Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Ven 5 Juin 2015 - 2:54
@HistoireSW a écrit:Merci Jacq d'abonder dans mon sens. Mais pour l'instant je me sens encore un peu seul car nous ne sommes qu'une poignée à la commission Nationale LP à l'APHG. Il faut arriver à ce que le Ministère comprenne que nous avons un rôle de lobby non négligeable et le combat contre le CCF est important. Il faut que les associations disciplinaires se mobilisent pour ne pas nous faire avaler des couleuvres. D'ailleurs que pensez-vous de la teneur du communiqué commun ?

"Communiqué commun de l’A.P.L. et de l’A.P.H.G. (Association des Professeurs de Lettres / Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie).

La suppression de l’épreuve ponctuelle de Français-Histoire-Géographie du B.E.P. est inadmissible.


A.P.L. et l’A.P.H.G. a écrit:C’est avec stupéfaction puis avec indignation que l’A.P.H.G. et l’A.P.Lettres se sont vu confirmer la transformation de l’épreuve ponctuelle de Français et Histoire-Géographie de B.E.P. en contrôle en cours de formation (C.C.F.). Cette décision, semble-t-il-actée par les services du Ministère de l’Education nationale, est prise pour des motifs uniquement économiques et non pédagogiques.

Ce passage au « tout C.C.F. » est inacceptable.

L’épreuve actuelle de Français-Histoire-Géographie, parce qu’elle est l’unique épreuve ponctuelle de B.E.P. est la seule qui garantisse encore une (impartialité) égalité nationale à cet examen. Parce que tous nos élèves méritent le même respect, l’épreuve de Français-Histoire-Géographie doit garder sa forme ponctuelle. Notre seule et unique préoccupation doit rester leur réussite. Nous avons le devoir de les préparer à être des citoyens responsables, conscients et cultivés.

Cette transformation témoigne par ailleurs d’un manque de respect à l’égard du travail fourni par les professeurs de Lettres-Histoire-Géographie et de Lettres-Langues. Notre hiérarchie montre qu’elle n’a aucune connaissance du terrain et qu’elle méprise profondément les professeurs qui, depuis la réforme récente du Bac Pro 3 ans, n’ont cessé de réclamer la suppression des C.C.F. Elle ne daigne même pas les consulter et c’est par la réception des spécimens des manuels que les professeurs ont appris la suppression de l’épreuve ponctuelle. Cette mise en place du C.C.F. représentera en outre une surcharge de travail considérable et d’insupportables difficultés d’organisation dans les classes, alors que les nouveaux statuts suppriment les indemnités pour ce type de contrôle.

Parce que la suppression de l’épreuve ponctuelle relève d’une décision scandaleuse et de manque de respect à l’égard de nos élèves comme des professeurs, le Ministère doit immédiatement revenir sur cette décision."

Voilà pour te répondre : j'ai mis en gras ce qui m'importe le plus, et donc que j'approuve évidemment tout comme le communiqué dans son ensemble, mais je parlerais d'impartialité autant sinon plus que d'égalité en ce qui concerne l'examen... En off, l'égalité est illusoire, car on ne corrige pas pareil à Marseille et à Quimper ou à Vesoul et à Mantes-La-Jolie...

Quant au flou artistique qui accompagne cette transformation qui n'en est (peut-être) plus une, elle dénote un manque de sérieux patent, pour rester poli.

Maintenant, si tant est qu'en haut-lieu, on veuille bien discuter avec des profs de terrain de l'architecture des épreuves, il y aurait probablement des choses à dire à ce sujet...


Dernière édition par JCP le Ven 5 Juin 2015 - 3:20, édité 1 fois
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Thalia de G le Ven 5 Juin 2015 - 3:27
Merci JCP Wink
J'ai un peu retouché pour mettre en valeur la citation.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Dim 7 Juin 2015 - 11:05
@Thalia de G a écrit:Merci JCP Wink
J'ai un peu retouché pour mettre en valeur la citation.

Merci à toi pour la retouche... fleurs

À 3h du matin, je n'avais plus guère les mirettes en face... Sleep

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty PROJET BEP LETTRES-HG EN CCF 2015

par JCP le Ven 12 Juin 2015 - 22:44
Pour ceux que ça intéresse, en particulier HistoireSW si tu ne l'as déjà, vous trouverez ci-dessous le texte prévu pour le BEP en CCF annoncé subitement puis avorté aussi vite... N'arrivant pas à intégrer le PDF, je l'ai converti en respectant la mise en page... Donc copié-collé et vous l'avez en Word.
Merci à Malavita de m'avoir transmis le PDF original !


ballon

Annexe

A. FRANCAIS, HISTOIRE-GEOGRAPHIE ET ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE : coefficient 6

Français


1 - Objectifs
L'évaluation du français permet de vérifier, l'acquisition des quatre compétences citées dans le programme d'enseignement du français pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel :

• Entrer dans l'échange oral: écouter, réagir, s'exprimer,

• Entrer dans l'échange écrit; lire, analyser, écrire,

• Devenir un lecteur compétent et critique,

• Confronter des savoirs et des valeurs pour construire son identité culturelle,


2 - Modalités d'évaluation

A- Contrôle en cours de formation

L'épreuve de français est composée de deux situations d'évaluation, notée chacune sur 10, organisées au fil de l'année, selon le degré d'avancement dans les acquisitions du candidat. Elles s'inscrivent dans le cours de la formation et dans le cadre des activités ordinaires de la classe, Elles sont référées à des objets d'étude inscrits au programme des classes de baccalauréat professionnel.

- Situation 1 : Lecture, compréhension et expression orale.

Épreuve orale (durée 10 minutes environ)

La situation d'évaluation est organisée au cours de l'année de seconde, Le professeur propose, comme support de l'évaluation, un texte appartenant à l'œuvre ou au groupement de textes en cours d'étude, inscrit dans le projet de séquence connu de l'élève, mais qui n'a pas encore fait l'objet d'une exploitation en classe, Le professeur précise aux élèves que l'évaluation porte sur la prestation orale, Accompagné de la référence à l'objet d'étude dans lequel il est inscrit, le texte support est remis au candidat à la fin de la séance précédant celle prévue pour l'organisation de l'évaluation.
Au cours de l'épreuve le candidat répond aux trois consignes suivantes, dont l'énoncé figure au bas du texte.
a) Vous présenterez de ce texte une lecture juste et expressive. (2 points)
L'évaluation porte sur la qualité de la lecture (respect de l'organisation syntaxique et de la ponctuation ; caractère audible et netteté de la diction ; adéquation entre le sens du texte et la manière dont il est lu).
b) Vous expliquerez ce dont il parle, ce qu'il raconte, explique ou décrit, et quel(s) effet(s) il vise à produire sur le lecteur (4 points),
L'évaluation porte sur les capacités à percevoir et à reformuler le sens global du texte. c) Vous direz en quoi ce texte peut s'inscrire dans le cadre de l'objet d'étude (2 points).
L'évaluation porte sur la compréhension du texte et de l'objet d'étude et sur la pertinence des mises en relation proposées.
En cas de difficulté de compréhension ou d'expression, le professeur intervient pour relancer ou réorienter le propos de l'élève. L'évaluation tient compte de la part d'autonomie du candidat.
2 points sont réservés plus spécifiquement à la qualité de l'expression.


Situation 2 : Réflexion et expression écrite

Épreuve écrite (durée : 2 fois 50 minutes)

La situation d'évaluation est mise en place avant la fin du premier semestre de l'année de première. Dans un premier temps, à partir d'un des textes supports d'une séquence en cours, le candidat doit répondre par écrit à une consigne l'invitant à formuler et à justifier un avis personnel. Le texte support donne ainsi lieu à une réflexion en lien avec l'objet d'étude.
L'évaluation de ce travail (sur 4 points) tiendra compte de la pertinence et de l'organisation de la réflexion proposée.

Le deuxième temps de l'évaluation prend appui sur la première production du candidat annotée par le professeur, qui indique :
- les corrections à opérer sur le plan lexical, morphologique, syntaxique, et orthographique ;
- deux pistes d'enrichissement relevant notamment du développement d'un exemple, de l'organisation
des idées, de l'amélioration de la pertinence du propos, de l'approfondissement de la réflexion,
Le candidat est invité à reprendre son texte et à l'améliorer en tenant compte des conseils de réécriture prodigués par le professeur,
L'évaluation de ce travail (sur 6 points) prend en compte le processus d'amélioration de l'écrit : 2 points pour le traitement de chacune des deux pistes d'enrichissement, 2 points pour l'amélioration de la qualité de l'expression.


B- Épreuve ponctuelle écrite (notée sur 20) - 1 heure 30

Épreuve écrite (durée 1H30)

À partir d'un texte littéraire et/ou d'un document, le candidat répond, par écrit à des questions de vocabulaire et de compréhension. Il rédige ensuite un texte qui peut être une écriture à contraintes (suite de texte, récit, portrait, écriture à la manière de ... ) ou une écriture argumentative (vingt à vingt cinq lignes).


Histoire-géographie-enseignement moral et civique

1 – Objectifs

L'évaluation d'histoire-géographie-enseignement moral et civique vise à apprécier le niveau des connaissances et des capacités acquises par le candidat au cours de sa formation en classes de seconde et de première professionnelle.

Les capacités évaluées dans la partie histoire-géographie-éducation morale et civique se réfèrent au tableau figurant dans le programme publié au BO spécial n° 2 du 19 février 2009. On évaluera les capacités suivantes :

• Repérer le thème d'étude dans le temps et dans l'espace
- Dater des faits importants, Situer ces faits dans un contexte chronologique. Périodiser.
- Localiser par rapport à des repéres. Lire différents types de cartes. Repérer un mëme espace sur des
cartes d'échelles ou de projections différentes.
• Mettre en œuvre les démarches et les connaissances du programme
-Raconter et caractériser un évènement historique, l'action d'un personnage.
-Décrire et caractériser une situation géographique.
-Expliquer le contexte, le rôle des acteurs, les enjeux.
-Mémoriser et restituer les principales connaissances et notions,
-Utiliser le vocabulaire disciplinaire.
-Produire un raisonnement.
• Exploiter des documents pour analyser une situation historique ou géographique
-Relever, classer, hiérarchiser des informations contenues dans le document selon des critères donnés.
-Rechercher des informations permettant de contextualiser le document.
-Relever les informations essentielles d'un document et les mettre en relation avec les connaissances.
-Dégager l'intérêt et les limites du document,
• Maîtriser des outils et des méthodes
-Compléter une carte simple, un croquis simple, un schéma fléché simple.
-Rédiger un texte organisé en utilisant un vocabulaire historique ou géographique.


2 - Modalités d'évaluation

A- Contrôle en cours de formation

L'épreuve d'histoire-géographie-enseignement moral et civique est composée de deux situations d'évaluation, notée chacune sur 10, organisées au fil de l'année, selon le degré d'avancement dans les acquisitions du candidat. Elles s'inscrivent dans le cours de la formation et dans le cadre des activités ordinaires de la classe, Elles sont référées aux contenus des programmes des classes de baccalauréat professionnel.
Les deux situations d'évaluation ont lieu pour l'une, de préférence au cours de la classe de seconde, pour l'autre au milieu de la classe de première. Chaque situation d'évaluation, d'une durée de 50 minutes, est composée de deux parties:
• 1ère partie (notée sur 4) : histoire ou géographie : 3 ou 4 questions de connaissance portant sur l'un des sujets d'étude du programme.
• 2ème partie (notée sur 6) : discipline n'ayant pas été évaluée dans la 1ère partie : analyse d'un ou deux documents portant sur un sujet d'étude ou une situation référée à un sujet d'étude.

L'équité doit être respectée entre les deux disciplines. Si la 1ère partie de la première situation d'évaluation porte sur le programme d'histoire, la 1ère partie de la 2éme situation d'évaluation portera obligatoirement sur le programme de géographie.
Pour chacune des deux situations d'évaluation, l'enseignement moral et civique pourra être l'objet d'une question en 1ère partie ou d'un document en 2ème partie.

B- Épreuve ponctuelle écrite (notée sur 20) - 1 heure 30

Épreuve écrite (durée : 1 h30)
L'épreuve consiste en un questionnaire à réponse courte (cinq à dix lignes) ou à choix multiples qui porte sur des sujets d'étude et sur des situations définis dans le programme de première professionnelle, Deux questions sont posées en histoire, deux en géographie et une en enseignement moral et civique, Les questions peuvent comporter un support documentaire (texte, image, carte ... ). En histoire, une question est posée sur un des quatre sujets d'étude obligatoires et une autre sur une situation relevant de l'un des trois autres sujets d'étude. Cette seconde question est choisie par le candidat parmi deux questions correspondant chacune à une situation de ce sujet d'étude.
En géographie, une question est posée sur un des quatre sujets d'étude obligatoires et une autre sur une situation relevant de l'un des trois autres sujets d'étude. Cette seconde question est choisie par le candidat parmi deux questions correspondant chacune à une situation de ce sujet d'étude.
En enseignement moral et civique, une question est posée sur un des thèmes du programme.
Les questions d'histoire sont notées sur 4 points, les questions de géographie sur 4 points, la question d'enseignement moral et civique sur 2 points.

ballon

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Sam 13 Juin 2015 - 0:36
@Jacq a écrit:
@Malavita a écrit:
@Jacq a écrit:Le texte n'indique pas que le projet est abandonné, mais qu'il est en suspend. Une fois de plus, il faut penser aux expérimentations actuelles, donc que le pire est à venir (mieux valait encore le CCF tel qu'il était présenté pour ceux qui avaient des info que ce qui s'annonce).

Qu'est ce qui s'annonce de pire ?

Suppression des notes, évaluation par compétences.

Comme Jacq, je m'inquiète de ces "cornichonneries".

Vu il y a deux jours un communiqué du SGEN (vous savez, cet immense syndicat réformiste qui tient congrès dans une cabine téléphonique) : ces braves gens sont allé discuter avec la DGESCO de la possibilité de certifier les blocs de compétences acquises par les élèves décrocheurs...
Oh mazette, plutôt que de s'interroger sur le décrochage ou d'oeuvrer à le réduire, on veut distribuer des validations de pseudo compétences médiocres, quelle idée de génie ! Stupeur et consternation !!!
Passons...
Sauf que cette perspective induit l'évaluation par compétences... Vous savez, ces grilles jargonnantes que l'on remplit au doigt mouillé...

Autre risque qui plane sur nos têtes : la territorialisation... Nous serons aux premières loges pour ça, avec les futures grandes régions qui vont se mettre en place.

Et évidemment, l'annualisation du temps de travail, sachant que nos obligations de service deviendront extensibles avec le Décret Peillon-Hamon qui rentrera en vigueur à la rentrée 2015, pour se substituer au statut de 1950 qui nous protégeait davantage...

Bref, les années à venir seront chaudes pour les PLP que nous sommes !  pale

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
Jacq
Jacq
Vénérable

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Sam 13 Juin 2015 - 17:12
Ce qui est curieux dans le PDF cité par JPC c'est qu'il y a malgré tout mention d'une épreuve ponctuelle en français et en histoire-géo.
Donc ?

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 3795679266 Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 3795679266
avatar
Malavita
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Malavita le Dim 14 Juin 2015 - 11:03
@Jacq a écrit:Ce qui est curieux dans le PDF cité par JPC c'est qu'il y a malgré tout mention d'une épreuve ponctuelle en français et en histoire-géo.
Donc ?

Oui il y a une partie "épreuve ponctuelle" dans le doc récupéré.Je pense que cela concerne les CFA (il me semble qu'il y a la même chose pour le CAP), par exemple ou les candidats libres.
Jacq
Jacq
Vénérable

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Dim 14 Juin 2015 - 11:06
Oui, peut-être. Pour le français c'est le cas effectivement.
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Dim 14 Juin 2015 - 13:56
@Jacq a écrit:Oui, peut-être. Pour le français c'est le cas effectivement.

Sans trop m'avancer, je confirme : la possibilité d'une épreuve ponctuelle existe toujours, pour les CFA sans doute, et surtout pour les candidats libres. Par exemple, une épreuve d'art plastique en ponctuel est prévue dans le planning des épreuves de Bac Pro, alors que tous les candidats scolaires passent l'art plastique en CCF.

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Lun 15 Juin 2015 - 18:08
Bonjour à tous

Je viens d'avoir la confirmation de l'annulation de ce projet de suppression de l'épreuve ponctuelle. Je devais être reçu par la DGESCO au titre de l'APHG sur cette question et je viens de recevoir une annulation de ce rendez vous au motif que :

"la réunion est devenue sans objet puisque la suppression des épreuves n'est plus à l'ordre du jour, cette décision de suppression ayant été annulée "


Il faut se méfier cependant que ce ne soit pas reculer d'un an pour mieux sauter.

De plus annulation de la suppression de l'épreuve ponctuelle ne veut pas nécessairement dire pas de CCF

voilà, voilà
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Lun 15 Juin 2015 - 19:24
Le fin mot aujourd'hui.

Une personne qui travaille au cabinet de la ministre était à fond pour le ccf et a poussé en ce sens. Mais le cse était très occupé par la réforme du collège, dont projet repoussé à la réunion suivante.
Cette personne a quitté le ministère et a été remplacée par une autre qui a intelligemment posé la question aux inspecteurs. Qui ont tous dit que le ccf était une très mauvaise idée.
En 2 heures, le projet était annulé.
Dame Tartine
Dame Tartine
Habitué du forum

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Dame Tartine le Lun 15 Juin 2015 - 23:03
C'est dramatique quand même de voir comment les décisions sont parfois prises et les orientations données. C'est même flippant affraid

Dame Tartine

_________________
Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 964035751
avatar
Malavita
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Malavita le Lun 15 Juin 2015 - 23:10
@Dame Tartine a écrit:C'est dramatique quand même de voir comment les décisions sont parfois prises et les orientations données. C'est même flippant affraid

Dame Tartine

+ 1000 affraid
JCP
JCP
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JCP le Mar 16 Juin 2015 - 0:19
@Malavita a écrit:
@Dame Tartine a écrit:C'est dramatique quand même de voir comment les décisions sont parfois prises et les orientations données. C'est même flippant affraid

Dame Tartine

+ 1000 affraid

+ 10 000 pale

C'est même affligeant... Merci pour l'info, Cath ! fleurs

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par JPhMM le Mar 16 Juin 2015 - 0:23
@HistoireSW a écrit:Je viens d'avoir la confirmation de l'annulation de ce projet de suppression de l'épreuve ponctuelle.
Nulle inquiétude, dans trois mois il y aura une abrogation de l'annulation du projet de suppression de l'épreuve ponctuelle. Abrogation qui sera rescindée trois semaines plus tard.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Mar 16 Juin 2015 - 13:53
http://www.aphg.fr/L-epreuve-ponctuelle-est-maintenue-au-BEP
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Jeu 25 Juin 2015 - 14:42
C'EST UN SCANDALE !!!! ET JE SUIS POLI

La DGESCO s'est foutu de nous en jouant sur les mots

BO SPÉCIAL aujourd'hui sur l'EMC

Tout en bas : dernier arrêté concerne modification du BEP

certes ils maintiennent l'épreuve ponctuelle MAIS ils ont rajouté les CCFs !!!

SCANDALEUX
avatar
Malavita
Niveau 7

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Malavita le Jeu 25 Juin 2015 - 19:11
Pfff... furieux Même si ce n'est pas une surprise,en tout cas chez nous,on y croyait pas vraiment en se disant qu'ils allaient nous le ressortir en milieu d'année.
Sinon, selon la rumeur, les inspecteurs ne seraient pas hostiles aux CCF pour le DI, mais plus sur la même forme qu'en CAP et pas ce truc tout pourri.
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Jeu 25 Juin 2015 - 19:16
Pas plus tard qu'hier mon inspectrice me disait de visu qu'elle se réjouissait du maintien et qu'il n'y ait pas de CCF

les IEN seront surpris d'une nouvelle volte face
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Jeu 25 Juin 2015 - 20:45
Zut message perdu.
Selon moi cela concerne les types d établissements qui sont déjà en ccf actuellement: Il y en a ( cfa ?).
Réjouissons nous de cette suppression sans bouder notre plaisir!!!
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Jeu 25 Juin 2015 - 20:47
Non c'est géneral relis bien le BO spécial d'aujourd'hui
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Jeu 25 Juin 2015 - 21:23
J'ai relu. Je maintiens mon interprétation. Je suis sur le téléphone donc la navigation est moins commode, mais je sais qu'il existe déjà des types d établissements qui sont en ccf. Selon moi c'est de ceux là dont il est question.
D ailleurs on ne peut pas avoir en même temps ccf ET épreuve ponctuelle.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Jeu 25 Juin 2015 - 21:32
Oui les cfa sont en ccf je viens de vérifier. J'ai un lien mais je ne sais pas copier coller sur le téléphone.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Jeu 25 Juin 2015 - 21:35
C'est sur eduscol c'est le champ d application du ccf.
HistoireSW
HistoireSW
Niveau 3

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par HistoireSW le Jeu 25 Juin 2015 - 21:43
Je suis d'accord pour les CFA

Cependant relisez bien l'arrêté publié aujourd'hui

Il n'est pas spécifié formation cfa ou initiale.

Pour avoir longuement échangé et analysé il est bien indiqué que l'évaluation comporte les deux situations d'évaluation et non l'une ou l'autre à savoir CCF ET ponctuelle

Je maintiens donc
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 7 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Jeu 25 Juin 2015 - 21:50
J'ai parlé avec min inspectrice il y a exactement une semaine et elle confirme.
Ccf et épreuve ponctuelle ça n' a pas de sens.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum