30 mars... Toujours pas de salaire en vue !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

30 mars... Toujours pas de salaire en vue !

Message par Evansan le Lun 30 Mar 2015 - 9:12

Tout est dans le titre, je n'ai toujours pas eu mon salaire ce mois-ci. Je suis dans l'académie de Clermont. D'autres sont-ils dans mon cas ? Il me semble que pour mars, les salaires sont virés le 25 avec en date de valeur le 27. Du coup, grande inquiétude !

Evansan
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 30 mars... Toujours pas de salaire en vue !

Message par Celadon le Lun 30 Mar 2015 - 9:14

C'est aujourd'hui, normalement me semble-t-il.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: 30 mars... Toujours pas de salaire en vue !

Message par Evansan le Lun 30 Mar 2015 - 9:17

Ça me rassure ! A surveiller alors. Merci de m'avoir répondu.

Evansan
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 30 mars... Toujours pas de salaire en vue !

Message par MelanieSLB le Lun 30 Mar 2015 - 10:14

Non, Celadon, le virement devait bien se faire il y a quelques jours (c'est normalement 3 jours ouvrables avant la fin du mois, donc ça devait être vendredi 27). Je te conseille d'appeler ta gestionnaire au rectorat d'urgence (quand on m'a fait le coup, en août, c'est parce qu'on m'avait "accidentellement" rayé de la base de données, et je n'ai eu qu'une avance vers le 15 septembre, et le traitement complet avec la paye de fin septembre). Eventuellement, si ta secrétaire de direction est bien, passe par elle (la mienne a pas mal débloqué la situation).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum