Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Maissa le Mer 27 Mai 2009 - 19:59

Tout est dans le titre....
Je n'ai connu que des collèges très difficiles.
Que signifie donc enseigner dans un très bon collège ?
La charge de travail est-elle moins lourde ? Rentre-t-on le soir chez soi le coeur léger (sans être épuisé) ? Les élèves sont-ils tous respectueux, obéissant au doigt et à l'oeil à tout adulte de l'établissement ? Les copies sont-elles plus faciles à corriger ? Les cours à préparer ?
Allez, dites-nous tout !!! yesyes


J'aimerais bien demander un de ces collèges l'année prochaine.... (Mais je ne suis pas sûre d'obtenir un poste).

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Daphné le Mer 27 Mai 2009 - 20:05

En collège, les élèves sont pénibles partout, plus ou moins c'est tout !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Nestya le Mer 27 Mai 2009 - 20:06

@Maissa a écrit:Tout est dans le titre....
Je n'ai connu que des collèges très difficiles.
Que signifie donc enseigner dans un très bon collège ?
La charge de travail est-elle moins lourde ? Rentre-t-on le soir chez soi le coeur léger (sans être épuisé) ? Les élèves sont-ils tous respectueux, obéissant au doigt et à l'oeil à tout adulte de l'établissement ? Les copies sont-elles plus faciles à corriger ? Les cours à préparer ?
Allez, dites-nous tout !!! yesyes


J'aimerais bien demander un de ces collèges l'année prochaine.... (Mais je ne suis pas sûre d'obtenir un poste).

ça existe ce genre d'établissement? Pas sûr. Moi tout ce que je demande, c'est un vrai collège: avec une cantine, un parking, une salle des sports, de véritables toilettes pour les élèves (pas des toilettes à la turque), bref tout ce que mon collège actuel n'a pas.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Audrey le Mer 27 Mai 2009 - 20:12

y a des toilettes à la turque dans ton collège??? purée, c'est un établissement pailleron aussi?

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Nestya le Mer 27 Mai 2009 - 20:14

@Audrey a écrit:y a des toilettes à la turque dans ton collège??? purée, c'est un établissement pailleron aussi?
Tu n'imagines même pas le taudis que c'est. No

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Aïnara le Mer 27 Mai 2009 - 20:16

Comme toi, Maissa, je n'ai enseigné que dans des collèges très difficiles durant 13 ans, difficile depuis 2 ans.

Je constate, après en avoir beaucoup discuté avec des collègues, trois différences essentielles :
- la gestion de la classe n'est pas la même : davantage d'élèves ailleurs, mais des élèves, dans l'ensemble, plus scolaires. Un exemple donné par des collègues m'avait frappée : contrôle annoncé pour le lundi. Absence du prof ce jour-là. Les élèves étaient prêts pour le mardi. Je n'ai pu constater ça !
- correction des rédactions bien plus rapide, parce que les copies écrites en français sont plus vite corrigées que les horreurs que nous ramassons. Je m'énerve comme une folle chaque fois que je corrige des rédactions, les écrits ne ressemblant à rien de connu.
- moins de temps passé à gérer des kilos de conflits, temps perdu à la vie sco, avec les CE, etc.
Et puis aussi, bien que j'arrive à ne pas entrer sur ce créneau-là, il n'y a pas la même misère sociale qui fait que nous récupérons des gamins bien amochés.

Mon poste est susceptible d'être supprimé tous les ans, et j'avoue qu'à ma grande honte je suis morte de trouille à l'idée d'avoir des élèves hors ZEP, REP, RAR, sensible... je ne sais pas comment on doit se comporter avec des élèves "normaux", suivis par leurs parents, qui savent répondre aux questions suivantes : quels sont les deux verbes auxiliaires ? Où sont les verbes conjugués dans cette phrase ? Qui peut me conjuguer "être" au présent ? (dans 7 cas sur 10 j'ai une réponse... comment dirais-je... surprenante !!).

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Aëmiel le Mer 27 Mai 2009 - 20:18

Ca existe, c'est possible, et c'est le bonheur intégral. Je suis dans un collège de rase campagne, depuis deux ans. Les élèves n'y sont pas meilleurs, pas plus travailleurs, l'ambiance entre collègues est moins soudée, mais... je rentre le soir le coeur léger, je reprends mes élèves avec plaisir en revenant de vacances, les récrés ne servent qu'à boire le café et pas à remplir des rapports, nous n'en sommes qu'au second conseil de discipline (second !!!), les élèves traversent la rue pour nous dire bonjour quand on se croise "à la ville", et je n'ai plus jamais mal au ventre avant d'aller en cours. J'ai des dizaines de livres à moi qui circulent chez les gamins, parce que j'ai envie de partager des choses avec eux. Je me sens nerveusement en vacances tout le temps, détendue en permanence.
Il y a bien qqs quelques élèves plus difficles, mais un ou deux par classe, c'est de la rigolade à gérer.
Bon, après, ils ne fichent pas grand chose, comme partout, il faut leur traduire tout ce qui est antérieur au 19è siècle, le cdi n'est pas très riche, et on s'est quand même fait virer d'un musée la semaine dernière (bataille d'eau dans les toilettes...), pas parfait donc. Mais ça me change tellement de là où j'étais avant...

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Aïnara le Mer 27 Mai 2009 - 20:38

Ton message est un bol d'air bien agréable à lire, Sérafina !

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Maissa le Mer 27 Mai 2009 - 20:47

sérafina a écrit:Ca existe, c'est possible, et c'est le bonheur intégral. Je suis dans un collège de rase campagne, depuis deux ans. Les élèves n'y sont pas meilleurs, pas plus travailleurs, l'ambiance entre collègues est moins soudée, mais... je rentre le soir le coeur léger, je reprends mes élèves avec plaisir en revenant de vacances, les récrés ne servent qu'à boire le café et pas à remplir des rapports, nous n'en sommes qu'au second conseil de discipline (second !!!), les élèves traversent la rue pour nous dire bonjour quand on se croise "à la ville", et je n'ai plus jamais mal au ventre avant d'aller en cours. J'ai des dizaines de livres à moi qui circulent chez les gamins, parce que j'ai envie de partager des choses avec eux. Je me sens nerveusement en vacances tout le temps, détendue en permanence.
Il y a bien qqs quelques élèves plus difficles, mais un ou deux par classe, c'est de la rigolade à gérer.
Bon, après, ils ne fichent pas grand chose, comme partout, il faut leur traduire tout ce qui est antérieur au 19è siècle, le cdi n'est pas très riche, et on s'est quand même fait virer d'un musée la semaine dernière (bataille d'eau dans les toilettes...), pas parfait donc. Mais Ca me change tellement de là où j'étais avant...

C'est un internat, Séraphina ?

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Belle du seigneur le Mer 27 Mai 2009 - 20:53

TZR, je ne parle que de mes remplacements de cette année en collège ( l'an dernier j'étais en lycée, et l'année d'avant stage dans un ptit collège tranquille).
J'ai passé les 6 premiers mois de cette année scolaire en ZEP, à rentrer épuisée, régulièrement sans voix, à lutter contre les incivilités, à éduquer plus qu'à enseigner, en passant mes récrés à la vie sco ou bien à surveiller des retenues ( trop de colles pour que la vie sco les assure toutes), et à essayer d'obtenir qqch de ces chers petits ( heureusement j'avais une classe très sympa parmi les 4, mais l'horreur pour les autres).
Depuis un mois, j'ai changé d'établissement, dans un collège très rural et je réalise combien le métier est différent! Je suis super zen, je n'appréhende pas d'aller en cours, les élèves sont polis, craignent d'être punis, te préviennent en début d'heure qu'ils ont oublié un cahier, te laissent le temps pour te poser ( je peux m'asseoir de temps en temps!). Certes il ya des bavardages et des élèves qui ne fichent rien... mais très peu de discipline à faire une fois les règles posées, même en tant que remplaçante!!Comme le dis Sérafina, les collègues sont moins soudés... mais franchement , niveau stress, rien à voir!

Belle du seigneur
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Maissa le Mer 27 Mai 2009 - 21:00

@Aïnara a écrit:Comme toi, Maissa, je n'ai enseigné que dans des collèges très difficiles durant 13 ans, difficile depuis 2 ans.

Je constate, après en avoir beaucoup discuté avec des collègues, trois différences essentielles :
- la gestion de la classe n'est pas la même : davantage d'élèves ailleurs, mais des élèves, dans l'ensemble, plus scolaires. Un exemple donné par des collègues m'avait frappée : contrôle annoncé pour le lundi. Absence du prof ce jour-là. Les élèves étaient prêts pour le mardi. Je n'ai pu constater ça !
- correction des rédactions bien plus rapide, parce que les copies écrites en français sont plus vite corrigées que les horreurs que nous ramassons. Je m'énerve comme une folle chaque fois que je corrige des rédactions, les écrits ne ressemblant à rien de connu.
- moins de temps passé à gérer des kilos de conflits, temps perdu à la vie sco, avec les CE, etc.
Et puis aussi, bien que j'arrive à ne pas entrer sur ce créneau-là, il n'y a pas la même misère sociale qui fait que nous récupérons des gamins bien amochés.

Mon poste est susceptible d'être supprimé tous les ans, et j'avoue qu'à ma grande honte je suis morte de trouille à l'idée d'avoir des élèves hors ZEP, REP, RAR, sensible... je ne sais pas comment on doit se comporter avec des élèves "normaux", suivis par leurs parents, qui savent répondre aux questions suivantes : quels sont les deux verbes auxiliaires ? Où sont les verbes conjugués dans cette phrase ? Qui peut me conjuguer "être" au présent ? (dans 7 cas sur 10 j'ai une réponse... comment dirais-je... surprenante !!).

Pourquoi es-tu "morte de trouille" ?

J'ai, parfois, 2 ou 3 élèves comme ceux que tu décris, qui préparent les contrôles, écrivent correctement et répondent aux questions de façon raisonnable, aiment lire.... C'est un tel plaisir. Les pauvres, hélas, souffrent beaucoup de se retrouver dans une masse hurlante.

Je songe très sérieusement à changer de boulot sauf si mes conditions de travail changent. Je ne supporte plus le bruit infernal (je dois même avoir maintenant un problème d'audition), le manque de travail, la saleté ambiante, la lassitude que je sens autour de moi, la fuite de la direction et.... ma décrépitude (physique et intellectuelle).

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Aëmiel le Mer 27 Mai 2009 - 21:28

@Maissa a écrit:

C'est un internat, Séraphina ?
Non, collège sans internat. Pourquoi ?

_________________
Auteur jeunesse
le site : http://www.anne-ferrier.fr
le blog : http://anne-ferrier.blogspot.fr/

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Nestya le Mer 27 Mai 2009 - 21:36

Il semblerait donc, d'après les témoignages, que les collèges en milieu rural soient plus agréables. C'est bon à savoir.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par lilith888 le Mer 27 Mai 2009 - 21:39

je bosse dans le privé, dans un collège sans problèmes particuliers ou graves. Je considère tous mes élèves comme mes enfants, et je les aime beaucoup. La semaine dernière, il y avait la fête foraine dans ma ville, j'y ai rencontré une vingtaine d'élèves de 5ème qui m'ont invité à faire des manèges et attractions avec eux, et on s'est éclaté.

Le point noir ? les parents, qui sont très condescendants et ont une attitude de consommateurs (puisqu'ils payent). Ils faut très vite être ferme avec eux et ne pas se laisser faire. Public très aisé, donc parfois très puant. Et gosses souvent livrés à eux mêmes au milieu de tout le confort matériel (pas le temps de s'en occuper, seuls à la maison)

Sinon, au quotidien, c'est quand même la bataille pour tout : le matérel, se taire... tout ça; mais je pense que c'est le quotidien de tout collège en fait.

Pour finir, pas d'insolence de la part des élèves, mais par contre, entre eux, ils sont impitoyables et très très cruels. Chez nous, c'est constamment la discrimination à la marque (quoi ???? tu te maquilles pas en Chanel ou Dior ?????????!!!)

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par alprechac2 le Mer 27 Mai 2009 - 21:46

je suis en collège dans une banlieue mais au recrutement dans un niveau social assez, voire très élevé. Les élèves sont gentils, calmes, polis ; je peux m'assoir pendant le cours pendant qu'ils font leurs exercices en silence pour souffler un peu ; ils préviennent quand ils ont oublié leurs affaires, quand ils seront absents ... Bon, ils ne travaillent pas tous énormément, j'ai une classe de 4e qui est une caricature de la bêtise adolescente, mais je ne vais plus en cours la boule au ventre comme quand j'étais en zep, j'y vais même avec plaisir, surtout pour les cours de latin où j'ai la crême des crêmes.
Les parents sont dans l'ensemble contents qu'on fasse travailler leurs gamins, vous remercient quand on organise le voyage en Italie, même si'l y a bien sûr les éternels ch***.
Par contre, ils suivent leurs gamins, donc peuvent se laisser aller à des commentaires sur le nombre de devoirs, la difficulté des exercices ... etc, mais notre principale ne leur laisse rien passer et les envoie paître en beauté.
Donc, pas de souci à te faire, tu redécouvriras le plaisir d'enseigner ta matière (que j'avais quand même bien oublié en zep, vu qu'on ne peut pas dire que j'y enseignais beaucoup finalement).

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Belle du seigneur le Mer 27 Mai 2009 - 21:49

@Nestya a écrit:Il semblerait donc, d'après les témoignages, que les collèges en milieu rural soient plus agréables. C'est bon à savoir.

Je ne sais pas si c'est parce que c'est rural.. mais en tout cas là où je suis, les 6e sont encore de gentils petits, les 5e n'ont pas encore viré " petit c** ou pét****" , les 4e remuent quand même, mais c'est archi gérable... Dans mon établissement je suis surprise de voir que les parents sont là ( avant, je les cherchais désespérement), même si c'est à double tranchant! Autre détail, on a une super CPE qui lutte pour des choses que je trouvais un peu dures au début, mais je me rends compte que c'est comme ça que le calme est maintenu . Les collègues se plaignent quand même des classes ( je crois que c'est inévitable, on est jamais content!!) , mais quand on a connu des gamins trèèèèès difficiles et un bahut pourri et mal géré, même les chiants des classes on les trouve gentils...

Belle du seigneur
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par charlottofraise le Mer 27 Mai 2009 - 21:51

Mes collègues débarqués de ZEP m'ont appris beaucoup sur la gestion de classe, et la gestion des conflits dans le couloir. veneration


Le truc qui m'a fait complexer quand je suis arrivée dans mon établissement, c'est que j'ai vite remarqué que la plupart des élèves bénéficie d'une ouverture culturelle digne de ce nom. Et je me sentais prise en défaut quand ils en savaient plus que moi sur la navigation à voile ou l'embaumement des momies sous Ramsès III. Maintenant, j'assume parfaitement parce que je me suis rappelé que moi aussi j'ai un domaine de prédilection : la langue française et sa littérature. Very Happy Et en fait, les mômes cherchent juste à partager leurs connaissances, pas à t'écraser. Enfin, si, il y en a qui essaient de te coincer mais les naïfs t'attaquent sur la grammaire !

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par charlottofraise le Mer 27 Mai 2009 - 21:56

@lilith888 a écrit:Le point noir ? les parents, qui sont très condescendants et ont une attitude de consommateurs (puisqu'ils payent). Ils faut très vite être ferme avec eux et ne pas se laisser faire. Public très aisé, donc parfois très puant.
Oh oui... On peut avoir davantage de problèmes avec les parents qu'avec les élèves...

@lilith888 a écrit:Et gosses souvent livrés à eux mêmes au milieu de tout le confort matériel (pas le temps de s'en occuper, seuls à la maison)
Ça, ça me tue. Ça me fait mal de voir certains élèves dans ce cas.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par lilith888 le Mer 27 Mai 2009 - 22:00

un jour, j'ai voulu convoquer les parents d'une gamine de 5ème qui avait tendance à nous envoyer paître. Sa mère ? A paris. Son père ? aux USA. Je lui ai demandé : mais qui te garde alors ? réponse évasive.....

finalement, j'ai pu voir le père, entre deux rdv boulot costard cravatte, qui m'a dit que tout était normal : apparemment, à la maison, comme personne ne l'écoute, elle s'énerve, et ils la laissent parler parce qu'elle les saoule......................

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par charlottofraise le Mer 27 Mai 2009 - 22:05

Oui, c'est tout à fait ça.
"Madame, mes parents ne peuvent pas signer le contrôle, ils ne sont pas là cette semaine.
— Mais qui s'occupe de toi ?
— Ma grand-mère nous fait à manger le soir.
— Et vous êtes seules, toit et ta sœur, le reste du temps ?
— [pas de réponse]"

Que des parents cumulent les petits boulots pour offrir une vie décente à leurs enfants, ça me chagrine mais je le comprends. Quand des parents offrent plus d'argent de poche que de temps à leur progéniture, là ça me sidère.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par Libé-Ration le Mer 27 Mai 2009 - 22:17

Je suis passée, sans le vouloir d'un poste en cité scolaire en ZEP, la misère, Beyrouth, où je voulais rester à... un collège international ! En poste fixe. Après avoir été TZR et avec un enfant.

J'ai demandé à changer dès la première année.

L'horreur !

Les collègues qui comptent les années qui restent avant la retraite. L'éternel voyage, toujours sagement le même, à Rome, avec toujours les mêmes latinistes. Aucun projet. Le même mépris (oui, j'insiste) des élèves "qui ne rentrent pas dans les cases" : les un peu moins favorisés, les dys-, les dans-la-lune... les collègues qui ont peur de traverser la cour parce que trois mômes de 6e jouent avec une balle en mousse dans la pelouse. Le principal qui compte les photocopies à l'unité près et qui traque les jeunes mamans (ah, quelle horreur, j'ai été en congé maternité jusqu'au 1er octobre, quelle crime !) Et les parents qui viennent vous expliquer comment enseigner à leurs anges, "mais vous n'avez pas encore vu ce point du programme?"

Je suis donc retorunée en ZEP, lycée chaud comme la banlieue parisienne sait les faire... Bon, j'ai la CLA, ce n'est pas la pire classe. Mais qu'est-ce que je me sens mieux !!!

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par reve le Mer 27 Mai 2009 - 22:34

je travaille dans un collège tranquille près d'une petite ville et j'avoue que bien souvent j'hallucine quand je lis ce que font vos élèves ....
alors oui bien sûr, il ya toujours de sperturbateurs, des élèves pénibles mais 3-4 par classe maximum ... je ne rentre jamais chez moi avec quelque chose en travers de la gorge ...
cette année les seules fois où j'ai collé des gamins c'est parce qu'ils avaient oublié4 fois de faire leurs devoirs (c'ets mon système de croix qui veut ça ...d'ailleurs les élèves amènent eux mêmes leur carnet quand ils n'ont pas fait leur travail!)
nous n'avons eu qu'un consiel de discipline
il ya des bavardages mais il suffit d'hausser un peu le ton et ça s'arrête
en trois ans je ne me suis jamais vraiment "pris la tête" avec un élève ... deux ou trois petis conflits
j'ai l'impression de vivre au pays de sbisounours quand je vous lis ....

le hic, c'est parfois effectivement les parents (et même les él_ves) qui pensent que tout leur est dû ... mais bon c'est très gérable, ils contestent rarement quelque chose très longtemps ....

ceci dit, comme tout est relatif, vous vous doutez bien que l'on se plaint quand même ....
et que le niveau n'est pas forcément excellent ...

je me rends compte en vous lisant de la chance que j'ai .....promis je ne ferais plus un drame quand un élève ne me rendra pas un devoir.....
ce post ne vous découragera pas je l'espère, il a pour but de vous montrer que oui, les choses peuvent être différentes....

reve
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par charlottofraise le Mer 27 Mai 2009 - 22:45

@reve a écrit:je me rends compte en vous lisant de la chance que j'ai .....promis je ne ferais plus un drame quand un élève ne me rendra pas un devoir.....
À mon avis, tu dois au contraire continuer de faire un drame auprès de tes élèves. Ce n'est pas parce que c'est pire ailleurs que tu dois fermer les yeux dans ta classe.
Allez, j'avoue, c'est ce que je viens de répondre à une môman qui me trouve trop sévère avec sa fille : comment osé-je me plaindre qu'elle passe son temps à bailler sans jamais mettre la main devant la bouche alors qu'il y en a qui fument des joints à l'extérieur du collège ? Ma bonne dame, moi je suis chargée de faire la discipline dans ma classe et je ne vais pas renoncer aux règles élémentaires de politesse sous prétexte qu'il y a des dealers à l'extérieur.
Je sens que ça va être le psycho-drame de l'année. Laughing

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par reve le Mer 27 Mai 2009 - 22:51

@charlottofraise a écrit:
@reve a écrit:je me rends compte en vous lisant de la chance que j'ai .....promis je ne ferais plus un drame quand un élève ne me rendra pas un devoir.....
À mon avis, tu dois au contraire continuer de faire un drame auprès de tes élèves. Ce n'est pas parce que c'est pire ailleurs que tu dois fermer les yeux dans ta classe.
Laughing

ah non mais rassure-toi quand je dis ça c'ets "je ne ferais plus un drame ... à mon mari" ! (franchement des fois il rigole ... il n'ets pas du tout dans le métier et c'ets extra il me fait relativiser très souvent !) parce qu'avec mes élèves c'ets évident que je ne lâcherais sur rien !!!
et puis j'adore tellement "jouer" la prof en colère .... mais justement je me rends compte de la chance que j'ai de "jouer"...

(ps : je suis désolée pour les "ets" à la place des "est" mais pour faire écho à un autre post , c'est un tic d'écrit .... non c'ets mes doigts qui ne m'obéissent pas !!)

reve
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui est passé d'un collège difficile à un très bon collège ?

Message par charlottofraise le Mer 27 Mai 2009 - 22:56

Ah ! Ok ! Very Happy

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum