Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Prune
Niveau 7

Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Prune le Lun 30 Mar 2015 - 19:26
Bonjour,
Quelle interprétation significative est-il possible de faire à propose de cette oeuvre musicale ? Quel sens possible ? J'ai lu que la répétition pouvait évoquer une certaine transe...

Merci d'avance
Céline
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Balthazaard le Lun 30 Mar 2015 - 22:18
Dans quel domaine parles tu...Ravel ne cherchait rien de spécial quand il a écrit cela, plutôt un exercice de style et il a été surpris du succès de l’œuvre.
Prune
Niveau 7

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Prune le Lun 30 Mar 2015 - 22:23
Qu'un exercice de style, une prouesse technique ? Je cherche à savoir si on peut lui donner une interprétation littéraire, philosophique en reliant les émotions que ça peut suciter à une notions, des idées...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Celadon le Lun 30 Mar 2015 - 22:27
http://www.lamusiqueclassique.com/2012/02/maurice-ravel-le-bolero/
Quelques pistes, vers la fin...
Prune
Niveau 7

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Prune le Lun 30 Mar 2015 - 22:32
...oui, merci, intéressant.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Balthazaard le Lun 30 Mar 2015 - 23:28
Un autre lien

http://musiqueclassique.forumpro.fr/t1311-bolero-ravel
Prune
Niveau 7

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Prune le Lun 30 Mar 2015 - 23:34
Merci. Des liens qui permettent aussi de trouver d'autres références et analyses...
avatar
frederik elza
Niveau 2

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par frederik elza le Lun 13 Avr 2015 - 7:03
Voir le court métrage de Patrice Lecomte "Le Batteur du Bolero" avec un Jacques Villeret au top de sa forme...
avatar
Ulrich
Niveau 6

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Ulrich le Lun 13 Avr 2015 - 8:49

« La Valse évoquait l'anéantissement d'une civilisation. Huit ans plus tard, Boléro exerce sa fascination par l'évocation qu'il fait du triomphe généralisé des forces du mal, incluses dans les éléments les plus innocents : nous retrouvons ici le début de L'Enfant et les sortilèges mais cette fois nous aboutissons à un triomphe de la mort tout aussi indécent que le "tu es à moi" qui achève l'ensorcelante Sérénade de Mussorgsky. Ravel confiera aussi qu'il y avait, dans cette conclusion, quelque chose de "musico-sexuel". Par-delà l'expression individuelle qui filtre ici, Ravel senti également qu'il avait quelque peu caricaturé voire sacrifié les dernières prétentions de survies de la musique tonale. Cette musique "régressive" atteint donc le but poursuivi de créer une musique qui s'autodétruise : lors d'une des premières exécutions au concert, une dame aurait crié "au fou", ce à quoi Ravel, acquiesçant, aurait confié à son voisin : "Celle -là, elle a compris. » (Marcel Marnat, p. 633-634)
Prune
Niveau 7

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Prune le Lun 13 Avr 2015 - 12:42
Intéressant
Contenu sponsorisé

Re: Boléro de Ravel : quelle interprétation ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum