et ce sont par ailleurs d’ardents militants de la « cause ».
Thalia: pardon pour les problèmes de citation: je ne suis pas encore bien rodée sur ce plan-làSmile

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Thalia de G le Lun 23 Mar 2015 - 9:49

@Berlingot a écrit:Je trouve certains un peu violents, quand même. « Complexe de survivor », « flatter l’ego », « faible »....
Que j’ai tendance à me laisser faire: oui. Que j’ai du mal à dire non: oui, aussi, et ça ne date pas d’hier, et c’est valable dans à peu près tous les domaines, même si je travaille à changer cela.
Que j’ai peur de me faire mal voir: certainement pas. J’ai été capable de m’opposer à des « projets » que je trouvais parfaitement farfelus, chronophages, et sans intérêt réel pour les élèves. J’ai refusé des sorties scolaires prétentieuses et qui n’avaient pour seul objectif que de nous faire mousser, tout en faisant sauter des heures de cours réel.
Que je ne semble pas connaître mes droits, Thalia: certainement. Mais cela ne fait de moi ni une imbécile ni une innocente. C’est précisément pour cela que je suis syndiquée et que je suis autant que possible chaque réunion syndicale: pour comprendre, suivre, résister à ma façon. Je suis contre la réforme du collège et je signe toute les pétitions qui passent. Donc que vous puissiez être en colère parce que ce n’est pas le cas d’autres enseignants, je peux le comprendre. Mais il ne me semble pas juste que ce soit à moi d’essuyer les foudres pour autant. Nous avons eu une réunion récemment: des collègues autrement plus au fait que moi ne comprenaient pas le principe des HSE, et ce sont par ailleurs d’ardents militants de la « cause ».
Thalia: pardon pour les problèmes de citation: je ne suis pas encore bien rodée sur ce plan-làSmile

Il ne s'agit pas de militer, mais d'être informé et de faire respecter un droit élémentaire : tout travail fait doit être rémunéré.
Cela dit, aucune proposition pour cette semaine, je ne me suis jamais trouvée dans cette situation. Bonne chance !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Lun 23 Mar 2015 - 9:50

J’ajoute que lorsque l’on est contractuelle pendant un certain temps, on est « obligée » (oui, pardon, mais c’est la triste réalité) de fermer son clapet. Oui, on apprend à taire son indignation, parce qu’on n’a pas le choix, parce que des gestionnaires vous baladent pendant des semaines et des mois, vous disent avoir égaré votre dossier, parce que votre CE vous fait le coup de « Ah? Des heures sup? Vous? Je ne m’en souviens pas. » On ronge son frein, on se bouffe les lèvres, on alterne la diplomatie, le silence et le coup de gueule le mieux placé, mais c’est difficile.
J’ai réussi à passer le concours et à l’avoir du premier coup dans un contexte familial violent et compliqué, je me suis battue pour l’obtenir, aussi parce que je n’en pouvais plus de ce déni permanent de justice. Je ne me faisais aucune illusion sur le prétendu respect que je pourrais obtenir une fois certifiée (je viens d’une famille de profs, je savais où je mettais les pieds), mais je n’ignorais pas non plus qu’il est moins facile de jouer avec quelqu’un qui a le concours, qu’avec des contractuels chair à canon.
Je ne souhaite pas polémiquer. Que certains pensent (parce que c’est aussi les limites du virtuel: on ne connaît pas celui/celle qui est de l’autre côté de l’ordinateur) que je suis faible, ou que j’ai un problème d’ego, tant pis. Je remercie vraiment chaleureusement les forumeurs qui m’ont sauvée en me donnant de super conseils, et merci aussi à ceux dont la colère (même si j’en prends un peu par la même occasion ;-)) me rappelle que j’ai raison d’essayer de limiter un peu les abus.

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Berlingot le Lun 23 Mar 2015 - 9:54

Thalia: Je trouve, personnellement, que c’est un des points les moins simples à saisir. Il y a un vrai flou (entretenu par les CE et le rectorat) sur ce plan-là. C’est pour ça que j’ai toujours eu recours, quand vraiment ça se corsait, à mes responsables syndicaux, parce qu’ils connaissaient les textes sur les bouts des doigts.
J’ai accepté au pied levé ce « remplacement » impromptu, mais je comptais lui demander ce qu’il en était en matière de rétribution.

Berlingot
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par zeprof le Lun 23 Mar 2015 - 9:56

je n'ai pas de bons conseils à te proposer, je vois que beaucoup de choses ont été proposées déjà Smile

pour le reste, il y a eu des propos violents mais je pense aussi que, maladroitement, certains voulaient te conseiller de ne pas te faire avoir...
ne te justifie pas, tu n'as pas à le faire Smile sache juste que le monde de l'EN (c'est pariel partout ceci dit) te presse jusqu'au bout si on sent que tu ne dirais pas non et à trop vouloir en faire, on frise le burn out. et là, si tu t'effondres, tous ces gens qui t'ont pressée, n'auront aucune compassion pour ton état, pire ils t'en voudront de ne plus assurer. (vécu) donc protège toi Wink
c'est tout topela

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Al le Lun 23 Mar 2015 - 11:04

@Berlingot a écrit:Je trouve certains un peu violents, quand même. « Complexe de survivor », « flatter l’ego », « faible »....
Que j’ai tendance à me laisser faire: oui. Que j’ai du mal à dire non: oui, aussi, et ça ne date pas d’hier, et c’est valable dans à peu près tous les domaines, même si je travaille à changer cela.
Que j’ai peur de me faire mal voir: certainement pas. J’ai été capable de m’opposer à des « projets » que je trouvais parfaitement farfelus, chronophages, et sans intérêt réel pour les élèves. J’ai refusé des sorties scolaires prétentieuses et qui n’avaient pour seul objectif que de nous faire mousser, tout en faisant sauter des heures de cours réel.
Que je ne semble pas connaître mes droits, Thalia: certainement. Mais cela ne fait de moi ni une imbécile ni une innocente. C’est précisément pour cela que je suis syndiquée et que je suis autant que possible chaque réunion syndicale: pour comprendre, suivre, résister à ma façon. Je suis contre la réforme du collège et je signe toute les pétitions qui passent. Donc que vous puissiez être en colère parce que ce n’est pas le cas d’autres enseignants, je peux le comprendre. Mais il ne me semble pas juste que ce soit à moi d’essuyer les foudres pour autant. Nous avons eu une réunion récemment: des collègues autrement plus au fait que moi ne comprenaient pas le principe des HSE, et ce sont par ailleurs d’ardents militants de la « cause ».
Thalia: pardon pour les problèmes de citation: je ne suis pas encore bien rodée sur ce plan-làSmile
Quand je parlais de "faibles", c'était dans la vision de la hiérarchie (+ collègues, d'ailleurs les élèves font pareil aussi) qui nous cataloguent trèèèès vite en deux camps : les "faibles" et les "forts" : au sens de : celui-là, on peut l'emm..., lui demander ce qu'on veut, il cèdera et celui-là, j'essaie même pas, je sais qu'il dira non. Je t'ai donné ci dessus quelques "trucs" qui marchent bien pour ménager la chèvre et le chou.
Par contre pour les HSE, si on parle d'heures sup, je suis Shocked que des personnes puissent ne pas comprendre que quand on fait plus d'heures, on touche des heures sup. C'est quand même pas difficile à comprendre. Nos obligations de service sont définies en nombre d'heures devant les élèves/semaine.
J'aurais aussi tout à fait pu dépanner comme tu le fais, mais si ça me va, si ça n'est pas une contrainte, si j'ai envie de le faire pour x raison(s) et bien sûr en étant payée!!!

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au secours ! Je viens de l’apprendre : je remplace pendant une semaine pour des classes que je n'ai pas.

Message par Al le Lun 23 Mar 2015 - 11:11

ps : normalement tu dois être payée en HSE. Et si en tant que contractuel on te sortait le coup de ne "pas se souvenir" de tes heures sup, fallait leur balancer une photocopie (toujours faire des photocopies, de tout). Et là c'est pareil, demander comme si ça allait de soi si des HSE sont bien prévues "je serai bien payée en HSE, c'est cela?". Signer un papier. Photocopier. Encore une fois à mon avis ce n'est pas vraiment lié à ton statut ancien de contractuel : on m'a déjà fait le coup sur les heures sup. Je dois "contrôler" que mon établissement envoie bien la déclaration au rectorat.

Le problème c'est que tu te poses un peu en victime dont il est naturel d'abuser (avant c'était parce que tu étais contractuelle, maintenant c'est parce que tu es en LC...), et si je sais que la situation des contractuels est souvent atroce, dans les situations que tu décris, tu étais à même à chaque fois de faire respecter tes droits. Certains sur le forum sont choqués car si des profs commencent à bosser gratuitement, tu imagines aisément les conséquences que cela pourrait engendrer... pour tous.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum