Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celadon
Demi-dieu

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Celadon le Lun 30 Mar 2015 - 21:35
Houlala ! Plus explicite, c'est dur ! pale
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Balthazaard le Lun 30 Mar 2015 - 21:41
Botchan a écrit:
@Celadon a écrit:Il n'y a pas 12 déclinaisons en finnois ???

Une seule en fait mais bien corsée, et comme c'est une langue agglutinante, les linguistes considèrent en général que parler de déclinaison pour le finnois est une facilité de langage. En tout cas je ne pense pas que ce soit la structure de leur langue qui avantage ou désavantage les Finlandais.

En tous cas au niveau lecture, il y a un sacré avantage par rapport à nous

Elle n'est pas quasi phonétique, elle est totalement phonétique, même les consonnes doublées se prononcent comme telles....lire est exactement "épeler" rapidement (avec l'accentuation et ça c'est autre chose...) en plus il y a moins de lettres que chez nous
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Luigi_B le Lun 30 Mar 2015 - 22:56
C'est simple : les enfants apprennent à lire... avant d'entrer à l'école.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Caspar le Lun 30 Mar 2015 - 22:59
Oui, mais il y a aussi une certaine "diglossie" en finnois (décalage entre la langue parlée et la langue écrite: mots abrégés à l'oral par exemple, différences de registres entre le finnois écrit et le finnois parlé) même si l'orthographe est effectivement beaucoup plus simple que la nôtre. En fait je voulais dire que la langue parlée par les habitants d'un pays n'explique pas les succès éducatifs du pays en question. Le taux d'alphabétisation au Japon est très élevé malgré une écriture particulièrement complexe par exemple.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Luigi_B le Lun 30 Mar 2015 - 23:09
On ne peut de toute façon pas réduire un "succès" à PISA (pour peu qu'on accepte que l'évaluation PISA par elle-même puisse constituer un indice fiable du niveau scolaire d'un pays) à un seul facteur. Mais la langue peut néanmoins y contribuer (cf la question des suédophones en Finlande). Je cite Franck Ramus :

Le finnois a une orthographe totalement transparente, ce qui fait du décodage un jeu d'enfant totalement régulier, et qui contribue à rendre l'acquisition de la lecture l'affaire de quelques mois, quand cela prend des années en anglais ou en français. Une fois la lecture acquise, c'est autant de temps à consacrer aux autres apprentissages.

Ne pas oublier par ailleurs que PISA n'évalue absolument pas l'écrit.
avatar
ysabel
Devin

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par ysabel le Mar 31 Mar 2015 - 6:44
Il est génial ton document Luigi !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
FD
Niveau 8

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par FD le Mar 31 Mar 2015 - 13:32
@Celadon a écrit:Il n'y a pas 12 déclinaisons en finnois ???
Il y a une quinzaine de cas, et ça ne signifie absolument pas que la morphologie du finnois est particulièrement complexe. Si on pouvait mesurer objectivement la complexité morphologique d’une langue, je suis sûre que le finnois serait beaucoup plus simple que le français ou l’allemand, et la syntaxe ne pose pas de problème particulier pour des francophones. Ce texte écrit par un professeur de français en Finlande donne une représentation plus réaliste des difficultés comparées du français et du finnois que les « Il y a plein de cas, c’est vachement trop compliqué » qu’on voit partout.
@karjos a écrit:@celadon : je crois même qu'il y en a 15. Mes souvenirs de finnois sont assez lointains. Mais la langue est tellement complexe que l'estonie a beaucoup de mal à intégrer son immigration russe à cause de ça, par exemple (l'estonien est une sorte de finnois "simplifié").
S’il y a un problème de langue, c’est plutôt que l’estonien et le finnois ne sont pas du tout apparentés au russe donc pas moyen de saisir quelques bases en s’appuyant sur les mots qui se ressemblent, ça n’a rien à voir avec la complexité prétendue de ces langues. L’estonien et le finnois dérivent tous les deux du proto-finnois, l’un n’est pas une simplification de l’autre, tout comme l’espagnol n’est pas du français simplifié ou vice-versa.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Balthazaard le Mar 31 Mar 2015 - 13:42
IL faut lire le texte du professeur de français du message de FD, très instructif et plein d'humour

Je suis allé à quelques reprises en Finlande et tous les étrangers établis là bas m'ont vanté ( à mon grand étonnement) une langue facile à apprendre, ce que confirme le texte.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Caspar le Mar 31 Mar 2015 - 13:52
La dichotomie langues faciles/langues difficiles est de toute façon surtout un mythe (je ne parle pas de l'écriture et de l'orthographe). J'enseigne une langue réputée facile, mais que peu d'élèves et de personnes de ma connaissance parlent ou écrivent sans fautes.
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Spinoza1670 le Mar 31 Mar 2015 - 17:18
Luigi gagne encore des points d'expérience et de puissance dans World of Educcraft !  :aaj:

L'affiche est sublimissime !!! Quand organises-tu un stage ?

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Luigi_B le Mar 31 Mar 2015 - 17:25
Laughing

avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Roumégueur Ier le Mar 31 Mar 2015 - 18:17
@Luigi_B a écrit:On est quand même loin de l'abandon des disciplines, semble-t-il. La Finlande a le vraiment le don d'exacerber l'imagination...

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Bloc-Notes-de-la-semaine-du-23-au-29-mars-2015

Pour le reste :

Spoiler:

Est-ce qu'il existe une adresse internet où est hébergée ton affichette de promotion finlandaise? J'aimerais la faire partager si tu veux bien!
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Celadon le Mar 31 Mar 2015 - 18:43
Oui, elle mérite la place d'honneur en salle des profs et un affichage dans toutes les salles de réunions.
avatar
henriette
Médiateur

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par henriette le Mar 31 Mar 2015 - 18:56
@Celadon a écrit:Oui, elle mérite la place d'honneur en salle des profs et un affichage dans toutes les salles de réunions.
C'est vrai ! J'aimerais vraiment l'imprimer pour la mettre en salle des profs (mais le format risque d'être compliqué à imprimer).

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
ycombe
Modérateur

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par ycombe le Mar 4 Déc 2018 - 22:38
Je pose ça là.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
mgb35
Niveau 8

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par mgb35 le Mar 4 Déc 2018 - 22:49
Merci mais je n'ai pas tout compris. Une traduction est elle possible ?
avatar
ycombe
Modérateur

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par ycombe le Mar 4 Déc 2018 - 23:18
@mgb35 a écrit:Merci mais je n'ai pas tout compris. Une traduction est elle possible ?

En gros, un chercheur finlandais a publié une étude sur l'école finlandaise qui a étudié les conséquences de l'introduction massive de machins électroniques et la mise en place de la pédagogie citée dans ce fil.

Pour les ordinateurs et les tablettes, leur usage diminue l'apprentissage:

"The more that digital tools were used in lessons, the worse learning outcomes were. This was found in all areas of the Pisa measurements," she said, noting that it was not a question of students being unable to use the devices.

Instead, she said students can easily be distracted by the devices themselves - like laptops or tablets - and often start using them for something besides schoolwork. Saarinen said the results surprised her, but only to a certain degree.

"There have been similar findings from research in other countries. And many parents have said the same thing," she said.
Ça n'étonnera que les représentants de l'UNSA.

Pour le côté pédagogie, le constat est aussi sévère. Cette pédagogie devait diminuer les différences entre étudiants avec des passés académiques différents et, comme de bien entendu, elle a l'effet inverse.

Apart from an increase in the use of digital tools, Finland's curriculum in 2016 introduced phenomenon-based learning strategies. This method of learning encourages students to become more active in their studies, to cooperate in study and research groups. The process is quite different from subject-based teaching methods in that students are given more personal responsibility than older, more traditional methods do.

This type of learning works for students who perform well in school and receive support from home, according to Saarinen. But less naturally-gifted students face the risk of being left behind in a phenomenon-based learning environment.

"Proponents of this method have claimed it would even-out the differences between students with various [academic] backgrounds. But in light of the research it looks like exactly the opposite has happened," Saarinen said.

Saarinen said the more risk factors students have, the worse they do in phenomenon-based classrooms. One risk factor, according to the researcher, is being male.
Et cela n'étonnera que les partisans de college2016. Les autres savent déjà que ce type de pédagogie est loin d'avoir l'effet annoncé.


(Les deux citations viennent de https://yle.fi/uutiset/osasto/news/finlands_digital-based_curriculum_impedes_learning_researcher_finds/10514984 )

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
mgb35
Niveau 8

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par mgb35 le Mer 5 Déc 2018 - 0:12
Merci beaucoup !
Contenu sponsorisé

Re: La Finlande se prépare à l'enseignement transversal

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum