Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Thalia de G le Jeu 26 Mar 2015 - 9:16

Cette année, contrairement aux précédentes, le bilan social du ministère de l’Education nationale, dévoilé en exclusivité par « Les Echos » , distingue les primes et les heures supplémentaires du reste du salaire. Et il est, à ce titre, riche en informations. Le salaire net moyen des enseignants titulaires en France métropolitaine reste stable, à 2.475 euros net par mois. Les primes constituent 10,2 % du salaire brut et 43 % d’entre elles concernent les rémunérations pour heures supplémentaires.

la suite

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Daphné le Jeu 26 Mar 2015 - 9:21

Ils vont bientôt démontrer qu'on est très bien payés !
Mais tout le monde ne fait pas d'HS, n'est pas forcément PP ou exerçant en établissement classé !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Ronin le Jeu 26 Mar 2015 - 9:25

Et ne parlons des PE qui se vont se brosser ailleurs...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Leclochard le Jeu 26 Mar 2015 - 9:49

@Daphné a écrit:Ils vont bientôt démontrer qu'on est très bien payés !
Mais tout le monde ne fait pas d'HS, n'est pas forcément PP ou exerçant en établissement classé !

La moyenne me semble bien élevée. Il faut déjà pas mal d'années pour atteindre les 2000 euros nets. Ce genre de chiffre va faire du tort aux revendications salariales. Le revenu médian aurait été plus parlant.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 26 Mar 2015 - 10:00

@Leclochard a écrit:
@Daphné a écrit:Ils vont bientôt démontrer qu'on est très bien payés !
Mais tout le monde ne fait pas d'HS, n'est pas forcément PP ou exerçant en établissement classé !

La moyenne me semble bien élevée. Il faut déjà pas mal d'années pour atteindre les 2000 euros nets. Ce genre de chiffre va faire du tort aux revendications salariales. Le revenu médian aurait été plus parlant.

Tu crois que c'était le but des Echos? angedemon

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Madame_Prof le Jeu 26 Mar 2015 - 10:01

Je suis bien loin de la moyenne...

Et puis, les HSA, certes, mais on ne fait pas ce qu'on veut surtout en étant TZR. 3 HSA l'an dernier, aucune cette année. J'ai perdu plus de 400 euros de salaire entre les deux.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Leclochard le Jeu 26 Mar 2015 - 10:12

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Daphné a écrit:Ils vont bientôt démontrer qu'on est très bien payés !
Mais tout le monde ne fait pas d'HS, n'est pas forcément PP ou exerçant en établissement classé !

La moyenne me semble bien élevée. Il faut déjà pas mal d'années pour atteindre les 2000 euros nets. Ce genre de chiffre va faire du tort aux revendications salariales. Le revenu médian aurait été plus parlant.

Tu crois que c'était le but des Echos? angedemon

Pas forcément. En tout cas, il sera employé contre nous par certains ("si vous voulez gagner plus, faites des heures supp").
Comme l'indique l'exemple de Madame Prof, les hsa sont un gain toujours provisoire. C'est risqué de les considérer comme un acquis et de régler son niveau de vie en fonction d'elles. Une collègue agrégée a fait pendant des années 4 ou 5 hsa en ZEP. Le jour où elle ne les a plus faites, elle a eu du mal à s'en remettre.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Pseudo le Jeu 26 Mar 2015 - 10:21

Après 20 ans de bons et loyaux services, je ne touche pas le fameux salaire moyen dont il est question. Et j'en suis quand même à 300 euros, ce qui n'est pas anecdotique.
Il est vrai que je n'ai ni prime ni HS.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Leclochard le Jeu 26 Mar 2015 - 10:26

@Pseudo a écrit:Après 20 ans de bons et loyaux services, je ne touche pas le fameux salaire moyen dont il est question. Et j'en suis quand même à 300 euros, ce qui n'est pas anecdotique.
Il est vrai que je n'ai ni prime ni HS.

Cette moyenne, c'est presque le revenu (sans prime ni hsa) d'un certifié en fin de carrière (à l'échelon 11, on touche 2500 nets).

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par zeprof le Jeu 26 Mar 2015 - 10:39

2400 euros ?
c'est en fin de carrière ? parce qu'après 12 ans j'en suis loin Rolling Eyes

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par manchotte50 le Jeu 26 Mar 2015 - 10:45

eh ben, ça ferait rêver de devenir prof ces chiffres...on en est bien loin ! d'autant que selon les statuts, nous n'avons pas tous le droit aux primes...

manchotte50
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Échos : primes et heures supplémentaires creusent les disparités salariales.

Message par Daphné le Jeu 26 Mar 2015 - 12:25

@Leclochard a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Leclochard a écrit:

La moyenne me semble bien élevée. Il faut déjà pas mal d'années pour atteindre les 2000 euros nets. Ce genre de chiffre va faire du tort aux revendications salariales. Le revenu médian aurait été plus parlant.

Tu crois que c'était le but des Echos? angedemon

Pas forcément. En tout cas, il sera employé contre nous par certains ("si vous voulez gagner plus, faites des heures supp").

C'était la doxa de Sarkozy : travailler plus pour gagner plus.
Non je ne veux pas faire d'HS, je veux être correctement rémunérée pour ce que je fais, et mon travail me fatigue déjà pas mal comme ça.
Et quand on m'a imposé des HS pour raison de service, cela m'a fait franchir le cap des allocations familiales mises sous conditions de ressources - vers 1995 je crois : une HSA m'a fait perdre les allocations familiales pour deux enfants, c'était grosso modo le même tarif;
Cela a été déclaré anticonstitutionnel au bout d'un an, et les allocations reversées.
C'est pour cela que maintenant il n'y a plus suppression totale des allocations mais modulation en fonction des revenus.


Comme l'indique l'exemple de Madame Prof, les hsa sont un gain toujours provisoire. C'est risqué de les considérer comme un acquis et de régler son niveau de vie en fonction d'elles. Une collègue agrégée a fait pendant des années 4 ou 5 hsa en ZEP. Le jour où elle ne les a plus faites, elle a eu du mal à s'en remettre.
Bien sûr !
Et selon les disciplines, la situation familiale, les temps partiel..........il n'est pas toujours possible d'en faire.
Donc calcul biaisé.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum