Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par roxanne le Mar 7 Avr 2015 - 6:51

Euh, ça reste quand même -et heureusement- rare et en tout cas, ça ne peut pas être un motif de renoncer à ce métier, la mort étant partout.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par liliepingouin le Mar 7 Avr 2015 - 20:23

Ce n'est pas parce que l'on parle négativement du métier et que l'on conseille aux postulants de fuir qu'on n'aime pas enseigner.
Personnellement, j'aime enseigner. Le problème, c'est que je ne suis pas dans des conditions qui me permettent de le faire correctement. Or ce genre de situation tend à se répandre...

Changer de métier, c'est facile à dire, mais quand on est prof de lettres, que faire? S'il était si facile de changer de boulot, le quart des profs aurait peut-être déjà démissionné!

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par Ronin le Mar 7 Avr 2015 - 21:04

La moitié...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

être prof

Message par Hajar le Mar 7 Avr 2015 - 21:22


bonsoir,
pensez-vous que le manque de confiance en soi constitue un frein pour être un bon enseignant?

Selon vous, le fait de se remettre sans cesse en question, de penser au regard des autres est-il dangereux pour notre santé?

j'aimerais avoir des témoignages de personnes, et des conseils
merci!

Hajar
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par florestan le Mar 7 Avr 2015 - 21:38

@Hajar a écrit:
bonsoir,
pensez-vous que le manque de confiance en soi constitue un frein pour être un bon enseignant?

Selon vous, le fait de se remettre sans cesse en question, de penser au regard des autres est-il dangereux pour notre santé?

j'aimerais avoir des témoignages de personnes, et des conseils
merci!

Alors là carrément, pas pour être un bon enseignant mais pour limiter la souffrance au travail il faut être certain de sa légitimité. Se remettre en question je trouve ça positif mais se chercher dans le regard des autres c'est très dangereux dans notre métier.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par florestan le Mar 7 Avr 2015 - 21:38

@Hajar a écrit:
bonsoir,
pensez-vous que le manque de confiance en soi constitue un frein pour être un bon enseignant?

Selon vous, le fait de se remettre sans cesse en question, de penser au regard des autres est-il dangereux pour notre santé?

j'aimerais avoir des témoignages de personnes, et des conseils
merci!

Alors là carrément, pas pour être un bon enseignant mais pour limiter la souffrance au travail il faut être certain de sa légitimité. Se remettre en question je trouve ça positif mais se chercher dans le regard des autres c'est très dangereux dans notre métier.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par prof d'anglais97118 le Jeu 16 Avr 2015 - 19:18

@liliepingouin a écrit:Ce n'est pas parce que l'on parle négativement du métier et que l'on conseille aux postulants de fuir qu'on n'aime pas enseigner.
Personnellement, j'aime enseigner. Le problème, c'est que je ne suis pas dans des conditions qui me permettent de le faire correctement. Or ce genre de situation tend à se répandre...

Changer de métier, c'est facile à dire, mais quand on est prof de lettres, que faire? S'il était si facile de changer de boulot, le quart des profs aurait peut-être déjà démissionné!

Voila.Tout est dit.Les conditions sont de plus en plus pénibles .Les CDE ne font rien  pour ne "pas faire trop de vagues" et l'Educ. Nat. fait de plus en plus de conneries. Je passerai le concours interne l'an prochain sans enthousiame...mais que faire avec une Maîtrise d'anglais LLCE? Je cherche un plan B ,pas évident...

prof d'anglais97118
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par prof d'anglais97118 le Jeu 16 Avr 2015 - 19:40

@liliepingouin a écrit:Aspects négatifs: voir la situation se dégrader, d'année en année, et ne pas avoir de perspective d'amélioration. Voir les collègues que l'on croyait indestructibles craquer ..
J 'ai ,chaque année,des collègues qui ont la cinquantaine voire plus,qui n'ont pas trop de soucis de discipline mais qui prennent des jours de congé... à cause des élèves.Bien entendu,en salle des profs, ils disent "Avec moi,tout va bien" ...mais dehors,ils avouent prendre ces jours de repos car ils ne supportent plus les élèves et la hierarchie...

prof d'anglais97118
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par skindiver le Jeu 16 Avr 2015 - 20:02

Je suis fils de prof et j'ai toujours été découragé par ma mère de suivre son chemin... Je ne suis pas rentré dans l'enseignement tout de suite, mais je n'ai pu m'y empêcher d'y aller quand même!

Au début, certains jours c'était l'horreur, je rentrais chez moi la boule au ventre, je me retenais de ne pas craquer dans ma voiture, j'avais des élèves vraiment durs, des chefs pas au top.
J'ai eu de la chance de changer d'établissement, de prendre en maturité, de prendre du recul, un peu d'expérience quoi....
Jamais je ne vais au bahut à reculons. J'adore mon métier et plus le temps passe plus je l'aime. Je ne dis pas que c'est tout rose en permanence, ce qui me gène le plus ce sont les parents d'élèves qui contestent tout, qui sont en train de saboter notre métier.
Mon chef par exemple m'envoie un SMS pour me souhaiter bon anniversaire, c'est bête mais ça fait plaisir, il y a une ambiance vraiment top. Les élèves dans l'ensemble sont sympas (parfois durs quand même) mais vraiment attachants, on enseigne une matière qui nous passionne (j'espère pour la plupart d'entre nous).
Les vacances sont certes aussi un point non négligeable. Je les apprécie plus que beaucoup. Elles font vraiment parti des points positifs de ce métier.

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre prof aujourd'hui, questions d'un futur collègue

Message par Dimka le Jeu 16 Avr 2015 - 22:55

osteoboy a écrit:on enseigne une matière qui nous passionne (j'espère pour la plupart d'entre nous)
Pour moi, ça a justement été un problème : j’aime bien l’histoire, mais j’ai eu l’impression que les programmes et les consignes des inspecteurs vont à l’encontre de ce que j’ai appris à la fac (et de ce que j’aime). Si on aime sa matière, faut quand même être vaguement prêt à la passer à la moulinette de la médiocrité.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum