Défense des langues vivantes

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Défense des langues vivantes

Message par Zelda le Mer 25 Mar 2015 - 13:46

Bonjour à tous,


Je suis très admirative du travail d'Audrey, Loys et des autres professeurs de Lettres Classiques. Leur pétition atteint déjà plus de 10 000 signatures et je m'en réjouis.

Mais je m'inquiète pour celle des langues vivantes, qui ne décolle pas vraiment. Pensez-vous que l'on pourrait essayer de s'inspirer de nos collègues de LC pour mieux faire entendre notre voix et nos arguments?

Je me suis permis de mettre le lien de la pétition sur le site agreg-ink, j'espère que cela permettre de gagner quelques signatures.

Avez-vous des idées d'action en plus de la pétition qui existe déjà :

http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes

Cette pétition est très bien mais je pense qu'elle gagnerait à être un peu réécrite car je la trouve peu lisible, qu'en pensez-vous?

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Rosamond le Mer 25 Mar 2015 - 18:13

Dans l'académie de Toulouse, nous avons écrit un texte qui sera bientôt publié avec forum attaché (modéré bien sûr) sur le site de l'APLV pour dénoncer la réforme et démentir ce qui est dit dans les média comme quoi nous en serions ravis ....!!!

( nous expérimentons la suppression des bilangues (sauf la bilangue allemand), le démarrage de la LV2 en 5e avec 2h / semaine (mais 3h en 4e et 3e) et la perte d'une heure de LV1 en 6e.)


Rosamond
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par lumeeka le Mer 25 Mar 2015 - 18:42

La pétition avait été créée pour la Bretagne initialement, Adri t'en dira plus. Je l'ai déjà signée et j'en parle beaucoup autour de moi. Cela me déprime dès que j'y pense.

_________________
Animals are my friends... and I don't eat my friends. George Bernard Shaw
https://www.facebook.com/sansvoixpaca/
http://www.nonhumanrightsproject.org/about-us-2/

lumeeka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Adri le Mer 25 Mar 2015 - 18:51

Le manque de lisibilité est dû à son histoire...
Créée pour le cas spécifique de la Bretagne l'an dernier, elle a été reprise telle quelle, pour bien montrer que c'est le même projet et le même refus, avec les mêmes arguments.
Ensuite, par souci d'honnêteté, il nous semblait difficile de modifier le texte en cours de route...

Pourquoi si peu de signatures ?
Certains profs de LV se sont laisser enfumer par la com du ministère, ne se rendent compte de rien, d'autres, des profs d'allemand, au hasard, n'en peuvent plus de se battre tous les ans contre une nouvelle attaque, d'être rendu responsable des diminutions d'effectifs, rarement de leur augmentation... même quand ça va bien, il faut se battre pour avoir le droit de faire cours à plus d'élèves, par exemple...

Et puis la médiatisation est bien moindre...

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Ronin le Mer 25 Mar 2015 - 18:55

Moi j'ai signé professeur

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Adri le Mer 25 Mar 2015 - 18:56

Que se passe-t-il d'autres ?

Du travail invisible :
- envoi de la pétition aux parents, pour les informer d'abord, parce que les médias les désinforment largement !
- envoie de courriers aux députés, ministres... (l'ADEAF a mis sur son site des lettres-types, utilisables à souhait, qui concernent plutôt l'allemand, mais aussi les autres langues : on n'est pas sectaire, il faut se serrer les coudes !)
- à tous les acteurs qui ont qqc à voir avec les langues (comités de jumelage par exemple)
- motion au CA

Si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas à vous lancer, c'est le moment d'être totalement décomplexé, au point où on en est ! En ce qui me concerne, je suis déjà bien occupée, je ne quitte quasi pas ma boîte mail...

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Adri le Mer 25 Mar 2015 - 18:56

@Ronin a écrit:Moi j'ai signé professeur

Merci ! Je vais aller vérifier Razz

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Adri le Jeu 26 Mar 2015 - 8:57

Je copie ici un document de l'ADEAF qui fait le point sur l'enseignement des langues étrangères aujourdh'ui et qui a calculé le nombre d'heures de LV perdues avec la réforme (depuis, on aurait récupéré 1,5h de LV2, mais on reste loin du compte...)


EN PRIMAIRE

Actuellement, en primaire, les élèves ont un enseignement d’1h30 par semaine à partir du CE1. On parle de le rendre obligatoire à partir du CP. Certaines académies ont développé les bilangues (anglais + allemand) dès le primaire.

La conséquence de cet avancement de l’apprentissage des langues, s’il correspond à une attente des familles, est un marché de dupes : avec l’avancement du CM1 au CE1, les langues autres que l’anglais ont pratiquement disparu, sans que la hausse du niveau soit flagrante à l’entrée en 6e !

Les professeurs des écoles se plaignent d’ailleurs toujours de ne pas se sentir assez formés pour enseigner les langues vivantes correctement…

Un éveil aux langues, en s’appuyant sur les compétences réelles des professeurs des écoles, qui maîtrisent peut-être mieux l’espagnol, le portugais, l’arabe, l’allemand, le russe… permettrait de préparer un apprentissage tout en ouvrant les élèves aux différentes langues.

AU COLLEGE

Les élèves peuvent actuellement commencer une langue en 6e, parfois en 5e, ou en 4e, avec un enseignement renforcé en section européenne à partir de la 4e.

Voir tableau explicatif dans le document pdf

Les élèves ne pourraient plus faire que le minimum proposé, qui est bien un minimum, avec un saupoudrage contreproductif de 2h pour les LV2… Bref, moins d’heure d’anglais, le même nombre d’heures de LV2 mais réparti sur 3 ans au lieu de 2 : l’objectif est sans doute de faire des économies, sûrement pas de faire augmenter le niveau moyen des jeunes Français en langues vivantes…
Conséquences

Conséquence de la suppression des bilangues :

Un élève en bilangue a actuellement 3h + 3h /semaine de langues de la 6° à la 3°, soit 864 heures sur les quatre années de collège. Pour un élève de classe bilangue, la réforme représente une perte nette de 216 heures sur sa scolarité.

Conséquence de la suppression des sections européennes en collège :

   Un élève en section européenne a actuellement 3h +2 h / semaine dans une langue en 4° et 3°.
   La suppression du dispositif entraîne une perte nette de 144 heures sur sa scolarité.

Conséquence de l’introduction de LV2 à partir de la 5° mais à 2h / hebdomadaires seulement :

   Pas de perte d’heures pour les élèves qui ont pour l’instant la LV2 à partir de la 4° mais pas de gain non plus. Néanmoins une perte d’efficacité garantie, le dispositif proposé n’apporte aucune amélioration à l’existant.
   En revanche, les élèves qui bénéficient déjà d’une LV2 en 5° ont dans le meilleur des cas actuellement 324 heures de LV2 sur trois ans, dans le pire 288 heures de LV2 sur trois ans. Le nouveau dispositif représente donc une perte nette entre 72 et 108 heures sur la totalité du cursus.

Conséquence de l’enseignement à 3h hebdomadaires seulement au lieu de 4h en 6è :

La situation d’un élève lambda avec LV1 en 6° et LV2 en 4° donne actuellement un total de 684 d’enseignement sur 4 ans, alors que la réforme avec suppression d’une heure en 6° représente pour lui une perte nette de 36 heures. Mais c’est justement au début de l’enseignement que le nombre d’heures doit être le plus important pour acquérir les automatismes, or chaque élève perd 25 % de son temps d’apprentissage en 6e !

Conséquence de la réforme sur les projets internationaux :

Si les professeurs d’anglais pourront maintenir une certaine présence sur l’établissement, les professeurs de langues vivantes 2, n’ayant en général plus que 6 h dans l’établissement, devront répartir leur service sur trois établissements, signant l’arrêt de mort des échanges, des voyages, des certifications, de l’information sur les langues, de l’ouverture internationale de l’établissement.

AU LYCEE PROFESSIONNEL

Seuls les bac professionnels du secteur des services permettent la poursuite d’une langue vivante 2, à raison de 1h30 par semaine, ce qui est très insuffisant. Quelques sections européennes permettent un enseignement d’une matière professionnelle en langue vivante.
AU LYCEE TECHNOLOGIQUE OU AU LYCEE GENERAL

L’horaire en langues vivantes est globalisé, entraînant de grandes inégalités entre les établissements, l’équilibre se faisant à la foire d’empoigne entre les enseignants… En moyenne 2,5 heures par semaine, avec un horaire renforcé et un enseignement d’une autre discipline en langue vivante pour les sections européennes.
Un cadrage national d’au moins 3h par semaine permettrait réellement d’assurer une progression du niveau des jeunes Français en langues vivantes, leur ouvrant les portes d’études au niveau international et leur permettant de redresser à terme notre balance commerciale par leurs compétences linguistiques et culturelles.

Tout cela vous inquiète ? Alors, mobilisez-vous !

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Zelda le Jeu 26 Mar 2015 - 10:02

@Adri a écrit:Que se passe-t-il d'autres ?

Du travail invisible :
- envoi de la pétition aux parents, pour les informer d'abord, parce que les médias les désinforment largement !
- envoie de courriers aux députés, ministres... (l'ADEAF a mis sur son site des lettres-types, utilisables à souhait, qui concernent plutôt l'allemand, mais aussi les autres langues : on n'est pas sectaire, il faut se serrer les coudes !)
- à tous les acteurs qui ont qqc à voir avec les langues (comités de jumelage par exemple)
- motion au CA

Si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas à vous lancer, c'est le moment d'être totalement décomplexé, au point où on en est ! En ce qui me concerne, je suis déjà bien occupée, je ne quitte quasi pas ma boîte mail...

Merci de ta réponse Adri. Je suis désolée si j'ai donné l'impression de critiquer la pétition, c'est déjà super d'en avoir une.

J'ai contactée une des administratrices d'Agreg-Ink pour lui demander si elle pouvait donner plus de visibilité à cette pétition sur leur forum, la demande est étudiée et en tout cas j'ai le droit de régulièrement poster le lien dans des messages et sur la messagerie instantanée.

Je vais voir si je peux contacter les personnes qui s'occupent d'Anglais facile.

Je pense transmettre aussi le lien à des associations liées aux LV.

Existe-t-il un texte encore plus simple qui reprenne les arguments principaux à distribuer aux parents d'élèves et aux personnes qui ne sont pas proches de l'éducation nationale?

Comment fait-on pour contacter un député?

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Adri le Jeu 26 Mar 2015 - 12:42

Tu trouves leurs adresses mail facilement, sur le site de l'Assemblée, de ta ville...

Pour le texte simple, celui de l'ADEAF mis plus haut me semble pas mal (c'est vrai que la pétition souffre de ses adaptations aux évolutions...ça la rend moins lisible), on peut le trouver sur le site de l'ADEAF en .pdf
ainsi que des modèles de courrier pour les ministres / députés / le Président Twisted Evil , ils sont plutôt en faveur de l'allemand, mais pas seulement : il faudrait les retravailler un peu.

Je n'ai pas mal pris la remarque sur la pétition, pas de souci ! Wink
Bravo pour le boulot de diffusion entrepris !

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Sullien le Jeu 26 Mar 2015 - 12:50

Signé aussi ! Smile

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Zelda le Jeu 26 Mar 2015 - 13:03

Communiqué de l'APLV (association des professeurs de langues vivantes) :

Communiqué de l'APLV du 21 mars a écrit:

Projet de réforme du collège :

Communiqué de l’APLV - 21 mars 2015


Madame la ministre de l’Éducation nationale a présenté le projet de réforme du collège « Mieux apprendre pour mieux réussir » le 11 mars 2015.
Le ministère a communiqué grilles horaires, cadrage des « marges de manœuvre » et des « enseignements pratiques interdisciplinaires » le 17 mars.

Le projet de socle commun propose qu’à la fin du cycle 4 (fin de troisième) « l’élève pratique au moins deux langues vivantes, étrangères ou régionales, dont l’anglais ».
S’il faut reconnaître que, de nos jours, une bonne maîtrise de l’anglais est nécessaire et donc que cette langue jouit d’un statut privilégié, puisqu’elle est, pour la quasi-totalité des élèves, l’une des deux ou trois apprises au cours de la scolarité, il convient aussi de souligner que cette généralisation ne doit pas se faire au détriment de la diversification de l’enseignement des langues. En effet, cette diversification est en cohérence avec l’adossement des programmes de langues au CECRL et avec les préconisations européennes. En outre, elle va, de toute évidence, dans le sens des intérêts économique, politique et culturel de la France.
Les « ressources humaines » existent : un nombre non négligeable de professeurs des écoles possèdent une licence ou une habilitation dans une langue autre que l’anglais. Aussi l’école élémentaire doit-elle permettre le choix de la langue partout où c’est possible, avec la garantie que celle-ci pourra continuer d’être étudiée comme LV1 au collège.

L’APLV reconnaît la logique d’un démarrage d’une LV2 en cinquième, puisque l’apprentissage d’une LV1 à l’école élémentaire commence depuis 2007 en CE1, et depuis 2013 en CP. Cette mesure est aussi en cohérence avec la nouvelle organisation des cycles scolaires, qui fait de la sixième la dernière classe du cycle 3 et fait débuter le cycle 4 en cinquième.
Cependant, l’APLV considère qu’un certain nombre de points de la réforme, loin d’améliorer l’enseignement des langues vivantes en France, vont le détériorer, conduire à un gâchis de compétences et, inévitablement, accroître les inégalités entre élèves, tout cela en contradiction avec les intentions affichées.

- L’apprentissage de la LV1 est obligatoire à l’école élémentaire depuis 2003, mais le Ministère a renoncé à vérifier les compétences en langues des professeurs des écoles et à les leur faire acquérir. Pire, des professeurs des écoles possédant une licence ou une habilitation dans une autre langue sont priés d’enseigner l’anglais. Ainsi sont gâchées des compétences pour des raisons qui ne sont pas, à l’évidence, de nature pédagogique. Dès lors, la qualité de l’enseignement dispensé ne peut être, au mieux, que très inégale.
Le projet de réforme propose de diminuer d’une heure l’horaire d’enseignement de la LV1 en sixième alors que les résultats disparates des élèves à l’entrée au collège entraîne une très grande hétérogénéité dans cette classe. Cette mesure pénalisera surtout les élèves les moins avancés.

- L’introduction de la LV2 en cinquième est prévue sans augmentation de l’horaire global : trois fois deux heures sur les trois ans du cycle 4 au lieu de deux fois trois heures en quatrième et troisième de l’ancien palier 2. La dilution dans le temps de l’exposition à la langue diminuera l’efficacité de son apprentissage, ce qui de nouveau sera préjudiciable aux élèves ne pouvant bénéficier d’une exposition hors de la classe.
La solution avancée par certains (ventilation de l’horaire hebdomadaire en 3 ou 4 séances plus courtes), par exemple Madame Robine [1], directrice de la DGESCO, n’est pas généralisable, ni même envisageable, sans une réorganisation totale du temps scolaire dans les établissements.

- La quasi-disparition de fait des sections bilangues et la suppression des sections européennes représentent une perte de compétence. Les travaux menés pendant de nombreuses années par les enseignants de ces sections ont permis d’enrichir la palette des démarches didactiques qu’il serait souhaitable de réinvestir dans l’ensemble du système éducatif.
Par ailleurs, s’il fallait supprimer tous les dispositifs spécifiques ou dérogatoires, il faudrait alors faire le deuil de toutes les classes à horaires aménagés (CHAM, CHAT, sport, etc.), ce qui reviendrait à niveler par le bas. En tout état de cause, on ne saurait tirer argument de la critique des stratégies de quelques-uns visant à contourner la carte scolaire, ou à créer des classes protégées, pour refuser à tout le monde des options offrant des enseignements intéressants.

L’APLV craint que les mesures envisagées ne soient qu’un prétexte pour atteindre des objectifs d’économie. Cette préoccupation exclusive va à l’encontre des objectifs affichés dans le projet de réforme : améliorer l’enseignement des langues et réduire les inégalités, comme le préconise la loi de refondation de l’école adoptée en 2013. Et ceci alors que les effectifs de classe ne diminuent pas, que les dernières évaluations CEDRE (Cycle d’Évaluations Disciplinaires Réalisées sur Échantillon) en langues vivantes révèlent une baisse de la performance des élèves, et que l’horaire de langues vivantes continue à diminuer en lycée [2], ce qui rend impossible le rattrapage des retards accumulés au cours des cycles précédents.

[1] Dans l’émission Rue des Écoles du 11 mars 2015.

[2] Projet de suppression d’une heure hebdomadaire aux trois niveaux de la série technologique hôtellerie-restauration.


Dernière édition par Zelda le Jeu 26 Mar 2015 - 13:45, édité 1 fois

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Zelda le Jeu 26 Mar 2015 - 13:06

Sinon j'ai eu une réponse négative du webmaster d'anglais facile qui ne souhaite pas relayer la pétition sur son site.

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par coindeparadis le Jeu 26 Mar 2015 - 13:36

Désolée mais je m'y perds. La LV2 dès la 5ème ce serait pour la rentrée 2015 ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Zelda le Jeu 26 Mar 2015 - 13:45

Non tout est prévu pour la rentrée 2016 il me semble, pourquoi?

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par coindeparadis le Jeu 26 Mar 2015 - 13:52

Il y avait peu d'espoir de faire pression si tout devait être bouclé pour la prochaine rentrée, comme cela a été fait pour les programmes de maternelle.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Adri le Jeu 26 Mar 2015 - 14:24

Non, non, c'est bien pour 2016. (Et même si ça avait été pour la prochaine rentrée, la protestation n'aurait pas été vaine...)

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Stered le Jeu 26 Mar 2015 - 15:41

Je voulais la signer ce matin. Mais je l'ai déjà fait en décembre 2013 apparemment Smile

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Zelda le Jeu 26 Mar 2015 - 16:51

Ça y est, la barre des 5000 est dépassée!
C'est peu mais c'est déjà ça!

Connaissez-vous des fora de professeurs de langues (autres qu'Agreg-Ink) pour leur communiquer cette pétition?

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Adri le Jeu 26 Mar 2015 - 17:08

Je connais un forum de profs d'allemand, mais c'est de là que vient la pétition... Rolling Eyes

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par palomita le Jeu 26 Mar 2015 - 17:11

@Stered a écrit:Je voulais la signer ce matin. Mais je l'ai déjà fait en décembre 2013 apparemment Smile
Même chose topela

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Zelda le Jeu 26 Mar 2015 - 17:20

Ah oui là on risque un peu de tourner en rond Razz

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par coindeparadis le Jeu 26 Mar 2015 - 19:53


_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Adri le Ven 27 Mar 2015 - 21:19

tu leur as envoyé le lien vers la pétition ?

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense des langues vivantes

Message par Zelda le Sam 28 Mar 2015 - 9:25

Café pédagogique le 26 mars a écrit:
Collège : Le ministère avance de nouvelles grilles horaires 
Il y a ceux que l'on a entendus : P. Hetzel, A. Genevard, G Geoffroy qui ont interpelé la ministre sur l'enseignement des langues anciennes ou la seconde langue vivante. Il y a aussi tous ceux que l'on n'a pas entendus parce qu'ils sont plus près de l'Elysée... Et puis il y a les syndicats qui depuis 2 semaines discutent avec le  ministère. Tous ont bien fait. Le ministère de l'Education nationale a refait ses comptes et propose de nouvelles grilles horaires. Il parle "d'avancée significative". Des réponses sont apportées aux critiques des défenseurs des langues anciennes et des langues vivantes deux.
 
De nouveaux horaires
 
Le ministère propose une nouvelle grille horaire qui répond en partie aux inquiétudes des partisans du latin et de l'allemand. La première mouture de la réforme du collège portait l'horaire total des 4 années du collège (de la 6ème à la 3ème) de 110,5 heures professeur à 113,5 heures. La seconde mouture fait un pas supplémentaire : le volume horaire passe à 114,5 heures. Ce n'est pas rien. Une heure de plus sur les 4 années du collège , cela représente 1 200 emplois à temps complet, souligne-t-on au ministère. Et cette avancée modifie la situation sur les points les plus chauds.
 
L'opposition s'est plainte du manque d'heures de français. Mais l'horaire est dorénavant supérieur d'une demi heure hebdomadaire à l'horaire actuel sur tout le cycle 4 (5ème à la 3ème). Les "marges heures profs"  qui servent pour l'accompagnement personnalisé ou les travaux en petits groupes sont considérablement augmentées par rapport aux horaires actuels, passant d'une demi heure hebdomadaire de la 5ème à la 3ème à 2 h 75. Cet horaire est amputé d'une demi-heure au total par rapport à la première mouture des horaires de la réforme. Le ministère a repris cette demi heure pour financer les changements apportés en langues.
 
De nouveaux horaires pour les langues anciennes
 
C'est en langues anciennes que les changements sont les plus importants. La Cnarela, qui regroupe des associations d'enseignants de langues anciennes, a lancé une pétition qui atteint 5 000 signatures. François Martin, son vice-président, souligne le fait que les langues anciennes n'apparaissent plus comme une discipline dans la grille horaire de la réforme. Elles ne sont plus qu'un des 8 enseignements interdisciplinaire (EPI), ce qui rend leur horaire dépendant des autres disciplines. Il réfute l'argument de l'élitisme en arguant que les langues anciennes sont présentes dans les établissements défavorisés. Pour lui, l'enseignement du latin pâtit des choix des chefs d'établissement qui refusent les ouvertures alors que la demande est là. La pétition demande "que les Langues et Cultures de l’Antiquité.. continuent d’être proposées à tous les collégiens sous la forme d’un enseignement annuel assuré par des professeurs spécialistes du latin et du grec ancien".
 
La nouvelle grille horaire restaure un enseignement des langues anciennes. Les langues anciennes restent proposées dans un EPI Langues et cultures de l'Antiquité. Mais à côté de cet EPI, est proposé aux élèves un "enseignement de complément" de langues anciennes à raison d'une heure en 5ème et 2 heures en 4ème et 3ème. "C'est moins que les horaires actuels", admet le ministère. "Mais les élèves pourront compléter avec un EPI". Le ministère souligne aussi que les langues anciennes seront prises en compte dans le programme de français comme constitutives de notre langue. Dans le socle une phrase marquera, à la demande du Snes, que les élèves sont "sensibilisés aux origines latines" de la langue. Pour le ministère, ces avancées permettent de répondre aux attentes des enseignants tout en luttant contre l'utilisation des langues anciennes dans les stratégies d'établissement en les offrant à tous.
 
Et en LV2
 
La réforme institue la langue vivante 2 dès la cinquième. L'horaire était jugé insuffisant , mobilisant de nombreux enseignants particulièrement en allemand. Marie Thérèse Clerc, présidente de l"ADEAF, l'association des professeurs d'allemand, veut lutter contre une réforme "qui met en danger ce qui a été construit depuis 10 ans pour stabiliser les effectifs de germanistes". Le ministère propose dorénavant de porter l'horaire de 2nde langue à 2,5 heures dès la 5ème. C'est une demi-heure de plus sur les trois années, c'est-à-dire une hausse d'une heure et demie, ce qui représente près de 2000 postes. Le ministère souligne que les élèves ayant fait allemand à l'école primaire pourront le poursuivre en seconde langue dès la 6ème. Mais les autres classes "bilangues", les sections européennes seront supprimées dès la rentrée 2016 au profit de cet enseignement généralisé renforcé de la Lv2.
 
Cela ne satisfait pas MT Clerc. Interrogée par le Café pédagogique elle estime que le maintien de l'option "bilangue" en 6è est indispensable à la stabilisation de l'allemand qui est exigée par les accords franco-allemands.

 
L'interdisciplinarité demeure
 
Les enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4 (de la 5ème à la 3ème) restent "dispensés à tous les élèves en 5e, 4e et 3e" avec un volume horaire dédié. Les thèmes des EPI sont inchangés : Développement durable;  Sciences et société;  Corps, santé et sécurité;  Information, communication, citoyenneté;  Culture et création artistiques; Monde économique et professionnel;  Langues et cultures de l’Antiquité;  Langues et cultures régionales ou étrangères. Quatre heures leur sont consacrées dans les horaires profs chaque semaine. "Au moins deux thèmes sont travaillés par année par chaque élève. Au moins six des huit thèmes sont travaillés au cycle 4 par chaque élève. Les enseignements pratiques interdisciplinaires incluent une réalisation concrète, individuelle ou collective. Ils font l’objet d’une évaluation".
 
La répartition de cet horaire entre disciplines est précisée par le ministère. "La répartition du volume horaire qui leur est dédié entre les enseignements pratiques interdisciplinaires et l’accompagnement personnalisé (est fixée) dans les conditions ci-dessous :  au moins 1 heure hebdomadaire est consacrée à l’accompagnement personnalisé en 5e, 4e et 3e ;  la répartition du volume horaire est la même pour tous les élèves d’un même niveau de l’établissement". Le reste appartient à l'établissement. C'est le chef d'établissement qui décide sur avis du conseil pédagogique et vote du conseil d'administration. Le ministère veut ainsi apporter de la souplesse au collège et renforcer l'autonomie des établissements.
 
Les associations reçues au ministère
 
Au ministère on assure que le contact avec les associations professionnelles sont constants et qu'elle seront reçues. "Dans la période actuelle, c'est la moindre des choses". Il va lui falloir maintenant convaincre que ces avancées sont suffisantes pour maintenir les postes dans les établissements sur les disciplines les plus fragiles comme les langues anciennes et l'allemand.
 
François Jarraud

Zelda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum