Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Fires of Pompeii le Mar 24 Mar 2015 - 11:20

Bonjour les Néos....

Je serai inspectée (pour éventuelle titularisation) d'ici une dizaine de jours, avec ma classe de sixième, et la séquence que je fais en ce moment est sur les récits de déluge. Voilà pour le décor  Very Happy

Voici ma question : est-il vraiment "casse-gueule" de faire une leçon de langue le jour de l'inspection ?

D'habitude je procède ainsi : travail de repérage en autonomie; puis correction et déduction de la règle par les élèves (soit à l'oral, soit à l'écrit); puis trace écrite ; puis relecture de la trace écrite, je fais réciter quelques volontaires, les autres commencent les exercices pendant ce temps...
Sachant qu'en général, les étapes de repérage, déduction et TE se répètent car je "saucissonne" mon cours. (exemple sur le futur : d'abord les terminaisons et les bases verbales, puis les valeurs; enfin, je ne sais pas si c'est bien clair expliqué ainsi, mais on fait la TE au fur et à mesure, et pas en rush à la fin du cours.)

Alors d'un côté je me dis, mince elle va trouver ça trop basique; en même temps je vois bien que mes élèves sont habitués ainsi et je refuse de faire quelque chose qui les perturberait sur la forme de mon cours, car ça serait le meilleur moyen de rater ma séance, je pense. Et puis d'un autre côté je me dis "bon, est-ce qu'il ne vaut pas mieux montrer à l'inspectrice un cours basique mais qui correspond à mes habitudes de travail, qu'un cours hyper différent, avec des travaux de groupe et compagnie, choses que je ne fais pas vraiment habituellement ?"...

Bref, je suis un peu perdue, çar ça fait sept mois que j'enseigne et j'ai peur que tout d'un coup en une heure on vienne me dire que tout ce que je fais est nul. Ma tutrice ne m'a jamais rien reproché, mais j'ai peur de l'inspectrice ^^.

Edit : je me suis complètement trompée de section du forum, je dois être à moitié folle... un modérateur peut-il déplacer mon post ? merci Smile

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Armide le Mar 24 Mar 2015 - 13:16

Ma stagiaire l'a fait et a été félicitée par l'inspecteur ( académie de Créteil). Ce n'est pas plus casse-gueule qu'autre chose, il faut seulement que cela soit bien préparé et efficace.
Pour une inspection de titularisation, c'est d'abord ta gestion de la classe et le contact avec les élèves qui sont évalués.

Armide
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Fires of Pompeii le Mar 24 Mar 2015 - 13:21

Merci de ta réponse, ça me rassure ! on entend tellement que la grammaire c'est rédhibitoire pour un inspecteur..

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Cha33 le Mar 24 Mar 2015 - 13:54

Je l'ai fait pour ma titularisation et cela s'est très bien passé. Quant à la méthode, garde la tienne, c'est celle à laquelle tes élèves et toi êtes habitués. Rien de pire que de bouleverser des habitudes bien ancrées.

Cha33
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Fires of Pompeii le Mar 24 Mar 2015 - 14:00

@Cha33 a écrit:Je l'ai fait pour ma titularisation et cela s'est très bien passé. Quant à la méthode,  garde la tienne, c'est celle à laquelle tes élèves et toi êtes habitués. Rien de pire que de bouleverser des habitudes bien ancrées.

C'est bien ce qui me semblait... merci de ta réponse, en tout cas; je suis contente de voir que les leçons de langue en inspection peuvent se faire, et ne sont pas forcément synonymes d'échec ! Very Happy

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Provence le Mar 24 Mar 2015 - 21:44

PB64 a écrit:Merci de ta réponse, ça me rassure ! on entend tellement que la grammaire c'est rédhibitoire pour un inspecteur..

La dernière fois que j'ai assisté à une réunion avec des inspecteurs, ceux-ci se sont étonnés qu'on ne leur présente jamais de séance de grammaire.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Lemisanthrope le Ven 27 Mar 2015 - 22:08

Bonsoir PB64,
J'ai été inspectée au cours d'une séance d'étude de la langue lundi dernier (les emplois du subjonctif présent dans le discours de Cyrano de Bergerac). Ça s'est très bien passé.
Il ne faut surtout pas perdre tes élèves en proposant une séance de langue qui ne serait pas "ritualisée", mais pourquoi pas la travailler davantage et la peaufiner dans les détails en changeant de support par exemple ou de lanceur de tâche afin de les motiver et mobiliser toute leur attention. Si je peux te conseiller, d'après le discours de mon inspecteur, ce qui importe plus que tout dans une séance de langue, ce n'est ni la phase d'observation, ni celle des manipulations, ni celle de l'énonciation de la règle, ni celle des exercices d'application (surtout pas d'ailleurs) mais bien celle qui arrive à la fin et qui justifie toute ta séance : l'activité d'écriture (les élèves doivent comprendre que l'étude de ladite notion grammaticale à ce moment précis de la séquence était indispensable pour poursuivre la lecture). La grammaire ne doit pas être gratuite, elle doit viser un objectif qui entre dans ta séquence.
Tout peut très bien se passer, donc, mais à condition de ne pas proposer une "séance gratuite". C'est ce que j'ai retenu du discours de quatre inspecteurs de lettres.
Je crois qu'il ne faut pas écouter les on-dit. Rassure-toi. Razz

Lemisanthrope
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Provence le Ven 27 Mar 2015 - 22:17

@Lemisanthrope a écrit:Bonsoir PB64,
J'ai été inspectée au cours d'une séance d'étude de la langue lundi dernier (les emplois du subjonctif présent dans le discours de Cyrano de Bergerac). Ça s'est très bien passé.
Il ne faut surtout pas perdre tes élèves en proposant une séance de langue qui ne serait pas "ritualisée", mais pourquoi pas la travailler davantage et la peaufiner dans les détails en changeant de support par exemple ou de lanceur de tâche afin de les motiver et mobiliser toute leur attention. Si je peux te conseiller, d'après le discours de mon inspecteur, ce qui importe plus que tout dans une séance de langue, ce n'est ni la phase d'observation, ni celle des manipulations, ni celle de l'énonciation de la règle, ni celle des exercices d'application (surtout pas d'ailleurs) mais bien celle qui arrive à la fin et qui justifie toute ta séance : l'activité d'écriture (les élèves doivent comprendre que l'étude de ladite notion grammaticale à ce moment précis de la séquence était indispensable pour poursuivre la lecture). La grammaire ne doit pas être gratuite, elle doit viser un objectif qui entre dans ta séquence.
Tout peut très bien se passer, donc, mais à condition de ne pas proposer une "séance gratuite". C'est ce que j'ai retenu du discours de quatre inspecteurs de lettres.
Je crois qu'il ne faut pas écouter les on-dit. Rassure-toi. Razz
Le discours des inspecteurs est trop souvent affligeant.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 28 Mar 2015 - 0:48

affraid

Si la leçon de grammaire est redoutable face à l'inspecteur, c'est peut-être pour ça : difficile de faire efficace et pédagogiquement spectaculaire.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Cha33 le Sam 28 Mar 2015 - 7:02

@Provence a écrit:
@Lemisanthrope a écrit:Bonsoir PB64,
J'ai été inspectée au cours d'une séance d'étude de la langue lundi dernier (les emplois du subjonctif présent dans le discours de Cyrano de Bergerac). Ça s'est très bien passé.
Il ne faut surtout pas perdre tes élèves en proposant une séance de langue qui ne serait pas "ritualisée", mais pourquoi pas la travailler davantage et la peaufiner dans les détails en changeant de support par exemple ou de lanceur de tâche afin de les motiver et mobiliser toute leur attention. Si je peux te conseiller, d'après le discours de mon inspecteur, ce qui importe plus que tout dans une séance de langue, ce n'est ni la phase d'observation, ni celle des manipulations, ni celle de l'énonciation de la règle, ni celle des exercices d'application (surtout pas d'ailleurs) mais bien celle qui arrive à la fin et qui justifie toute ta séance : l'activité d'écriture (les élèves doivent comprendre que l'étude de ladite notion grammaticale à ce moment précis de la séquence était indispensable pour poursuivre la lecture). La grammaire ne doit pas être gratuite, elle doit viser un objectif qui entre dans ta séquence.
Tout peut très bien se passer, donc, mais à condition de ne pas proposer une "séance gratuite". C'est ce que j'ai retenu du discours de quatre inspecteurs de lettres.
Je crois qu'il ne faut pas écouter les on-dit. Rassure-toi. Razz
Le discours des inspecteurs est trop souvent affligeant.

+1000, Provence!

Cha33
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Fires of Pompeii le Sam 28 Mar 2015 - 11:57

Merci pour vos conseils; je ne propose jamais de leçon de langue gratuite, car le fait de langue est toujours à observer dans le texte que nous venons de lire. Si je comprends bien, il faut que je m'assure de bien mettre en valeur les implications "littéraires" de la notion étudiée. Mais sinon, ce que Lemisanthrope me dit des discours des inspecteurs m'inquiète un peu quant au déroulement de ma séance; en effet j'ai pour habitude de donner à faire les exercices d'applications, et, pendant que certains volontaires (deux ou trois) récitent la leçon, les autres l'apprennent et commencent les exercices. L'application "en contexte", ils la font en général lors de l'heure d'après (souvent je leur fais retravailler leur expression écrite en se servant du point de grammaire que nous venons de voir), mais ça l'inspecteur ne le verra pas...

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 28 Mar 2015 - 12:11

PB64 a écrit:Merci pour vos conseils; je ne propose jamais de leçon de langue gratuite, car le fait de langue est toujours à observer dans le texte que nous venons de lire.

Une leçon de grammaire n'est jamais gratuite. "La leçon de grammaire est fondamentale : elle permet d’acquérir une conscience des faits de langue indispensable aux élèves pour qu’ils puissent s’exprimer de manière appropriée dans la suite de leur vie sociale mais aussi comprendre et goûter les textes qui constituent les piliers de la culture commune. La connaissance des mécanismes grammaticaux fait appel à l’esprit d’analyse, à la logique, ainsi qu’à l’intuition ; elle participe par conséquent pleinement à la structuration de la pensée. Les termes grammaticaux (sujet, verbe, complément, proposition principale, pronom relatif…) constituent en outre des repères communs dans la conscience de la langue. Ils doivent être soigneusement expliqués pour être systématiquement acquis. Les connaissances grammaticales apprises en français servent aussi à l'apprentissage des autres langues." (Programmes du collège)

PB64 a écrit:Si je comprends bien, il faut que je m'assure de bien mettre en valeur les implications "littéraires" de la notion étudiée.

Non. "Les séances consacrées à l’étude de la langue sont conduites selon une progression méthodique et peuvent n’être pas étroitement
articulées avec les autres composantes de l’enseignement du français.
" (Programmes du collège)

PB64 a écrit:L'application "en contexte", ils la font en général lors de l'heure d'après (souvent je leur fais retravailler leur expression écrite en se servant du point de grammaire que nous venons de voir), mais ça l'inspecteur ne le verra pas...

Et l'inspecteur n'aura peut-être pas envie de voir ça. Impossible de prévoir. La seule chose à faire pour toi est de bien connaître les textes qui encadrent ta liberté pédagogique, au cas où tu tomberais sur un inspecteur à la noix comme ceux qu'évoquent Lemisanthrope, et d'être capable d'expliquer ta pratique, d'en montrer la logique.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Fires of Pompeii le Sam 28 Mar 2015 - 12:20

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
PB64 a écrit:Si je comprends bien, il faut que je m'assure de bien mettre en valeur les implications "littéraires" de la notion étudiée.

Non. "Les séances consacrées à l’étude de la langue sont conduites selon une progression méthodique et peuvent n’être pas étroitement
articulées avec les autres composantes de l’enseignement du français.
" (Programmes du collège)

D'accord Smile
Enfin, je suis quand même angoissée, car je sais que, malgré ce que dit l'ESPE, malgré le blabla des inspecteurs, mes élèves (et je pense que ce ne sont pas les seuls) ont besoin d'être cadrés dans l'étude de la langue, alors je vais faire de mon mieux, sans changer ma méthode : proposer une séance inductive, mais cadrée, pas un fourre tout, en essayant de bosser sur le support pour que ce soit convaincant, et puis proposer une activité d'écriture bien intégrée dans la séquence (et qui permette de mettre en application ce que nous avons vu). De toute façon je ne suis pas capable d'autre chose et je ne crois pas que changer mes habitudes aide les élèves.

Spoiler:
Je suis aussi incapable d'incarner un faux ami de la pédagogie actuelle qui voudrait qu'on fasse du français un joyeux fourre-tout dans lequel la connaissance des mécanismes de la langue jaillirait spontanément des élèves. J'ai une bonne classe mais même là tout ne peut pas jaillir spontanément, et je préfère faire une séance qui permette de les aider peut-être, enfin je l'espère, qu'une comédie dont je suis bien incapable.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par nlm76 le Sam 28 Mar 2015 - 17:31

Un truc intelligent qui plaît aussi aux inspecteurs (ça arrive) : conclure la leçon de grammaire par un exercice d'écriture.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Lemisanthrope le Dim 29 Mar 2015 - 21:12

@nlm76 a écrit:Un truc intelligent qui plaît aussi aux inspecteurs (ça arrive) : conclure la leçon de grammaire par un exercice d'écriture.
C'est justement ce que j'évoquais juste avant : l'activité d'écriture.
Et moi non plus, je ne trouve pas ça si stupide.

Lemisanthrope
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Provence le Dim 29 Mar 2015 - 21:16

@Lemisanthrope a écrit:
@nlm76 a écrit:Un truc intelligent qui plaît aussi aux inspecteurs (ça arrive) : conclure la leçon de grammaire par un exercice d'écriture.
C'est justement ce que j'évoquais juste avant : l'activité d'écriture.
Et moi non plus, je ne trouve pas ça si stupide.

C'est peut-être la seule chose qui ne le soit pas dans le discours des inspecteurs.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Mamousse le Lun 30 Mar 2015 - 20:26

@Lemisanthrope a écrit:Bonsoir PB64,
J'ai été inspectée au cours d'une séance d'étude de la langue lundi dernier (les emplois du subjonctif présent dans le discours de Cyrano de Bergerac). Ça s'est très bien passé.
Il ne faut surtout pas perdre tes élèves en proposant une séance de langue qui ne serait pas "ritualisée"


Lemisanthrope, qu' appelles- tu une séance de langue ritualisée ?

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Fires of Pompeii le Ven 3 Avr 2015 - 19:38

Hello, juste un retour après inspection: tout s'est bien passé! Si ma séance aurait pu être mieux construite, l'inspectrice a été très élogieuse concernant mon travail globalement. Gros soulagement Smile

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Thalia de G le Ven 3 Avr 2015 - 20:00

Tant mieux pour toi !
As-tu finalement terminé ta séance par une activité d'écriture ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Fires of Pompeii le Ven 3 Avr 2015 - 21:44

Oui, car ma séance était le prélude à la tâche finale (écrire un récit de déluge); sauf que l'inspectrice ne l'a pas vu, cet exercice, car c'était une séance prévue en deux heures (et qu'elle n'était là qu'une heure). Mais bon, elle a souligné la cohérence de l'exercice par rapport à la séquence et à la séance, et même si elle n'a pas vu l'écriture, elle a vu les élèves en activité pour le repérage grammatical.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Alexlafée le Mer 20 Mai 2015 - 18:51

@Lemisanthrope a écrit:Bonsoir PB64,
J'ai été inspectée au cours d'une séance d'étude de la langue lundi dernier (les emplois du subjonctif présent dans le discours de Cyrano de Bergerac). Ça s'est très bien passé.
Il ne faut surtout pas perdre tes élèves en proposant une séance de langue qui ne serait pas "ritualisée", mais pourquoi pas la travailler davantage et la peaufiner dans les détails en changeant de support par exemple ou de lanceur de tâche afin de les motiver et mobiliser toute leur attention. Si je peux te conseiller, d'après le discours de mon inspecteur, ce qui importe plus que tout dans une séance de langue, ce n'est ni la phase d'observation, ni celle des manipulations, ni celle de l'énonciation de la règle, ni celle des exercices d'application (surtout pas d'ailleurs) mais bien celle qui arrive à la fin et qui justifie toute ta séance : l'activité d'écriture (les élèves doivent comprendre que l'étude de ladite notion grammaticale à ce moment précis de la séquence était indispensable pour poursuivre la lecture). La grammaire ne doit pas être gratuite, elle doit viser un objectif qui entre dans ta séquence.
Tout peut très bien se passer, donc, mais à condition de ne pas proposer une "séance gratuite". C'est ce que j'ai retenu du discours de quatre inspecteurs de lettres.
Je crois qu'il ne faut pas écouter les on-dit. Rassure-toi. Razz


Oui, c'est effectivement la démarche idéale; personnellement je n'y arrive pas et souvent mes leçons de grammaire arrivent à la fin d'une lecture ou après plusieurs séances de lecture...Ce n'est pas pour cela que mes élèves ne savent pas écrire ou n'utilisent pas correctement tel ou tel groupe fonctionnel...
j'ai choisi cette année une progression grammaticale indépendante de mes lectures. Dire que j'étudie le complément d'objet ou le groupe sujet spécifiquement pour l'activité d'écriture finale me semble bien artificel...Quel exercice d'écriture nécessite spécifiquement d'avoir étudié le CO? certaines leçons se  prêtent parfaitement à ce mouvement de la langue vers l'écriture, bien sûr (le CC, la valeur des temps du passé...), mais d'autres pas vraiment...

Est-ce une pratique aisée pour vous ce lien systématique leçon de grammaire/écriture? Je suis preneuse d'explications.

Alexlafée
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par nlm76 le Mer 20 Mai 2015 - 19:16

Exercice d'écriture, cela signifie exercice très court. Ecriture de phrases sur des modèles. Ecriture de phrases comportant des verbes transitifs, etc.
Bon, il faudrait aussi faire thème et version... et en particulier en latin; ça, ce serait vraiment efficace.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par MUTIS le Mer 20 Mai 2015 - 19:33

@Lemisanthrope a écrit:Bonsoir PB64,
Si je peux te conseiller, d'après le discours de mon inspecteur, ce qui importe plus que tout dans une séance de langue, ce n'est ni la phase d'observation, ni celle des manipulations, ni celle de l'énonciation de la règle, ni celle des exercices d'application (surtout pas d'ailleurs) mais bien celle qui arrive à la fin et qui justifie toute ta séance : l'activité d'écriture (les élèves doivent comprendre que l'étude de ladite notion grammaticale à ce moment précis de la séquence était indispensable pour poursuivre la lecture). La grammaire ne doit pas être gratuite, elle doit viser un objectif qui entre dans ta séquence.
Tout peut très bien se passer, donc, mais à condition de ne pas proposer une "séance gratuite". C'est ce que j'ai retenu du discours de quatre inspecteurs de lettres.
Je crois qu'il ne faut pas écouter les on-dit. Rassure-toi. Razz

1) Je ne comprends pas ce que veut dire : "les élèves doivent comprendre que l'étude de ladite notion grammaticale à ce moment précis de la séquence était indispensable pour poursuivre la lecture". La connaissance du subjonctif présent n'est pas indispensable pour poursuivre la lecture. Sinon, il faudrait connaître tous les temps du subjonctif pour lire une pièce de Molière par exemple.
2) "La grammaire ne doit pas être gratuite"... Je ne comprends pas non plus. La grammaire n'est pas "gratuite". Elle sert à comprendre les mécanismes logiques de la langue et à s'exprimer (par oral ou à l'écrit non ?) En quoi est-ce gratuit ? Et pour le présent du subjonctif pas besoin de passer par l'écriture. On peut à la limite leur faire chercher quelques phrases orales où ils vont l'utiliser.
3) "Elle doit viser un objectif qui entre dans ta séquence" : euh... Connaître et savoir utiliser le subjonctif présent, c'est pas un objectif ?
4) "Ni les exercices d'application (surtout pas d'ailleurs)"...: c'est le nouveau poncif à la mode. En quoi faire un exercice d'application est-il nuisible ? Quelqu'un peut m'expliquer ?
Bon, si on revenait à une grammaire systématique et progressive comme le propose V. Marchais ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Fires of Pompeii le Mer 20 Mai 2015 - 19:40

@MUTIS a écrit:
@Lemisanthrope a écrit:Bonsoir PB64,
Si je peux te conseiller, d'après le discours de mon inspecteur, ce qui importe plus que tout dans une séance de langue, ce n'est ni la phase d'observation, ni celle des manipulations, ni celle de l'énonciation de la règle, ni celle des exercices d'application (surtout pas d'ailleurs) mais bien celle qui arrive à la fin et qui justifie toute ta séance : l'activité d'écriture (les élèves doivent comprendre que l'étude de ladite notion grammaticale à ce moment précis de la séquence était indispensable pour poursuivre la lecture). La grammaire ne doit pas être gratuite, elle doit viser un objectif qui entre dans ta séquence.
Tout peut très bien se passer, donc, mais à condition de ne pas proposer une "séance gratuite". C'est ce que j'ai retenu du discours de quatre inspecteurs de lettres.
Je crois qu'il ne faut pas écouter les on-dit. Rassure-toi. Razz

1) Je ne comprends pas ce que veut dire : "les élèves doivent comprendre que l'étude de ladite notion grammaticale à ce moment précis de la séquence était indispensable pour poursuivre la lecture". La connaissance du subjonctif présent n'est pas indispensable pour poursuivre la lecture. Sinon, il faudrait connaître tous les temps du subjonctif pour lire une pièce de Molière par exemple.
2) "La grammaire ne doit pas être gratuite"... Je ne comprends pas non plus. La grammaire n'est pas "gratuite". Elle sert à comprendre les mécanismes logiques de la langue et à s'exprimer (par oral ou à l'écrit non ?) En quoi est-ce gratuit ? Et pour le présent du subjonctif pas besoin de passer par l'écriture. On peut à la limite leur faire chercher quelques phrases orales où ils vont l'utiliser.
3) "Elle doit viser un objectif qui entre dans ta séquence" : euh... Connaître et savoir utiliser le subjonctif présent, c'est pas un objectif ?
4) "Ni les exercices d'application (surtout pas d'ailleurs)"...: c'est le nouveau poncif à la mode. En quoi faire un exercice d'application est-il nuisible ? Quelqu'un peut m'expliquer ?
Bon, si on revenait à une grammaire systématique et progressive comme le propose V. Marchais ?

Finalement j'ai fait ma séance, une séance unique consacrée aux CCL et CCT, comment les reconnaître et pourquoi les insérer dans un texte. On a fait des exos d'application et ensuite ils s'en sont servis dans une rédaction, et l'inspectrice en voyant le cours et mon plan pour la suite n'a pas trouvé à redire. Effectivement je crois aussi que la grammaire n'est jamais gratuite ! Et je suis d'accord, absolument d'accord avec ce que j'ai mis en gras.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire une leçon de langue lors d'une inspection en lettres

Message par Alexlafée le Mer 20 Mai 2015 - 20:10

@nlm76 a écrit:Exercice d'écriture, cela signifie exercice très court. Ecriture de phrases sur des modèles. Ecriture de phrases comportant des verbes transitifs, etc.
Bon, il faudrait aussi faire thème et version... et en particulier en latin; ça, ce serait vraiment efficace.

Oui, je comprends mais pour moi cette activité n'est pas vraiment de l'écriture...plutôt de l'application. Alors ça va, je pratique déja....

Alexlafée
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum