Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Malavita
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Malavita le Jeu 28 Mai 2015 - 11:23
Je viens aussi d'avoir un mail qui annonce que ce n'est pas à l'ordre du jour pour l'année 2015-2016 ni en première, ni en seconde ! Et qui évoque le report ou l'abandon possible du projet !
Bref, le flou total. Du grand n'importe quoi !
zeprof
zeprof
Vénérable

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par zeprof le Jeu 28 Mai 2015 - 15:18
à la demande de Cath je vous copie colle une partie du courrier de mes inspecteurs

"
Objet : certification intermédiaire : Epreuve de Français-HGEC EG1
Nous tenons à vous apporter une information importante concernant l’épreuve de
Français-Histoire Géographie Education civique en BEP.
Le ministère a décidé de surseoir à la transformation de l’épreuve en CCF, notre épreuve
reste donc évaluée en contrôle ponctuel pour les prochaines sessions (cf. BOEN
N°31 du 27/08/2009).
Une réflexion plus globale sera engagée sur l'évaluation dans l'enseignement
professionnel et sur la simplification des CCF ultérieurement."

donc un peu de répit, mais rien de définitif non plus encore...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Jeu 28 Mai 2015 - 16:31
Merci zeprof !
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Jeu 28 Mai 2015 - 20:06
Même message que les autres, suspendu jusqu'à nouvel ordre (surseoir...).

Ce qui m'inquiète le plus c'est la suppression des notes et l'évaluation par compétences, testées en Alsace, pas un hasard, puisqu'en Alsace personne ne proteste jamais !

PROTESTEZ EN ALSACE ! PROTESTEZ !
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Jeu 28 Mai 2015 - 22:29
Ça vous embête de me dire dans quelle académie vous êtes ?
En MP.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 2:59
@Vautrin a écrit:Perso sur le papier je ne suis pas favorable au CCF pour les raisons habituelles d'examen bidon maison. Sauf que de toutes les façons, les examens globalement sont bidons, particulièrement en GA avec l'usine à gaz des collègues de pro... Alors pour la Certification, pourquoi pas, tant que l'on garde un caractère national et ponctuel au bac. Je ne vois que des avantages, ne plus boucler ce programme lourdement stupide, aller à mon rythme ou plutôt celui des élèves avec qui je monte des projets culturels pour les motiver. Après l'évaluation par compétences, je m'en cogne, faire X sujets de CCF pour X élèves aussi. Je préfère rester un mois et demi sur le droits des femmes dans un bahut à la problématique difficile entre voile et césarienne plutôt que de courir après le temps. Ce qui me choque le plus dans tout cela c'est d'apprendre que l'on passe en CCf avec les premiers specimen qui arrivent dans nos casiers... sans un mot de nos inspecteurs. D'un autre côté, à part balancer cette année un mail qui pointe sur le site du clemi pour nous indiquer comment traiter de la caricature post Charlie, je n'ai pas eu de leurs nouvelles depuis des années.

Je partage en partie tes propos : perso, j'ai houspillé un IEN lorsque j'ai vu écrit sur la couverture d'un spécimen qu'il chapeaute : "BEP en CCF", alors que nous n'en avions pas encore été avertis officiellement... Very Happy  

Quant à la communication hiérarchique, je n'en ai pas plus que toi... Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 248604097


Dernière édition par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 4:02, édité 1 fois

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 3:32
@Jacq a écrit:
@Cath a écrit:Et bien me voilà d'accord avec Jacq, une fois de plus.
De mémoire, c'est à vérifier, quand j'ai commencé, les BEP avaient 4 heures de français.


... et avec à l'époque des dédoublements automatiques ! Là nous sommes à 2h30 par classe et sans dédoublement, sauf le chagrin de nos volumes complémentaires...
Je suis désolé de ne pas m'apitoyer sur la réforme néfatste du collège, mais je voudrais bien savoir où étaient les mêmes collègues au moment de la réforme du LP ? Et cela commence d'ailleurs à me gonfler sérieusement que les seuls sujets mis en lumière sur la page "nouveaux sujets" de Néo concernent uniquement la réforme du collège.... Bon je dis ça, je n'ai rien dit !
Lorsque l'essentiel des postes supprimés dans l'EN était parmi les LP, on n'a pas vu un telle pratique.  Mais là encore, je dis ça, je ne dis rien !

Je comprends ton coup de sang Jacq... Lors de la réforme du BAC PRO 3 ans en 2009, nous nous sommes battus bien seuls contre... D'autant plus que le SNEETA national l'appuyait... Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 248604097

J'ai d'ailleurs quitté mon ancien LP en partie pour ça : BAC PRO 3 ans infaisable avec public difficile, ou diplôme au rabais, pour rester poli...

Cela étant, cette réforme néfaste du collège, ce sont nos futurs élèves de 2020... J'ai hâte d'y être pour mesurer les bienfaits de #Collège2016... diable

Et par rapport aux méthodes pédagogistes prônées, comme le dit Cath par ailleurs, nous avons servi de laboratoire en LP pour la plupart des innovations inscrites dans ladite réforme : EPI = PPCP, apprendre à apprendre = GEREX, AP dois-je en parler ?... Bref, les collègues de collège en lutte peuvent bénéficier de notre expérience à ce sujet... D'ailleurs les vertueux innovants, ardents soutiens de ladite réforme, les bienveillants du SGEN et de l'UNSA (je peux parler en anagrammes si les modos préfèrent) refusent de nous entendre à ce sujet, ou de se pencher sur le bilan de ces merveilleux dispositifs chez nous... Des fois qu'on leur dise des choses qu'ils ne veulent entendre...  pale

Je dis ça, mais le 19 mai, j'étais le seul en grève dans mon bahut... Et s'il n'en reste qu'un, etc.  Laughing

Concernant les horaires, oui à Cath et Zeprof, ils ont diminué avec les réformes du BEP en 92, BAC PRO 96 et  BAC PRO 3 ans 2009... Pour ma part, je fais 3h de Français dont 1h dédoublée et 2h d'HG dans mon lycée, sans compter l'AP... Le Proviseur place l'EGLS où il veut dans l'EDT, ça n'existe que sur le papier (je confonds toujours avec une danse sportive)... Ce truc de technocrate n'a aucun sens à mes yeux, dans les filières où j'interviens... D'ailleurs, un PERDIR de bon sens le comprend...  Very Happy

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 3:37
@Finrod a écrit:
@JCP a écrit:

À force de prendre de la hauteur, les sages qui nous concoctent tout ça en oublient parfois la réalité du terrain...


Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Chat-mort-de-rire-_n


En tout cas vous avez tout mon soutien, même si ça ne vous aidera pas beaucoup. Wink

Pour une fois que je me prêtais à la nuance de bienséance... mdr


Dernière édition par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 4:03, édité 1 fois

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 3:40
@Cath a écrit:Quand j'ai commencé ( Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 2289946511 ), le sujet de français au bac pro était un commentaire d'un texte littéraire : j'ai le souvenir d'un extrait de Madame Bovary (le passage sur sa lune de miel, quand elle rêve à ce que cela aurait dû être), ce devait être en 1994 ou 93.
Donc sauf à croire qu'il y a eu mutation génétique des élèves, je persiste à croire qu'on leur en demande de moins en moins.

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 2252222100

Je me souviens de ce sujet... Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 2289946511

Moralité : tu es presque aussi vieille que moi... J'espère simplement que tu es moins décrépie ! lol!

Cela étant, sans entonner la ritournelle du "c'était mieux avant" qui ne sert à rien, je ne me vois plus faire du commentaire composé avec mes élèves actuels...

Non que je le regrette d'ailleurs, car je préfère que le sujet d'expression écrite à l'examen consiste à disserter sur une question de réflexion qui engage la littérature mais aussi l'actualité et un vernis de philo... je pense que c'est plus utile pour former des citoyens et aussi pour préparer les élèves qui poursuivent en BTS à l'épreuve de culture générale.

Et puis entre nous, la Bovary avec son vague à l'âme, elle nous fatigue... Pour fuir la névrose, elle n'avait qu'à se payer un gadget vibrant sur le catalogue des 3 Suisses, bonjour Roubaix ! diable


Dernière édition par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 4:37, édité 2 fois

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 4:20
@zeprof a écrit:à la demande de Cath je vous copie colle une partie du courrier de mes inspecteurs

"
Objet : certification intermédiaire : Epreuve de Français-HGEC EG1
Nous tenons à vous apporter une information importante concernant l’épreuve de
Français-Histoire Géographie Education civique en BEP.
Le ministère a décidé de surseoir à la transformation de l’épreuve en CCF, notre épreuve
reste donc évaluée en contrôle ponctuel pour les prochaines sessions (cf. BOEN
N°31 du 27/08/2009).
Une réflexion plus globale sera engagée sur l'évaluation dans l'enseignement
professionnel et sur la simplification des CCF ultérieurement."

donc un peu de répit, mais rien de définitif non plus encore...

Merci à Zeprof pour l'info ! Very Happy

Document du SNES récupéré aujourd'hui via Twitter :

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 <a href=Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Img_0610" />

Ce méli-mélo autour de l'épreuve certificative en CCF sent quand même le machin bâclé, surtout à lire ce qui était prévu...

En revanche, j'espère voir un jour une vraie réflexion sur les épreuves :

1. Épreuve à choix multiples superflus en BEP HG : le plus dur n'est pas de répondre, mais de comprendre à quoi répondre !

2. Rédaction tellement guidée en BEP Français que ça ne témoigne guère des capacités d'invention et d'expression des élèves ; en outre, c'est d'un ennui abyssal à corriger !

3. Épreuve de BAC PRO HG pliée en 1h-1h15 par les élèves, depuis qu'on a supprimé la rédaction de synthèse : à quoi bon maintenir ces 2h d'épreuves ?

4. Épreuve de BAC PRO Français courte en temps (2h30) pour que les élèves rédigent une dissertation de qualité. Et puis la question de présentation du corpus mériterait davantage de développement possible, surtout dans une perspective BTS : 3 à 6 lignes, c'est trop court.

5. Pour le CAP en CCF, je botte en touche : ma religion m'interdit ces conneries... Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 248604097

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Sam 30 Mai 2015 - 5:14
@Malavita a écrit:Voici, le texte pour les CCF... enfin si j'y arrive...

Pourrais-tu poster à nouveau le document en entier avec sa source précise, pour info, même si c'est caduc maintenant, car ça m'intéresse... Pour anticiper l'avenir !

Le cas échéant, je te file mon mail en MP pour envoi direct du PDF... Merci d'avance ! Very Happy

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
Malavita
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Malavita le Lun 1 Juin 2015 - 23:14
Bon je n'arrive toujours pas à envoyer le reste du doc. Sinon, je l'ai obtenu par les syndicats.
Olympias
Olympias
Prophète

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Olympias le Mer 3 Juin 2015 - 23:00
http://www.aphg.fr/Suppression-de-l-epreuve
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Mer 3 Juin 2015 - 23:02
Bonjour, pour information il n'y a pas que les syndicats qui ont agi contre ce CCF : Communiqué commun dès Avril de l'APHG et de l'APL : http://www.aphg.fr/Suppression-de-l-epreuve.

J'ai rencontré un IG hier qui ne m'a pas certifié pour l'instant que le projet était abandonné, mais il m'a confirmé qu'un certain flou règne car rien n'est totalement décidé
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Jeu 4 Juin 2015 - 1:32
Le texte n'indique pas que le projet est abandonné, mais qu'il est en suspend. Une fois de plus, il faut penser aux expérimentations actuelles, donc que le pire est à venir (mieux valait encore le CCF tel qu'il était présenté pour ceux qui avaient des info que ce qui s'annonce).
avatar
Malavita
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Malavita le Jeu 4 Juin 2015 - 9:15
@Jacq a écrit:Le texte n'indique pas que le projet est abandonné, mais qu'il est en suspend. Une fois de plus, il faut penser aux expérimentations actuelles, donc que le pire est à venir (mieux valait encore le CCF tel qu'il était présenté pour ceux qui avaient des info que ce qui s'annonce).

Qu'est ce qui s'annonce de pire ?
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Jeu 4 Juin 2015 - 10:09
@Malavita a écrit:
@Jacq a écrit:Le texte n'indique pas que le projet est abandonné, mais qu'il est en suspend. Une fois de plus, il faut penser aux expérimentations actuelles, donc que le pire est à venir (mieux valait encore le CCF tel qu'il était présenté pour ceux qui avaient des info que ce qui s'annonce).

Qu'est ce qui s'annonce de pire ?

Suppression des notes, évaluation par compétences.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Jeu 4 Juin 2015 - 12:51
@Jacq a écrit:
@Malavita a écrit:
@Jacq a écrit:Le texte n'indique pas que le projet est abandonné, mais qu'il est en suspend. Une fois de plus, il faut penser aux expérimentations actuelles, donc que le pire est à venir (mieux valait encore le CCF tel qu'il était présenté pour ceux qui avaient des info que ce qui s'annonce).

Qu'est ce qui s'annonce de pire ?

Suppression des notes, évaluation par compétences.

Jacq, tu me casses le moral juste avant les vacances !!! Pas gentil, ça... affraid

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Jeu 4 Juin 2015 - 13:02
@JCP a écrit:
@Jacq a écrit:
@Malavita a écrit:

Qu'est ce qui s'annonce de pire ?

Suppression des notes, évaluation par compétences.

Jacq, tu me casses le moral juste avant les vacances !!! Pas gentil, ça... affraid


Les vacances, les vacances, mais !!!!! tu vas aller au travail dans ton établissement jusqu'au sa fermeture, vilain !

Smile Smile
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Jeu 4 Juin 2015 - 13:09
Plus sérieusement je reste interrogatif.
Outre les protestations des syndicats (chacun revendiquant pour lui-même le recul du ministère, ça nous avons l'habitude), je ne sais pas trop quoi croire.

- Sursis ?
- Constatation qu'il est stupide de supprimer des CCF, de revenir au ponctuel dans certaines disciplines en mettant du CCF dans d'autres ?
- Ou attente de voir l'expérimentation en Alsace (bon, les expérimentations ont le sait sont toujours positives puisque "les gens à projets" qui les lancent attendent non pas une évaluation de l'expérimentation mais une confirmation des imbécilités dont ils ont eu l'idée et donc un avancement pour leur petite carrière) pour la généraliser au reste de la France, sachant qu'en Alsace on grogne mais on ne proteste et on ne conteste pas ! Donc, attendent-ils l'expérimentation en Alsace pour éviter de modifier cette année en France pour modifier ensuite sur modèle alsacien ? Sachant que l'évaluation par compétences est passée en GA, que les COM sont en réforme (sans doute dans le même sens, celui des mêmes "gens à projets") pour l'essentiel de l'évaluation dans les matières pro...

Donc : le doute m'habite !
avatar
Malavita
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Malavita le Jeu 4 Juin 2015 - 16:40
Je viens de recevoir le compte-rendu d'une réunion interprofessionnelle du 13 avril, (les docs de CCF viennent de cette réunion). En bref :
- volonté de la DGESCO : "cet arrêté correspond à un souhait que le cabinet de la ministre avait formulé au printemps dernier auprès de la DGESCO et de l’IGEN pour que l’épreuve de français histoire géographie éducation civique soit évaluée en CCF pour le diplôme intermédiaire de BEP" représentante de la DGESCO) et "il s’agit d’une demande du cabinet dans le but de faciliter l’obtention de l’examen" (dixit un représentant syndical)
- La session 2017 est bien mentionnée (donc pour la rentrée 2015),
- EMC remplace l'éducation civique et sera évaluée au DI et Bac avec un horaire d'une demi-heure. Les DHG étant passées, à mon avis cela sera pris sur notre horaire de 4 h 30 !
- Evocation de quelques modifications des programmes de l'EMC (pas de précisions par contre), mais à la marge d'après ce que j'ai compris.

Depuis cette réunion, on nous a dit que "non, non pas de CCF à la rentrée", mais tous les arrêtés sont prêts et les projets ont été votés...

Bref, je suis comme Jacq, je pense qu'on en a pas fini avec cette histoire. Quant à l'évaluation par compétences... et bien, vive l'usine à gaz des GA !
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Jeu 4 Juin 2015 - 17:37
Oui, je pense que ce qui s'annonce ne sera pas mieux.
Dans l'EN, le pire est toujours sûr...
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Jeu 4 Juin 2015 - 18:21
Merci beaucoup Malavita. C'est donc par le biais syndical que vous avez eu l'info car c'est très dur d'en obtenir sur cette question, même au titre de l'APHG. Pouvez-vous me PM la partie du compte rendu concernant ce sujet car je veux fourbir mes arguments lors de ma réunion avec ladite DGESCO spécialement sur cette question en plus du communiqué déjà édité (voir plus haut qui date du 22 avril). Merci d'avance

Je pense qu'il est important que les Lettres-Histoire se fassent entendre par tous les moyens (pas seulement syndicaux) pour défendre leurs intérêts, d'autant que le ministère considère souvent qu'ils ont les coudées franches sur le LP car pas ou peu de contestation autre que syndicale (et pourtant je suis syndiqué). D'où l'importance à mes yeux, de dynamiser (ce que j'essaye de faire depuis trois ans) un pôle LP National à l'APHG, afin d'être force de proposition et/ou de défense des intérêts des collègues de LHG et des élèves de LP.

L'argument du cabinet est d'ailleurs totalement fallacieux quand on voit le taux de réussite globale du DI (CAP ou BEP) !!
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Jeu 4 Juin 2015 - 18:30
@HistoireSW a écrit:Merci beaucoup Malavita. C'est donc par le biais syndical que vous avez eu l'info car c'est très dur d'en obtenir sur cette question, même au titre de l'APHG. Pouvez-vous me PM la partie du compte rendu concernant ce sujet car je veux fourbir mes arguments lors de ma réunion avec ladite DGESCO spécialement sur cette question en plus du communiqué déjà édité (voir plus haut qui date du 22 avril). Merci d'avance

Je pense qu'il est important que les Lettres-Histoire se fassent entendre par tous les moyens (pas seulement syndicaux) pour défendre leurs intérêts, d'autant que le ministère considère souvent qu'ils ont les coudées franches sur le LP car pas ou peu de contestation autre que syndicale (et pourtant je suis syndiqué). D'où l'importance à mes yeux, de dynamiser (ce que j'essaye de faire depuis trois ans) un pôle LP National à l'APHG, afin d'être force de proposition et/ou de défense des intérêts des collègues de LHG et des élèves de LP.

L'argument du cabinet est d'ailleurs totalement fallacieux quand on voit le taux de réussite globale du DI (CAP ou BEP) !!


++++++
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Jeu 4 Juin 2015 - 18:38
Merci Jacq d'abonder dans mon sens. Mais pour l'instant je me sens encore un peu seul car nous ne sommes qu'une poignée à la commission Nationale LP à l'APHG. Il faut arriver à ce que le Ministère comprenne que nous avons un rôle de lobby non négligeable et le combat contre le CCF est important. Il faut que les associations disciplinaires se mobilisent pour ne pas nous faire avaler des couleuvres. D'ailleurs que pensez-vous de la teneur du communiqué commun ?
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 6 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Ven 5 Juin 2015 - 2:54
@HistoireSW a écrit:Merci Jacq d'abonder dans mon sens. Mais pour l'instant je me sens encore un peu seul car nous ne sommes qu'une poignée à la commission Nationale LP à l'APHG. Il faut arriver à ce que le Ministère comprenne que nous avons un rôle de lobby non négligeable et le combat contre le CCF est important. Il faut que les associations disciplinaires se mobilisent pour ne pas nous faire avaler des couleuvres. D'ailleurs que pensez-vous de la teneur du communiqué commun ?

"Communiqué commun de l’A.P.L. et de l’A.P.H.G. (Association des Professeurs de Lettres / Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie).

La suppression de l’épreuve ponctuelle de Français-Histoire-Géographie du B.E.P. est inadmissible.


A.P.L. et l’A.P.H.G. a écrit:C’est avec stupéfaction puis avec indignation que l’A.P.H.G. et l’A.P.Lettres se sont vu confirmer la transformation de l’épreuve ponctuelle de Français et Histoire-Géographie de B.E.P. en contrôle en cours de formation (C.C.F.). Cette décision, semble-t-il-actée par les services du Ministère de l’Education nationale, est prise pour des motifs uniquement économiques et non pédagogiques.

Ce passage au « tout C.C.F. » est inacceptable.

L’épreuve actuelle de Français-Histoire-Géographie, parce qu’elle est l’unique épreuve ponctuelle de B.E.P. est la seule qui garantisse encore une (impartialité) égalité nationale à cet examen. Parce que tous nos élèves méritent le même respect, l’épreuve de Français-Histoire-Géographie doit garder sa forme ponctuelle. Notre seule et unique préoccupation doit rester leur réussite. Nous avons le devoir de les préparer à être des citoyens responsables, conscients et cultivés.

Cette transformation témoigne par ailleurs d’un manque de respect à l’égard du travail fourni par les professeurs de Lettres-Histoire-Géographie et de Lettres-Langues. Notre hiérarchie montre qu’elle n’a aucune connaissance du terrain et qu’elle méprise profondément les professeurs qui, depuis la réforme récente du Bac Pro 3 ans, n’ont cessé de réclamer la suppression des C.C.F. Elle ne daigne même pas les consulter et c’est par la réception des spécimens des manuels que les professeurs ont appris la suppression de l’épreuve ponctuelle. Cette mise en place du C.C.F. représentera en outre une surcharge de travail considérable et d’insupportables difficultés d’organisation dans les classes, alors que les nouveaux statuts suppriment les indemnités pour ce type de contrôle.

Parce que la suppression de l’épreuve ponctuelle relève d’une décision scandaleuse et de manque de respect à l’égard de nos élèves comme des professeurs, le Ministère doit immédiatement revenir sur cette décision."

Voilà pour te répondre : j'ai mis en gras ce qui m'importe le plus, et donc que j'approuve évidemment tout comme le communiqué dans son ensemble, mais je parlerais d'impartialité autant sinon plus que d'égalité en ce qui concerne l'examen... En off, l'égalité est illusoire, car on ne corrige pas pareil à Marseille et à Quimper ou à Vesoul et à Mantes-La-Jolie...

Quant au flou artistique qui accompagne cette transformation qui n'en est (peut-être) plus une, elle dénote un manque de sérieux patent, pour rester poli.

Maintenant, si tant est qu'en haut-lieu, on veuille bien discuter avec des profs de terrain de l'architecture des épreuves, il y aurait probablement des choses à dire à ce sujet...


Dernière édition par JCP le Ven 5 Juin 2015 - 3:20, édité 1 fois

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum