La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Thalia de G le Lun 30 Mar 2015 - 21:18

Extrait
Pour le moment, on achète des bonbons, mais au collège ça serait plus utile», estime Dana, une élève de CM2 qui a participé mi-mars à l'opération «J'invite un banquier dans ma classe». Une première initiative pour sensibiliser les enfants à la gestion d'un budget qui pourrait faire école. Selon un sondage YouGov*, commandé par 20 Minutes, 80% des personnes interrogées estiment que cette éducation financière est une bonne idée. Même si la question de l'âge ne met pas tout le monde d'accord: pour 36% une sensibilisation dès le primaire serait souhaitable, pour 45% il faudrait attendre d’adolescence.

http://m.20minutes.fr/economie/1572523-france-doit-donner-education-financiere-eleves

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par doctor who le Lun 30 Mar 2015 - 23:01

C'est évident. On l'a fait très longtemps en cours de maths, au moins jusque dans les années 60.
Pourquoi non ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par JEMS le Lun 30 Mar 2015 - 23:03

Je suis pour. D'ailleurs, il me semble qu'en LP il y avait un module sur la gestion d'un budget familial, je pense que c'était en PSE.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par egomet le Lun 30 Mar 2015 - 23:11

Une énormité:

article a écrit:«Définir une bonne gestion d’un budget, c’est très personnel, ajoute Jeanne Lazarus. Cela dépend des situations économiques des familles. Le faire en classe, c’est risquer de heurter les moins riches.»

Une bonne gestion n'est pas une affaire personnelle.
C'est un engagement vis-à-vis de la société. On ne dépense pas plus qu'on ne gagne. Si pour une raison ou une autre on contracte des dettes, on doit les payer. Il ne faut donc pas s'endetter au-delà de sa capacité à rembourser.

La loi ne dit pas autre chose que le bon sens.

Mais il est vrai qu'au niveau de l'Etat le bon sens a disparu.

Je suis d'ailleurs effaré que la question de la bonne gestion et de l'épargne soit ramenée aux rapports avec le banquier.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par linkus le Lun 30 Mar 2015 - 23:23

@egomet a écrit:Une énormité:

article a écrit:«Définir une bonne gestion d’un budget, c’est très personnel, ajoute Jeanne Lazarus. Cela dépend des situations économiques des familles. Le faire en classe, c’est risquer de heurter les moins riches.»

Une bonne gestion n'est pas une affaire personnelle.  
C'est un engagement vis-à-vis de la société. On ne dépense pas plus qu'on ne gagne. Si pour une raison ou une autre on contracte des dettes, on doit les payer. Il ne faut donc pas s'endetter au-delà de sa capacité à rembourser.

La loi ne dit pas autre chose que le bon sens.

Mais il est vrai qu'au niveau de l'Etat le bon sens a disparu.

Je suis d'ailleurs effaré que la question de la bonne gestion et de l'épargne soit ramenée aux rapports avec le banquier.

Je suis d'accord sur le rapport au banquier d'autant plus que c'est souvent à cause des banques que certains s'endettent au delà de leur capacité.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Condorcet le Lun 30 Mar 2015 - 23:33

@egomet a écrit:Une énormité:

article a écrit:«Définir une bonne gestion d’un budget, c’est très personnel, ajoute Jeanne Lazarus. Cela dépend des situations économiques des familles. Le faire en classe, c’est risquer de heurter les moins riches.»

Une bonne gestion n'est pas une affaire personnelle.  
C'est un engagement vis-à-vis de la société. On ne dépense pas plus qu'on ne gagne. Si pour une raison ou une autre on contracte des dettes, on doit les payer. Il ne faut donc pas s'endetter au-delà de sa capacité à rembourser.

La loi ne dit pas autre chose que le bon sens.

Mais il est vrai qu'au niveau de l'Etat le bon sens a disparu.

Je suis d'ailleurs effaré que la question de la bonne gestion et de l'épargne soit ramenée aux rapports avec le banquier.

Lequel engagement ne vaut que si la société garantit des institutions financières saines et socialement responsables, ce que les précédents chypriotes et grecs démentent.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par alanne le Lun 30 Mar 2015 - 23:36

Pour moi la PSE devrait être généraliser pour l ensemble des filières .

_________________
Wait and see

alanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par egomet le Mar 31 Mar 2015 - 1:10

@linkus a écrit:
@egomet a écrit:Une énormité:

article a écrit:«Définir une bonne gestion d’un budget, c’est très personnel, ajoute Jeanne Lazarus. Cela dépend des situations économiques des familles. Le faire en classe, c’est risquer de heurter les moins riches.»

Une bonne gestion n'est pas une affaire personnelle.  
C'est un engagement vis-à-vis de la société. On ne dépense pas plus qu'on ne gagne. Si pour une raison ou une autre on contracte des dettes, on doit les payer. Il ne faut donc pas s'endetter au-delà de sa capacité à rembourser.

La loi ne dit pas autre chose que le bon sens.

Mais il est vrai qu'au niveau de l'Etat le bon sens a disparu.

Je suis d'ailleurs effaré que la question de la bonne gestion et de l'épargne soit ramenée aux rapports avec le banquier.

Je suis d'accord sur le rapport au banquier d'autant plus que c'est souvent à cause des banques que certains s'endettent au delà de leur capacité.

Pas exactement, il est certain que l'usurier incite les gens à s'endetter. Il peut parfois chercher à les piéger et se montrer féroce dans le recouvrement de la dette. Certes.
Cependant, il ne faudrait pas oublier que c'est toujours le débiteur qui a l'initiative de la dette. Il n'appartient qu'à lui d'éviter de tomber dans le piège, si tant est qu'on puisse parler de piège quand les clauses du contrat sont explicites.
Si vous n'aimez pas l'idée d'être en dette et que vous lisez soigneusement vos contrats, vous ne risquez rien.

Il est très excessif, et même malhonnête, d'imputer le surendettement aux banquiers.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par egomet le Mar 31 Mar 2015 - 1:20

@Condorcet a écrit:
@egomet a écrit:Une énormité:

article a écrit:«Définir une bonne gestion d’un budget, c’est très personnel, ajoute Jeanne Lazarus. Cela dépend des situations économiques des familles. Le faire en classe, c’est risquer de heurter les moins riches.»

Une bonne gestion n'est pas une affaire personnelle.  
C'est un engagement vis-à-vis de la société. On ne dépense pas plus qu'on ne gagne. Si pour une raison ou une autre on contracte des dettes, on doit les payer. Il ne faut donc pas s'endetter au-delà de sa capacité à rembourser.

La loi ne dit pas autre chose que le bon sens.

Mais il est vrai qu'au niveau de l'Etat le bon sens a disparu.

Je suis d'ailleurs effaré que la question de la bonne gestion et de l'épargne soit ramenée aux rapports avec le banquier.

Lequel engagement ne vaut que si la société garantit des institutions financières saines et socialement responsables, ce que les précédents chypriotes et grecs démentent.

Non, ça c'est le problème des dépôts, pas de l'engagement des particuliers. Si mon banquier fait faillite et que je suis en dette envers lui, je ne risque rien de spécial, en tout cas pas plus que s'il ne fait pas faillite. J'ai un souci, et un gros, si j'ai une créance.

Là où il y a aléa moral, c'est quand l'Etat lui-même encourage les gens à s'endetter, en donnant l'air de garantir les dettes (subprimes).

L'autre souci, c'est la dette publique elle-même, puisqu'elle permet à un homme politique d'obtenir des bénéfices électoraux en s'engageant sur l'argent d'autrui. C'est un contrat que je suis tenu d'assumer en tant que contribuable, mais que je n'ai jamais signé, et dont je n'ai jamais pu contrôler les clauses.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Condorcet le Mar 31 Mar 2015 - 1:42

@egomet a écrit:
@Condorcet a écrit:
@egomet a écrit:Une énormité:



Une bonne gestion n'est pas une affaire personnelle.  
C'est un engagement vis-à-vis de la société. On ne dépense pas plus qu'on ne gagne. Si pour une raison ou une autre on contracte des dettes, on doit les payer. Il ne faut donc pas s'endetter au-delà de sa capacité à rembourser.

La loi ne dit pas autre chose que le bon sens.

Mais il est vrai qu'au niveau de l'Etat le bon sens a disparu.

Je suis d'ailleurs effaré que la question de la bonne gestion et de l'épargne soit ramenée aux rapports avec le banquier.

Lequel engagement ne vaut que si la société garantit des institutions financières saines et socialement responsables, ce que les précédents chypriotes et grecs démentent.

Non, ça c'est le problème des dépôts, pas de l'engagement des particuliers. Si mon banquier fait faillite et que je suis en dette envers lui, je ne risque rien de spécial, en tout cas pas plus que s'il ne fait pas faillite. J'ai un souci, et un gros, si j'ai une créance.

Là où il y a aléa moral, c'est quand l'Etat lui-même encourage les gens à s'endetter,  en donnant l'air de garantir les dettes (subprimes).

L'autre souci, c'est la dette publique elle-même,  puisqu'elle permet à un homme politique d'obtenir des bénéfices électoraux en s'engageant sur l'argent d'autrui. C'est un contrat que je suis tenu d'assumer en tant que contribuable,  mais que je n'ai jamais signé,  et dont je n'ai jamais pu contrôler les clauses.

Le rachat de créances douteuses se pratique aussi... La banque centrale, prêteuse en dernier ressort, encourage nécessairement les gens à s'endetter en pratiquant des taux très bas voire négatifs. Et les déficits des uns (colossaux) sont les excédents des autres (importants). Le contribuable qui ne peut contrôler les clauses a pourtant porté aux deux premières places de la présidentielle des candidats qui ont voté le TSTG et son corollaire, le Mécanisme européen de stabilité, véritable cavalerie budgétaire.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par egomet le Mar 31 Mar 2015 - 7:01

Certes, nous votons, mais, ce faisant, nous ne donnons aucun mandat précis aux élus. D'ailleurs, selon la constitution, les mandats ne sont pas impératifs. Nous n'avons guère de moyen de contrôler les abus qu'ils pourraient en faire.

De toute façon, nous n'avons pas la possibilité de refuser le vote. Il nous faut obligatoirement choisir entre les candidats proposés, même s'ils sont tous mauvais. Le vote blanc n'est pas pris en compte.

Quant au rachat de créances douteuses, ça ne change rien au fait que la somme est due. En général, un tel rachat survient lorsque le recouvrement est imparfait, c'est à dire quand les débiteurs paient moins que ce à quoi ils s'étaient engagés, ou que la dette est rééchelonnée. C'est un mécanisme qui protège un peu les créanciers des mauvais payeurs.
En soi, c'est plutôt une bonne chose. Là où ça devient malsain, c'est quand ça se généralise et que les banques se rachètent mutuellement leurs créances douteuses. Alors ça s'apparente à de la cavalerie.

Bien d'accord sur le côté pousse-au-crime de la banque centrale. Mais ça, c'est politique.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par linkus le Mar 31 Mar 2015 - 9:04

Egomet, même si c'est exagéré je disais cela car je reçois régulièrement des courriers du CA, cetelem, Conforama pour développer un crédit chez eux.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par karjos le Mar 31 Mar 2015 - 11:42

Les documentaires de Paul Grignon sur l'argent-dette (trouvable sur Youtube) seraient intéressant à proposer, relativement facile d'accès et clairement expliqué, même pour des élèves de collège.

Après, il y a la filière ES en lycée.

karjos
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par almuixe le Mar 31 Mar 2015 - 11:53

Mille fois oui. Cela nous aurait peut-être évité une bulle immobilière.

Sinon, du moins aux USA, Elisabeth Warren a montré que le surendettement est essentiellement causé, non pas par l'inconséquence des surendettés comme on se plaît à le penser, mais par des accidents de la vie ou le coût de études.
In fine, si les américains croulent de plus en plus sous les dettes, c'est, au delà de la permissivité sociale et bancaire, tout simplement parce qu'avec la mondialisation et un certain libéralisme, les salaires de la classe moyenne sont comprimés et n'offrent plus les mêmes libertés.
Je ne connais pas les études en France, mais quand on regarde l'évolution d'un grand nombre de salaires en France, on peut penser que notre situation n'est pas si éloignée.

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Tazon le Mar 31 Mar 2015 - 11:54

C'est dommage d'attendre le lycée et de se restreindre à la section ES. On pourrait faire bien des choses en collège, avec les taux d'intérêts ou un décryptage d'une offre de crédit. Je le fais un peu à l'occasion, avec des sentiments mélangés, car autant j'ai l'impression que c'est bien utile (côté gratifiant) autant l'ignorance des élèves de 14/15 ans sur la façon dont on achète des biens à crédit ou qu'on épargne est abyssale (côté Meilleurs des mondes), mais pas moyen de s'y coller vraiment, il faudrait que ce soit officiellement une partie du programme de maths pour justifier une dépense horaire à la hauteur du sujet d'étude (et que je me colle à faire un vrai cours sur un sujet dont j'ignore beaucoup, somme toute).

Ce serait un bien bel objet de transdisciplinarité  si les programmes étaient raccords, comme l'a si bien dit Dr Who dans son article de blog.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par karjos le Mar 31 Mar 2015 - 12:00

"C'est dommage d'attendre le lycée et de se restreindre à la section ES."

C'est pour ça que j'évoquais les docus sur l'argent-dette au collège. Ca pourrait être une bonne base de cours. On y apprend beaucoup de choses et c'est suffisamment expliqué pour, qu'avec l'aide d'un/e prof, des collégiens puissent comprendre.

karjos
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par ysabel le Mar 31 Mar 2015 - 12:02

Il serait déjà bon qu'ils apprennent à compter...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Lornet le Mar 31 Mar 2015 - 12:09

@ysabel a écrit:Il serait déjà bon qu'ils apprennent à compter...

topela


_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Elle aime le Mar 31 Mar 2015 - 12:24

@ysabel a écrit:Il serait déjà bon qu'ils apprennent à compter...

Tout le problème est là.

Posté sur un autre fil :
Depuis hier après-midi, coupure d'eau dans l'immeuble. Comme elle dure, je me rends le soir à l'épicerie acheter des bouteilles d'eau en priant pour qu'il en reste. Me voyant, une de mes voisines hurle à ses enfants de se dépêcher. Ils me passent devant en courant. Dans le magasin, les deux ados contemplent les bouteilles d'eau. Ils ont deux euros dans les poches. Il y a un dernier pack de six crist*lline à 1,75 euro et des bouteilles d'évi*n à 0,90 euros. Ils calculent et prennent deux bouteilles d'évi*n car "c'est moins cher...".
Toute contente, je prends le dernier pack.
Je réalise qu'en maths, ce n'est pas non plus ça.

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Fires of Pompeii le Mar 31 Mar 2015 - 17:41

Je ne vais pas me faire que des amis mais tant pis.

Spoiler:
Je crois que déjà si les parents évitaient les micro-crédits aux taux abusifs, et martelaient à leurs enfants de ne pas dépenser l'argent qu'ils n'ont pas, ça serait un grand pas; et l'exemple des packs d'eau montre aussi que si les gamins s'appliquaient en maths, la gestion "basique" des finances serait acquise. Bref, je trouve que dans ce domaine, l'école fait quand même son rôle et que peut-être faudrait-il demander aux familles de faire le leur...

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par the educator le Mar 31 Mar 2015 - 19:21

Moué, enfin faire les morales à des familles qui vivent avec un smic, quand certains collègues ici ou ailleurs se plaignent de vivre chichement avec nos salaires, faut pas non plus pousser.
Bien sur qu'il est important de comprendre les mécanismes de gestion de base, le fonctionnement de l'emprunt, mais aussi d'interroger le rapport entre la valeur et la richesse, et entre le travail et le salaire, m'enfin prendre les gens qui se retrouvent le couteau sous la gorge pour des cons, et surtout se mettre dans la position du donneur de leçon, je trouve ça assez puant.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Fires of Pompeii le Mar 31 Mar 2015 - 19:30

@the educator a écrit:Moué, enfin faire les morales à des familles qui vivent avec un smic, quand certains collègues ici ou ailleurs se plaignent de vivre chichement avec nos salaires, faut pas non plus pousser.
Bien sur qu'il est important de comprendre les mécanismes de gestion de base, le fonctionnement de l'emprunt, mais aussi d'interroger le rapport entre la valeur et la richesse, et entre le travail et le salaire, m'enfin prendre les gens qui se retrouvent le couteau sous la gorge pour des cons, et surtout se mettre dans la position du donneur de leçon, je trouve ça assez puant.

Je suis entièrement d'accord avec tout ça et particulièrement ce qui est mis en gras, et je ne prétends donner de leçons à personne parce que je sais ce que c'est le SMIC voire moins - au passage, je ne trouve pas que parler des "collègues qui se plaignent de leur salaire" a sa place ici. Cependant je crois que la gestion d'un budget pose la question des priorités, de ce qui est une dépense incompressible, de la manière dont on peut essayer de les faire baisser (car "incompressible" est un terme général et ne recouvre pas la même chose pour tout le monde) et de la manière dont on gère le reste, s'il en reste. Et ça ce n'est justement pas à l'école de le faire car tous les élèves viennent d'horizons différents... Ce que l'école a de bien c'est de mélanger ces élèves justement, ça permet de montrer que la question de la gestion des finances est relative et que chaque situation appelle des stratégies différentes, et les élèves le voient bien.

Fires of Pompeii
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par egomet le Mar 31 Mar 2015 - 19:32

@linkus a écrit:Egomet, même si c'est exagéré je disais cela car je reçois régulièrement des courriers du CA, cetelem, Conforama pour développer un crédit chez eux.

Oui, bien sûr.
Mais je ne m'inquiète pas pour toi. Tu sais comment traiter ce genre de courrier. Ces publicités n'attaquent en rien ta liberté.

Le tout, c'est d'avoir été averti à temps sur les dangers du crédit. Cela peut se faire très facilement, à travers quelques problèmes de maths très simples: calculs d'intérêts, comptabilité en partie double, problèmes de prix et de restes etc.
Rien que des trucs de niveau primaire.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par Carnyx le Mar 31 Mar 2015 - 19:36

Certains de nos lycéens ici ont déjà monté leur propre entreprise : revente de drogue.

_________________
Of all tyrannies, a tyranny sincerely exercised for the good of its victims may be the most oppressive. It would be better to live under robber barons than under omnipotent moral busybodies. The robber baron’s cruelty may sometimes sleep, his cupidity may at some point be satiated; but those who torment us for our own good will torment us without end for they do so with the approval of their own conscience.

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La France doit-elle donner une éducation financière à ses élèves ?

Message par egomet le Mar 31 Mar 2015 - 19:38

PB64 a écrit:
@the educator a écrit:Moué, enfin faire les morales à des familles qui vivent avec un smic, quand certains collègues ici ou ailleurs se plaignent de vivre chichement avec nos salaires, faut pas non plus pousser.
Bien sur qu'il est important de comprendre les mécanismes de gestion de base, le fonctionnement de l'emprunt, mais aussi d'interroger le rapport entre la valeur et la richesse, et entre le travail et le salaire, m'enfin prendre les gens qui se retrouvent le couteau sous la gorge pour des cons, et surtout se mettre dans la position du donneur de leçon, je trouve ça assez puant.

Je suis entièrement d'accord avec tout ça et particulièrement ce qui est mis en gras, et je ne prétends donner de leçons à personne parce que je sais ce que c'est le SMIC voire moins - au passage, je ne trouve pas que parler des "collègues qui se plaignent de leur salaire" a sa place ici. Cependant je crois que la gestion d'un budget pose la question des priorités, de ce qui est une dépense incompressible, de la manière dont on peut essayer de les faire baisser (car "incompressible" est un terme général et ne recouvre pas la même chose pour tout le monde) et de la manière dont on gère le reste, s'il en reste. Et ça ce n'est justement pas à l'école de le faire car tous les élèves viennent d'horizons différents... Ce que l'école a de bien c'est de mélanger ces élèves justement, ça permet de montrer que la question de la gestion des finances est relative et que chaque situation appelle des stratégies différentes, et les élèves le voient bien.

Les stratégies sont différentes, mais les principes de base (équilibre des comptes, remboursement des dettes) et les outils mathématiques sont communs.
Quand on fait des problèmes sur les prix, on dit bien: "Robert veut s'acheter un vélo et une console. Peut-il le faire? Et s'il veut plutôt économiser pour payer un voyage?" Quelles que soient les décisions de Robert, il utilise les mêmes opérations.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum