Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Asha Kraken
Neoprof expérimenté

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Asha Kraken le Sam 28 Mar 2015 - 11:51
@Handsome Devil a écrit:Je suis un peu étonné de l'angélisme qui transparait de certains commentaires.
Il est quand même légitime de se demander si une personne impliquée dans une affaire de viol sur mineur, et qui était en contact avec des enfants dans le cadre professionnel, aurait-pu s'y livrer à des agissements comparables.
De même, poser la question des conduites à tenir de la part d'enseignants dans une émission de radio, et derrière cela à la manière de contrôler le respect de ces consignes, ne me parait pas déplacé.

Or pour certains, on dirait que ces interrogations font partie de l’éternel complot anti-enseignants, alors qu'au contraire c'est la négligence institutionnalisée, le repli sur soi bien commode et le discours infantilisant (la bienveillance et le dévouement comme valeurs supérieures au professionnalisme) qui finissent par aboutir à des catastrophes de ce type, dont beaucoup restent d'ailleurs cachées.

Souvenons nous que les victimes ce sont les élèves sous la responsabilité des adultes dans leur ensemble, qu'il s'agisse d'agressions sexuelles ou ailleurs de harcèlement, et que l'accès aux enfants attire les prédateurs aussi bien que dans l'église ou les scouts. A ce titre, le filtrage des candidats au métier, la mise en place et l'application sur le terrain de règles de comportement claires, et des procédures d'enquête en cas d'incident sont des exigences normales que la plupart des professions connaissent, évidemment adaptées à chaque contexte.

Je suis on ne peut plus d'accord. Cela ne m'apparaît pas liberticide que quelqu'un ayant agressé sexuellement des enfants ne puisse en approcher d'autres quotidiennement (dans un situation d'autorité qui est plus est).
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Ergo le Sam 28 Mar 2015 - 12:21
républicain a écrit:
@Celadon a écrit:Et comme ça ne suffisait pas...
http://www.planet.fr/revue-du-web-yvelines-un-instituteur-soupconne-de-viols-et-agressions-sexuelles.826620.1912.html?xtor=ES-1-802516[Planet-a-la-Une]-20150328

"Les faits auraient été commis hors du cadre scolaire..."
Aurait-on dit de M. Tartempion qu'il était plombier, maçon, électricien ou conducteur de poids lourds?
Pas sûr!
Là, ce n'est pas de M. Trucmuche, présumé innocent, dont on parle, mais d'un "instituteur", forcément présumé coupable...
Ca me gonfle vraiment!
A ceci près que M. Tartempion plombier - maçon - électricien ou conducteur de poids lourds n'est pas quotidiennement face à des enfants dans le cadre de son travail.

_________________
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
User21714
Expert spécialisé

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par User21714 le Sam 28 Mar 2015 - 12:38
@Ergo a écrit:
républicain a écrit:
@Celadon a écrit:Et comme ça ne suffisait pas...
http://www.planet.fr/revue-du-web-yvelines-un-instituteur-soupconne-de-viols-et-agressions-sexuelles.826620.1912.html?xtor=ES-1-802516[Planet-a-la-Une]-20150328

"Les faits auraient été commis hors du cadre scolaire..."
Aurait-on dit de M. Tartempion qu'il était plombier, maçon, électricien ou conducteur de poids lourds?
Pas sûr!
Là, ce n'est pas de M. Trucmuche, présumé innocent, dont on parle, mais d'un "instituteur", forcément présumé coupable...
Ca me gonfle vraiment!
A ceci près que M. Tartempion plombier - maçon - électricien ou conducteur de poids lourds n'est pas quotidiennement face à des enfants dans le cadre de son travail.

Où l'on retrouve le sacro-saint sacerdoce des instituteurs et où le parallèle avec le curé devient on ne peut plus évident...
Ce que je conteste, ce ne sont pas les suites éventuellement négatives à une affaire de pédophilie pour un enseignant.
Ce que je trouve détestable, c'est le focus mis par les médias sur une profession en particulier: tu es instit, donc c'est une circonstance aggravante dans un cas de viol répréhensible sur mineur dans le cadre privé.
Eh bien non! Comme tout citoyen, il doit avoir droit à un jugement équitable. S'il n'y a rien à lui reprocher dans le cadre de son boulot, il ne doit pas être, à l'avance, soupçonné d'être coupable: c'est une certaine forme de délit de sale gueule et, je le répète, cela fait des années que ça me gonfle.
User21714
Expert spécialisé

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par User21714 le Sam 28 Mar 2015 - 12:45
Rappel du titre de l'article:

"Yvelines: un instituteur soupçonné de viols et agressions sexuelles"

Si avec ça, on ne voit pas que l'on mélange tout volontairement...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Thalia de G le Sam 28 Mar 2015 - 14:23
républicain a écrit:
@Ergo a écrit:
républicain a écrit:

"Les faits auraient été commis hors du cadre scolaire..."
Aurait-on dit de M. Tartempion qu'il était plombier, maçon, électricien ou conducteur de poids lourds?
Pas sûr!
Là, ce n'est pas de M. Trucmuche, présumé innocent, dont on parle, mais d'un "instituteur", forcément présumé coupable...
Ca me gonfle vraiment!
A ceci près que M. Tartempion plombier - maçon - électricien ou conducteur de poids lourds n'est pas quotidiennement face à des enfants dans le cadre de son travail.

Où l'on retrouve le sacro-saint sacerdoce des instituteurs et où le parallèle avec le curé devient on ne peut plus évident...
Ce que je conteste, ce ne sont pas les suites éventuellement négatives à une affaire de pédophilie pour un enseignant.
Ce que je trouve détestable, c'est le focus mis par les médias sur une profession en particulier: tu es instit, donc c'est une circonstance aggravante dans un cas de viol répréhensible sur mineur dans le cadre privé.
Eh bien non! Comme tout citoyen, il doit avoir droit à un jugement équitable. S'il n'y a rien à lui reprocher dans le cadre de son boulot, il ne doit pas être, à l'avance, soupçonné d'être coupable: c'est une certaine forme de délit de sale gueule et, je le répète, cela fait des années que ça me gonfle.
Le problème est : "Faut-il communiquer à qui de droit les antécédents judiciaires de personnels en contact avec des enfants ?" Que ce soit des enseignants, des animateurs de centres aérés ou de colos, des curés.
Je réponds par l'affirmative. On n'expose pas des enfants à un tel danger si on peut prévenir.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Handsome Devil
Niveau 9

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Handsome Devil le Sam 28 Mar 2015 - 14:35
républicain a écrit:
@Ergo a écrit:A ceci près que M. Tartempion plombier - maçon - électricien ou conducteur de poids lourds n'est pas quotidiennement face à des enfants dans le cadre de son travail.
Où l'on retrouve le sacro-saint sacerdoce des instituteurs et où le parallèle avec le curé devient on ne peut plus évident...
Ce que je conteste, ce ne sont pas les suites éventuellement négatives à une affaire de pédophilie pour un enseignant.
Ce que je trouve détestable, c'est le focus mis par les médias sur une profession en particulier: tu es instit, donc c'est une circonstance aggravante dans un cas de viol répréhensible sur mineur dans le cadre privé.
Eh bien non! Comme tout citoyen, il doit avoir droit à un jugement équitable. S'il n'y a rien à lui reprocher dans le cadre de son boulot, il ne doit pas être, à l'avance, soupçonné d'être coupable: c'est une certaine forme de délit de sale gueule et, je le répète, cela fait des années que ça me gonfle.
Ça n'a rien à voir avec le sacerdoce. Qu'un enseignant (ou tout autre adulte responsable d'enfants) s'abstienne d'agresser sexuellement ceux dont il a la charge, c'est un minimum Evil or Very Mad
Il n'y a pas d'a priori de culpabilité sur les instituteurs dans l'opinion publique, seulement une crainte légitime qu'il ait sévi hors du cadre familial puisqu'il en a l'occasion plus que beaucoup d'autres professions.
avatar
Asha Kraken
Neoprof expérimenté

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Asha Kraken le Sam 28 Mar 2015 - 14:40
@Handsome Devil a écrit:
républicain a écrit:
@Ergo a écrit:A ceci près que M. Tartempion plombier - maçon - électricien ou conducteur de poids lourds n'est pas quotidiennement face à des enfants dans le cadre de son travail.
Où l'on retrouve le sacro-saint sacerdoce des instituteurs et où le parallèle avec le curé devient on ne peut plus évident...
Ce que je conteste, ce ne sont pas les suites éventuellement négatives à une affaire de pédophilie pour un enseignant.
Ce que je trouve détestable, c'est le focus mis par les médias sur une profession en particulier: tu es instit, donc c'est une circonstance aggravante dans un cas de viol répréhensible sur mineur dans le cadre privé.
Eh bien non! Comme tout citoyen, il doit avoir droit à un jugement équitable. S'il n'y a rien à lui reprocher dans le cadre de son boulot, il ne doit pas être, à l'avance, soupçonné d'être coupable: c'est une certaine forme de délit de sale gueule et, je le répète, cela fait des années que ça me gonfle.
Ça n'a rien à voir avec le sacerdoce. Qu'un enseignant (ou tout autre adulte responsable d'enfants) s'abstienne d'agresser sexuellement ceux dont il a la charge, c'est un minimum Evil or Very Mad
Il n'y a pas d'a priori de culpabilité sur les instituteurs dans l'opinion publique, seulement une crainte légitime qu'il ait sévi hors du cadre familial puisqu'il en a l'occasion plus que beaucoup d'autres professions.

C'est comme cela que je vois les choses également et que je comprends les gros titres.
User21714
Expert spécialisé

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par User21714 le Sam 28 Mar 2015 - 14:58
@Handsome Devil a écrit:
républicain a écrit:
@Ergo a écrit:A ceci près que M. Tartempion plombier - maçon - électricien ou conducteur de poids lourds n'est pas quotidiennement face à des enfants dans le cadre de son travail.
Où l'on retrouve le sacro-saint sacerdoce des instituteurs et où le parallèle avec le curé devient on ne peut plus évident...
Ce que je conteste, ce ne sont pas les suites éventuellement négatives à une affaire de pédophilie pour un enseignant.
Ce que je trouve détestable, c'est le focus mis par les médias sur une profession en particulier: tu es instit, donc c'est une circonstance aggravante dans un cas de viol répréhensible sur mineur dans le cadre privé.
Eh bien non! Comme tout citoyen, il doit avoir droit à un jugement équitable. S'il n'y a rien à lui reprocher dans le cadre de son boulot, il ne doit pas être, à l'avance, soupçonné d'être coupable: c'est une certaine forme de délit de sale gueule et, je le répète, cela fait des années que ça me gonfle.
Ça n'a rien à voir avec le sacerdoce. Qu'un enseignant (ou tout autre adulte responsable d'enfants) s'abstienne d'agresser sexuellement ceux dont il a la charge, c'est un minimum Evil or Very Mad
Il n'y a pas d'a priori de culpabilité sur les instituteurs dans l'opinion publique, seulement une crainte légitime qu'il ait sévi hors du cadre familial puisqu'il en a l'occasion plus que beaucoup d'autres professions.

Je n'ai pas parlé de l'opinion publique.
Je dis simplement que le titre choisi est plus que maladroit: il est orienté!
Pour l'instant, on  parle  de viol dans le milieu familial élargi, ce qui est déjà en soi dégueu, bien entendu.
Et s'il est convaincu d'agression sexuelle sur mineur par personne dépositaire d'autorité dans le milieu scolaire, ce sera encore plus grave et je souhaiterai que les sanctions soient plus lourdes. Mais ce n'est pas ce qui lui est reproché pour l'instant.

"Je suis prof,
Fonctionnaire,
Fainéant,
J'm'en foutiste,
Gréviste,
Incompétent,
Planqué,
Dépressif,
Toujours en vacances
Et trop payé.

Défoulez-vous
Ou prenez ma place!"

Tel est le tee-shirt que je porte aujourd'hui...
"Soupçonné à priori d'attentat à la pudeur dans l'exercice de mon métier" n'est pas encore écrit...
avatar
Handsome Devil
Niveau 9

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Handsome Devil le Sam 28 Mar 2015 - 16:08
Adopter une posture de victime ne rend pas le propos plus crédible.
User21714
Expert spécialisé

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par User21714 le Sam 28 Mar 2015 - 16:18
@Handsome Devil a écrit:Adopter une posture de victime ne rend pas le propos plus crédible.

Affirmer de façon péremptoire non plus.
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par auléric le Sam 28 Mar 2015 - 19:38
@Thalia de G a écrit:
Le problème est : "Faut-il communiquer à qui de droit les antécédents judiciaires de personnels en contact avec des enfants  ?" Que ce soit des enseignants, des animateurs de centres aérés ou de colos, des curés.
Je réponds par l'affirmative. On n'expose pas des enfants à un tel danger si on peut prévenir.

c'est le cas pour les assistantes maternelles, à chaque renouvellement d'agrément (tous les 5 ans donc) elles doivent fournir un extrait de casier judiciaire pour elle-même mais également pour tous les membres de leur familles présentes à leur domicile pendant les heures d'accueil (enfants majeurs, conjoint, frère ou soeur hébergés par exemple) !
ce doit aussi être le cas je pense pour les personnels de crèches, les éducateurs etc ... sauf que comme nous, cela doit se limiter à l'embauche... quid de condamnations postérieures?


sinon malgré tout, ce titre est un peu racoleur, anxiogène et j'aurai aussi préféré que l'enquête concernant ce collègue se fasse loin de la presse. Je ne doute pas qu'elle aurait amené les enquêteurs dans sa sphère professionnelle vu son métier et en mettre une couche dans les médias ne peut qu'inciter les gens à dire "tous des pédophiles" envers nos collègues masculins ... c'est déjà ce qui se dit (en blaguant ou pas) des curés. Ne pas le faire, demande un recul que beaucoup de commentaires des articles, des émissions ou du comptoir du café du commerce, n'ont pas.
Ce n'est pas verser dans l'angélisme que penser aux retombées désagréables de cet article.
D'autant que comme pour tout drame, les journalistes (?) vont exploiter tout fait un peu ressemblant pendant un moment.
User21714
Expert spécialisé

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par User21714 le Sam 28 Mar 2015 - 22:31
@auléric a écrit:

sinon malgré tout, ce titre est un peu racoleur, anxiogène et j'aurai aussi préféré que l'enquête concernant ce collègue se fasse loin de la presse. Je ne doute pas qu'elle aurait amené les enquêteurs dans sa sphère professionnelle vu son métier et en mettre une couche dans les médias ne peut qu'inciter les gens à dire "tous des pédophiles" envers nos collègues masculins ... c'est déjà ce qui se dit (en blaguant ou pas) des curés. Ne pas le faire, demande un recul que beaucoup de commentaires des articles, des émissions ou du comptoir du café du commerce, n'ont pas.
Ce n'est pas verser dans l'angélisme que penser aux retombées désagréables de cet article.
D'autant que comme pour tout drame, les journalistes (?) vont exploiter tout fait un peu ressemblant pendant un moment.

Voilà...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Reine Margot le Dim 29 Mar 2015 - 8:23
Je crois aussi que la condamnation aurait dû être communiquée à la DSDEN par la justice.
On ne peut pas prendre de tels risques.
Pour ce qui est de la médiatisation, quelque part on ne peut pas souhaiter que ces affaires continuent de se dérouler dans le silence, sans que rien ne change. Je comprends la comparaison avec les prêtres, mais c'est hélas la médiatisation qui a fait bouger les choses.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
User21714
Expert spécialisé

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par User21714 le Dim 29 Mar 2015 - 9:05
@Reine Margot a écrit:Je crois aussi que la condamnation aurait dû être communiquée à la DSDEN par la justice.
On ne peut pas prendre de tels risques.
Pour ce qui est de la médiatisation, quelque part on ne peut pas souhaiter que ces affaires continuent de se dérouler dans le silence, sans que rien ne change. Je comprends la comparaison avec les prêtres, mais c'est hélas la médiatisation qui a fait bouger les choses.

Dans le 1er cas à l'origine de la discussion (viol dans l'exercice de ses fonctions), il est évident que la hiérarchie aurait dû être mise au courant de la situation pénale de cet  enseignant et aurait ainsi pu éviter d'introduire le loup dans la bergerie.

Dans le second cas:
http://www.planet.fr/revue-du-web-yvelines-un-instituteur-soupconne-de-viols-et-agressions-sexuelles.826620.1912.html?xtor=ES-1-802516[Planet-a-la-Une]-20150328

Je maintiens que le titre est racoleur et, puisque les faits incriminés ont eu lieu dans "le cercle familial élargi", mentionner en premier qu'il s'agit d'un instit induit une réaction de mme Michou du genre:
"Encore un instit! Ah! vraiment, l'Education Nationale, c'est plus ce que c'était, ma bonne dame!"

Je n'aurais pas été dérangé d'apprendre, dans le développement de l'article que le type de 63 ans faisait le métier d'instit, mais ce qui m'horripile, c'est la présentation de son acte pédophile comme celui d'un enseignant. Il faudrait que certains apprennent à distinguer être et faire.
Il est un homme de 63 ans, peut-être pédophile et violeur (la justice passera), mais il fait instit.

S'il est convaincu en plus d'acte pédophile dans l'exercice de sa profession, je ne trouverai rien à redire à ce que sa fonction soit citée en gros titre, bien entendu... Mais pas à priori.
Vddw
Niveau 5

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Vddw le Dim 29 Mar 2015 - 9:50
Sauf que rien n'est prévu pour que la hiérarchie soit mise au courant puisque la justice n'a pas a le faire .... Il y a les des choses à revoir au niveau procédural mais aucune faute commise
Contenu sponsorisé

Re: Un directeur d'école en garde à vue

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum