Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Thalia de G
Médiateur

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Thalia de G le Dim 29 Mar 2015 - 10:55
Cripure a écrit:Ca existe encore, le BEP ?
Leur nombre a été réduit, mais il en existe encore.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Dim 29 Mar 2015 - 10:59
Cripure a écrit:Ca existe encore, le BEP ?
Bien sûr que ça existe.

Tous les élèves de 1ère pro le passent, sauf dans les sections où le diplôme associé est le CAP (ces élèves passent donc le CAP, bien qu'étant dans la filière bac pro)
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Dim 29 Mar 2015 - 10:59
@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:Ca existe encore, le BEP ?
Leur nombre a été réduit, mais il en existe encore.
Réduit ? Je ne vois pas de quoi tu parles...
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par User5899 le Dim 29 Mar 2015 - 11:00
@Cath a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:Ca existe encore, le BEP ?
Leur nombre a été réduit, mais il en existe encore.
Réduit ? Je ne vois pas de quoi tu parles...
Ben tous nos BEP sont devenus des Bacs pros et aucun élève ne passe le BEP chez nous, d'où ma question. Je pensais que cet examen avait été rayé de la carte.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Dim 29 Mar 2015 - 11:01
Aucun ne passe le BEP ? De quelles sections s'agit-il ?
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par User5899 le Dim 29 Mar 2015 - 11:02
@Cath a écrit:Aucun ne passe le BEP ? De quelles sections s'agit-il ?
Gestion Administrative, MRCU (?), ébénisterie, hôtellerie-restauration.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Dim 29 Mar 2015 - 11:03

La voie professionnelle 

La voie professionnelle : points à retenir

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Schema_renovation_voie_pro_43793.13
 

Préparation du baccalauréat professionnel en trois ans

Le baccalauréat professionnel se prépare en trois ans.. Les lycéens suivent une seconde, première et terminale professionnelles.

Préparation d'un diplôme intermédiaire

L'obtention d'un diplôme intermédiaire (BEP ou CAP plus rarement) est intégrée au parcours mais n'est pas obligatoire pour obtenir le baccalauréat professionnel. Cette certification permet aux élèves de savoir quelles compétences professionnelles ils ont déjà acquis.

http://www.education.gouv.fr/cid2552/le-baccalaureat-professionnel.html
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Dim 29 Mar 2015 - 11:05
Cripure a écrit:
@Cath a écrit:Aucun ne passe le BEP ? De quelles sections s'agit-il ?
Gestion Administrative, MRCU (?), ébénisterie, hôtellerie-restauration.
Les GA le passent, sûr et certain, hôtellerie-restauration : ça dépend de la section, certains passent le BEP, je vérifie pour l'autre.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par User5899 le Dim 29 Mar 2015 - 11:05
OK. Ca fait bien trois ans que je n'ai plus entendu parler de BEP.
Peut-être peuvent-ils le passer ? Mais c'est en CCF, alors : aucun BEP n'est organisé chez nous.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Dim 29 Mar 2015 - 11:13
Cripure a écrit:OK. Ca fait bien trois ans que je n'ai plus entendu parler de BEP.
Peut-être peuvent-ils le passer ? Mais c'est en CCF, alors : aucun BEP n'est organisé chez nous.
Oui et non : la plupart des épreuves (peut-être toutes ?) sont en ccf, mais justement le français et l'histoire-géo sont (enfin pour l'instant encore) en épreuve ponctuelle, spécificité à laquelle nous sommes très attachés (enfin pas les IG visiblement).
Le passage en ccf est une mauvaise nouvelle (bien qu'attendue), l'épreuve annoncée est une très mauvaise nouvelle.

Et je n'ai pas encore parlé de l'épreuve de 1ère: une écriture longue.

Longue, ça veut dire en fait longue pour le prof...

Sur le modèle de ce qui se fait en CAP : les élèves font un "premier jet", le professeur indique les fautes, les élèves corrigent, le professeur indique les fautes, les élèves corrigent, le professeur se pend indique les fautes...
A la fin, tout le monde a une bonne note et le prof est définitivement dépressif.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Dim 29 Mar 2015 - 11:15
Cripure a écrit:OK. Ca fait bien trois ans que je n'ai plus entendu parler de BEP.
Peut-être peuvent-ils le passer ? Mais c'est en CCF, alors : aucun BEP n'est organisé chez nous.
Trois ans, ça correspond au passage au bac pro 3 ans, entré en vigueur à la rentrée 2009, 1ère session en juin 2012.

Ils le passent tous, mais sa réussite n'est pas obligatoire pour passer en terminale ni pour obtenir le bac.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Dim 29 Mar 2015 - 11:23
Cripure a écrit:OK. Ca fait bien trois ans que je n'ai plus entendu parler de BEP.
Peut-être peuvent-ils le passer ? Mais c'est en CCF, alors : aucun BEP n'est organisé chez nous.


Le terme employé par nos experts de la communication est "certification intermédiaire", qui est un BEP pour les filières tertiaires et un CAP pour une bonne partie des filières industrielles (je crois à l'époque, lorsque justement il y avait un CAP en amont).

C'est en CCF complet lorsque la certif intermédiaire est un CAP.
Pour les BEP, l'essentiel tout est en CCF sauf justement l'histoire géographie et le français qui se passent en une épreuve ponctuelle de 3 heures en juin.

Vos GA et vos MRCU (au moins) le passent donc, à moins que votre direction s'arrange pour n'avoir aucun volontaire, ce qui est dommage car si le diplôme demeure c'est pour éviter qu'un élève loupant son bac sorte avec aucun diplôme à la fin de la scolarité.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Dim 29 Mar 2015 - 11:27
Ce qui va être amusant c'est qu'avec notre examen en ponctuel (environ le 10-15 juin) nous étions la seule matière à pouvoir tenir les élèves au travail, puisque dans les autres ils ne fichent plus rien (quand ils sont là, si sont encore là).

Ca, ça va améliorer la "reconquête du mois de juin" Razz Razz
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Dim 29 Mar 2015 - 11:34
@Jacq a écrit:Le terme employé par nos experts de la communication est "certification intermédiaire", qui est un BEP pour les filières tertiaires et un CAP pour une bonne partie des filières industrielles (je crois à l'époque, lorsque justement il y avait un CAP en amont).

C'est en CCF complet lorsque la certif intermédiaire est un CAP.
Chez nous tous les indus passent le bep, les seuls à passer le CAP sont les hôteliers-restauration.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Dim 29 Mar 2015 - 11:46
@Cath a écrit:
@Jacq a écrit:Le terme employé par nos experts de la communication est "certification intermédiaire", qui est un BEP pour les filières tertiaires et un CAP pour une bonne partie des filières industrielles (je crois à l'époque, lorsque justement il y avait un CAP en amont).

C'est en CCF complet lorsque la certif intermédiaire est un CAP.
Chez nous tous les indus passent le bep, les seuls à passer le CAP sont les hôteliers-restauration.

Oui, je te dis, je crois qu'une différence est faite selon les sections (y compris indus). A l'époque j'avais entendu que c'était lié ou non à la présence d'un CAP "en amont" (?) ou d'un ancien CAP (certains ont été transformés en bac pro avec suppression du CAP). Mais, n'étant pas en indus, je ne sais pas quelles sections ou non en indus.  Justement, lors des séance d'info que nous avions eu à l'époque, nous étions dans un établissement industriel où les collègues avaient alors constaté que selon la filière (indus) ce serait CAP ou BEP (tu peux imaginer la tête de ceux qui avaient des premières et qui ont appris, en cours d'années bien sûr, qu'ils devaient faire passer des CCF non préparés en seconde, curieusement la réunion d'information a tourné au vinaigre directement).
agc
agc
Niveau 10

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par agc le Dim 29 Mar 2015 - 12:36
@Jacq a écrit:Ce qui va être amusant c'est qu'avec notre examen en ponctuel (environ le 10-15 juin) nous étions la seule matière à pouvoir tenir les élèves au travail, puisque dans les autres ils ne fichent plus rien (quand ils sont là, si sont encore là).

Ca, ça va améliorer la "reconquête du mois de juin" Razz Razz

Chez nous pour continuer à faire travailler les élèves jusque fin juin en première, on fait compter les notes de ' uni après le conseil de classe pour l'année de terminale. La première année les élèves ont pensé que c'était une blague et donc n'ont pas bossé. Quand ils ont vu qu'ils commençaient leur année avec les notes de juin de première ils ont fait la tête mais du coup l'année d'après les premières ont su que ce n'était pas une blague et ont bossé plus sérieusement.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Dim 29 Mar 2015 - 13:06
@agc a écrit:
@Jacq a écrit:Ce qui va être amusant c'est qu'avec notre examen en ponctuel (environ le 10-15 juin) nous étions la seule matière à pouvoir tenir les élèves au travail, puisque dans les autres ils ne fichent plus rien (quand ils sont là, si sont encore là).

Ca, ça va améliorer la "reconquête du mois de juin" Razz Razz

Chez nous pour continuer à faire travailler les élèves jusque fin juin en première, on fait compter les notes de ' uni après le conseil de classe pour l'année de terminale. La première année les élèves ont pensé que c'était une blague et donc n'ont pas bossé. Quand ils ont vu qu'ils commençaient leur année avec les notes de juin de première ils ont fait la tête mais du coup l'année d'après les premières ont su que ce n'était pas une blague et ont bossé plus sérieusement.


Si c'est légal (je ne sais pas) ce n'est pas idiot !
agc
agc
Niveau 10

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par agc le Dim 29 Mar 2015 - 16:51
Je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas légal car le bac pro est sur les 3 ans. Des notes de ccf de première compte bien pour le bac. Notre direction n'y voit pas d'inconvénients en tout cas et nous on y voit beaucoup d'avantages.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Mar 31 Mar 2015 - 17:57
Je pense que nous allons y penser !
Alex77
Alex77
Niveau 2

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Alex77 le Mar 31 Mar 2015 - 18:56
Vos élèves de première partent quand en stage?
Dans mon lp les premières sont en stage en juin.
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Mar 31 Mar 2015 - 19:01
Nous ce sont les 2d, car ce sont les seuls à ne pas avoir d'exam durant ce mois, sauf un petit oral en matière pro en retour de stage.
agc
agc
Niveau 10

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par agc le Mar 31 Mar 2015 - 20:33
Pareil que Jacq les premieres partent en mai et les secondes en Juin.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Sam 4 Avr 2015 - 9:38
Petite précision supplémentaire : on pourra poser des questions à l'élève au cours de sa lecture.
Pendant que les 34 autres autour travailleront sagement en autonomie, bien sûr.
Et si on constate dès septembre qu'un élève lit bien à haute voix, et bien ma foi, on pourra lui faire passer son ccf dès septembre.
avatar
Cath
Bon génie

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Cath le Sam 4 Avr 2015 - 10:26
10 minutes d'oral par élève.
Si 35 élèves : 350 minutes soit 5 heures 50 minutes, autant dire 6 heures.
C'est donc 2 semaines 1/2 consacrées uniquement à l'évaluation, sur les 28 semaines de cours.
Igniatius
Igniatius
Guide spirituel

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Igniatius le Sam 4 Avr 2015 - 11:39
JE pense malheureusement que le CCF va petit à petit gangréner tout le système : je crains que le bac n'en ait plus pour longtemps désormais.
Et dans un sens, il ne sert tellement plus à rien...

Je compatis.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
Jacq
Jacq
Grand Maître

Français et histoire en ccf au BEP: la honte - Page 2 Empty Re: Français et histoire en ccf au BEP: la honte

par Jacq le Sam 4 Avr 2015 - 11:45
@Cath a écrit:10 minutes d'oral par élève.
Si 35 élèves : 350 minutes soit 5 heures 50 minutes, autant dire 6 heures.
C'est donc 2 semaines 1/2 consacrées uniquement à l'évaluation, sur les 28 semaines de cours.

Reconquête du mois de juin toujours pour regagner des heures de cours.
Les gens à projets du MEN sont encore pouvoir la qualité et la logique de leur travail.

C'est surtout qu'avec les disparités qu'il y a entre les sections professionnelles (plus disparités géographiques), c'est l'abandon définitif des diplômes nationaux et de leur valeur.... s'il leur reste une valeur bien sûr.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum